toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Il y a quelques années… en France, par Eliette Abécassis


Il y a quelques années… en France, par Eliette Abécassis

Il y a quelques années encore, je sortais dans la rue avec une étoile de David autour du cou.

Il y a quelques années encore, je n’avais pas peur d’emmener mes enfants à l’école.
Il y a quelques années, il était possible d’enseigner la Shoah dans tous les collèges et les lycées.
J’osais aborder le thème d’Israël avec mes amis non-juifs.

Il y a quelques années, j’ai donné à ma fille un prénom français.
Je l’ai inscrite à l’école publique, sans penser qu’un jour je devrais l’en retirer par peur qu’on ne la frappe parce qu’elle était juive.
Je ne voyais pas apparaître des caricatures dignes des années Trente sur Internet.
Je ne trouvais pas non plus quantité de sites répertoriant les noms des personnalités juives en France.
Je ne rencontrais pas sur Google, You Tube ou Facebook des propos antisémites.
Et dans le bar d’un grand hôtel, je n’avais pas entendu les délires d’un vieux fou, qui n’était ni vieux ni fou.

Il y a quelques années, je lisais les journaux.
Je regardais les nouvelles à la télé.
Pour moi, la Shoah était incompréhensible.
Je me disais : plus jamais ça !
Et surtout, je me demandais : pourquoi les Juifs ne sont-ils pas partis à temps d’Allemagne, alors que tant de signes inquiétants auraient dû les alerter ?

Il y a quelques années, je ne me savais pas en exil sur ma terre natale.
La France était mon pays, ma culture, ma façon d’être et de penser.
Je pensais que nos dirigeants nous protégeaient.

Il y a quelques années, je partais en vacances dans les pays arabes. J’aimais aller sur la trace de mes ancêtres, les Sépharades.
Ceux qui furent massacrés à Grenade en 1066 par une foule qui haïssait les Juifs qui, disaient-ils, étaient riches et puissants.
Ceux qui, victimes de l’Inquisition, furent obligés de se cacher ou de partir.
Il y a quelques années, je ne pensais pas devenir marrane.
Il y a quelques années encore, je ne pensais pas entendre scander des slogans anti-juifs dans la rue.

Il y a quelques années, j’avais foi dans l’homme.

Il y a quelques années, Ilan n’était pas mort.
Myriam, Gabriel, Arié et Jonathan étaient encore en vie.
Il y a quelques années, il était encore possible d’être juif en France.

 
Eliette  Abecassis  

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Il y a quelques années… en France, par Eliette Abécassis

    1. Patrick Girard Haddad

      Il y a quelques années, cette dame vendait des livres, visiblement, le succès est passé et elle cherche à faire reparler ‘elle avec un texte excessif qui se décrédibilise de lui-même. Jamais la situation des Juifs en France n’a été, fort heureusement, meilleure et cela chagrine aussi bien les antisémites que les sionistes radicaux. Désolé pour vous, la République va bien, très bien, et n’a que faire de communautarismes dépassés.

    2. @HavaForEver

      Très bel article, mais fallait y penser avant Madame Elyette Abécassis!!
      Et notamment quand tu t’es compromise dans ton antisémitisme primaire du monde juif religieux en livrant Kadosh à la face du monde, et en prêtant ton scénario à ce crétin d’Amos Gitai… Il est toujours tellement facile de désigner la mauvaise part du judaïsme ou « les faux juifs rétrogrades et moyenâgeux » en se désignant comme le bon juif progressiste et universaliste à aimer (Milner – Le juif de Savoir). C’est un procédé vieux comme Spinoza (Milner encore). Elyette, toi la « libérée des affres de la mentalité ancestrale » et moi l’obscurantiste que tu vises dans Kadosh, nous seront (Has Vechalom) dans les mêmes trains quand ils nous livreront à quelque destination d’exclusion physique ou symbolique. Tu comprendras alors (ENFIN) avec plus de lucidité que les Juifs allemands de 39, que les Juifs que l’on rejette et que l’on hait, ce sont TOUS les juif et même ceux qui sont interviewés dans Elle et Paris Match. C’est Husserl, Brendel, et TOI Elyette fille de Armand, mais c’est aussi les polonais « en papillotes » et les femmes qui se soumettent aux lois du Get…

    3. @Deemee3

      J’ai toujours eu du mal avec ce genre de texte, d’où qu’il vienne. Je le trouve réducteur et grossièrement caricatural. Je ne mets pas en doute les sentiments vécus par cette femme, mais je trouve que c’est donner beaucoup d’importance à une très petite minorité d’excités ignorants, qui ne savent même plus ce qu’ils défendent, ce qu’ils combattent, encore moins pourquoi. Une minorité qui a peur de l’autre mais d’abord d’elle-même en temps de crise sociale, sociétale, économique. La résurgence du racisme, de la xénophobie, de l’antisémitisme, de l’homophobie, etc. chez cette minorité est intimement liée à la santé d’un pays. Et la France va très mal, bien plus que ne peuvent le mesurer des chiffres.

      Que tout cela conduise :
      – à dire que l’école publique française est un danger pour un juif, j’ai du mal ;
      – à comparer la France de 2014 à l’Allemagne des années 30, en se demandant si les juifs, en restant, ne referaient pas une erreur, non ;
      – à écrire qu’on est en exil sur sa terre natale, non ;
      – à dire qu’on ne peut plus avoir confiance en l’homme, non ;
      – et à conclure qu’il n’est plus possible d’être juif en France, encore non !

      Agiter les mêmes chiffons régulièrement est inutile et contre-productif. Crier au loup quand c’est injustifié, on sait ce que ça provoque le jour où il est vraiment là. Et ça donne une importance à quelques milliers d’excités, dont des Soral ou des Dieudo, ou à des Finkielkraut dans un autre registre, qu’on devrait tout simplement ignorer.

      Enfin, en prenant cette dernière phrase du texte, tellement outrancière qu’elle discrédite la totalité du propos, quelles sont les « possibilités », réelles cette fois-ci, pour bien des minorités de vivre en France ou ailleurs en ce moment ? Il doit y avoir un paquet de Roms qui préféreraient être à la place de cette femme, pour ne prendre qu’un exemple. Ou quand l’outrance d’une telle phrase conduit à l’indécence d’un propos… Et un gay aurait aussi pu écrire, il y a 6 mois encore, de telles choses, avec sans doute bien plus de légitimité par rapport à l’actualité d’alors (Mariage pour tous) ; ça aurait été tout aussi bête.

    4. Edmond Richter

      Eliette, je vous comprends. J´hesiterais sérieusement à me promener avec une Kippa sur la tête. Et si je porte un Magen David, ce n´est pas sans hesitation.
      De même j´hesite à laisser ma Hanouquia à la fenêtre vu que mes voisins sont musulmans….Je vous comprends…
      Ce que je ne comprends pas , ce sont les commentaires qui précèdent et qui me semblent bourrés de méchanceté.
      Bien sûr que la France d´aujourd´hui n´est pas l´Allemagne de 1932. Mais êtes vous si sûrs qu´elle n´est pas semblable `a l´Allemagne de 1925 avec son antisémitisme rampant?
      Eliette a raison de humer dans l´air les signes de l´antisemitisme AVANT
      qu´ils ne s´aggravent, AVANT qu´il ne soit trop tard!
      Je te comprends, Eliette.
      Edmond
      P.S.: Je connais ton père, je prenais des lecons chez lui à Strasbourg

    5. Ygal Levine

      Lorsque je lis ces commentaires dégoulinant d’angélisme béat deP G Haddad Ed Richter DeeMee ,aveugles utopico-pacifistes , je me dis les âmes des 6 millions de nos frères disparus dans les abattoirs du III reich doivent bien rire là où ils sont par la faute des mêmes pacifistes et universalistes(ce qui cache une grande lâcheté face aux responsabilités à prendre en tant que père ou mère de famille ) à tout crin qui ne voyaient dans le nazisme « qu’une poignée d’écervelés  » Biisounours soyez lucides Vouloir ignorer les faits ne les empêchent pas d’exister Ne pas vouloir anticiper c’est VOUS CONDAMNER VOUS _MËMES à brève échéance
      A propos ,QUI ETAIT AU 2° TOUR DES PRESIDENTIELLES DE 2002 (déjà )? et Ilan Halimi et tous les actes quotidiens anti juifs Les horreurs nazies et communistes sont les oeuvres macabres d’une poignée d’individus seulement (Hitlrter Mao Staline Pol Pot etc …
      Cette jeune fille qui est venue en urgence dans mon service de gastro entérologie lorsque j’étais à Bichat pour avoir été OBLIGEE D’AVALER SA MAGUEN DAVID ? Vous en faites quoi ?
      E Abecassis s’est peut -être trompée à une époque de sa vie qui n’a pas commis d’erreur ? Elle s’en est ,depuis , rendu compte
      La France est maintenant aux mains des extrémistes de tout poil et que la masse , le peuple laissera faire en se taisant peureusement De que héritage parles tu ? Chers vous trois aveugles de bonne foi je suppose ) pensiez vous que l’horreur absolue d’un MERAH? pouvait se produire ?
      Nous avons eu en Israel la famille FOGEL assassinée y compris le petit Jonathan agé DE TROIS MOIS !!!! Nous savon que c’est possible
      Ce son les mêmes propos que tenaient certains d’entre nos parents avant de finir dans les chambres à gaz ou de mourir dans les pogromes L’histoire bégaie toujours et « l’antisionisme »n’est que de l’antisémitisme réactualisé
      Lisez la première page de « Rivarol  » journal antisémite qui vient de reparaitre avec à la Une « La police de la pensée juive !  » Cela ne vous suffit pas ?
      Mon grand père originaire de Pologne est parti aux USA en disant qu’il valait mieux danser la hora à New York qu’à Treblinka ou Sobibor Il l’a dit à des incrédules comme vous qui n’ont pas survécu . Auriez vous imaginé il y a seulement 2 ans , la montée en puissance d’un dieudonné-la quenelle ? Quant à votre couplet  » France terre d’asile et patrie des droits de l’homme c’est le pays de Candy . La peste « Noirabislamiste « est en route et rien ne l’arrêtera surtout pas notre gouvernement de peureux qui continue à embrasser El Assad sur la bouche alors que son haleine peu des 300 000 syriens assassinés sur son ordre

      Ils savent que des utopistes comme vous penseront que « ça n’est pas possible au 21 ° siècle  » O ne peut pas comparer 2014 à 1933 etc ou autre connerie de ce genre Vous ne voulez pas voir la vérité en face par manque de COURAGE
      Ein BRERAH ! (on n’a pas le choix )MAZAL TOV
      Ygal Levine Chirurgien maintenant en Israel Tant qu’à combattre autant être avec des courageux
      N’oubliez pas le Talmud  » Qui combat peut perdre Qui ne combat pas a déjà perdu  » Si tu laisse dire , tu laisseras faire « 

    6. Macia

      Cet article me semble un peu trop alarmiste, et je pense poussé par une volonté de promouvoir l’Alyah, être juif en France n’est pas dangereux, oui il y a des extrémistes, des racistes, des antisémites, mais il y a aussi des pros et ils sont légions. J’habite Marseille une des plus grosse communauté de France, près d’une Yéchivah et 2 synagogues et les juifs portant Kippa sont nombreux et ils circulent librement. Maintenant si vous allez vous balladez dans les quartiers nord, là je ne garantie rien, mais cela est aussi valable pour un juif ou pas. Alors Elyette, oui il faut être vigilent face aux fachos de droite et aux Islamistes intégristes, mais de là à dire que la vie est devenue un enfer pour un juif en France…..

    7. Ygal Levine

      Bien sûr Macia Certains de nos grands parents disaient la même chose avant de partir en fumée
      Tu ne peux pas croire à l’impossible ! et pourtant cela est arrive é sous Staline , sous Hitler l’Allemagne de 1933 était un paradis Les juifs y étaient aimés appréciés pour leur bon voisuinage pour leur culture Les allemends d’alors apprenaient le yiddish et l’hébreu en masse Le sais tu ma jeune soeur ?
      Il a fallu quelque individus et quelques mois pour transformer ce petit paradis en enfer et en abattoir du 3° reich
      N’oublies jamais que la 2° guerre mondiale a été une guerre contre LES JUIFS Avec l’accord tacite des « Alliés (surtout ces pourris d’américains du moment ) qui le savaient et n’ont jamais voulu bombarder les lignes de chemins de fer menant aux différents camps malgré toutes les informations des services de renseignements anglais, tchèques et polonais
      Mais quels que soient mes arguments tu ne réagiras pas car
      1) Tu crois que l’histoire ne bégaie pas
      2) Tu veux te rassurer
      3) Tu as peur quoique tu t’en défendes J’ai vu dans mon service (je suis chirurgien gastro ) une jeune fille obligée d’avaler sa Maguen David
      Mais toi aveugle et sourde par lâcheté intellectuelle tu ne veux ni le voir ni l’entendre
      Je te rappelle un fait oublié en apparence : QUI ETAIT AU 2° TOUR DES PRESIDENTIELLES 2002 FACE A CHIRAC ?
      Jespère que tu n’auras pas à le regretter un jour et que tu n’auras pas à pleurer un crime commis contre toi , les tiens , tes amis MAZAL TOV
      Un vieux juif polonais de 68 ns maintenant en Israel à combattre avec des gens qui sont courageux , eux ,
      Ygal Levine
      Si tu laisses dire , tu laisseras faire « 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap