toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Liberman : la paix, c’est un échange de territoires, mais aussi de population


Liberman : la paix, c’est un échange de territoires, mais aussi de population

La paix, c’est « échanger des territoires ET des populations », explique le ministre de l’intérieur Avigdor Liberman, qui refuse la « loi du retour » d’un seul Palestinien, et demande des échanges de population.

Ce dimanche, Avigdor Liberman a déclaré qu’il donnera son accord à la paix s’il y a un échange entre la population du triangle situé au sud est de Haïfa (plaine de Sharon plain, et les villes de Kafr Qara, Umm al-Fahm, Tayibe et Qalansawe) et fortement peuplé d’arabes israéliens, avec les Juifs de Judée Samarie des implantations.

Liberman a insisté sur le fait qu’il soutient la création d’un Etat palestinien et qu’il apprécie les efforts du secrétaire d’Etat John Kerry pour arriver à un accord final, mais il a ajouté qu’il ne sera pas d’accord pour que « ne serait ce qu’un seul réfugié palestinien » vienne en Israël.

Il a également indiqué que la position de Kerry sur le processus de paix qui inclut la reconnaissance du besoin sécuritaire d’Israël et le fait qu’Israël doit être reconnu comme l’Etat juif est ce qu’on peut espérer de mieux de la « communauté internationale ».

Liberman, qui s’est exprimé au début de la Conférence des ambassadeurs israéliens qui s’est tenue au quartier général du Ministère des Affaires étrangères à Jérusalem, semblait plus modéré que les années passées, rapporte Times of Israel. Par exemple, alors que dans le passé Liberman affirmait que la paix avec l’Autorité palestinienne était impossible et accusait Mahmoud Abbas de “terrorisme politique,” ce dimanche, il semblait accepter l’idée qu’un Etat palestinien puisse être un jour établi.

“C’est très approprié de parler de sujets qui ne sont pas politiquement corrects », a expliqué Liberman lors de son long discours. “Je parle bien entendu de l’échange de territoire et de population Et si quelqu’un pense que je parle d’un échange de population entre le triangle et Wadi Ara [deux régions principalement peuplées d’Arabes israéliens] – et bien ils ont raison : c’est exactement de cela que je parle.”

Son parti, Yisrael Beytenu, n’acceptera pas une paix sans échanges de territoires, afin de placer une grande partie des arabes dans le futur Etat palestinien et la plupart des Juifs de Judée Samarie en territoire israélien. Liberman a insisté sur le fait qu’il ne voit pas cela comme un transfert de population : “chacun restera dans sa maison, au même endroit. Ce sont les frontières qui vont se déplacer le long de ce qui est aujourd’hui la nationale 6, plus ou moins.”

Cette demande de Liberman d’exclure du territoire israélien des arabes qui sont en Israël depuis longtemps n’est pas nouvelle, et jusqu’à présent, le premier ministre Benjamin Netanyahu l’a toujours rejetée.

La semaine dernière, le journal Maariv a déclaré que selon plusieurs sources, le “triangle” où habitent quelques 300,000 Arabes israéliens deviendra l’Etat palestinien. 

JSSnews





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Liberman : la paix, c’est un échange de territoires, mais aussi de population

    1. yoniii

      hi

      metre deux peuple opposer dans un mouchoir de poche

      cela ne peut que mener a une seul chose la guerre a outrance

      et a la mort bde l’un des 2 peuple

      la paix contre les territoire et une absurdité totale

      par contre la paix , avec un echange de territoire viable pour les deux peuple oui

      a condition que les pays comme

      l’arabie saoudite

      l’ egypte

      la jordanise sacrifie une partie de leurs territoire immense au profite des deux peuple

      afin de creé deux etat viables pour les deux peuple

      la ont aura une veritable paix

      -( plus ou mions ) car la paix ne peut exiter entre un muzz et un non muzz , voir la loi ismlamique la sharia

      by

    2. yoniii

      hi

      pardon j’ai oublier aussi et liberman a entiere raison

      il faut un echange de population les arabes d’un cote et les juifs de l’autre

      sinon c’est aussi un marcher de dupe car les muzz attendront d’etre magoritaire en israel pour islamiser israel et le rattacher avec l’autre territopire arabes et ce sera la fin d’israel et du peuple juifs

      ne pas oublier que les muzz utilise la sttrategie de la demographie comme arme de giuerre lmacive

      il suffit de voir ce qui ce passe en eurabia

      et ce que disener eux meme les muzz dans leurs strategia e
      de destruction de la civlisation occidentale par l’invasion et l’islamisation de force par la demographie

      isrel doit aussi ce defendre de cete strategie qui est a l’oeuvre aussi en israel avec la 5e colonne rabes israelien

      by

      garder les muzz en israel ce serait siucidaire pour israel et le peuple juifs

      by

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap