toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un tribunal russe vient d’interdire le coran


Un tribunal russe vient d’interdire le coran

« Des troubles pourraient éclater dans la communauté musulmane de Russie et dans le monde entier faute d’une invalidation du verdict ordonnant la destruction du coran prononcée par la justice », a averti vendredi le Conseil des muftis de la Fédération.

Mardi dernier, indique une dépêche de Reuters, un tribunal de Novorossiysk, une ville située au sud de la Russie, a déclaré illégal une version du coran (la plus vendue) qui contrevient à la loi contre l’extrémisme.

Les organisations de défense des Droits de l’homme ont indiqué que la décision, qui doit s’appliquer dans l’ensemble du pays, et si elle est confirmée en appel, est très proche d’aboutir à une interdiction totale du coran lui-même.

Le conseil des muftis de Russie a sonné l’alarme, dans une lettre ouverte envoyée ce vendredi 20 septembre au président Vladimir Poutine, et l’a mis en garde que si la décision de justice était confirmée, des tensions ethniques pourraient « déchirer la Russie ».

« Les musulmans russes sont très fortement indignés d’une décision aussi outrancière » a déclaré Rushan Abbyasov, le chef du conseil musulman, qui entretient des liens privilégiés avec le Kremlin, explique Reuters.

« Si la décision de justice est mise en œuvre », a menacé le leader religieux, « il y aura des troubles, non seulement en Russie, mais dans le monde entier, car il est question de la destruction du coran ».

Dans sa lettre adressée à Poutine, le conseil a fait un parallèle avec les violences qui ont éclaté au Moyen Orient et en Afghanistan après le geste d’un pasteur américain, Terry Jones, qui a menacé de brûler le coran le 11 septembre 2010.

JPG : Le conseil n’a pas, en revanche, fait un parallèle entre le manque de réaction au Moyen Orient et en Afghanistan après que des sunnites ont fait exploser des mosquées shiite, et inversement, brûlants ainsi des centaines de coran.

Un avocat représentant l’auteur du coran concerné par l’interdiction, le théologien Elmir Kuliyev, a déclaré qu’il allait faire appel de la décision de justice, qui a frappé le coran d’interdiction et a exigé que toutes les copies soient saisies et détruites.

« C’est une pure idiotie. Des groupes ont envoyé un coran au tribunal local, et ils ont décidé d’interdire le livre saint » a déclaré à Reuters Murat Musayev, l’avocat, qui dispose d’un mois pour faire appel.

« D’un coté, ils annoncent la liberté de religion en Russie, et de l’autre, ils interdisent les textes fondamentaux » dit l’avocat.

« Ils sont à deux doigts d’interdire le coran », a déclaré Akhmed Yarlikapov, un expert de l’islam à l’académie des sciences de Russie, ajoutant : « vous pourriez interdire également la Bible, car elle a des passages qui parlent de répandre le sang ».

JPG : la bible a des passages historiques qui parlent de sang répandu, tandis que le coran a des passages qui donnent l’ordre actuel au musulman de le répandre, afin d’être un bon musulman.

Poutine, qui a remporté son bras de fer contre Obama et s’est assurée le leadership au Moyen-Orient, ne devrait pas mettre en danger ces acquis géostratégiques, et il y a fort à parier qu’il donnera l’ordre d’inverser la décision de justice.

D’autant que s’il a vanté les hauts mérites de l’église orthodoxe russe comme « guide de la Russie », il a également souhaité l’harmonie dans la Russie multiculturelle, et mis en garde contre les risques de conflits religieux avec sa minorité musulmane, estimée à 15% de la population totale. Le gouvernement russe est en guerre contre l’insurrection au nord du Caucase, envenimée par les séparatistes musulmans thchétchènes, et les frictions avec la minorité musulmane sont présentes un peu partout en Russie.

La loi contre l’extrémisme a été promulguée en 2002, avec pour objectif de mater les menaces extrémistes, et plus de 2 000 textes et publications ont été placés sur la liste noire du ministère de l’intérieur et interdits. On y trouve notamment la propagande de Joseph Goebbels, le Mein Kampf d’Hitler, les livres du thélogien turc Said Nursi, un autre écrit de Kuliyev, dont le coran est visé par cette décision de justice, la collection des hadith du prophète Muhammad, et les textes de base des témoins de Jéhovah.

Selon la loi, sitôt qu’un tribunal juge un texte extrémiste, il est automatiquement ajouté à la liste noire dans l’ensemble du pays. « La loi sur l’extrémisme fonctionne comme un mécanisme impossible à arrêter dès qu’un tribunal a interdit un texte » déclarait Geraldine Fagan, une spécialiste et auteur d’un livre sur les règles religieuses en Russie. « Cette affaire est gigantesque. Elle pourrait tout bouleverser et déclencher une tendance générale, bien que j’en serai très surprise », ajoutait Fagan, qui conclut en disant : « il ne semble pas y avoir la moindre volonté politique d’empêcher cela d’arriver, malgré des critiques au plus hauts sommets de l’Etat »

© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Un tribunal russe vient d’interdire le coran

    1. Collet Gérard

      L’islam n’est pas une religion. Il serait grand temps que nos Autorités Religieuses cessent de nous « mener en bateau à l’allure du Titanic » en nous confirmant plus ou moins directement que c’en est quand même une !

    2. Patrick

      Malgré ses rapports proches avec le monde arabe, Poutine ne craint pas de mettre le feu aux poudres dans son propre pays. Il a bien raison puisque ce bouquin ne prône que la haine et la violence
      Si des tensions doivent se produire, qu’elles se produisent maintenant et qu’on règle ça une bonne fois pour toutes. Je parle pour la France

    3. Bobb

      Effectivement, sans pour autant interdire le coran, même si l’islamisme est déjà contenu dans ce livre de propagande pas vraiment spirituel, nous devons faire une guerre sans pitié à toutes ses versions extrémistes qui circulent ainsi qu’à toute la prose islamiste, ses prêcheurs, ses libraires.
      Il est temps de prendre le taureau par les cornes et puisque je parle de taureau, reconnaissons que face à l’Islam, Poutine est, lui au moins « Un hombre con cojones » contrairement aux Zobama et autres Zollande qui nous gouvernent bien mal…

    4. tedj benmimoun

      le talmud « juifs »,le coran »musulmans et la bible contiennent tous de la violence pour ceux qui ne détiennent pas les secrets des sciences de la lecture des livres saints .soyons calme et ayant du respect pour les religions tant qu’elle ne s’expriment pas dans la sphère public et tant qu’elle relèvent du domaine privé.

    5. lombard

      bonjour
      je crois que la différence est que les judéo-chrétien parlent au passé alors que les musulmans parlent du futur quant a la barbarie….

    6. constantine

      comparer la bible et le coran ça n’a rien à voir; le coran est un mélange d’ancien testament, copié de la bible, du nouveau testament, et d’un mélange inique de rites abominables, nazifiants. Par contre, pour lire le coran, il faut bien connaître l’ancien et le nouveau testament, sinon, vous ne saurez plus, qui parle à qui, l’endroit où ça se passe, quand ça se passe, il faut avoir « LES YEUX GRANDS OUVERTS » et une très bonne mémoire. Il faut faire le ménage du vrai et du faux, et croyez-moi, il y a beaucoup de faux.A contrario, il y a du vrai, il faut aussi le dire, mais encore une fois, « rien n’est nouveau sous le soleil », car l’ancien testament existait bien avant le coran. le coran n’est arrivé que 600 ans environ après jésus-christ. Il faut savoir aussi , qu’il est nullement question de Jérusalem dans le coran, c’est encore un mensonge de plus de leur part. Le mensonge pieux est permit pour tromper l’ennemi, les juifs, chrétiens, enfin le plus étonnant, c’est qu’un verset annule l’autre.Ce n’est pas une religion, c’est une théocracie qui est bien pire qu’une dictature, le politique étant imbriqué avec le soi-disant religieux.

    7. constantine

      pour une fois Poutine fait bien d’interdire ce livre, car la loi du pays est moins importante que leur livre, c’est effectivement une bombe à retardement ; que dire des enfants oudes ados, ou des faibles d’esprit « ENDOCTRINES », nous avons du souci à nous faire ; la partie n’est pas gagnée. Charles Martell les a battus en 732, espérons que les choses changent, il ne faut faire AUCUN compromis avec eux.

    8. DANY83270

      Bravo à la sainte Russie et vive Poutine qui a le courage de s’opposer à la montée de ce nouveau fascisme qui s’appelle « islam » et qui prône le meurtre de tous les Chrétiens ainsi que des Juifs; je crois que je vais finir par demander la nationalité Russe comme Gérard Depardieu !

    9. michel boissonneault

      quand c’est le temp de défendre les syriens et les iraniens , les russes
      sont bon surtout pour critiqué Israel mais quand la merde commence en russie avec les musulmans alors ont interdit le coran

    10. misterClairvoyant

      Bobb, Poutine a raison, mais c’est lui qui va être stigmatisé. Disons que le Coran dans les mains d’un sage, n’est pas dangereux. Dans les mains d’un fanatique, ou d’une société islamiste, est une arme à tuer et après à se dédouaner de son crime, pour partir dans les « jardins de Mahomet » ou à continuer à tuer s’il survie à tous ses crimes.

    11. simonai ongué

      Le coran ,rien de rapport avec Dieu.Vraiment cet histoire a un rapport officiel avec satan ,tu aime s entendre cela ou pas,c’est ça.
      Ô si les gens savaient ce que dit le coran ..pauvre .C’EST UN LIVRE QUI COUVRE LE DANGER DU MONDE ENTIER ,DANS LE MONDE,C’EST LE LIVRE LE PLUS DANFGEREUX DU MONDE. CAR CE LIVRE DE MORT CONTRÔLE PLUS DE 1 MILLIARD DE PERSONNE, SOUMISE À LA HAINE DE LA VÉRITÉ. NON SI CELA DEVENAIT UNE POSSIBILITÉ DE FERMER LE CORAN,JE DIRAI DIEU MERCI.
      LE CORAN DEVRAIT RESTER DANS LES PAYSA MUSULMANS.POINT!!

      DANS LEURS PAYS ,ILS N’AIMENT PAS VOIR UNE AUTRE RÉLIGION QUE LA LEUR .POURTANT C’EST UNE ENTREPRISE DE SANG POUR SATAN,
      MAIS JE NE SUIS PAS SÛR QUE LE GOUVERNEMENT RUSSE PUISSE RESTER FERME DANS CETTE DÉCISION , NON CELA N’ARRIVERA PAS JE N’Y CROIS PAS!
      IL FAUT QUE LE SANG COULE ,LE SANG NE COULE PAS ,C’EST UN PÉCHÉ DE LEUR PART.
      ALORS ON VERRA SI POUTINE RESTE POUTINE QUE JE CONNAIT.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap