toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Monde, Laurent Zecchini et la ‘’diplomate’’ Marion Fesneau-Castaing par Victor Perez


Le Monde, Laurent Zecchini et la ‘’diplomate’’ Marion Fesneau-Castaing par Victor Perez

Laurent Zecchini est le correspondant à Jérusalem du quotidien Le Monde. Il suffit de lire ses nombreux textes pour se rendre compte combien le politiquement correct anti-israélien est de mise sous sa plume. Mais également au sein de la rédaction du journal. Dans l’article intitulé « Et du gauche, la diplomate frappe le soldat au menton » nulle photo de Marion Fesneau-Castaing, attachée de coopération humanitaire au Consulat général de France à Jérusalem, ne montre ce fameux gauche. 
 
Cliché pourtant disponible sur le net. La rédaction ayant tout bonnement préféré publier la photo de celle-ci allongée sur le sol et entourée de soldats israéliens. L’imaginaire devant faire le reste. Comme, pourquoi pas, justifier ce poing gauche annoncé dans le titre !
 
 
Dans le camion, la diplomate Marion Fesneau-Castaing

Dans le camion, la diplomate Marion Fesneau-Castaing

 
Dans le corps de l’article, l’envoyé du tabloïd assure que « L’armée israélienne y avait détruit une cinquantaine d’habitations, quatre jours plus tôt, estimant qu’elles avaient été construites sans permis ».
 
Une ‘’estimation’’ faite, probablement, au pif !
 
Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les nouvelles publications du blog.
 
Tel le ‘’bon journaliste’’ qu’il est, Laurent Zecchini a, tout simplement, oublié d’informer quel’Etat d’Israël est un état de droit et que seule la Justice peut ordonner la destruction de maisons. C’est donc, selon la propre formulation de l’auteur, la Cour de justice, et non pas l’armée, qui a ‘’estimé’’, après les plaidoiries des uns et des autres et selon la loi en vigueur, que ces maisons ne disposaient pas des autorisations nécessaires.
 
Cette ‘’estimation’’ se nomme, tout naturellement, dire le droit. Mais informer son lectorat que tout cela est conforme et a été réalisé légalement indispose Laurent.
 
Cependant, à trop vouloir cacher l’information, il arrive que celle-ci perce sous ses mots, pourtant choisis avec parcimonie.
 
« Seulement Marion Fesneau-Castaing avait oublié de rapporter un détail à sa hiérarchie, que les sites Internet pro-israéliens se sont chargés de rappeler et de diffuser largement (…) Après s’être relevée, l’attachée de coopération humanitaire se dirige vers un soldat (…) et, du gauche, le frappe au menton ! »
 
Quid de l’affaire ‘’Marion’’ si ces sites pro-israéliens ne s’en étaient saisis ?
 
N’est-ce pas un aveu de taille ? Faut-il comprendre que pour connaître la vérité, la réalité, l’honnête quidam lecteur doit quitter les pages de ce quotidien et se tourner vers ces sites ?
 
Quid de tous les autres sites et agences de presse qui ne sont pas qualifiés de pro-israéliens ? Qu’attend le journal dit de ‘’référence’’, pour ne parler ici que de lui, pour diffuser cette même photo ? N’est-ce pas là un formidable témoignage illustrant que la propagande, le matraquage, l’endoctrinement anti-israélien, pour ne pas dire plus, règnent sur ceux-ci ?
 
La vidéo, nous dit encore l’auteur, « place la France en mauvaise posture ». « Elle a franchi une limite, c’est sûr, et le fait de ne pas nous en avoir parlé est doublement embêtant. Tout dépend maintenant de l’importance que les Israéliens vont vouloir donner à cette affaire », indique une source française anonyme.
 
Un pays digne de ce nom aurait déjà rappelé cette ‘’diplomate’’ encombrante pour les relations entre les deux pays alliés et amis. Mais pas le pays qui croit encore être celui des droits de l’homme !
 
Zecchini et Le Monde ne sont donc que les reflets de ce qu’est devenu la France. Pas belle !
 




Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Le Monde, Laurent Zecchini et la ‘’diplomate’’ Marion Fesneau-Castaing par Victor Perez

    1. Méir Ben-Hayoun

      Avec déférence et en y mettant les formes, vous pouvez féliciter la grande amie de Tsahal, Marion Castaing, l’attachée humanitaire du Consulat général de France à jérusalem. Elle habite dans la résidence la plus exclusive de Jérusalem du très huppé quartier de Mamila, derrière l’Hotel David’s Citadel, 34 rue Ismach Melech. (l’humanitaire est un business très lucratif). L’adresse a été vérifiée et le nom « Castaing » apparait bien sur la boite aux lettres. En prenant bien soin de ne pas la déranger, vous pouvez également le lui faire savoir au numéro 02-5369980

    2. Moussac

      Bonjour,
      Je ne comprends pas toutes ses réactions concernant le geste de madame Marion Fesneau-Castaing.
      Une diplomate française est jetée à terre par un soldat étranger, la France est bafouée, me semble-t-il ? Elle se relève et spontanément assène un uppercut au soldat responsable. Bravo ! Qu’aurait-elle dû faire d’autre ? Porter plainte auprès de la CPI ? Ridicule.
      Très cordialement.
      Patrick Moussac.

    3. Europe-Israel.org Post author

      @Patrick les faits sont très différents de ceux que vous décrivez et que ceux rapportés par certains médias français:

      Lors d’une opération d’évacuation de maisons construites illégalement par des arabes sur des terrains qui ne leur appartenaient pas, cette femme, connue pour ses engagements antisionistes a voulu s’interposer face axu autorités israéliennes. Elle a été forcée par des soldats de ne pas gêner l’opération et elle a giflé un soldat devant les caméras (une gifle pas un uppercut 🙂 !
      Cet acte d’une pseudo diplomate qui entrave l’action de la justice israélienne est considérée comme un incident diplomatique. Israël a saisi la France qui toute penaude a dû rappeler cette harpie pro-arabe…

      Ce genre de pseudo diplomate qui viennent en Israël pour soutenir les terroristes et soutenir ceux qui veulent délégitimer Israël doivent être expulser, qu’ils aillent en Syrie ou à Gaza !

    4. Moussac

      Je ne souhaite pas polémiquer. Je veux juste faire part de mon étonnement concernant le comportement, humiliant à l’égard de la France, d’un soldat étranger vis à vis d’une diplomate française dont on peut vérifier le statut de diplomate sur le site du consulat français à Jérusalem.
      C’est ce qui m’a choqué.
      Pour moi, le statut de diplomate est sacré et inviolable.
      C’est tout ce que je voulais écrire.
      Très cordialement.
      Patrick Moussac

    5. Europe-Israel.org Post author

      Le rôle d’un diplomate est d’abord de respecter les lois et les autorités du pays où il exerce. Et en aucun cas de s’opposer à une décision de justice d’un tribunal dans un pays démocratique sous prétexte de ses accointances avec les ONG pro-palestiniennes.
      Et encore moins de créer un incident diplomatique en giflant un soldat d’un pays ami !

      C’est son attitude peut respectueuse de sa fonction qui est humiliante et embarrassante pour le France ! C’est d’ailleurs ce qui a conduit le gouvernement à la rappeler très conscient qu’elle a provoqué un incident grave.

      il ne faut pas inverser les responsabilités sous prétexte de l’honneur de la France: c’est elle qui a déshonoré sa fonction !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap