toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Antisémitisme et existence du mal par Guy Millière


Antisémitisme et existence du mal par Guy Millière

L’échec de la manifestation « jour de colère » était assez prévisible, le caractère hétéroclite et tendancieux de son contenu aussi. J’en ai traité ici. Ce qui était moins prévisible était l’irruption de slogans nauséabonds qui en rappellent d’autres, entendus dans les années 1930. « juifs, la France n’est pas à vous » : je dois dire que je ne m’attendais pas à voir une horde crier cela dans Paris.

Autre slogan, « juifs, la Palestine n’est pas à vous » : cela m’a semble moins surprenant. Et si les « pro palestiniens » se reconnaissent antisémites, cela aura au moins l’avantage d’en finir avec les débats hypocrites sur la différence censée séparer l’antisémitisme de l’ »antisioniste ». Qu’y aura t-il la prochaine fois ? Je préfère ne pas l’imaginer.

Screen-Shot-2014-01-28-at-10.10.13-AM

Cela survenait la veille de la journée de commemoration de la Shoah. Et il ne me parait pas surprenant, en ce contexte, que cette commemoration n’intéresse plus grand monde en France, et suscite une irritation croissante chez de braves gens qui, comme je l’ai entendu dans un cafe il y a un an, pensent qu’ »il n’y en a que pour les juifs ». Des lycéens ici ou là, rapporte la presse, en ont « assez » qu’on leur parle d’Auschwitz, et aimeraient qu’on leur parle d’autre chose : du génocide rwandais, par exemple. Existe t-il des enseignants à même de leur expliquer en classe que la difference, immense, est qu’Auschwitz était sur le sol européen, que la Shoah ne peut être comparée à aucun autre crime contre l’humanité, et qu’il s’est agi de la seule tentative d’extermination industrielle et totale d’un peuple entier ? Il m’arrive d’avoir des doutes sur ce point.

Le livre appelé « les territoires perdus de la république » est paru il y a onze ans deja, et depuis les choses ont beaucoup empiré.

Le jour où avait lieu la manifestation « jour de colere », je participais à un colloque organisé par l’Union du patronat juif de France. La tonalité générale n’était pas à l’optimisme. J’ai répété que des tendances lourdes se dessinaient. Toutes les interventions ont été d’une remarquable qualité.

Michel Gurfinkiel a, citant le Talmud, évoqué l’existence du mal et rappelé l’extrême proximité entre l’antisémitisme et l’existence du mal. Nous sommes en France en un moment où il faut regarder en face l’existence du mal.

 © Guy Millière pour Dreuz.info.

PS Je n’ai pas traité une fois de plus du comportement de Francois Hollande. Ceux qui, lisant son communiqué de rupture d’avec son ex-compagne, ont parlé de repudiation ont pleinement raison. Cet homme est indigne d’être Président. Mais qui peut l’ignorer encore ?





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap