toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Lettre ouverte à Shimon Peres : Israël doit demander à la France d’installer son ambassade à Ramallah en territoire arabe.


Lettre ouverte à Shimon Peres : Israël doit demander à la France d’installer son ambassade à Ramallah en territoire arabe.

Lettre ouverte au Président de l’Etat d’Israël, M. Shimon Peres – Par Jonathan-Simon Sellem

Monsieur le Président de l’Etat d’Israël,

Il y a quelques semaines, le Consul Général de France à Jérusalem (également appelé l’Ambassadeur de France en Palestine), Frédéric Désagneaux, quittait la capitale d’Israël. Après quatre années de bons et loyaux services pour le Quai d’Orsay, sa mission touchait fin. S’il a déjà été remplacé par M. Magro, il serait bon de tirer un bilan, pour Israël, de la présence de ces consuls à Jérusalem.

Paris ne reconnaît guère à Israël le droit d’avoir Jérusalem pour capitale – c’est à peine si les Juifs ont le droit d’y vivre ; en tout cas, quand ils construisent des immeubles, ils sont condamnés par le Quai d’Orsay. C’est un fait.

De G à D: P. Maisonnave, J-S. Sellem, H. Magro, S. Peres

 

Ainsi, l’ambassade de France se trouve à Tel-Aviv (un peu comme si l’ambassade d’Israël se trouvait à Marseille). Et à chaque fois que des officiels israéliens doivent rencontrer un officiel français, c’est l’ambassadeur qui est obligé de faire le voyage depuis Tel-Aviv. Pourtant, à Jérusalem, il existe un consulat, dont le consul est l’un des seuls, dans la diplomatie française, à avoir un double statut : celui de consul et d’ambassadeur.

Il faut dire que pour la France, le consulat de Jérusalem n’est là que pour servir de relais avec l’Autorité palestinienne. Et peu importe que le consulat se trouve en plein coeur de la Jérusalem juive, de Jérusalem-Ouest (je dis cela bien que je n’aime pas parler d’une Jérusalem divisée d’est en ouest). Le consulat s’occupe certes des problèmes des Français qui vivent à Jérusalem et dans les implantations, mais le site Internet du Consulat n’est qu’en français et en arabe. Oublié l’hébreu. Enfin presque, il y a un onglet « hébreu, » mais terriblement vide d’information et sans mise à jour aucune.

Monsieur le Président de l’Etat d’Israël,

Ces dernières années, le Consulat de France à Jérusalem a été le théâtre de scandales qui ont secoué la communauté franco-israélienne, mais qui n’ont quasiment pas ébranlé les diplomates et politiciens israéliens. S’il est vrai que la voix de la France au Proche-Orient ne compte que pour du beurre et que son influence est proche de zéro, il serait temps qu’Israël se réveille un tant soit peu concernant la présence d’employés consulaires haineux à l’égard de l’Etat juif.

Et il aura fallu qu’une femme, Marion Castaing, responsable des services sociaux du consulat de Jérusalem, décroche un direct du gauche à un soldat israélien, pour qu’enfin Israël se réveille. Si seulement Israël avait écouté ses Français !

Car l’alerte était donnée depuis longtemps…

Je passe ici sur l’affaire du chauffeur du consulat qui, il y a quelques semaines, a été pris la main dans le sac en revenant de Jordanie. Dans sa voiture, les douaniers israéliens ont trouvé 152 kg d’or, pour 2 millions de dollars de chèques à endosser, et de quoi alimenter un énorme trafic de cigarettes de contrebande.

Mais comment oublier la fois où le Consul Frédéric Désagneaux a accueilli ses hôtes en clamant devant des dizaines d’invités : « Bienvenue à Jérusalem, future capitale de Palestine » ?

Monsieur le Président de l’Etat d’Israël,

Comment oublier l’affaire du salut nazi fait par des élèves du Lycée consulaire de Jérusalem, le jour même de Yom Hashoah ? Comment oublier que le directeur de ce lycée avait envoyé par mail la consigne suivante à ses professeurs : « ne vous sentez pas obligé d’appliquer la minute de silence au moment où la sonnerie israélienne retentira dans tout le pays » ? Rappelons que ce lycée est sous la tutelle du Consul en personne !

Comment oublier les divers affronts faits aux Israéliens, aux Juifs israéliens, tout au long de sa présence ici ? Doit-on oublier ? Faut-il oublier ? Non, certainement pas. Ce qu’il faut, c’est une décision israélienne diplomatique forte.

Il faut qu’Israël réclame tout bonnement l’expulsion du Consulat de France vers Ramallah, une ville qui sera ravie d’accueillir une représentation diplomatique française de plus (il existe déjà un centre culturel français dans cette ville). Il faut que le consulat de France à Jérusalem ne s’occupe plus que des problèmes des franco-israéliens, qu’ils soient juifs ou arabes. Mais franco-israéliens uniquement. Il faut que le Consul en place dans notre capitale cesse de promouvoir uniquement les liens avec les Palestiniens. Il faut qu’il cesse de trahir notre générosité et qu’il cesse de soutenir les terroristes. Il me revient en mémoire l’accueil triomphal qu’il avait fait à Salah Hamouri, un Franco-palestinien libéré des geôles israéliennes. Il avait été condamné pour tentative d’attentat à l’égard d’Ovadia Yossef, leader spirituel du Shass. Ce membre actif du FPLP a pourtant reçu tous les hommages de la République à travers le Consul.

Signature d'une accord régional Ile de France - "Palestine"

Signature d’une accord régional Ile de France – « Palestine »

Non, Israël n’a pas vocation à accueillir tous les diplomates anti-israéliens que la France souhaite nous envoyer.

Avant que JSSNews, un magazine israélien en français, ne mette en ligne la vidéo de Marion Castaing frappant violemment le soldat, vidéo dans laquelle on voit également la diplomate se jeter à terre – malgré le fait qu’elle eut affirmé que les soldats l’aient jeté au sol, le Consulat de France se préparait à sermonner Israël. Le Consul se préparait à demander des excuses publiques, à la manière de ce que les turcs ont fait après nous avoir envoyé leurs terroristes sur le Mavi Marmara. Comment pourrions-nous accepter cela quand on sait que la femme en question, par ailleurs une activiste chrétienne intégriste qui se bat contre l’IVG en France, avait violé la décision de la Cour suprême israélienne qui avait demandé le démantèlement de cette colonie bédouine illégale ? N’est-ce pas là une ingérence dans les affaires de notre Etat ?

Monsieur le Président Shimon Peres, dans les prochaines semaines, en plus de recevoir le Président français François Hollande en visite officielle, vous allez également recevoir les lettres de créance du nouvel Ambassadeur de France à Jérusalem, ainsi que celle du nouveau Consul Général à Jérusalem. Monsieur le Président, gardez en tête qu’avant son départ de notre capitale, le Consul de France à Jérusalem a reçu une distinction officielle des mains d’Abou Mazen, pour « services rendus auprès de la Palestine. » Monsieur le Président, ce n’est peut-être pas l’usage, mais réfléchissez sérieusement à refuser la lettre du Consul M. Magro.

Et à l’heure où le Président Français a osé serrer la main de notre pire ennemi à New York, Hassan Rohani, rappelez-vous le temps où vous vous battiez pour la survie d’Israël et la conquête de Jérusalem. Vous ne pouvez pas balayer votre passé, celui de notre Nation, d’une simple signature.

 Par Jonathan-Simon Sellem – JSSNews
Jonathan-Simon Sellem est un homme politique franco-israélien et fondateur de JSSNews

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Lettre ouverte à Shimon Peres : Israël doit demander à la France d’installer son ambassade à Ramallah en territoire arabe.

    1. DANY83270

      Merci à Monsieur Jonathan-Simon Sellem d’exprimer clairement ce que nous ressentons à l’égard de la France qui a le culot de venir sur le sol israélien faire de la provocation par le truchement de diplomates antisémites aux ordres du Quai d’Orsay qui ne l’est pas moins; cela nous rappelle les heures sombres de l’occupation dans lesquelles le gouvernement de la France a vendu les juifs à Hitler comme il est en train aujourd’hui de vendre les Juifs aux Arabes ; la France a perdu le sens de l’honneur en se vautrant dans la lâcheté pour obtenir le pétrole et les dollars du Qatar et de l’Arabie Saoudite en prenant injustement parti pour la cause « palestinienne » qui est pourtant indéfendable sur le plan juridique et même devant l’Histoire qui plaide en faveur des Juifs qui ont le droit de vivre sur la terre de leurs ancêtres.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap