toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le problème, cher fan de Dieudonné, c’est toi ! par Timothée


Le problème, cher fan de Dieudonné, c’est toi ! par Timothée

Cher fan de Dieudonné,

Depuis plusieurs semaines maintenant, ton humoriste favori est sous le feu de l’actualité. Ses propos polémiques et ses postures idéologiques provocantes lui valent une levée de boucliers qui s’est progressivement radicalisée. Au bout d’une dizaine d’années de propos tendancieux assumés et répétés sans conséquence ou si peu puisqu’il ne paie pas ses amendes, Dieudonné est maintenant face à des gens à bout de nerfs qui ont décidé de faire ce qu’il faut pour que ses agressions verbales récidivistes cessent. Sur internet, beaucoup de personnes écrivent des lettres ouvertes à Dieudonné pour lui expliquer leur opinion. Je respecte et applaudis leur volonté d’affronter les idées de cet homme mais, pour ma part, après mûre réflexion, j’ai décidé d’aller à la source, d’affronter le cœur du problème. Parce que, vois-tu, le cœur du problème, ce n’est pas Dieudonné. Non, le cœur du problème, c’est toi.

Les idées de Dieudonné ont toujours existé. La lutte héroïque contre un système totalitaire contrôlé de façon occulte par les Juifs, c’est vieux comme le monde. Enfin non, soyons précis. C’est vieux d’un peu moins de 2500 ans. Je ne vais pas te faire un cours magistral d’histoire, notamment parce que je pense qu’au fond de toi, ça ne t’intéresse pas, mais tu dois tout de même savoir certaines choses. Si tu as un tant soit peu l’esprit ouvert et curieux, renseigne-toi sur l’histoire de la reine Esther, une jeune juive prise pour épouse par le Roi Perse Assuérus, il y a à peu près 25 siècles. C’est la première fois, de mémoire, qu’on a théorisé l’idée des Juifs dangereux pour la nation. La même idée brandie lors de l’affaire Dreyfus au début du 20èmesiècle, la même que celle brandie par les Nazis dans les années 30, la même que celle insinuée par Dieudonné dans ses spectacles aujourd’hui. Tu vois que ce n’est pas nouveau. Ce qui n’est pas nouveau non plus, c’est que c’est totalement faux et que ça l’a toujours été.

Tu te demandes pourquoi ces foutus juifs étaient dans l’Empire Perse ? Parce que les Babyloniens en avaient tellement assez de la résistance juive à l’Empire Babylonien qu’ils ont fini par raser Jérusalem, détruire les royaumes juifs d’Israël et de Juda et déporter quasiment toute la population juive en Mésopotamie. Trouve un atlas historique et le chapitre Moyen-Orient si tu veux suivre de façon plus précise au niveau géographique. Une fois installés de force à Babylone, les juifs ont arrêté de résister. Ils ont essayé de s’intégrer du mieux possible mais sans perdre leur identité, leurs traditions et leurs croyances. Ils sont venus avec leurs connaissances, leurs savoir-faire et leurs compétences et, crois-le ou non, ils étaient très appréciés parce que c’était un peuple très évolué. Alors qu’ils étaient des prisonniers déportés, ils se sont fait remarquer pour leurs qualités variées et beaucoup, par leurs compétences, sont devenus des personnages importants, jusque dans le gouvernement babylonien et ensuite perse parce qu’ils étaient réputés pour leur honnêteté et leur sagesse. Ce n’est pas l’image que tu as de juifs, j’en suis bien conscient. Tu as sans doute la même image d’eux que les politiciens et fonctionnaires babyloniens et perses corrompus, arrivistes et machiavéliques qui les voyaient comme des menaces. A l’époque de la Reine Esther, le premier ministre d’Assuérus, un homme nommé Hamman, a décidé de se débarrasser des Juifs en les accusant d’être des traitres qui agissent en réseau pour détruire la Perse et en organisant leur extermination. Pour te simplifier les choses, il a accusé les juifs de former un système qui dirige tout. Pourtant, les juifs étaient bien les seuls à ne justement pas comploter contre les Rois Perses, parce que tout ce qu’ils voulaient, c’était rentrer chez eux. Tu vois bien que Dieudonné n’a rien inventé, pas plus qu’Hitler. Mais le vrai problème de la Perse n’était pas les Juifs, c’était justement les hommes comme Hamman qui ne reculent devant rien pour assurer leurs propres intérêts.

Plus tard, autour de la naissance de Jésus-Christ pour te donner un repère chronologique, les Juifs qui avaient réussi à rentrer chez eux ont à nouveau commencé à résister aux différents empires. Tout ce qu’ils voulaient, c’étaient être chez eux, être libres et indépendants. Ils ont donc résisté aux Romains, comme l’ont fait tes ancêtres les Gaulois, si tu as déjà lu Astérix. Sauf que personne ne s’est rendu à Alesia. Jérusalem a été détruite deux fois en un siècle, le lieu saint des Juifs, l’équivalent du Vatican juif, leur Temple a été rasé jusqu’à ce qu’il ne reste pas une seule brique qui dépasse du sol. La population a été chassée et déportée. En 135, les Romains ont tout rasé, brûlé, détruit et massacré les deux tiers des juifs qui étaient encore là. La même proportion que l’extermination des Juifs d’Europe par les Nazis. Pendant un certain temps, les juifs ont même été interdits d’entrer dans leur capitale historique de Jérusalem. Tu imagines n’avoir plus le droit d’entrer à Paris parce que tu es français ?

Chassés de leur terre avec interdiction d’y revenir sous peine de mort, leurs possessions volées et offertes aux peuples voisins, parmi lesquels des peuplades arabes qui devront encore attendre 5 siècles avant de devenir musulmanes, les juifs se sont éparpillés partout, notamment en Europe. Et partout où ils arrivaient, ils étaient méprisés, persécutés, chassés, tués. Ils n’avaient pas le droit de rentrer chez eux mais on les haïssait parce qu’ils n’avaient pas de patrie et parce qu’ils voulaient vivre chez nous mais sans devenir comme nous. Ils voulaient garder leur religion, leur langue, leurs traditions et leur rêve d’un jour reconstruire Jérusalem et leur Temple. Ils ont donc résisté. Nous, on a fait quoi ? On a fait comme les Babyloniens et les Romains, on les a persécutés. On leur a interdit d’habiter dans nos villes et on a créé des villages insalubres appelés Ghettos. On leur a interdit de travailler la terre et d’être paysans. On leur a interdit d’être soldats ou fonctionnaires parce que c’étaient des métiers nobles. On leur a interdit d’être artisans. Les seuls métiers qu’on leur a laissé le droit d’exercer, ce sont les métiers qu’on jugeait sales, dégradants et méprisables : la finance et le commerce. On leur donnait le droit de nous prêter de l’argent et on les détestait pour ça. Imagine-toi en Seigneur féodal catholique français qui a besoin d’argent pour faire la guerre à ton beau-frère et voisin, Seigneur féodal de l’autre côté de la rivière. Tu empruntes de l’argent aux banquiers et commerçants juifs, avec du dégoût dans les yeux parce qu’ils sont juifs, mais tu prends leur argent. Quel meilleur moyen d’effacer tes dettes que d’accuser les Juifs d’hérésie, de les faire chasser ou brûler ?

Toi qui rigole aux propos de Dieudonné contre l’esprit commerçant et financier des Juifs, est-ce que tu te rends compte que c’est toi et moi, avec notre ignorance obscurantiste et notre esprit raciste et sectaire, qui avons contraint les juifs d’être ce que tu leur reproches ? Ce n’est pas nous mais nos ancêtres, tu me diras ? Mais comme tu penses encore comme ton ancêtre, tu es encore complice, au minimum. Et est-ce que tu te rends compte que dès qu’on a arrêté d’être bêtes et qu’on les a autorisés à être ce qu’ils voulaient être, ils sont redevenus presque aussitôt les sages qu’ils étaient du temps de Babylone?

Ils sont devenus des soldats d’une qualité incroyable et tu le sais très bien puisque tu leur reproches d’occuper militairement la Palestine. Ils ont repoussé et battus toutes les armées arabes qui ont essayé de les détruire, même quand ils se battaient à 1 contre 5. Même leurs femmes, avec trois jours d’instruction militaire, ont été de meilleurs soldats que beaucoup de soldats arabes aguerris et entraînés. Ils sont devenus des paysans incroyables et ils sont les seuls à savoir transformer des terres désertiques en cultures agricoles productives. Ils sont devenus des fonctionnaires émérites et ont réussi à créer un état stable et fonctionnel en quelques décennies. Ils sont devenus des universitaires de très grande qualité, raflant beaucoup de Prix Nobel dans toutes les disciplines, notamment en médecine ou ils font des merveilles. Toi qui ne les voit que comme des banquiers véreux, tu es à des années-lumière de la réalité et il est important que tu le saches.

Il faut aussi que je te parle un peu de démographie, tout en continuant à te parler d’histoire. Les juifs, en 1933, quand Hitler les accusait de diriger le monde, ils n’étaient que 15 millions sur 2,25 milliards d’êtres humains. En Europe, ils étaient 9,5 millions et on en a tué 6 millions. Et là, quand je dis « on », il faut que tu comprennes qu’encore une fois, je parle de toi et moi. C’est toi et moi qui les avons tués, parce que pendant plus de 1800 ans, on a créé les conditions pour que l’Europe les déteste alors qu’ils étaient intégrés du mieux qu’ils pouvaient sans trahir leur identité et leur foi. On les a accusés de trahison alors que, comme le Capitaine Dreyfus, ils étaient des citoyens tout à fait engagés et qui ne demandaient qu’à être traités comme les autres. On a tout fait, à coups de bûchers, d’expulsions et de pogroms, pour que l’Europe les haïsse jusqu’à accepter qu’on les massacre de façon industrielle. Toi qui rigole quand Dieudonné invite Robert Faurisson sur scène, toi qui rigole quand Dieudonné parle de « pornographie mémorielle », est-ce que tu sais que la population juive mondiale n’a toujours pas retrouvé son niveau d’avant-guerre ? Est-ce que tu sais qu’il y a aujourd’hui un peu plus d’1 million de juifs en Europe alors qu’il y en avait 9,5 millions avant Hitler ? Est-ce que tu réalises, quand tu applaudis Dieudonné quand il parle du « système » juif, pardon, sioniste, que les juifs ont en effet été exterminés d’Europe et qu’ils ne représentent plus même l’ombre d’une théorie du complot ?

Et surtout, quand tu te fais prendre en photo devant un symbole juif en faisant une quenelle, est-ce que tu réalises que le seul système auquel tu glisses une quenelle, c’est le tien ?

Tu réalises qu’en bon français, tu votes depuis des décennies pour le même député-maire véreux, menteur et condamné en justice pour des escroqueries, parce que tu préfères son réseau d’influences et son clientélisme que son honnêteté et sa compétence parce que, comme ça, tu seras mieux placé qu’une famille dans le besoin pour un logement social ou des aides d’argent public que tu ne mérites pas ?

Tu réalises qu’en bon français, tu préfères accuser Israël, les USA, l’UE, Angela Merkel, le Made in China ou le plombier polonais plutôt que d’accepter de moderniser un droit du travail et une fiscalité qui tuent ton pays, parce que comme ça, tu pourras rester aux 35 heures, avoir une convention collective avantageuse et ne pas te faire licencier même si tu ne fous rien et que tu es un véritable boulet toxique pour tes collègues et ton entourage, au détriment de milliers de jeunes chômeurs, CDD, intérimaires, etc, qui payent ta sécurité par leur précarité ?

Tu réalises qu’en bon français, tu votes inlassablement et depuis quarante ans pour des partis et des politiciens professionnels qui n’ont pas d’idées, qui n’ont pas réussi à adapter la France aux temps modernes et qui se partagent le pouvoir en te promettant monts et merveilles auxquelles tu crois volontairement tout en sachant que c’est irréaliste et que pour manifester ton mécontentement devant les conséquences évidentes de ton propre vote en votant pour des partis encore plus irréalistes, encore moins aptes à adapter la France à son époque, encore moins animés d’idées et dont les inspirateurs sont tous morts depuis minimum un demi-siècle ?

Tu réalises qu’en bon français, tu veux révolutionner toute la société française sauf ton secteur d’activité, tes droits, tes avantages et ton mode de vie et que tu n’hésites pas à faire grève pour protéger ton égoïsme en prenant en otage des milliers voire des millions de tes compatriotes dont la plupart n’ont pas ce que tu as ?

Cher fan de Dieudonné, tu veux glisser des quenelles pour dénoncer le système ; et nous sommes d’accord toi et moi qu’en soi ce geste est potache et n’a pas intrinsèquement d’influence nazie ; et tu crois dur comme fer qu’en faisant ce geste, tu « emmerdes le système » et que tu dénonces « le sionisme » américano-juif-maçonnique qui dirige le monde pour favoriser Israël. En faisant ce geste, tu symbolises le bras dans le cul que tu veux mettre à tous ceux qui, selon ton humoriste préféré, dirigent le monde et détruisent la France.

Pourtant, c’est toi qui a fait ce système. C’est toi qui l’a créé. C’est toi qui continues envers et contre toute intelligence de voter sans réfléchir et sans te documenter. C’est ton comportement social qui a provoqué la Sclérose en Plaques dont souffre ton pays. C’est ton esprit fermé et ton inaptitude au changement qui empêche la situation de ton pays d’évoluer. C’est ta propre corruption intellectuelle et morale qui te fait voter sans discontinuer pour des menteurs ou des comédiens politiques professionnels. C’est ta propre lâcheté et ton propre égoïsme qui t’empêchent de t’engager toi-même dans la société et dans une solidarité qui vient du coeur et qui te fait préférer un service public technocratique et déshumanisé à qui tu veux tout confier en assisté que tu acceptes d’être. La quenelle que tu veux glisser au système, c’est dans ton propre anus qu’elle passe, parce que ce système, il est entièrement de ta responsabilité. Mais encore une fois, comme durant toute notre histoire, tu cherches « Le Juif » pour lui faire porter le chapeau.

Tu vois ce que je veux dire, cher compatriote français en qui je crois malgré tout ? Les idées antisémites de Dieudonné qui accuse la toute petite minorité juive de la majorité des maux du monde et de l’histoire, ça a toujours existé. Ce n’est pas Dieudonné, le problème. Le problème, c’est toi qui va te marrer grassement en écoutant ses idioties et ses insanités aussi vieilles qu’infondées  au lieu de lire, de te documenter, de t’ouvrir l’esprit et de réfléchir sainement, avec la jalousie de penser par toi-même et d’exercer pleinement ta liberté de pensée et ton rôle important de citoyen d’une république démocratique d’état de droit. Tu n’as d’ailleurs jamais rien compris aux principes que je viens de citer et c’est bien pour ça que tu arrives à trouver des qualités au discours simpliste et sans fondements de Dieudonné.

Tu vas m’objecter immédiatement que la liberté d’expression de Dieudonné est bafouée et tu sais quoi, je suis d’accord avec toi. On devrait laisser les imbéciles dire des imbécilités. Après tout, on laisse bien faire nos journalistes et hommes politiques à tours de bras. Mais on ne se sentirait pas obligé de le faire taire et on ne transgresserait pas sa liberté d’expression si tu exerçais ta liberté d’être intelligent, ta liberté de ne pas écouter les imbéciles en payant pour le faire, ta liberté d’apprendre des erreurs du passé pour changer l’avenir, bref si tu exerçais ta liberté de citoyen libre, responsable et autant impliqué dans la vie de sa nation qu’un président de la république.

Tu croyais que la liberté, c’était de faire que ce que tu voulais comme un sale gosse bourgeois trop gâté ? Tu te trompes encore.

Tu vois ? Le problème, ce n’est pas Dieudonné.

Le problème, cher fan de Dieudonné, c’est toi.

par Timothée
http://www.timlarribau.com/article-le-probleme-cher-fan-de-dieudonne-c-est-toi-121905076-comments.html#anchorComment





Notez cet article

  • Total Score 0%

Le problème, cher fan de Dieudonné, c'est toi !

Depuis plusieurs semaines maintenant, ton humoriste favori est sous le feu de l’actualité. Ses propos polémiques et ses postures idéologiques provocantes lui valent une levée de boucliers qui s’est progressivement radicalisée. Au bout d’une dizaine d’années de propos tendancieux assumés et répétés sans conséquence ou si peu puisqu’il ne paie pas ses amendes, Dieudonné est maintenant face à des gens à bout de nerfs qui ont décidé de faire ce qu’il faut pour que ses agressions verbales récidivistes cessent. Sur internet, beaucoup de personnes écrivent des lettres ouvertes à Dieudonné pour lui expliquer leur opinion. Je respecte et applaudis leur volonté d’affronter les idées de cet homme mais, pour ma part, après mûre réflexion, j’ai décidé d’aller à la source, d’affronter le cœur du problème. Parce que, vois-tu, le cœur du problème, ce n’est pas Dieudonné. Non, le cœur du problème, c’est toi

User rating: 78.33% ( 6
votes )


Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Le problème, cher fan de Dieudonné, c’est toi ! par Timothée

    1. Europe-Israel.org Post author

      Il n’y a pas de commentaires racistes approuvés. Une fois qu’une personne a été approuvée nous ne vérifions pas tous les commentaires. il n’y a pas de modérateurs à plein temps.

      Mais si vous trouvez des commentaires racistes n’hésitez pas à nous le faire savoir car nous ne tolérons aucun racisme sous aucune forme

    2. JL

      Cet excellent texte m’a fait irrésistiblement penser au livre de Wilhelm Reich « Ecoute, petit homme ». Lisez-le

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap