toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Roi Abdallah de Jordanie dit NON au Hamas


Le Roi Abdallah de Jordanie dit NON au Hamas

Des sources ont indiqué que les Qataris ont offert des centaines de millions de dollars d’aide à la Jordanie si en retour elle autorisait le Hamas à ouvrir des bureaux dans son royaume. En rejetant ces demandes, le roi Abdallah a montré qu’il n’avait pas l’intention de servir de bouée de sauvetage à des islamistes en perdition qui font face à une opposition croissante de la part de leur propre population dans la bande de Gaza.

Le roi Abdallah II de Jordanie a rejeté la demande du Hamas de rouvrir ses bureaux dans son pays, selon des sources bien informées à Amman.

Les sources ont indiqué que le Qatar, l’un des rares pays arabes qui continuent de soutenir le Hamas, a récemment demandé au roi Abdallah de permettre au Hamas de reprendre ses activités dans son royaume.

Les Jordaniens avaient interdit le Hamas en 1999 et privé certains des leaders du mouvement islamiste, dont Khaled Meshal, de leur citoyenneté jordanienne.

Khaled Meshal - à gauche - discutant avec le Roi Abdallah de Jordanie

Khaled Meshal – à gauche – s’entretenant avec le Roi Abdallah de Jordanie

L’année dernière, cependant, les relations  entre la Jordanie et le Hamas semblaient se réchauffer quand Meshal a été autorisé à se rendre à Amman, et à  s’entretenir avec le roi Abdallah.

Le Hamas qui comptait sur la visite de Meshal pour ouvrir la voie au retour du mouvement et de ses dirigeants en Jordanie, a vu ses espoirs déçus quand le monarque leur a refusé à tous l’autorisation de reprendre leurs activités.

Des sources ont indiqué que les Qataris avaient offert des centaines de millions de dollars d’aide à la Jordanie si en échange elle permettait au Hamas d’ouvrir des bureaux dans le royaume.

« Le roi Abdallah a refusé l’offre du Qatar », ont indiqué les sources. « La politique de la Jordanie envers le Hamas reste inchangée. »

Le rapprochement de courte durée entre le Hamas et la Jordanie a été apparemment  lié à la crainte du roi, envers les Printemps arabes qui ont permis la montée des islamistes dans un certain nombre de pays arabes et enhardi les Frères Musulmans en Jordanie.

En invitant Meshal et d’autres dirigeants du Hamas en Jordanie l’an passé, le roi Abdallah a cherché à apaiser les Frères Musulmans, dont les partisans étaient derrière une vague de protestations réclamant une réforme et la fin à la corruption dans le royaume.

Afflux de réfugiés syriens en Jordanie

Afflux de réfugiés syriens en Jordanie

La chute du régime des Frères Musulmans en Egypte et la désillusion croissante avec les islamistes dans le monde arabe ont renforcé la confiance du roi Abdallah qui a tourné le dos, une fois de plus, au Hamas et à ses alliés dans le royaume.

La destitution du président Mohamed Morsi a affaibli et divisé les Frères Musulmans en Jordanie. Alors que certains des dirigeants de l’organisation ont appelé à réévaluer leur stratégie à la suite de l’échec des Frères Musulmans d’ Egypte, d’autres se sont prononcés contre le roi Abdallah qui avait soutenu le « coup d’Etat militaire » contre Morsi.

Les divisions au sein des Frères Musulmans de Jordanie sont considérées comme de bonnes nouvelles pour le Roi Abdallah et de mauvaises nouvelles pour le Hamas.

Le Roi Abdallah et le Prince héritier Hussein

Le Roi Abdallah et le Prince héritier Hussein

Les partisans des Frères Musulmans n’organisent plus de manifestations hebdomadaires dans tout le royaume pour réclamer «des réformes et la démocratie ».  Le printemps arabe avait déclenché une série de rassemblements et de marches organisés par les Frères Musulmans en Jordanie, ce qui avait incité de nombreux analystes politiques à prédire le compte à rebours d’un début de changement de régime à Amman.

À un moment donné, le roi Abdallah avait exprimé son inquiétude à propos des intentions des islamistes quand, dans une interview avec le magazine The Atlantic, il avait décrit les Frères Musulmans comme « des loups déguisés en brebis » et une «secte maçonnique toujours fidèles à leur leader. « 

Le Hamas, quant à lui, semble avoir perdu non seulement ses patrons  en Egypte, mais aussi ses alliés politiques en Jordanie. Les dirigeants du Hamas dans la bande de Gaza disent qu’ils sont pleinement conscients des «problèmes» auxquels les Frères Musulmans de Jordanie sont confrontés. « Nous ne pouvons compter sur leur soutien car ils ont été négativement affectés par la crise égyptienne », a reconnu un représentant du Hamas.

Infiltration de salafistes

Infiltration de salafistes en Jordanie

Le Hamas avait un temps l’espoir que le monarque jordanien serait assez fou pour permettre aux «loups déguisés en brebis » de poser le pied dans son pays.

En rejetant la demande d’autorisation du retour du Hamas en Jordanie, le roi Abdallah a montré qu’il n’avait pas l’intention de servir de bouée de sauvetage à des islamistes en perdition qui font face à une opposition croissante de la part de leur propre population dans la bande de Gaza.

Le Hamas est en grande difficulté et il n’y a aucune raison pour que les Jordaniens viennent à leur rescousse. La chute du Hamas va en fait servir l’intérêt du roi et de nombreux Jordaniens, car elle va saper encore davantage le mouvement des Frères Musulmans dans le royaume.

Par Khaled Abu Toameh     Traduction Nancy Verdier
Sources: http://www.gatestoneinstitute.org/3978/king-abdullah-hamas
– 17 septembre 2013

 

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Le Roi Abdallah de Jordanie dit NON au Hamas

    1. michel boissonneault

      si je gagne un bon montant d’argent , je le jure devant D_ _ _
      que je vais aider le seul leader arabe qui a du coeur

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap