toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Allemagne reconnaît avoir livré des produits chimiques à la Syrie


L’Allemagne reconnaît avoir livré des produits chimiques à la Syrie

Après l’Angleterre c’est l’Allemagne qui doit avouer ses livraisons de produits chimiques à la Syrie.

Des quantités de produits chimiques avaient été à l’époque également livrés à Saddam Hussein, les habitants kurdes d’Halabja s’en souviennent, avant eux les Iraniens de la guerre Iran/Iran… mais mais les stocks irakiens se sont envolés comme par enchantement, les ADM de Saddam n’étaient qu’une excuse pour rentrer en guerre dit-on…Assad sait qu’il a pourtant hébergé des ADM en provenance d’Irak, bref….

Par Anne-Laure Frémont avec Reuters

 

Alors que le monde se déchire quant à la réponse à apporter à l’attaque chimique qui a fait 1400 victimes le 21 août dernier dans la banlieue de Damas, le gouvernement allemand a reconnu mercredi avoir exporté vers la Syrie quelque 111 tonnes de produits chimiques susceptibles de servir à fabriquer du gaz sarin. Des composés – du fluorure de sodium, de l’acide fluorhydrique et de l’hydrogénoflurorure d’ammonium – à «double usage», civil et militaire, selon la classification européenne, qui sont soumis à des autorisations spéciales d’exportation.

Le ministère allemand de l’Économie a précisé que ces exportations d’un montant total de 174.000 euros, qui ont eu lieu en 2002-2003, sous le gouvernement de Gerhard Schröder, puis en 2005-2006, sous celui d’Angela Merkel, étaient exclusivement à usage civil. Les produits en question peuvent notamment servir au traitement des métaux ou à la fabrication de dentifrice. «Des autorisations ont été accordées après examen détaillé de tous les risques possibles, y compris le détournement de ces produits ou leur transfert vers un usage militaire. Dans tous les cas, leur usage civil prévu a été considéré comme étant plausible», souligne le ministère. «Le gouvernement allemand ne dispose d’aucune information suggérant que les produits livrés ont été par la suite utilisés pour des usages autres que les usages civils initialement déclarés», ajoute-t-on au sommet de l’État.

«Nous ne pouvons pas être certains que l’Allemagne n’est pas non plus coupable de l’attaque meurtrière au gaz sarin commis à Damas»

Jan van Aken, chargé des questions internationales au parti de gauche Die Linke

Dans une interview à l’ARD mercredi, la chancelière, Angela Merkel, a elle-même déclaré que ces produits chimiques n’avaient sans doute pas servi à fabriquer des armes. «Selon toutes les conclusions qui sont à ma disposition, ils ont été utilisés à des fins civiles», a assuré la chancelière, dont les propos sont rapportés par la presse allemande. Merkel a ajouté que les exportations de ce genre ont de toute façon été suspendues en mai 2011, peu après le début du conflit en Syrie.

Jan van Aken, chargé des questions internationales au parti de gauche allemand Die Linke, est loin d’afficher la même tranquillité d’esprit. Il a condamné le principe de ces livraisons à la Syrie, un pays, selon lui, dont «le monde entier savait qu’il avait un très important programme militaire chimique» bien avant l’attaque du 21 août dernier. «Nous ne pouvons pas être certains que l’Allemagne n’est pas non plus coupable de l’attaque meurtrière au gaz sarin commis à Damas le 21 août», a-t-il même accusé.

Learn Hebrew online

Londres aussi sommé de s’expliquer

L’Allemagne n’est pas le seul pays à être confronté aux problèmes que posent ses anciens contrats avec la Syrie. Au début du mois, la presse britannique a notamment révélé que Londres avait autorisé en 2012 ses entreprises à exporter vers la Syrie du fluorure de sodium et de potassium, produits, soi-disant destinés à fabriquer des fenêtres métalliques mais qui peuvent aussi servir à la fabrication d’armes chimiques. Le gouvernement était toutefois revenus sur sa décision en juillet de la même année, alors que les substances n’avaient pas encore été livrées, selon le journal The Independent . Le quotidienThe Telegraph ajoutait cependant la semaine dernière que d’autres licences avaient été attribuées pour l’exportation de produits chimiques en Syrie, avant le début du conflit. Le gouvernement britannique assure que ces produits n’ont été utilisés qu’à des fins militaires.

Les experts de l’ONU ont identifié dans leur rapport publié lundi le gaz sarin comme étant l’agent utilisé dans les attaques chimiques du 21 août. Le rapport s’abstient toutefois de désigner les coupables – que ce soit l’armée de Bachar el-Assad ou les rebelles. Du côté occidental, la responsabilité du président syrien ne fait plus de doute.

(Avec Reuters)





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “L’Allemagne reconnaît avoir livré des produits chimiques à la Syrie

    1. o.icaros

      Puisqu’il en est ainsi, le plus simple serait que les pays qui ont livré des produits chimiques récupèrent leurs produits. La France n’a encore rien dit mais il serait surprenant qu’elle n’en ait pas livrés.

    2. Paul

      Il faut être réaliste! Nos pays occidentaux ont tous vendu, acheté, commercé avec toutes les dictatures, le lucre étant le seul moteur existentiel des commençants!

    3. NAKAB CHARLES

      L’allemagne s’avait contre qui ces produits chimiques allaient etre utiliser.et c’est bien sur ce que les nazis n’ont pas fini leur travail a d’autre de le continuer

    4. Abysses

      Est-ce que la France doit s’exclure de toute responsabilité quant à la fourniture d’armes à ceux qui combattent le régime de la Syrie ? Oui, il faut désarmer les pays immatures puisque ces régions du monde sont à cet effet, très démonstratifs. Il faut que ces gens reviennent à leur compétence originelle, c’est à dire…. bédouin et faire l’élevage de chèvres et de moutons. Vous imaginez le raisonnement intellectuel des enfants qui grandissent en ayant comme exemple des parents ou des frères qui manipulent et utilisent des armes pur tuer. Ca fait quoi au bout ? des innocents qui s’arguent de posséder des armes ? ou des abrutis irréfléchis ? S’ils savaient pourquoi….. ils tuent ? Est-ce que ce monde de « CONS » qui perdure dans le temps, va finir par réfléchir ? C’est pourquoi….. plus je vois les gens et plus j’aime mon chien !

    5. simonai ongué

      Les responsables de ces ventes diaboliques se responsabilisent aussi à la récupération de leur poisons. .deux acteurs ce sont prononcés .ou sont les autres?Je sais que ,la russie ne dira rien , l’iran ne dira rien,est ce que la france est propre en syrie.Bachar lui-même est dans l’obligation moral de dire les pays qui l’on fournis les produits chimiques. mal’heureusement ,la moralité n’a pas de place dans le monde de lucifer.
      Je sais que tout sera su un jour à l’autre. Dieu dévoile tout quand il veut rien n’est caché devant Dieu.

    6. michel boissonneault

      Cher Icaros et Paul , vous avez raison car la simplicité serait de reprendre leurs stocks d’arme chimique et la civilisation va sauvé
      1 milliard de dollard + cela ne prendra pas 1 an mais quelque semaine
      parce que ma vrai peur est que ces armes chimique tombe entre les mains
      du Hezbollah et que ces malades psychopathes attaque Israel

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *