toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Jésus et le palestianisme par Victor Perez


Jésus et le palestianisme par Victor Perez

Il n’y a pas de Noël célébré par l’Autorité palestinienne sans que soit rappelé, d’une façon ou d’une autre, que Jésus était un ‘’palestinien’’. Une propagande pour ignares devant desservir « l’entité sioniste » et interpeller le monde au sujet des ‘’souffrances’’ subies par un ‘’peuple spolié de sa terre’’. Un endoctrinement poussant l’absurde à ne plus être ridicule tant la haine du peuple juif est grande.
 
Cependant, la réalité ne se laisse pas effacer si facilement !
 
Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.
 
Il n’y a pas une figurine, une représentation de Jésus crucifié de par le monde où ne sont pas inscrites les quatre lettres suivantes : INRI
 
Un acronyme dont sa première trace archéologique remonte au IVe siècle avec l’inscription conservée à Rome dans la Basilique Sainte-Croix-de-Jérusalem. Le Titulus Crucis, qui est une relique exposée depuis 1492 dans cette cathédrale et serait, selon la tradition catholique, un morceau de l’écriteau placé au-dessus de la tête de Jésus lors de sa crucifixion, reprend pour l’Église catholique l’inscription dans sa formulation en latin. Les Églises orthodoxes, quant à elles, reprennent l’abréviation INBI pour les Grecs et INЦI pour ceux des slaves qui écrivent en cyrillique.
 
Elle figure sur quasiment toutes les représentations de la Crucifixion.
 
Un acronyme qui signifie « Jésus le Nazaréen, roi des Juifs ». Une phrase inscrite par les romains sur la croix et représentant l’acte d’accusation devant le condamner à être exécuté en tant que criminel politique.
  
Il y aurait même plusieurs écrits de Pères de l’Église qui indiquent dans plusieurs passages que Jésus serait le descendant direct du Roi David, Juif lui aussi mais pas encore ‘’palestinien’’, et qu’ainsi l’expression « roi des juifs » désignerait sans ironie son hérédité.
 
La propagande nauséeuse ‘’palestinienne’’ poussera t-elle le grotesque jusqu’à affirmer, un jour, que les mosquées Al-Aqsa et Omar sont les œuvres du Roi David, poursuivies par son filsSalomon et reconstruites par Hérode, tous évidemment ‘’palestiniens’’ ?
 
Au train où vont les choses, il ne faut pas en douter !
 




Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Jésus et le palestianisme par Victor Perez

    1. Maxime

      La paresse intellectuelle ambiante fait que plus le mensonge est gros plus il est ingurgité. Le péquin ne sait même pas ce que signifie INRI, mais il lui suffit de savoir que Jésus était né par là-bas pour croire les inepties palestiniennes, en revanche il ne se pose aucune question quant au sort qui est réservé aux Chrétiens des pays arabes, ni même à l’attentat qui vient de tuer dans une église de Damas!
      Il ne faut laisser aucun mensonge sans réponse. Il faut tacler chaque mensonge et le faire savoir au plus grand nombre, peut être qu’un jour le ridicule fera son œuvre, mais j’ai l’impression que la capacité des palestiniens de supporter le ridicule est infinie!

    2. MisterClairvoyant

      Tu as raison Maxime, les arabes palestiniens n’ont pas peur du ridicule! Car ils aiment manipuler l’opinion d’abord arabe et ensuite internationale, et comme bien souvent, ils arrivent, pas la peine d’arrêter en si bon chemin.
      Mais depuis quelque temps leurs mensonges passent poins bien et il n’y a pas de « flottilles de bateaux pour Gaza » etc, ni beaucoup d’autres agissements stupides pour provoquer les soldats israéliens. Il n’ont fait que de s’approprier de la plus part des lieux saint Juifs et si on lui donne Jérusalem Este sera terminé du quartier juifs, les synagogues et du Mur des Lamentations.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *