toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Obama n’est pas antisémite, non : juste “antisioniste” par Guy Millière


Obama n’est pas antisémite, non : juste “antisioniste” par Guy Millière

Guy Millière: Je commencerai par dire, comme John McCain, « Vive la France ».

Laurent Fabius a fait preuve de courage, d’intégrité et de dignité dans le dossier du nucléaire iranien

 Je suis aussi éloigné qu’il est possible de l’être de tout ce qui est socialiste. Je critique ce gouvernement sur la plupart des points de sa politique, mais je dois dire que Laurent Fabius a fait preuve de courage, d’intégrité et de dignité dans le dossier du nucléaire iranien, et que cela mérite d’être salué. Il a, sans aucun doute reçu l’appui de François Hollande pour cela, et cet appui doit être salué aussi.

Je continuerai en disant que, ce que je salue ici, a valu à Laurent Fabius des allusions antisémites non seulement sur le site Boulevard Voltaire, qui se montre très accueillant pour des gens qui ne sont pas très fréquentables, mais aussi sur les pages de commentaire de la plupart des grands journaux français, y compris des journaux de gauche. Et après, on me dira que l’antisémitisme n’est pas dans l’air du temps en France… Quand ce ne sont pas des allusions antisémites qui ont accueilli le courage de Laurent Fabius, et celui de François Hollande, ce sont des propos parlant de leur alignement sur les néo-conservateurs américains, sur Israël (quelle horreur, non?), et de leur invraisemblable inaptitude à gérer comme il se doit les affaires internationales, et à signer des textes tellement prometteurs.

Je poursuivrai en disant que le courage de Laurent Fabius et de François Hollande en cette affaire tranche avec la lâcheté qui règne en Europe, où Catherine Ashton est prête à toutes les décisions viles imaginables, et où Angela Merkel sait qu’elle a de beaux contrats très lucratifs à signer avec Téhéran, qui viendront s’ajouter aux beaux contrats très lucratifs que l’Allemagne a déjà signé.

Je dirai, enfin, car c’est là l’essentiel, que derrière tout cela, et derrière l’accord presque signé, et qui risque fort de l’être dans une dizaine de jours, il y a la politique étrangère de Barack Obama, dont John Kerry n’est que l’envoyé et le représentant.

Obama rêve d’un accord avec l’Iran, et veut cet accord avec l’Iran

Je l’ai déjà écrit, Barack Obama rêve d’un accord avec l’Iran, et veut cet accord avec l’Iran. Il est prêt à signer un accord levant toute forme de sanction envers l’Iran, quand bien même il n’obtiendrait rien en échange, pas même une poignée de main de la marionnette d’Ali Khamenei, le modéré en peau de lapin Hassan Rouhani, qui est aussi modéré que je suis socialiste.

Obama sait que l’Iran a quasiment déjà l’arme nucléaire et a atteint sur ce plan le point de non retour. Il sait que l’Iran menace très clairement Israël. Il sait que l’Iran menace l’Arabie Saoudite. Il sait aussi que l’Iran soutient la plupart des organisations terroristes islamiques et, depuis la chute de Mohamed Morsi, se rapproche à nouveau du Hamas. Il sait qu’entériner la nucléarisation de l’Iran crée une situation absolument délétère au Proche-Orient et absolument invivable pour Israël. Et bien qu’il sache tout cela, il veut ce qu’il veut quand même.

Il le veut tellement qu’il a autorisé John Kerry à critiquer ouvertement les positions du gouvernement israélien concernant l’accord presque signé.

Si les choses se limitaient à cela, ce serait déjà très préoccupant, mais Barack Obama sait aussi que les négociations que, par l’intermédiaire de John Kerry, il a contraint Israël à reprendre avec l’Autorité Palestinienne n’aboutiront à rien, et que tous les torts seront alors attribués à Israël.

Learn Hebrew online

Il le sait si bien qu’il se prépare à agir de manière unilatérale à l’ONU, contre Israël, dans les mois qui viennent : pourquoi pas en laissant voter au Conseil de Sécurité une reconnaissance d’un Etat palestinien dirigé par Mahmoud Abbas dans les « frontières de 1967 » ?

Il le sait si bien qu’il a autorisé John Kerry, peu ou prou au moment où celui-ci critiquait ouvertement les positions du gouvernement israélien concernant l’accord presque signé, à tenir à la télévision israélienne des propos fustigeant ouvertement l’action de création de « colonies » menées par Israël, et il était clair qu’il désignait ainsi toute la Judée Samarie et la moitié de Jérusalem.

Il le sait si bien qu’il a poussé John Kerry à évoquer un retour à la violence si un accord n’était pas signé qui satisferait Mahmoud Abbas et ses acolytes, et à évoquer aussi l’isolement international qui planait au dessus d’Israël, et il était clair là que les Etats Unis, dans le contexte d’un pareil isolement ne seraient pas du côté d’Israël.

Je ne me suis pas trompé : c’est pour cela que je ne puis être invité sur ce sujet par les chaînes de télévision françaises

J’ai écrit, depuis l’automne 2008, qu’Obama était un ennemi résolu d’Israël. J’ai écrit, depuis aussi longtemps, que c’était le premier Président anti-américain de l’histoire des Etats-Unis. J’ai noté qu’après sa réélection, Obama aurait les mains libres. J’ai dit explicitement que je n’ai jamais accordé foi à la moindre manifestation d’amitié d’Obama envers Israël. Je ne retire rien de ce que j’ai écrit, non. Je ne me suis, hélas, pas trompé : c’est pour cela que je ne puis être invité sur ce sujet par les chaînes de télévision françaises.

Obama n’a pas en lui un milligramme d’amitié envers Israël. Il a les mains libres. Il agit.

Ceux qui lui ont décerné hâtivement un prix Nobel de la paix devraient voir qu’il a considérablement rapproché le Proche Orient de la guerre, après avoir semé le chaos dans une dizaine de pays où il a agi en faveur de l’islam radical.

Ceux qui ont la mémoire courte devraient se souvenir qu’il a été musulman pratiquant, qu’il a entretenu des liens étroits avec des gens immondes, qui vont d’Edward Saïd à Rashid Khalidi, Ali Abunimah, Khalid Mansour, et qu’il a eu pendant vingt ans pour maître spirituel un ancien membre de The Nation of Islam converti à la théologie noire de la libération, le très antisémite Jeremiah Wright.

Ceux qui disent qu’Obama a des amis juifs, devraient voir qu’il existe des Juifs imprégnés de la haine de soi, des Juifs opportunistes et des Juifs gauchistes et antisionistes. Quasiment tous les Juifs qui ont fréquenté Barack Obama appartiennent à ces catégories. Il existe aussi des idiots utiles parmi les Juifs, et comme tous les idiots utiles, il vient un jour où ils deviennent idiots utiles, et on peut classer dans cette catégorie les dirigeants d’organisations juives qui ont soutenu Obama en 2008 et en 2012.

Je ne sais si Obama est lui-même antisémite. Mais avoir fréquenté des antisémites qui, personnellement, me donneraient envie de vomir, ne plaide pas en sa faveur.

Je sais qu’il est « antisioniste », comme disent les antisémites qui s’achètent un masque.

Obama a-t-il besoin de s’acheter un masque ? Je ne pense pas. Il n’a plus à se présenter devant les électeurs.

Et puis, il y a tellement d’ « antisionistes » dans le monde qu’il peut se rendre encore plus populaire en faisant ce qu’il fait.

Il y a tant d’antisémites dans le monde qui attendent des gestes « antisionistes ».

Pourquoi se gênerait-il ? D’autant plus qu’il doit surmonter les difficultés qu’il rencontre présentement en politique intérieure.

« Quand vous êtes confronté à un obstacle, faites diversion, changez de terrain ». C’est un conseil que donne Saul Alinsky, l’homme dont les idées, autant que celles de Jeremiah Wright, imprègnent Obama, un Juif très antisioniste et si hostile au judaïsme qu’il s’identifiait lui-même au diable, comme c’est écrit en toutes lettres dans Rules for Radicals, un livre qu’Obama a beaucoup lu.

 © Guy Millière pour Dreuz.info.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Obama n’est pas antisémite, non : juste “antisioniste” par Guy Millière

    1. rahm

      a lire tres interessant sur le sujet en anglais a traduire si possible
      bravo a Mr Milliere qui es tres proche de Glen Beck et tout les resistants ,
      thank you my friend

    2. LACHKAR

      OBAMA EST LE PLUS MAUVAIS PRESIDENT DES ETATS UNIS APRES CARTER.IL A RUINE L’AMERIQUE ET CONTINUERA DE LE FAIRE JUSQU’A SA DECHEANCE.ETANT UN MUSULMAN,IL DOIT HAIR LES JUIFS ET AUTOMATIQUEMENT ISRAEL.C »EST GRACE A LUI QUE LES IRANIENS POURRONT AVOIR LA BOMBE ATOMIQUE.IL S’EST DEBROUILLE POUR LEUR LAISSER LE TEMPS.MAIS COMME TOUS LES ARABES ON VOIT BIEN QUE DEVANT LA FORCE,IL S’INCLINE,EXEMPLE ,POUTINE.J’ESPERE QU’IL NE FAIRA PAS TROP DE DEGATS AVANT QU’IL AILLE AU DIABLE !!!!!!

    3. Aaron

      Merci M.Millière pour ce nouvel article concernant le squatter de la Maison- Bl&anche….M’estiment non tenu par une quelconque obligation de réserve, je me permettrai de rajouter : « Ah, le fumier !! »

    4. simonnai ongué

      M. Millière,
      Merci pour vos écrits, vous n’inventez rien sur tous que vous avez exposé.
      Comprenez que ,vous avez des milliers de Millière qui pensent comme vous qui sont inspirés comme vous ou plus ou moins. mais qui voient la même chose que vous.

      En résumé M,Millière,le 2ieme mandat d,Obama ne lui laisse pas les main libre.Non Obama n’a pas les mains libre si c’est ce qu’il pense, de tout faire selon lui ou selon ses ordre mystiques. Je vous dit ouvertement de prendre note sur ce que je vous écrit.
      Si Obama pense que Mohamed est son  »Dieu » Alors Israël lui il a le Dieu créateur et que ,Dieu créateur ne permettra jamais Obama décider sur le sort d’un grand pays biblique par l’image de notre Dieu en Israël.
      Si Obama s’en fonce dans ce chemin,il y aura une série d’avènements qui ne laissera pas indifférence à Obama. car Je sais que ,Obama ne prend pas au sérieux Israël OBAMA NE RESPECTE PAS LE PAYS DE DIEU.ALORS LAISSEZ-MOI VOUS DIRE ,CE DIEU QUE J’INVOQUE SON NOM AVEC LARME AUX YEUX ,DANS MON CŒUR, NON OBAMA NE RÉUSSIRA JAMAIS À POUVOIR ÉBRANLER ISRAËL.

      OBAMA PEUT TOUT FAIRE ,S’AMUSER AVEC L’IRAN ,MAIS IL YA UNE LIMITE POUR TOUTE FOLIE Nous avons pas tous le privilège qu’a M. Millière pour exposer Obama mais .moi aussi j’ai vu ,DEPUIS SON ÉLECTION À LA MAISON BLANCHE,SON PREMIER DISCOURS EN ÉGYPTE JE ME SUIS DIT VOILA UN ENVOYÉ DE SATAN QUI EST VENU EN DORMIR LES GENS ET QUE ,IL TENTERA DE TOUT FAIRE POUR ÉCRASER ISRAEL.
      ÇA DÉMONTRE QUE,LES ÉTATS-UNIS ONT MI UN ISLAMISTE AU POUVOIR AYANT EN LUI LE SATANISME DANS SON SANG!! OBAMA EST INSPIRÉ DE LA VOLONTÉ LUCIFÉRIENNE. MAIS DIEU VA STOPPER SON AUDACE.AU MOMENT OU LES JUIFS SE VERRONT FACE SUR TERRE ,C,EST LÀ OU DIEU VIENDRA RIPOSTER CONTRE L’AFFRONTEMENT D’OBAMA. NON OBAMA NE RÉUSSIRA PAS MÊME POUR L’IRAN ,ET MÊME POUR LES FAUX PALESTINIENS.
      NOTRE ERREUR C’EST DE PENSER QUE ,DIEU NE VOIT RIEN ,DIEU NE PEUT RIEN ,DIEU N’AGIRA PAS. QUE ,OBAMA RÉUSSIRA ,QUE DIEU LAISSERA OBAMA PÉTRIR ISRAËL À SA GUISE LÀ LÀ ,NOUS NE SOMMES PAS DANS LA MÊME VISION DES CHOSES.

      MOI,JE SAIS QUE DIEU VA FREINER OBAMA ..DU MOMENT OU OBAMA COMMENCERA DANS SON IGNORANCE À CHANTER LA VICTOIRE ,ET ALORS LE CONSTAT IMPUISSANCE MOUILLERA SON VÊTEMENT.

      AU DÉPART,DIEU SE PRÉPARE À MULTIPLIER DE LA CONFUSION DANS CES MULTIPLE RENCONTRE DE 5 PAYS +1.DIEU ENTRERA DANS LES CŒURS DE PLUSIEURS D’ENTRE EUX ET PAS DE SIGNATURE À UNE ENTENTE.
      OBAMA ,UNILATÉRALEMENT??DIEU NE LAISSERA PAS OBAMA JOUER AVEC SON PEUPLE.LES LANGUE S’OUVRIRONT AUX ÉTATS-UNIS ET AILLEURS.ETC.J,AI CONFIANCE ET FOI EN MON DIEU EN JÉSUS-CHRIST LE MANDAT D’OBAMA PRENDRA FIN ET SON SATAN DANS SON CŒUR CONTRE ISRAËL NE RÉUSSIRA JAMAIS. AU CONTRAIRE OBAMA SERA JOUR APRÈS JOUR ,MOIS APRÈS MOI DÉNONCÉ DE SA HAINE CONTRE ISRAËL. IL DEVIENT DE PLUS EN PLUS FAIBLE .DIEU VA LE MAÎTRISER!!!

    5. Frank Adam

      Dans les annees ’30 Weizmann avait l’occasion a prononcer que, « Les Antisemites n’aiment pas les juifs dans le quartier, et que les anti-Sionistes n’aiment pas les juifs en Palestine. » Les arabes sont tombes dans le trou d’etre les deux.

      Un peu plus au fond: apres les crimes horribles de l’Allemagne du « Drecken Reich » est-ce qu’aucun fait objection au droits des allemands a en avoir leur propre etat, identite et auto-determination? La meme s’applique aux russes soient tsaristes ou communistes, aux espagnols de l’inquisition et autres.

      Il y a dix fois plus d’irlandais au Ameriques et l’Australie qu’en Irlande meme, mais qui osera dire que les irlandais n’ont pas besoin et droit a un etat d’Irlande a eux? Egalement les Polonais qui furent occupes pendant deux siecles.

      Les imperialistes sous l’impacte des Droits de l’Hommme ont tous etes obliges ces deux sieclles de rendre le pouvoir a l’auto-determination. Alors pourquoi cette exceptionalisme arabe? D’ou le droit des arabes a faire defi au droits des autres et de continuer en imperialiste, soit a enfoncer leur culte a force d’armes, soit a briser les compromis proferres par l’ONU dans le cas de l’existance d’Israel?
      C’est les arabes qui ont debute le conflit en 47 en menacant de prendre les armes si l’ONU proposa une partition, et qui ont maintenat a payer de la meme facon que l’Allemagne a payer depuis 45 pour leurs invasions de Pologne et de Russie.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *