toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Bethlehem, 24 décembre : une messe de minuit en présence de tueurs de Chrétiens et de Juifs


Bethlehem, 24 décembre : une messe de minuit en présence de tueurs de Chrétiens et de Juifs

Guy Millière – Je ne sais si des images de la messe de minuit, le soir de Noël seront retransmises depuis Bethlehem.

C’est très vraisemblable. Je ne sais si des commentaires accompagneront les images. Mais c’est très vraisemblable aussi, et il est très vraisemblable dès lors que les commentaires parleront de la « tristesse » des « Palestiniens » face à un « processus de paix » qui ne conduit jamais à la création d’un « Etat palestinien ». La description des « Palestiniens » comme des gens opprimés par Israël n’aura pas besoin de suivre : elle sera implicite. L’idée que les Chrétiens peuvent être libres de pratiquer leur foi dans les terres de Judée régies par l’Autorité Palestinienne n’aura pas à se trouver soulignée : l’existence d’une Eglise à Bethlehem, la présence de prêtres, de fidèles et d’une messe de minuit se passera de toute explication ultérieure. On apercevra sans doute Mahmoud Abbas ou quelques uns de ses acolytes en position de prière et de recueillement.

Nul de ceux qui verront les éventuelles images et qui entendront les commentaires qui les accompagneront ne discernera qu’il s’agit de propagande et de falsification, alors qu’il ne s’agira pourtant que de cela, et de rien d’autre.

La vérité est que si les « Palestiniens» ont des raisons d’être tristes, celles-ci tiennent à ce qui les maintient dans la condition qui est la leur, et qui en fait les otages d’une entité qui ne cesse d’injecter dans leurs esprits la haine, le racisme et l’appétit de destruction et qui, dès lors, les empêche de vivre une vie normale : l’existence même de l’Autorité palestinienne est un crime contre l’humanité. Non pas seulement parce que l’Autorité palestinienne ne cesse d’inciter au génocide anti-juif, mais aussi parce qu’elle réduit les « Palestiniens » à une vie toute entière tournée vers la perspective et le désir de ce génocide. Qui, si des images sont montrées, dira ce qu’est l’Autorité palestinienne et ce qui en fait une organisation criminelle ? Personne, bien sûr.

La vérité est qu’il n’y a (dois-je le rappeler encore ?) aucun processus de paix, mais une guerre contre l’existence d’Israël menée par d’autres moyens, et que cette guerre, on ne cesse de le voir, décennie après décennie, a pour but non pas la création d’un « Etat palestinien » à côté d’Israël, mais la destruction d’Israël. Qui dira qu’il n’y a jamais eu de processus de paix et que nul dirigeant « palestinien » ne veut d’un « Etat palestinien » à côté d’Israël ? Personne, cela va de soi.

La vérité est que les « Palestiniens » sont opprimés, oui, mais par leurs propres dirigeants, qui leur essorent le cerveau, les transforment en assassins suicidaires et en font des monstres face auxquels Israël doit prendre des mesures de défense.

Elle est que le nombre des Chrétiens ne cesse de diminuer sur les terres occupées par l’Autorité Palestinienne, tant les Chrétiens y sont persécutés, et elle est que le seul pays du Proche-Orient où les Chrétiens n’ont pas quotidiennement à craindre pour leur vie est précisément Israël.

Elle est que prêtres et fidèles « palestiniens » à Bethlehem sont des figurants pour touristes occidentaux et, par ailleurs, des dhimmis, mécréants à traiter comme tels et donc à humilier, harceler, persécuter.

Elle est que Mahmoud Abbas et ses acolytes sont autant à leur place dans une Eglise que Goebbels aurait pu l’être dans une synagogue alentour de 1930.

Les éventuelles images, et les commentaires qui les accompagneront, n’auront que faire de la vérité, je sais. Et ce sera logique puisqu’il s’agira de propagande et de falsification.

Dans son message concernant les fêtes de fin d’année, monseigneur Fouad Twal, officiellement « patriarche latin de Jérusalem », et officieusement second couteau de Mahmoud Abbas, a prononcé les mots venimeux et mensongers qu’on attendait de lui. Je cite : « A Gaza, notre peuple souffre des effets de l’embargo imposé par Israël… Les pourparlers israélo-palestiniens ont repris en juillet dernier, mais sont continuellement entravés par la construction dans les implantations israéliennes : tant que ce problème ne sera pas résolu, les populations de la région souffriront ».

Parvenir à décrire la situation à Gaza, en Judée Samarie et dans la région sans évoquer l’islam radical, en incriminant uniquement Israël, et en faisant de la construction de logements dans les villes et villages juifs de Judée Samarie la cause de tous les maux est une prouesse perfide dont peu de gens sont capables. Le principal représentant de l’Eglise catholique au Proche-Orient en est capable. Il ne sera pas désavoué par ses supérieurs. Ceux-ci n’ont d’ailleurs rien dit lorsqu’Omar Awadallah, l’un des dirigeants de l’Autorité palestinienne, en 2012, à Bethlehem, a déclaré que « Jésus est le prince palestinien de l’espoir ». Lors d’un synode au Vatican, en 2010, l’Eglise avait stipulé que « la notion de terre promise ne peut servir à justifier le retour des Juifs vers Israël et l’éviction des Palestiniens ».

L’Eglise catholique continue à se faire complice par son silence, et par les propos de certains de ses plus éminents représentants, des persécutions de Chrétiens dans le monde musulman, des crimes commis au nom de l’islam, du viol de l’identité juive, et de la diabolisation d’Israël.

Si cette complicité cessait le soir de Noël, ce serait une très bonne chose, mais ce ne sera pas le cas. Il est prévu, sauf changement, que Fouad Twal soit l’officiant de la messe de minuit à Bethlehem. Des tueurs de Chrétiens et de Juifs seront au premier rang.

Ce sera une bien belle cérémonie, conforme à la triste époque où nous vivons.

 © Guy Millière pour Dreuz.info.

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Bethlehem, 24 décembre : une messe de minuit en présence de tueurs de Chrétiens et de Juifs

    1. dov

      -השלום. זה בנינו חילוני ודתיים יהודה ויוסף. יד שמאל +יד ימין= כח. ג. זו האמת. אם אשכחך ירושלם תשכח ימיני תדבק לשוני לחכי אם לא אכרכי אם לא אעלה את ירושלם על ראש שמחתי זכור יהוה לבני אדום את יום ירושלם
      במאפיית אדום רוצה להיות הבעלים של ירושלם

    2. Michel

      les arabes sont des arabes. les Juifs sont les premiers Palestiniens grâce à Hadrien César (guerre contre Israel de 120 à 135)Mais Israel restera Israel même si on lui a donné un jour le nom frauduleux de Palestine. Il n’empêche que les Nations ont tous signé le traité Balfour. Demandons l’application de la loi. Et que les arabes retournent tous dans leur pays d’origine. Même si on s’est fait voler le Sinaï qui n’a jamais été Égyptien, ainsi que la Jordanie qui est un montage de toutes pièces.

    3. Moshé_007

      C’est très bien, ils (les chrétiens) se remettent au bon vouloir des assassins, ils ont la mémoire courte et semble oublier ce qu’il se passe en Syrie, enfin, tant qu’ils s’entretuent entre amis, que le plus grand bien leur fasse !

    4. Edoardo Recanati

      Les Arabes n’ont probablement pas lu la Bible Juive, tout en la niant bien simplement. Et les Chrétiens? Ont ils lu les Evangiles? Dans aucune est dit le mot Palestine! La région où se passe toute la vie de Jésus est appellée par son nom: Judée, le berceau du Judaisme. Meme les Romains, après leur première victoire contre les Juifs frappèrent une fameuse monnaie en guise de chant de gloire: judaea capta – la Judée conquise. Ce n’est qu’après la révolte des Juifs que les Romains, fous de rage, chassèrent les Juifs et changèrent le nom de Jérusalem en Aelia Capitolina et la Judée en Palestine.
      La raison de ce choix, l’intention d’effacer le nom de leurs ennemis. Mais aussi celle d’attribuer la région à un peuple disparu depuis longtemps, mais qui avait laissé des souvenirs horribles à cause de leur féroces sacrifices humains, avec, comme victimes préférées, leur propres enfants!
      Ils n’étaient pas originaires du Pays mais avaient envahi une partie de la côte… et la racine du mot Philistins, en Hébreu est justement: envahisseurs!!!
      Il est bien de renvoyer les intéréssés à lire Deutéronome 32:21 où Dieu prévoit que les Juifs Le mettront en colère avec ce qui n’est pas Dieu, des vanités. Et Il indique la punition qu’Il leur donnera: « Je les mettrai en colère avec ce qui n’est pas un peuple, une nation vile.
      Un peuple inventé.

    5. DOULIERE Richard

      Tout cela est d’une tristesse sans nom. Ceux qu’ont appelle les Palestineins sont, en effet, les premières victimes de leur dirigeants. Mais derrière tout cela, il y a celui que Jésus a appelé le père du mensonge et le meurtrier dès le commencement. Quand les chrétiens comprendront-ils qu’avec son terrorisme et sa volonté de s’imposer par la force, l’islam signe sa véritable origine ?

    6. Joseph

      Bonjour Richard, les chrétiens le comprennent, ils en sont également victime (régulièrement massacrés, je crains malheureusement que ce ne soit qu’un début, l’islamisme, c’est la mort, nous le savons juifs et chrétiens!

    7. Joseph

      Bonjour Moshé, je ne peux pas vous laisser dire cela sans réagir, cherchez sur les sites chrétiens, sur des sites digne de foi, et peut-être changerez-vous d’avis, mais là c’est votre colère qui parle! soyez en paix par celui qui nous unis.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap