toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Antisémitisme: Le combat d’une maman juive par Ilana Mazouz


Antisémitisme: Le combat d’une maman juive par Ilana Mazouz

Fin 2013, Ruth Smadja a contacté Europe Israël pour expliquer ce qu’elle subissait. Nous avons aussitôt contacté Sammy Ghozlan pour lui demander de prendre en charge ce dossier d’antisémitisme. Cette histoire est incroyable… 

Le combat d’une maman juive.

Est-il  possible de croire en une si triste histoire en région parisienne ?

L’histoire d’une maman en combat perpétuel contre l’antisémitisme primaire,  pour protéger ses enfants des menaces qui leurs sont faites au quotidien.

Tout a commencé en 2009 lorsqu’un rabbin lui a suggéré de mettre une nouvelle mezzouza à l’extérieur de sa porte et non à l’intérieur.

Quelques jours plus tard  sa porte est entièrement recouverte d’insultes  illisibles, elle fait constater par la police les dégâts et elle porte plainte contre X.

Sa porte à peine  nettoyée , elle est à nouveau recouverte d’insultes bien plus agressives cette fois :   » Dehors les juifs « 

Une courte trêve , sans doute  suite à la plainte déposée avant que d’autres évènements suspects n’apparaissent : les pneus du vélo de son fils  crevés ,  son courrier disparaît ,  son paillasson aussi,   puis le vélo de son fils .

Elle lui en achète un nouveau.

Learn Hebrew online

La vie suit son cours  dans cette petite ville de la banlieue parisienne de Goussainville,    la serrure de sa boîte aux lettres est fracturée, elle l’a fait réparer , mais de nouveau elle est fracturée, mais Ruth n’est pas femme à se résigner.

Elle décide de porter plainte à nouveau et de déposer une main courante.

Alors les persécutions  s’intensifient , des croix gammées gravées sur sa porte,  des insultes, des menaces de mort, sa mezzouza arrachée.

Le vélo de son fils est à nouveau volé, puis celui de ses autres enfants.

La poussette de sa fille disparait aussi , elle ne reçoit presque plus son courrier, mais ne s’inquiète pas ,  jusqu’au jour où elle reçoit une lettre d’un huissier de justice pour une facture impayée.

Ces doutes sont donc confirmés on lui vole bien son courrier, elle ne se faisait donc pas des idées. 

Un jour alors qu’elle retirait des prospectus de sa boîte aux lettres, elle tombe sur une feuille format A4 où il était écrit :  » Toutes mes condoléances à la famille Smadja pour la mort de leur maman  » 

Outrée elle jette le papier remerciant le ciel que son fils ne soit pas tombé dessus  .Elle dépose plainte, les policiers l’accompagnent jusqu’a son domicile par sécurité.

Son aîné redouble sa seconde.Par peur d’être agressé il a arrêté toutes ses activité sportives .

Leur vie est vite devenue un enfer,  toutes leurs discussion tournent autour des menaces. Les sorties quotidiennes comme aller à la boulangerie deviennent une expédition, , les sorties sont limitées, personne ne pourrait les défendre si ils étaient agressés même sur un petit trajet.

Repliés sur eux mêmes, apeurés, sans soutien véritable, Ruth décida d’alerter les associations juives,Patate.JPG le CASIP, EZRA, BNVCA, SPCJ, le CRIF, le Consistoire, , collectif Haverim , elle ne reçoit qu’une seule réponse, de la part du Collectif Haverim, une avocate qui lui a conseillé d’écrire au doyen ne pouvant rien faire sur le point juridique. (NDLR: ceci n’est pas exact Ruth a contacté Europe Israël qui a aussitôt alerté Sammy Ghozlan qui a pris en main son dossier)

La préfecture du Val d’Oise lui  propose alors un logement dans le 94 à Joinville-le-pont .

Elle se reprend à espérer, un vent nouveau semble enfin souffler, une nouvelle chance pour une vie normale.

Puis les  semaines passent, plus de nouvelle, elle patiente, et  relance.

Ses enfants comprennent avant elle, que la mairie de sa ville s’est moquée d’elle, que rien n’était moins certain que cet appartement à Joinville-Le-Pont.

Excédée , humiliée, elle raconte son histoire et particulièrement cette fausse bonne nouvelle de la marie de sa ville sur twitter

On lui demande de retirer immédiatement ces publications sur les réseaux sociaux, elle refuse, elle ne se laisse pas intimider.

Elle a envoyé un mail au Préfet du Val de Marne, à un membre du Sénat, à la mairie de Paris, appelé les rabbins du 94 , toutes ces démarches sont restées vaines.

Cela fait  quatre ans que Ruth cherche désespérément de l’aide auprès de notre communauté. Un soutien moral, affectif, des personnes qui pourraient l’aider dans ses démarches pour trouver un logement en région parisienne quitter cette ville , quitter ces menaces, ces insultes.

Cette maman a besoin de notre aide , de notre soutien, vous pouvez l’aider. Contactez-nous afin de vous donner ses coordonnées. Aidez là moralement, aidez-là à supporter son quotidien difficile, de pouvoir continuer à faire face à ces agressions. Si il arrivait malheur à elle ou pour l’un de ses enfants on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas.

Elle a accepté de répondre à nos questions : 

Ilana Mazouz – Comment vivez vous cela depuis 2009 ?

Ruth Smadja – Il y a des hauts et des bas, de toutes les manières je n’avais pas le choix, j’avais peur et vu le peu de juifs a Goussainville, personne n’aurait prit ma défense .. 

Ilana Mazouz – Qu’est ce que vous attendez de la part de notre communauté ? 

Ruth Smadja – J’attends de la part de la communauté juste un coup de main pour partir loin de tout ça et revivre avec mes enfants une vie normal.

Ilana Mazouz  Qu’est ce qui pourrait vous faire tenir le coup ?

Ruth Smadja  – Mes enfants mes trésors, c’est ce qui me fait tenir le coup, je ne suis pas un robot mais j’ai du courage à revendre et un combat à mener jusqu’au bout. 

Quant à mes espoirs je souhaite que l’on étudie mon dossier et me reloge au plus vite, mes revenus sont de 1180€ par  mois..

Ilana Mazouz – Etes-vous la seule juive à vivre dans ce quartier, dans cet immeuble ?

Ruth Smadja  – où j’habite je suis effectivement la seule juive. Il ne faut pas oublier que la synagogue de Goussainville à été détruite par des  » jeunes   » en 2002 et n’a jamais été reconstruite.

Ilana Mazal Mazouz

Opt In Image
Abonnez vous à notre Newsletter

Restez connectés à Europe Israël news  premier site européen, avec plus d'un million de visiteurs par mois. Déjà plus de 63 000 Inscrits à notre newsletter.

  • Soutient Israël, la seule démocratie du Moyen Orient
  • Lutte contre la désinformation sur Israël et le Moyen Orient
  • Lutte contre l'antisémitisme
  • Défend les Chrétiens d'Orient




Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 18 thoughts on “Antisémitisme: Le combat d’une maman juive par Ilana Mazouz

    1. ALISA AZARIA

      Pourquoi doit elle subir tout ça quand aujourd’hui on a la chance d’avoir un pays magnifique, ou il fait bon y vivre, tout recommencement est difficile
      mais quel bonheur d’être là, en sécurité, ta mezzouza à la porte, je ne comprends pas l’acharnement de certaines familles, confrontées à tant de haine de continuer à vouloir vivre en France…

    2. rahm

      dabord parlons de vote page web le problem avec ce noir de haut de page tres genant vraiment j aime beaucoup vos articles mais ce noir est tres enervant ,bon,
      pour allez en Israel elle aurait besoin de floush $$$ ok voila j ai vos articles dans mon Fbouk et celui de Mm smadja je vais le passer partout ,faut voir si elle veut aller en Israel bon mais faut l`aider et aider tout nos freres et soeurs
      qui veulent aller en Israel ,y a t`-il pas une organization pour ca,
      merci.

    3. benayoun

      Il me semble que cette personne devrait s’adresser à l’agence juive, que le CRIF doit avoir l’adresse à donner à ces gens là, si bien entendu, ils veulent faire leur alyah !
      je ne vois pas la situation s’arranger pour l’avenir et la place de beaucoup de juifs se trouve en Israël !

    4. Haim Mamann

      Je vis en Israel depuis 1959. Apres de legeres difficultes d’integration(langue et mentalite) surmontees facilemnt grace a ma bonne volonte et mon jeune age, j’ai construit ma vie ici. il est vrai qu’en ces temps la il n’y avait pas de probleme de travail. mais la vie n’etait pas facile. Aujourd’hui l’economie est florissante et le pays se developpe a pas de geant. la place me manque pour nommer les reussites realisees ici militairement economiquement et technologiquement. bien sur nous avons des problemes comme tout le monde mais je peux vous dire honnetement que la la plupart des israeliens vivent heureux.
      La situation en Europe et surtout en France se deteriore de jour en jour. les vagues d’immigration musulmane n’ameliorent pas les choses. la population europenne de source viellit et n’a pas de force pour lutter contre l’invasion. de plus les musulmans se multiplient rapidement et deviennent une force electorale ce qui influence la politique des autorites envers les juifs.
      Je voudrais parler directement a Mme Smadja si c’est possible. Merci

    5. janine83

      cette histoire est hallucinante ! perso je ferais tout pour partir d’ici, soit aller dans un coin où il y a une forte communauté juive soit carrément alyah. que font les organisations juives ? crif, bnvca etc….
      europe-israel devrait prendre l’affaire en main , en parler à des juifs ayant la possibilité d’agir et de secouer la mairie qui à mon avis n’en a rien à secouer et mise plutôt sur la population maghrebine pour les prochaines elections

    6. lili bee

      Chaque juif ne peut qu etre sensibilise par cette terrible histoire.
      Comment entrer en contact avec cette dame ?
      Bien sur qu aujourd hui on a un merveilleux pays comme chacun l ecrit mais c est maintenant c est dans l urgence que cette famille a un besoin de soutien a tous les niveaux.
      L alyah Ca se prepare. Il me semble primordial de l aider dans l instant.

    7. Albert GUIGUI

      L’alyah, pourquoi pas mais ce n’est pas la solution.
      Comment le CRIF et la LICRA ne prennent pas à bras le corps cette affaire ?
      C’est beau les grands principes quant on a pas la volonté de les faire appliquer.
      Il est préférable de s’occuper de l’Ukraine ou de passer outre la pluralité politique de la communauté et de donner des consignes de vote a Paris.

    8. Evelyne

      C’est bien triste ! Quelle lâcheté de s’acharner ainsi sur cette femme et ses gosses !
      Là où j’habite, il y a beaucoup de Juifs, et on nentend jamais parler de persécutions.
      Ce sont des gens bien tranquilles qui ne cherchent qu’à vivre leur vie. Ils sont soudés eux au moins, pas comme nous…
      Pourquoi ces persécutions envers les Juifs ? Et si on foutait la paix aux gens ?

    9. Dylan

      L’israël devrait mettre un bon coup de pied au cul à la France pour ne pas réagir à de tel acte. Surtout que cette pauvre femme à rien fait. Sûrement encore des jeunes maghrébins qui ont la haine des juifs à cause de la Palestine, ainsi que Mbala Mbala qui n’arrange pas les choses en criant sa haine.

      Bonne chance à cet maman et ses enfants. Dans le sud vous serez mieux accueilli dans la banlieue parisienne. Vous vous sentirez mieux.

    10. Robert Davis

      Ce que je retiens de cette triste histoire c’est surtout la STUPIDITE de ce rabin qui dans une telle période recommande à cette pauvre sotte de mettre sa mezouza à…l’éxtérieur!!!pourquoi a-t-il fait cela ce triple idiot??? il ne pouvait ignorer les conséquences! C’est un véritable ABUS DE CONFIANCE. Quant à cette pauvre femme comment peut-on être assez bête pour suivre un tel conseil? Il ne lui reste plus qu’à déménager de quartier ou de pays! Sa vie va être un enfer sans cela car jusqu’à ce que cela change il faut attendre que ces maudits gouvernements français et US se rendent compte que ,leurs pressions sont vouées à l’échec et cessent de harceler les Juifs et Israel! Tant qu’ils auront un atome d’espoir ils ne cesseront pas de nous harceler! MERCI A CE CON DE NETANYAHOU par la même occasion! Faudrait-il lancer une souscription pour le chasser? ou le tuer?

    11. Robert Davis

      Je suis tout de même étonné par les réactions des commentaires! Tout le monde a l’air de croire que ce genre d’histoire tient de la catastrophe naturelle alors qu’elle FABRIQUEEE PAR CE MAUDIT GOUVERNEMENT POUR FAIRE PRESSION SUR ISRAEL AFIN QU IL S AUTO DESTRUISE puisqu’il n’arrive pas à le détruire par la force comme c’était l’habitude envers les Juifs! Il « innove » il cherche de nouveaux moyens! Pire encore la responsabilité de cet abruti de netanyahou qui nous mène à la catastrophe finale!Combien de fois faudra -t-il le leur dire pour qu’ils le comprennent? S’ils ne comprennent pas les causes ils ne sauront pas non plus comment se protéger des conséquences(par ex.ne pas mettre sa mezouza dehors,ne plus voter ps etc.)

    12. Thierry

      En 2009, Sarkozy était au pouvoir, en 2013, c’est Hollande. Et l’antisémitisme est de plus en plus fort en France. Le gouvernement condamne mais ne sévit pas.

      Lors de la manifestation « jour de colère ». Pourquoi le Président de la république ne s’est pas exprimé publiquement après que des fachos maboules du cerveau ont hurlé leur haine des juifs en plein Paris ?

    13. Nourit

      A quintilliano qui parle de fake, renseignez-vous et après nous pourrons discuter entre personnes informées.
      A Robert Davis, au nom de quoi un citoyen français devra t-il subir de tels méfaits d’un 1er ministre d’un autre pays???
      Ces méfaits n’ont aucune excuse! Cet harcèlement est juste intolérable et inacceptable! Cette famille doit revivre normalement et puisque les forces de l’ordre ne parviennent pas à lui assurer sa quiétude, eh bien aidons-la à trouver un autre logement.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *