toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pot pourri politique sans périodicité ni priorité par Albert Soued


Pot pourri politique sans périodicité ni priorité par Albert Soued

Pot pourri politique sans périodicité ni priorité par Albert Soued

Al Qaeda

Dans son livre «  Al-Zarqawi: Al-Qaida’s Second Generation« , Fouad Hussein donne le programme annoncé en 7 phases, sur 20 ans, de cette nébuleuse terroriste internationale. L’Objectif du Jihad est un califat mondial. La 1ère phase d’éveil des « croyants » commence avec les évènements du 11/9/00 pour frapper l’imagination et recruter. Elle dure 3 ans. La suivante est une phase de 3 ans d' »ouverture des yeux », allant jusqu’en 2006, où il est prévu de former des milices là où c’est possible, à partir d’Irak (Gaméa’t al Tawh’id wal Jihad). Le Yémen et le Maghreb « ouvrent les yeux ».

La 3ème phase de 3 ans consiste à « se lever debout » pour s’étendre au Moyen Orient. En dehors de quelques « coups », elle fut un échec du fait sans doute de la faiblesse de son chef caché au Pakistan et malade, Osama Ben Laden. L’assassinat de ce dernier visionné en direct par le président Obama en juin 2011 et l’émergence du second d’al Qaeda, Ayman al Zawahiri, le médecin égyptien, a redonné force et vigueur à cette nébuleuse.

La 4ème phase 2010/13 a prévu justement la chute des « tyrans arabes » et l’extension du cyber-terrorisme, pour affaiblir les économies occidentales. De même, al Qaeda fait tache d’huile partout au Moyen Orient, au Maghreb et au Sahel. La prochaine 5ème phase de 3 ans prévoit un 1er territoire, base du futur califat (le Sinaï, Syrie, Jordanie ?). La 6ème phase prévoit « une confrontation totale » avec les non-croyants menant en 1920, à la dernière phase de la victoire finale et définitive de l’Islam sur le monde.

Syrie 

Dans une lettre envoyée par six séparatistes alaouites, dont le grand-père d’Assad, Soulayman al-Assad en 1936, au premier ministre juif de la France, Léon Blum, le pressant de ne pas annexer la région alaouite indépendante créée en 1922, à la Syrie sunnite, et de ne pas supprimer la protection du mandat français aux minorités en Syrie, on apprécie la phrase suivante: « Les bons juifs ont apporté aux arabes la culture et la paix, ils ont distribué de l’or et la prospérité en Palestine, sans porter atteinte à personne et sans rien prendre de force – et malgré tout, les Musulmans ont déclaré contre  eux le Jihad et n’ont pas hésité à égorger leurs femmes et leurs enfants« .

Le texte intégral de cette lettre a été publié dans le livre du chercheur Maty Moussa « Les chiites extrémistes » en 1988, puis plus tard par le chercheur israélien Mordechai Kedar.

Cet appel dramatique de Soulayman al-Assad n’a servi à rien. La région alaouite, qui s’appelait « l’Etat de Lattaquié« , a été reliée à la Syrie, qui attendit encore dix ans la fin du mandat français en 1946, pour devenir indépendante.

Learn Hebrew online

Israël – 1973/1993

– Deux anniversaires, l’un de 40 ans (Guerre de Kipour, coûteuse et douloureusement gagnée, après un  premier échec, par excès d’assurance, par manque de Renseignements suffisants et lâchage initial du président Nixon qui ne voulait pas d’initiative d’Israël, sous l’instigation de Kissinger), l’autre de 20 ans (accord d’Oslo et poignée de main hésitante et méfiante d’Yitsh’aq Rabin avec Yasser Arafat, sur le perron de la Maison Blanche, sous le regard amusé de Clinton). Deux anniversaires d’évènements qui ont coûté cher au pays, 3000 morts pour le 1er et 2000 morts suite au second, morts inutiles.

Yasser Arafat s’est exprimé le soir du 13/09/1993, à la télévision jordanienne, en arabe, disant: « Comme nous ne pouvons pas détruire Israël par la guerre, nous allons le faire par étape, en nous appropriant tout territoire possible, en y établissant notre souveraineté et en l’utilisant comme tremplin pour en prendre plus. Un jour viendra où les pays arabes se joindront à nous pour asséner le coup fatal contre Israël « ; c’était la poignée de main de la paix d’Arafat.

Les enseignements qu’Israël peut tirer de ces 2 mésaventures, c’est qu’il ne peut compter que sur lui-même pour se débarrasser de la menace intérieure arabe et de la menace extérieure iranienne.

– Le gisement de shistes bitumineux couvrant la surface de 234 km carrés dans le bassin de la Shfela au centre du pays, près de Beit Shemesh, aurait une réserve de 250 à 500  milliards de barils de pétrole de capacité. Cette 2ème réserve mondiale reste potentielle tant qu’une exploitation sans risques pour l’environnement n’aura pas été démontrée.

Une méthode sûre d’extraction existe dans le pays, mais sa mise en œuvre est longue et prendra quelques années encore. Sur le long terme néanmoins, avec ses réserves prouvées de gaz et de pétrole, avec son armée, avec ses ressources technologiques et sa population jeune et dynamique, Israël redevient un pays stratégique dans la région.

Avec tous les risques que cela entraîne, vu les convoitises de pays tels que l’Iran ou l’Arabie, et la politique hostile de l’administration actuelle d’un pays « ami » tel que les Etats-Unis.
– A l’Onu à Vienne, pour une fois, les pays arabes se sont plantés en cherchant à singulariser Israël sur le plan nucléaire à travers une résolution non exécutoire demandant la dénucléarisation du Moyen Orient, qui a été rejetée par 51 voix contre 43.

– La jeune et belle députée de « Bayit Hayéhoudi » s’insurge contre le boycott de produits des implantations de Judée-Samarie par l’Union Européenne: « Si l’Europe pense que les Juifs vont revenir à l’époque où nous étions obligés de marquer nos produits, elle se trompe. La délégitimation par l’Europe de territoires entiers d’Israël est le nouvel antisémitisme. Le vieil antisémitisme a conduit à la destruction de notre peuple dans les chambres à gaz. Nous ne permettrons pas que le nouvel antisémitisme nous porte préjudice…. Il est temps de dire la vérité : La Judée et la Samarie ne sont pas des territoires occupés, mais des territoires contestés. C’est la vérité pour ce qui touche au droit international« – L’idée de mettre la pression sur Israël et des sanctions n’apportera pas la paix, mais ramènera le chômage chez les Palestiniens qui travaillent dans les implantations par dizaines de milliers.

 

 

Vatican

Cet été, dans deux éditoriaux, l’intellectuel de gauche et cofondateur de la Repubblica, Eugenio Scalfari, a posé des questions de fond au pape argentin sur les relations entre la religion et l’homme de la société moderne. Dans un paragraphe de sa réponse consacré aux juifs, le pape relève que « dans les terribles épreuves subies au fil des siècles, ces derniers ont gardé leur foi en Dieu, et pour cela, nous ne leur serons jamais suffisamment reconnaissants, en tant qu’Eglise, mais aussi en tant qu’humanité« .

Le pape reconnaît par ailleurs « les lenteurs, les infidélités, les erreurs et les péchés qui ont été commis et peuvent encore être commis par ceux qui composent l’Eglise » signant sa lettre inédite : « avec ma proximité fraternelle, François« .

 

 

Philippines

Evidemment, les medias n’en parlent pas pour ne pas heurter les Musulmans en Occident. 62 000 Philippins catholiques vivant dans les villes et villages près de

Mindanao ont été obligés de fuir les terroristes musulmans du front MNL. Ils se sont réfugiés dans le complexe sportif de Zamboanga, en attendant que l’armée philippine vienne les protéger ou les délivrer, pour ceux qui ont été pris en otages, dont 56 ont déjà été tués.

 

Etats-Unis

Le 11/09/00, la première victime des attentats d’al Qaeda qui ont provoqué 3000 morts aux Etats-Unis est un entrepreneur qui avait mis au point un « algorithme » de sécurité, protégeant du crash provoqué par un trafic intense sur Internet. Danny Lewin a compris que son avion allait heurter une tour et il a essayé de s’opposer à l’un des terroristes qui lui a tranché la gorge.

Albert Soued 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *