toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

En supprimant la définition de l’Antisémitisme, l’Europe l’encourage


En supprimant la définition de l’Antisémitisme, l’Europe l’encourage

Ci-dessus : Inscription antisémite sur la façade d’un bijoutier juif en France dans les années 60.

C’est quoi l’antisémitisme? L’UE a décidé de faire disparaître la définition officielle utilisée  dans les instances internationales européennes et les documents de travail.

Il y a, à peine, quelques mois, HonestReporting a lancé une pétition appelant les médias des principaux courants d’opinion à prendre en compte et adopter les définitions de l’antisémitisme, telles qu’elles sont acceptées, tant par le Département d’Etat américain que par l’Union Européenne.  Lutte Contre L’antisémitisme

La pétition est toujours en ligne et nous projetons d’envoyer nos 30.000 signatures aux médias. Mais avant que nous y procédions, cependant, un développement gênant a vu le jour, qui menace, non seulement la validité de notre pétition, mais le principe même de tout combat contre l’antisémitisme lui-même, tout particulièrement en Europe, là, précisément où il se développe à allure galopante depuis une quinzaine d’années. La définition de travail de l’antisémitisme a, purement et simplement, été supprimée, en tant que document officiel, ouvrant ainsi toutes grandes les portes aux antisémites et aux ennemis d’Israël, pour qu’ils puissent discréditer et délégitimer jusqu’aux racines de la lutte contre toute forme d’antisémitisme.

Loading...

Cette definition européenne a, à l’origine, été publiée en 2005, par le Centre d’Observation du Racisme et de la Xénophobie en Europe, qui a ensuite été remplacée par l’organisation qui lui a succédé : l’Agence Des Droits Fondamentaux (ADF ou FRA en anglais). La définition de l’antisémitisme, de manière ostensible, n’est plus intégrée sur le site internet de l’ ADF ou FRA.

Signez ici : honestreporting.com

Shimon Samuels, du Centre Simon Wiesenthal explique, dans le Times of Israel : le 6 novembre, j’ai protesté auprès de la Haute-représentante des affaires étrangères de l’UE, Catherine Ashton, contre la disparition, actuellement, de la “Définition comme base de travail” du site de la FRA, requérant d’elle qu’elle soit, à nouveau et immédiatement téléchargée et remise en ligne.

La réponse, le 29 novembre, de la part de la Commission Directoriale-Générale de la Justice Européenne, qui a la responsabilité des Droits Fondamentaux, est stupéfiante, lorsqu’elle insiste sur le fait que : « Depuis le début, jamais la Commission en particulier, ni l’Union en tant que telle, n’a jamais instauré de définition de l’antisémitisme et il n’existe aucune directive politique visant à en établir une. En outre, on doit insister sur le fait que la FRA est une agence indépendante ».

La lettre explique que : “En 2005, le Centre Observatoire sur le Racisme et la Xénophobie en Europe ( EUMC) a mis en ligne un document intitulé “Définition de Travail de l’Antisémitisme”… Depuis lors, divers acteurs, principalement des ONG, ont fait référence à ce document comme étant la définition de l’antisémitisme, d’après l’UE. En parfaite autonomie, la FRA a maintenu ce document en ligne jusqu’à récemment, quand elle a été supprimée avec d’autres documents non-officiels (non-approuvés par un vote) ».

Effectivement, HonestReporting a aussi fait référence à cette définition comme étant celle de l’UE. La disparition et le désaveu de cette définition supprimera un outil vital de la lutte contre l’antisémitisme et donne aux médias européens une excuse clé-en-main pour ne s’appuyer suraucune définition. Pour le moment, cela n’a pas encore affecté la définition du Département d’Etat américain, mais elle s’appuie sur l’existence de celle de la FRA ou/et, officieusement, de l’UE.

Learn Hebrew online

Shimon Samuels

Quoi qu’il en soit, nous sommes d’accord avec Shimon Samuels :

Sa suppression ne peut que conforter et encourager les antisémites. Il revient au site FRA d’être apprécié comme ayant effectué la première étape de l’approbation européenne de ce qui est devenu une arme vitale dans l’arsenal contre la haine.

Loading...

Des milliers d’entre vous ont signé notre pétition, appelant à l’adoption de ces définitions par les médias. Nous vous demandons de soutenir la définition européenne en envoyant un e-mail à l’Agence des Droits Fondamentaux : – [email protected] –pour lui demander de restaurer la définition sur le site internet de la FRA, en tant que première étape visant à assurer la continuité de la validité et de la crédibilité de cette définition .

3 DECEMBRE 2013 13:53 PAR SIMON PLOSKER

honestreporting.com

Adaptation : Marc Brzustowski.

 

Compléments d’information (Selon I24) : 

La définition de l’antisémitisme a été retirée du site de l’agence des droits fondamentaux de l’UE

L’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne qui combat le racisme et l’antisémitisme a des soucis à définir le terme d’antisémitisme, selon la porte parole de cette organisation européenne Blanca Tapia, interrogée par l’Agence télégraphique juive.

Mme Tapia était interrogée après que la définition de l’antisémitisme a été retirée du site internet de cette organisation indépendante de l’Union européenne. Créée le 1er mars 2007 la principale tâche de l’Agence est de recueillir et de diffuser des données objectives, fiables et comparables sur la situation des droits fondamentaux dans tous les pays de l’UE. Ce retrait du terme antisémitisme a été noté par par le site pro palestinien Electronic Intifada.

Les militants contre l’antisémitisme soulignent que cette décision est lourde de signification car elle laisse également la porte ouverte aux insultes contre Israël ou contre les Israéliens ce qui pour certains est défini “comme une “nouvelle forme d’antisémitisme”.

Pour Mme Tapia, le retrait de la définition de l’antisémitisme fait partie d’un rafraichissement général du site et du retrait de nombreuses autres informations.

Selon un porte-parole du centre Simon Wiesenthal, le retrait de la définition de l’antisémitisme est “ahurissant” et prive ceux qui luttent contre ce fléau d’une arme importante. Selon lui, l’agence européenne « est en train de mettre en jeu sa crédibilité ”

Mais pour Mme Tapia l’agence n’a pas besoin de développer sa propre définition de l’antisémitisme pour lutter contre ce phénomène.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *