toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Bénédicte Bauret une candidate de gauche antisémite, euh pardon « antisioniste », aux municipales à Mantes-la-ville appelle au boycott illégal des produits israéliens !


Bénédicte Bauret une candidate de gauche antisémite, euh pardon « antisioniste », aux municipales à Mantes-la-ville appelle au boycott illégal des produits israéliens !

Europe Israël a décidé de dénoncer les candidats antisémites ou antisionistes aux élections municipales de mars 2014.

Voici la première à Mantes-la-Ville: Candidate et tête de liste « Gauche citoyenne pour Mantes-la-Ville » pour les élections municipales des 23 et 30 mars 2014, Bénédicte Bauret appelle au boycott illégal des produits israéliens !

Cette candidate, qui préside l’association Fratercités, appelle au boycott des produits en provenance d’Israël. Dans sa déclaration elle ose parler de « produits volés » aux palestiniens en parlant des produits fabriqués dans les implantations juives en Judée Samarie en totale méconnaissance du droit international !

Loading...

L’ignorance crasse d’une certaine gauche pro-palestinienne et pro-islam contribue à diffuser la propagande mensongère palestinienne. Madame Bauret n’y échappe pas en se drapant du trop fameux « droit international » qu’elle n’a surtout pas pris la peine de vérifier !

Rappelons à Madame Bauret que le droit international qu’elle prétend évoquer indique ceci pour les territoires dans lesquels les implantations juives sont installées:

La résolution 242 est une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU qui a été votée le  à la suite de la guerre des Six Jours. Elle ne fait mention que de territoires occupés à l’issu du conflit et invite les belligérants à négocier leurs futures frontières: Israël et la Jordanie. 

Les deux belligérants ont signé un traité de paix et la Jordanie a renoncer à son annexion de la « Cisjordanie » laissant aux israéliens le soin d’administrer ces territoires. 

La Déclaration de principes, signée à Washington le 

  1. une déclaration générale de principe sur l’autogouvernement (self-government) des deux régions de la bande de Gaza et de Jéricho (puis étendu à d’autres villes de Cisjordanie) ;
  2. quatre annexes ;
  3. des minutes explicatives.
  • L’auto-gouvernement sur ces deux régions se fera par le biais d’une autorité intérimaire palestinienne et d’un Conseil élu (avant le ), et ce pour 5 ans.
  • Au 13 décembre au plus tard, un comité israélo-palestinien se réunira pour déterminer les conditions et les dates de redéploiement des troupes israéliennes dans ces deux régions. C’est en avril 1994 au plus tard, que ce redéploiement devra être opéré.

Un passage sera prévu entre les deux zones. Mais les routes de Jéricho et de la bande de Gaza pourront être librement empruntés par les civils et les militaires israéliens. La santé, l’éducation, les affaires sociales, la taxation, le tourisme et la culture seront transférés aux Palestiniens.

Learn Hebrew online

Le Conseil, qui sera élu, aura pouvoir sur toute la bande de Gaza et sur la Cisjordanie sauf en ce qui concerne les colonies juives, les emplacements militaires, les Israéliens et Jérusalem.

Ces territoires n’ont donc jamais été actés comme « palestiniens » et n’ont jamais relevé de l’autorité palestinienne.

Jusqu’à règlement définitif du conflit israélo-palestinien les implantations juives sont donc légales, au regard du droit international que prétend invoquer Madame Bauret !

Loading...

Pire encore, si on remonte à l’origine du droit international accordé au peuple juif par la Société des Nations, dont l’ONU garantit les résolutions, lors de la Conférence de San Remo il a été voté la partition de l’ancienne « Palestine » sous mandat britannique en deux Etats l’un arabe, appelé Jordanie qui s’étend à l’Ouest du Jourdain et l’autre destiné aux Juifs qui devait représenter 27% de la Palestine et s’étendre du Jourdain à la Méditerranée, incluant la Judée Samarie (appelée par les arabes Cisjordanie après sa conquête en 1948).

On constate donc que Madame Bauret n’y entend rien au droit international mais qu’elle véhicule cette détestation d’Israël par l’appel au boycott communément admise par une certaine partie de la gauche pro-arabe.

En outre, qu’une candidate aux élections municipales fassent l’apologie d’un boycott jugé à plusieurs reprises comme illégal laisse songeur: comment peut-on faire confiance à une candidate qui prône l’illégalité et le non respect du Droit français ?

Enfin et c’est le plus grave, Madame Bauret n’est pas sans ignorer que c’est exactement ce genre de positions qui attisent la haine des Juifs ici en France auprès d’une certaine population d’origine musulmane peu au fait de comprendre les ressorts d’un conflit long et compliqué. C’est de ce genre d’arguments que Mohamed Merah s’est revendiqué pour tuer des enfants Juifs à Toulouse !

Madame Bauret faire de toute évidence de l’électoralisme envers la communauté musulmane en prenant position contre Israël dans un appel au boycott. Cette instrumentalisation du conflit israélo-palestinien à des fins électorales est d’une inconscience grave et risque de contribuer à la détestation des juifs de France qui, déjà, a donné lieu à une forte augmentation des actes antisémites ces deux dernières années !

Madame Bauret est une candidate dangereuse et doit être combattue par tous les citoyens de Mantes-la-Ville qui ne souhaitent pas voir le conflit israélo-palestinien importé en France !

Reproduction encouragée avec la mention:

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël

 

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Bénédicte Bauret une candidate de gauche antisémite, euh pardon « antisioniste », aux municipales à Mantes-la-ville appelle au boycott illégal des produits israéliens !

    1. Robert Davis

      Je vous signale que les implantatienne israéliennes ne sont nullement en contradiction avec le droit international ce sont les résolutions de l’onu qui le sont puisque ce territoire a été donné aux Juifs par le traité de San Remo et confirmé encore par le traité de >Sèvres(1923) En outre l’article 80 de la Charte de l’onu ne permlet pas la création d’un nouvel état en Palestine!!!Donc ces implantations n’on RIEN d’illégal et même unarrêt de la cour de Versailles l’a confirmé en avril 2013!!! Les propos de la gauche n’ont rien de juridique niréél ni historique ni de quoi que ce soit de sensé. Ce n’est que de la propagande rien d’autre!!!Peut-être que la gauche ne cessera ses mensonges que lorsque Israel expulsera les »palestiniens » d’Israel en les transférant en Jordanie. D’ici là il faut s’attendre à ce qu’ils continuent à propager leur haine et leurs mensonges en espérant faire pression sur Israel. Cela ne serait pas arrivé si les politicards israéliens n’étaent de telles bûches,stupides et couards incapables de faire respoecter leur SOUVERAINETE et empêcher les ingérences de l’étranger. Ce sont eux les vrais responsales en amont.

    2. VOLVO

      Cette pauvre fille serait atteinte de frustration sexuelle, apparement…d’où sa « haine » stérile vis à vis des Juifs…qui ne veulent pas d’elle…!
      Pourquoi tant de haine pour des gens qui ne lui ont rien fait?
      Je lui souhaite de souffrir et d’avoir affaire à un pharmacien Juif pour la « soulager », la pauvre tarée…
      Il faut admettre que ce n’est pas un Premier Prix de…beauté, à la voir…!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *