toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Netanyahu au Pape : Israël ne compte pas sur les autres pour prendre soin de la menace nucléaire iranienne


Netanyahu au Pape : Israël ne compte pas sur les autres pour prendre soin de la menace nucléaire iranienne

Lors d’une rencontre au Vatican lundi dernier, le Premier ministre Netanyahu a présenté au Pape Francis une menorah et un exemplaire d’un livre sur l’Inquisition espagnole du père de Netanyahu .

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré lundi le Pape Francis au Vatican ainsi que le Premier ministre italien Enrico Letta et ensemble la question nucléaire iranienne a été un sujet majeur de conversation. Netanyahu a précisé au cours de sa visite d’Etat : « Je ne  compte pas sur les autres pour prendre soin de [la question iranienne] pour moi. »

« Il a souligné qu’il n’a pas l’intention de cesser de critiquer l’accord intérimaire conclu entre l’Iran et les puissances mondiales à Genève, ajoutant que « si je ne suis pas contre ceux qui veulent nous détruire, alors contre qui dois-je parler ? » Dans les discussions fermées ce lundi dernier, Netanyahu a déclaré que « Les Etats-Unis sont un grand ami de l’Etat  d’Israël et restera notre plus grand ami ». Il a ajouté : « Je suggère toujours le maintien de nos liens étroits avec les États-Unis, mais il est clair que le monde est en train de changer », expliquant que le changement signifie également l’élargissement des liens internationaux.

Loading...

Ce sentiment fait écho à celui du ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman, selon lequel « les liens avec les États-Unis se distendent, nous avons besoin d’autres alliés », indiquant la nécessité de nouvelles collaborations économiques, mais pas un nouvel allié stratégique à la place des États-Unis. « Quoi, ne devrions-nous pas ouvrir une fenêtre sur la Chine ? C’est absurde. Cela ne signifierait pas évidemment que demain, nous allons signer un contrat d’alliance de défense avec la Chine. D’autres collaborations existent avec des pays d’Europe, et c’est une bonne chose » a déclaré M. Netanyahu.

Lundi, un fonctionnaire du Cabinet du Premier ministre avait agressivement attaqué l’ancien Premier ministre Ehud Olmert, qui avait dénoncé la conduite de Netanyahu qui selon lui nuisait aux relations entre Israël et les États- Unis.

« Tout le monde n’a pas expérimenté comme Olmert autant d’échecs continus que ce soit – au Liban, dans le désengagement, dans son indécision sur l’opportunité de fermer ou non la barrière frontalière avec l’Egypte, dans le traitement de la menace iranienne. A la fin de la journée, vous devez savoir quand prendre la parole », a dit le fonctionnaire. Il s’est également indirectement adressé au ministre des Finances, Yair Lapid, qui avait déclaré lundi dans une interview à CNBC , «Le genre d’intimité que nous avons avec le gouvernement des États- Unis » est «peut-être [ pour Israël ] l’actif le plus stratégique ». Lapid avait ajouté « Je pense qu’il est normal d’avoir des différends au sein de la famille aussi longtemps que cela reste en famille – . je pense que nous sommes encore dans le cadre familial »

Selon le fonctionnaire du Cabinet du Premier ministre, « Les vannes  des sanctions contre l’Iran se sont ouvertes, alors que devons-nous faire? Envoyer des fax à la Maison Blanche? Il y a soixante- cinq ans, quand il n’y avait pas d’Etat, les Juifs ont essayé de parler avec le président américain Roosevelt derrière des portes closes, ce qui n’a pas vraiment aidé les Juifs d’Europe. » Netanyahu a passé le message au sujet de la menace iranienne au Pape et Francis à Letta.

Il a dit au pape que «l’Iran aspirait à la bombe nucléaire. Cela menacerait donc non seulement Israël mais aussi l’Italie, l’Europe le monde entier », ajoutant que « le régime le plus dangereux au monde ne doit pas être autorisé à avoir l’arme la plus dangereuse au monde » .

 « A son homologue italien, M. Netanyahu a déclaré que « même si l’Iran n’a pas encore commencé à mettre en œuvre l’accord, il semble y avoir un relâchement général des sanctions et une course pour faire des avances à l’Iran et de la rendre légitime, comme si l’Iran avait changé quoi que ce soit de ses politiques actuelles, sauf à sourire, parler anglais à l’occasion et faire des présentations Powerpoint … »

Learn Hebrew online

 

Par Israel Hayom, exclusivité via JNS
Traduction Europe-Israël

Sources: http://www.jewishpress.com/news/israel/netanyahu-to-pope-israel-wont-rely-on-others-to-take-care-of-iran-nuclear-threat/2013/12/04/

 

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

Loading...

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *