toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Broken hopes» : Un documentaire anti-israélien produit par ACTION CONTRE LA FAIM, une ONG financée par la France


« Broken hopes» : Un documentaire anti-israélien produit par ACTION CONTRE LA FAIM, une ONG financée par la France

« Action contre la Faim » devient une ONG de propagande palestinienne ! Cette ONG fiancée par l’Etat français vient de produire un site internet et un vrai film de propagande anti-israélien, mensongé et sans aucune objectivité, diffusé à grande échelle à l’occasion des 20 ans des Accords d’Oslo. Rappelons à cette ONG que les palestiniens mobilisent à eux seuls plus de 30 % de l’aide humanitaire mondiale, qu’à Gaza par exemple l’aide humanitaire représente près de 2200 $ par mois pour chaque palestinien ! 

Il est effarant de voir une telle ONG qui, jusque là semblait faire une travail remarquable de terrain, emboîter le pas de la victimisation des palestiniens pour devenir une officine des terroristes de Ramallah et de Gaza !

Tous les clichés de la propagande mensongère palestinienne y sont largement développés. On y parle bien évidemment de « territoires occupés », de « colonisation » alors qu’il s’agit bien de territoire libéré de l’occupation Jordanienne en 1967 et de réimplantation juive sur terre juive depuis plusieurs millénaire qui ne fût occupée par les arabes que pendant 18 ans ! 

Dans cette exercice de pure propagande issue des terroristes islamistes de Ramallah, on est bien loin des buts de cette ONG qui ne devrait s’occuper que de la faim dans le monde. 

il faut donc s’interroger sur les objectifs poursuivit par « Action contre la faim » qui ne semble pas avoir trouvé d’autres vraies causes humanitaires ailleurs dans le monde.

Dans ces conditions, Europe Israël appelle tous les donateurs français à ne plus faire de dons à cette ONG qui devient ainsi une officine palestinienne et insidieusement attise la haine en pleine négociation sur le processus de paix entre israélien et palestinien jusqu’à ce qu’elle ferme ce projet qui se trouve aux antipodes de ses objectifs.

OPERATION: PLUS DE DONS POUR ACTION CONTRE LA FAIM

Selon NGO Monitor:

  • « Broken Hopes, Oslo’s Legacy » est un web-documentaire de 20 minutes qui « s’intéresse à la fragmentation du territoire palestinien occupé, en particulier en Cisjordanie, et aux nombreux cloisonnements et restrictions imposés aux Palestiniens depuis Oslo»
  • Le documentaire a été produit par l’ONG française Action contre la Faim.
  • « Broken Hopes » présente un récit unique de la victimisation palestinienne et de la violence israélienne, impliquant des témoignages d’« experts » de plusieurs ONG bénéficiant de fonds publics, certaines d’entre eux étant des organisations anti-israéliennes radicales.

Action contre la Faim

  • Action contre la Faim (ACF) est une ONG française qui affirme « être une des plus importantes organisations dans la lutte contre la faim dans le monde ». La charte d’ACF affirme les principessuivis par cette dernière dans son activité : « indépendance, neutralité, non-discrimination, accès libre et direct aux victimes, professionnalisme et transparence. »
  • ACF est notamment financée par l’Union Européenne (34 757 559 €), la Suède (5 404 327 €), les Etats-Unis (2 862 965 €) et la France (2 416 018 €).
  • ACF ne fait que répéter le point de vue palestinien du conflit, le vidant de toute sa complexité. Par exemple, un rapport qualifie le blocus de Gaza de « déni de droits fondamentaux en violation du droit international équivalent à un châtiment collectif ».
  • ACF est membre de EWASH (Emergency Water Sanitation and Hygiene), une coalition d’ONG qui présente un récit unilatéral, ignorant les accords négociés (tels que les Accords d’Oslo) qui fixent les modalités relative à l’accès à l’eau afin d’accuser Israël de violer le droit international sur le droits sur l’eau. EWASH joue un rôle politique majeur dans la promotion de mensonges sur les questions de l’eau, qui sont ensuite répétés par les ONG, les organismes des Nations Unies et les médias (voir la fiche d’information sur EWASH de NGO Monitor pour plus d’informations).
  • En 2002, la présidente d’ACF, Sylvie Brunel, a démissionné de son poste parce qu’elle « s’est rendu compte qu’elle était confrontée à un business ». Elle a déclaré au quotidien Libération : « J’ai le sentiment très net que, à ACF, les critères d’ouverture et de fermeture des missions sont devenus purement financiers. »

Le documentaire

Le documentaire « Broken Hopes » présente un récit unique de la victimisation palestinienne et de la violence israélienne. Par exemple, il se concentre sur les « attaques commises par des colons », en omettant de parler des attaques commises par des Palestiniens.

Le documentaire accuse Israël d’être le seul responsable dans le conflit : selon la narratrice, « l’occupation par Israël de Jérusalem-Est bloque le processus de paix. » Le documentaire blâme également Israël pour la souffrance des Palestiniens, relayant de fausses allégations (« Ici, en Palestine, nous n’avons pas d’eau, pas d’électricité »).

Le documentaire affirme de manière tendancieuse que les villes juives jettent « tous leurs déchets, déchets nocifs et domestiques », que « l’eau est noire et mortelle » et que cela « cause des problèmes de santé et des maladies de la peau aux enfants ».

Dans un article consacré à « Broken Hopes », le quotidien belge De Standaard, partenaire officiel du documentaire, écrit en légende d’une image tirée du documentaire : « Parfois, l’eau est empoisonnée par les colons. »

Participation d’autres ONG politisées

Le documentaire inclut l’avis sur le conflit de trois « experts » : Yehuda Shaul, Michel Warschawski et Stephen Wilkinson, travaillant tous pour des ONG radicales.

Yehuda Shaul est co-fondateur de Breaking the Silence. Cette ONG joue un rôle central dans les campagnes de diabolisation et de Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) visant Israël, basées sur « destémoignages de soldats » pour « démontrer la profondeur de la corruption qui se répand dans l’armée israélienne […]. La société israélienne continue de fermer les yeux et de nier ce qui se passe en son nom. » Breaking the Silence a été active dans la promotion de fausses accusations de « crimes de guerre » contre Israël, après les combats à Gaza en Janvier 2009, et continue de mener ces campagnes à travers de nombreux événements internationaux. En 2010, Breaking the Silence a publié un livre de « témoignages » anonymes et invérifiables, Occupation of the Territories – Israeli Soldier testimonies 2000-2010. Une analyse de NGO Monitor a révélé que ce livre était en proie à des problèmes méthodologiques et semblait adapter les témoignages à des « analyses » prédéterminées sans fondement selon lesquelles les actions israéliennes ne sont pas justifiées par l’autodéfense, mais destinées à « terroriser la population civile. »

  • Yehuda Shaul déclare dans « Broken Hopes » que l’objectif des Israéliens à Hébron est de « nettoyer tout le territoire de sa preuve palestinienne. »
  • Shaul déclare en outre dans le documentaire que « le concept de l’armée israélienne à Hébron est de faire de la vie de tous les Palestiniens un enfer ».

Michel Warschawski, co -fondateur de l’Alternative Information Center (AIC), a déclaré que « l’on doit rejeter catégoriquement l’idée même (et l’existence) d’un Etat juif, quelles que soient ses frontières. » (Conférence de Haïfa pour le Droit au retour, Juin 2008).

  • Michel Warschawski affirme dans « Broken Hopes » que « la population israélienne a les moyens de savoir ce qui se passe de l’autre côté du mur, mais ils ferment les yeux, comme les Français pendant l’occupation. »
  • Il qualifie également la réponse de l’armée israélienne aux attaques terroristes venant de Gaza en 2009 de « méga acte terroriste. C’est terroriser une population pour lui rappeler qui est le maitre. »

Stephen Wilkinson est le conseiller humanitaire deDiakonia sur le programme international de droit humanitaire, basé à Jérusalem. Les projets de cette ONG, tels que le « Soutien aux organisations de la société civile palestiniennes » et le « Programme de droit international humanitaire » (DIH), font la promotion du récit palestinien et de la « guerre juridique » contre Israël, exploitent et déforment le droit international.

Lorin Maugery | NGO Monitor





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “« Broken hopes» : Un documentaire anti-israélien produit par ACTION CONTRE LA FAIM, une ONG financée par la France

    1. Daveau

      Dire que « que la terre juive (la Cisjordanie selon l’ONU)depuis plusieurs millénaires ne fut occupée par les arabes que pendant 18 ans » est une contrevérité historique honteuse !!!
      C’est oublier pour faire bref l’écrasement des juifs par les romains et la diaspora qui s’ensuivi, laissant une minorité de juifs surtout en Galilée.
      C’est oublier surtout la conquête arabo musulmane en 638 et leur occupation à partir de cette date, puis la conquête des croisés chassés à leur tour par les Mamelouks puis les Ottomans musulmans avec toujours une présence majoritaire arabe et minoritaire juive.
      On peut dire, ne vous en déplaise, qu’en 1850,la population de la Palestine (nom donné par les romains)était estimée à environ 350 000 personnes : 85 % de musulmans, 11 % de chrétiens et 4 % de juifs.
      Ce n’est donc pas mentir de dire que la Palestine est surtout arabe, avec des hauts et des bas depuis 638, soit près de 1360 ans.

    2. mefaresh01

      Ce Mr « DAVEAU » est un as de l’argumentation pro-assassins…..

      Il pense comme tant d’autres tout savoir sur notre pays et pouvoir ainsi nous donner des leçons.

      Profitons donc de sa présence pour lui donner un conseil d’ami Juif, c’est à dire un bon conseil, utile, désintéressé et qui lui sauvera la vie dans très peu de temps.

      Les assassins dont vous faites la Pub’ se moquent éperdument de votre dévouement aveugle à leur pseudo « cause ». Ils ont simplement profité de l’inculture régnant sur les ex-grands pays pour introduire une « histoire du Proche-Orient » selon les islamo-fascistes….

      Comme beaucoup de gens de nos pauvres pays en chute libre, vous êtes devenu dépendant de la drogue dure « Info-tv-toute-mâchée ». Il est grand
      temps de vous ressaisir. Commencez donc par étudier vraiment les contrées dont vous parlez si bien.

      SOIGNEZ VOUS VITE !!!

      La mainmise islamo-fasciste sur l’Europe est DEJA une réalité. Et sachez que les individus comme vous qui abondent dans leur sens ne seront point épargnés par leur rage de DETRUIRE NOTRE CIVILISATION !!!

      Si vous ne le faites pas pour vous-même, faites-le pour les vôtres.
      Vous éviterez peut-être la bourkha pour votre femme, le viol pour vos filles, la conversion forcée pour vos fils et la destruction de la civilisation millénaire qui vous permet aujourd’hui de vous exprimer en FRANCAIS………….

    3. pnina

      Je trouve que tout ce qui se passe pour diaboliser Israël est profondément DEGUEULASSE !!!! Nous voilà retournés 75 ans en arrière avec toute une propagande anti israélienne et anti juive. L’Europe et le monde a vite oublié tous les bienfaits que les juifs ont apportés à l’humanité. Ils veulent tous tuer la flamme qui a donné des écrivains des médecins,des savants à la pointe de toutes les recherches,des artistes et surtout des sages. L’ombre et l’ignorance sont les seules choses dans lesquelles ils vivront. HONTE A EUX TOUS

    4. Maxime

      Il n’y a rien de plus malhonnête que donner des chiffres sans références! D’où sortez vous Mr Daveau qu’en 1850 il y avait 85% de musulmans en Palestine? Et comment y sont ils venus? Par génération spontanée? Je vous renvoie au livre Palestina de Mr Hadriani Relandi qui avait fait au 16ème siècle une étude approfondie, sur place (et non derrière un écran d’ordinateur)des populations en Palestine. Il y donne des chiffres précis qui montrent qu’à cette époque la majorité des habitants de Palestine étaient Juifs, qu’il n’y avait pratiquement pas de musulmans à Gaza, n’y habitaient que des Juifs et des Chrétiens, que les quelques musulmans qui résidaient alors en « Palestine » étaient des bédouins nomades, qui passaient de pâturage en pâturage. Les musulmans ont commencé à affluer à la recherche de travail vers la « Palestine », lorsque les pionniers Juifs y sont arrivés. Il est d’ailleurs étonnant de voir que les musulmans, y compris les Turcs colonisateurs ne se sont intéressés à la Palestine qu’une fois que les Juifs y sont arrivés et qu’ils l’ont construite alors que pendant les 400 ans d’occupation turque, il ne s’ y est rien passé. C’est ainsi que les Arabes se sont comportés depuis Mahommet, piller ce que les autres ont construit! D’ailleurs qu’ont ils construit depuis leur indépendance en Algérie, Tunisie, Egypte, Syrie Lybie….? Tout tombe en ruine, pendant qu’en Israël on n’arrête pas de construire, et il est d’ailleurs intéressant de voir que c’est justement cela qu’on leur reproche!

    5. Daveau

      Pour répondre en partie à la question de Maxime, extraits de « Histoire des juifs en terre d’Israël » de Wikipedia

      L’immigration en terre d’Israël avant Herzl (1860-1896):
      Bien que l’immigration juive en Palestine soit encore modeste, les chiffres fournis par la Jewish Encyclopedia montre une croissance nette de la population juive en Palestine, liée en partie au succès des nouveaux établissements agricoles, en partie à la continuation de l’immigration religieuse et en partie certainement à l’amélioration des conditions de vie de la minorité juive. La population juive de la province ottomane de Syrie-Palestine est de 70 000 personnes et celle de Jérusalem a cru de 7 000 personnes en 1862 à 30 ou 50 000 personnes en 1902, à tel point que les Juifs sont dès lors majoritaires à Jérusalem.
      Les débuts du sionisme (1896-1917):
      À la fin de la période ottomane, la population juive est estimée entre 56 000 personnes et 82 000 personnes et la population arabe à plus de 600 000 personnes.
      Dans le « Dictionnaire encyclopédique du judaïsme » il est dit qu’en 1922, la population arabe de Palestine est évaluée à 600 000 personnes, la population juive à 84 000.
      J’ajoute : on est loin d’une population arabe minoritaire.
      Je voudrais dire aussi à mefaresh01 qu’il cesse de manquer de courtoisie en disant que je suis un as de l’argumentation pro-assassins.
      J’essaie d’approcher de la vérité et c’est la raison pour laquelle je suis inscrit au site Europe Israël. Mais le racisme exprimé parfois contre les musulmans me choque ainsi que la violence de certains commentaires ou même articles proposés.

    6. Ixiane

      Aucune ONG aura un seul centime de ma part ! même en me payant je ne les soutiendrais pas ! Bande de menteurs, de falsificateurs, atteints gravement par le virus du palestinisme !

    7. Ixiane

      Et pour répondre à Daveau, je dirais qu’il n’est pas honnête de faire des statistiques après l’exil et le massacre des autochtones, les juifs en l’occurrence , majoritaires car ils étaient chez eux en JUDEE SAMARIE après avoir été exterminés maintes fois, par les Romains et ce qu’il en restait, par les ottomans !!!
      Ensuite vous venez nous en faire le décompte !!! sympa !
      Et vous ne dites pas non plus, que pendant l’occupation de la JUDEE SAMARIE par la Jordanie, les juifs en ont été chassés et les arabes encouragés à s’y installer !!! bien facile de faire une statistique qui vous arrange !
      En conclusion je dirais que personne n’arrivera à balayer l’HISTOIRE de ce peuple ! IL est absolument impossible que cette Judée, le Berceau d’ISRAEL devienne Terre d’Islam!
      C’est comme si vous disiez que l’Arabie et sa Mecque doit devenir une Terre Juive !!!

    8. Robert Davis

      deveau choisit ses sources encore que peu importe les nombres à partir de l’ère chrétienne,l’intéressant et l’important c’est l’Histoire juive AVANT l’ère chrétienne,après on s’en f. Cependant à la fin du 19 ème S. il y avait contrairement à ce que dit cette personne à peu près autant autant de juifs que d’arabes en Palestine resp.48% et 47,5% et 3-4% de chrétiens. Le nombre d’ arabes a augmenté par la suite du fait de l’IMMIGRATION économique(la même qui verra la fin de l’europe…)Quant au 7ème S. les arabes ne sont pas resté longtemps en Palestine,leur califat n’a guère duré. Par la suite saladin n’était pas arabe mais KURDE et enfin ce sont les ottomans qui prirent la relève. Si vous voulez vraiment être si « honnête » dites nous qui a plus besoin de la Palestine,les arabes et leurs 21 Etats sans parler de la Palestine Orientale qu’ils ont reçu de la Grande Bretagne ILLEGALEMENT puisque le Traité de Sèvres l’avait résèrvé aux Juifs? Crtoyez-vous que ces arabes qui ont quelques 6 millions de km3 ont besoin des 10.000 km2 de la Judée/Samarie? C’est avec ce genre d’injustices qu’on crée les guerres mondiales et les responsables de ces injustices auront mérité de disparaitre de la face de la terre! Mais que ne feraient les avares et les antisémites pour prendre un territoire aux juifs en espértant qu’ils redeviendront les juifs errants qu’ils aimaient tant persécuter.

    9. Robert Davis

      « Broken Hopes » belle enseigne…Perdu l’espoir de détruire Israel cela vraiment nous faire pleurer! Et cela vaut la peine que l’europe donne…34 millions,la suède(archi imbécile cette gauche,moi qui croyais que la gauche française et israélienne étaient les plus bêtes du monde…) 5 m.la france 2 m. etc. Que ne ferait cette gauche multiculturel-socialiste nouvelle national socialiste pour détruire Israel? Heuresement qu’elle est au bout du rouleau et c’est peut-être pour cela qu’elle met les bouchées doubles comme hitler quand il a commencé à comprendre que la fin de son régime était proche. De toutes manières nous assistons au Chant du Cygne de la gauche qui n’est pas près de revenir au pouvoir en europe!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap