toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Jérusalem : transformer un conflit politique en guerre de religions


Jérusalem : transformer un conflit politique en guerre de religions

L’Autorité palestinienne, en même temps qu’elle participe à des discussions avec Israël, intensifie ses attaques contre le monde juif sur la question du Mont du Temple.
Politiquement, il s’agit d’une stratégie constante visant à écarter de ce lieu tout lien avec le peuple juif et Israël.
Vis-à-vis du monde arabe, il s’agit de montrer que les palestiniens « défendent les lieux saints islamiques contre un complot d’Israël ».

L’Autorité palestinienne, et les médias qu’elle contrôle, ont donc lancé une virulente campagne en fin de semaine dernière, qui a débuté par la déclaration d’un porte parole du gouvernement de Ramallah, selon lequel « les visites des juifs sur le Mont du Temple font partie d’un programme israélien visant à judaïser et à diviser le site dans le but de reconstruire le Temple ».

Les médias palestiniens décrivent les visiteurs comme des  » hordes de colons et d’extrémistes juifs qui donnent l’assaut à la Mosquée Aqsa pour la profaner . « 

Loading...

La tension monte à Jérusalem et la police a interpelé des dizaines de Palestiniens impliqués dans les affrontements de ces dernières semaines. Certains font désormais l’objet de mesures d’éloignement du Mont du Temple prises par un tribunal de Jérusalem, mais ces mesures n’ont pas calmé la situation.

Il apparait désormais clairement que l’escalade est organisée et entretenue par l’Autorité palestinienne (AP).

La semaine dernière, un groupe lié au Fatah, le parti de Mahmoud Abbas a appelé les « Fedayin a mener des opérations contre Israël » à partir de la fin de la semaine pour protester contre les visites juives sur le Mont du Temple.

La direction de l’AP n’a, pour l’instant, ni commenté – et encore moins pris ses distances – cet appel.
Il est encore difficile d’apprécier si cette menace est réelle ou s’il s’agit de rhétorique.

Mais elle doit prise en compte dans le contexte de cette campagne palestinienne qui vise finalement interdire l’accès du Mont du Temple aux juifs.

En permanence, Mahmoud Abbas tente de ramener la question palestinienne au centre de l’échiquier politique régional-mondial, passablement bouleversé depuis un an entre l’opération militaire israélienne contre Gaza pour faire cesser les tirs sur le sud du pays, la question du nucléaire iranien, la guerre civile syrienne et l’attaque chimique du mois d’août.

Learn Hebrew online

La reprise des négociations entre Israël et l’Autorité palestinienne apparaîtrait presque secondaire au regard de l’actualité mondiale.
A l’inverse, la décision d’Abbas de reprendre les négociations avec Israël ne fait pas l’unanimité ni parmi les factions radicales palestiniennes, ni à Gaza, ni même parmi les membres du Fatah son propre parti.

On lui reproche notamment d’avoir abandonné ses conditions préalables (notamment le gel complet des implantations juives).

La campagne sur le sujet du Mont du temple permet non seulement de détourner l’attention des coulisses des négociations, mais également d’apparaître comme le seul « défenseur » des lieux saints musulmans – dans un monde arabe auquel il reproche son inaction sur le sujet.

Loading...

Enfin, et à usage interne, cette campagne permet de dépeindre Israël comme un pays qui ne respecte aucune des religions présentes sur son territoire.
Une bonne raison pour exiger le contrôle des lieux saints musulmans (y compris le mont du Temple) et Jérusalem-est au prétexte qu’Israël viole les lois et conventions internationales.

Mais une situation qui pourrait échapper au contrôle de ses instigateurs : en 2000, une campagne similaire de Yasser Arafat avait débouché sur une vague de violences qui avait donné naissance à la seconde intifada, l’intifada d’El Aqsa.

par Gerard Fredj





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Jérusalem : transformer un conflit politique en guerre de religions

    1. DANY83270

      Israël viole les lois internationales en construisant des appartements ? ce n’est pas un crime que je sache de loger des familles ! Ce sont les terroristes « palestiniens » qui violent les lois internationales en bombardant Israël depuis Gaza avec des milliers de rockets ! sans compter tous les attentats explosifs commis par le Fatah dans gares routières et dans les bus scolaires et les assassinats pour égorger des juifs la nuit dans leur maison (Itamar) ? là, on est vraiment dans ce qu’il est convenu d’appeler le crime , le massacre et le viol des lois internationales, il ne faut pas laisser la propagande des Arabes prendre le dessus sur la réalité factuelle parce que l’opinion publique est incapable de discerner d’elle-même le vrai du faux !

    2. Charles DALGER

      – Qui sont les tarés, les antijuifs, les dégénérés, qui continuent de parler de conflit politique, à propos de la guerre de religion qu’une partie des musulmans mènent contre les Juifs en Israël ?

      – Qui sont les alterjuifs, les fripouilles, les abrutis qui parlent des déchets nazislamistes, comme d’un peuple qui existerait réellement ?

      Que ce soit bien clair : – La seule et unique raison du retour des Juifs sur la terre qu’HACHEM leur a jurée dans la Torah, ce n’est que ce Seul Serment Divin. Les autres rasons invoquées, sont futiles, nulles et le plus souvent nuisibles.

      Le jour où une majorité de Juifs proclamera haut et fort, avec toute l’assurance et la fierté requise, la seule et unique raison d’exister d’Israël, ce jour là seulement, il y aura la paix.

      Aujourd’hui, c’est à cause des soi-disant pacifistes, des soi-disant modérés, des soi-disant pragmatiques, que le conflit traine en longueur.

      En attendant, une chose est certaine : toute parcelle d’Erets Israël donnée aux nazislamistes, c’est une malédiction sur l’ensemble de notre peuple et un obstacle encore plus haut sur le chemin de la vraie paix.

    3. COHEN Gali

      IL EXISTE UN CONCENSUS DES JUIFS DU MONDE ENTIER , AFIN QUE JERUSALEM SOIT INDIVISIBLE ET RESTE DANS NOS MAINS , QUELQUE SOIENT LES REVENDICATIONS DES PALESTINIENS OU DES PEUPLES ARABES , QUI ESSAYENT D’USURPER NOS DROITS !…

    4. MisterClairvoyant

      Depuis 67. Pour la sécurité d’Israël et la surveillance du Mont du Temple, il aurait du construire un bunker, plus un petit temple provisoire en préfabriqué, pour que les palestiniens s’habituent à penser que le Mont du Temple ne lui appartient en totalité, mais qu’ils doivent le partager avec les juifs; même si c’est dur à comprendre pour eux, doivent l’accepter.
      En 67, suite a la « guerre de six Jours », une telle initiative n’aurait pas fait grand bruit, mais de nos jours, il serait mal vue par tous le monde musulman et d’autres pays qui ne veulent pas les fâcher…

    5. constantine

      petra – ce que l’histoire de la thora dit dans le livre de Josué : » les fils de Juda ne purent pas chasser les jébusiens qui habitaient à Jérusalem, et les jébusiens ont habité avec les fils de Juda à Jérusalem jusqu’à ce jour ». livre de josué chap.15/63. les palestiniens n’ont pas habité à cette époque Jérusalem et d’ailleurs pour certains d’entre eux, ils sont des hébreux ou des berbers judaîsants, qui ont été convertis de force, lorsque les arabes sont venus imposer leur politique religieuse, l’islam dont le coran ne fait aucunement mention de Jerusalem,vous ne trouverez dans ce livre aucune mention de Jérusalem ; d’ailleurs à l’époque la religion musulmane n’existait pas, puisque elle est apparue 600 ans APRES Jésus-Christ, voilà pour l’histoire. Quand bien même, les palestiniens obtiendraient gain de cause pour Jérusalem, la paix ne se fera pas ; les prophètes n’ont pas écrit en vain .

    6. servettaz

      Je suis surpris de toutes ces déclarations visitant Jérusalem depuis une semaine. Je ne suis pas juif mais un bon touriste français. Je n’ai pas entendu parler de toutes ces agitations dans les territoires occupées à moins qu’elles soient très localisées. Je ne vais pas hésité de poser des questions à des amis qui vivent sur place. La journée de Yom Kippour a été une journée très agréable. Nous sommes allés au Kotel à pied. Il n’y avait aucune circulation; ce qui est bon pour la planète! Seuls les enfants et quelques adultes circulaient en vélo. Un autre jour nous avons acheté des produits arabes dans les souks. Le monsieur était palestinien. Une autre fois, nous nous sommes assis dans un bar et dégusté une bière et un café arabique dans les souks.
      La fête de Souccoth semble bien se préparer. Qu’il y ait des déclarations enflammées de certains leaders palestiniens , je dirais que c’est de « bonne guerre ». C’est un grand rendez-vous pour le peuple juif; beaucoup de personnes de nations différentes se déplacent.
      Ils seraient bon de rappeler à ces quelques leaders palestiniens qui agitent l’opinion: Ils existent aussi d’autres « fanatiques » religieux ou non religieux, les touristes amis de la terre et de la découverte du monde, qui aiment bien découvrir la terre sainte avec tous ces paradoxes pour le plaisir comme ils aiment aussi aller à la rencontre d’autres pays et d’autres cultures.
      Dans l’attente d »en savoir plus!
      C.S.

    7. Collet Gérard

      Une question à la mer …
      J’ai 60 ans et suis chrétien.
      Pour m’être confronté à « mon » dogme et à sa théologie, j’ai été surpris par les richesses découvertes.
      Il m’a paru naturel – et nécessaire – de me tourner vers le judaïsme et l’Islam.
      Là, le contraste fut total. Autant la théologie juive m’a paru époustouflante de profondeur et de vérité, autant ce qui structure théologiquement l’islam – et laissez moi tranquille je vous prie avec le soufisme – m’a paru pauvre pour ne pas dire vraiment ce que j’en pense.

      D’où ma question : pourquoi un vulgarisation de telles évidences n’a t elle jamais été entreprise chez vous ?

      Quand à moi, je compte bien demander des comptes à mon évêque en lui demandant pourquoi il continue de me prendre pour un imbécile en me parlant de « religion » musulmane!

    8. Europe-Israel.org Post author

      bonjour Gérard

      Il existe des milliers de livres de vulgarisation du Judaïsme, si vous avez l’occasion d’aller dans le Marais à Paris (ou ailleurs) et d’entrer dans une librairie juive vous découvrirez des milliers d’ouvrages.

      Cordialement

    9. Collet Gérard

      Votre réponse me va droit au cœur. Et je vous en remercie.
      Mais … je parlais de l’imposture théologique qu’est, à mon humble opinion, l’Islam. ( …me suis je si mal exprimé ?)
      Cette imposture me parait certaine et j’exprimais mon étonnement que cela ne soit pas davantage sujet d’articles de vulgarisation
      Il me semble que cela serait possible. Cela aiderait portant les très nombreuses personnes qui n’ont aucune idée de ce qui pourrait bien se jouer de grave en Europe…

      Soyez certain que plus j’affine ce que je crois savoir de cette « dite religion » et plus je m’étonne du silence des rabbins et des curés… qui jamais ne s’expriment sur ce que l’islam contient et manifeste d’imposture grave ! cela sème un désarroi chez beaucoup qui voient bien que cela ne colle pas !!

      C’est cet étonnement, face à ce silence doublé d’un respect impeccable manifesté sur la scène publique, que je voulais exprimer.

      PS : le soufisme n’est en aucun cas une réponse, même si elle est servie régulièrement.

      PS : J’aime bien Benamozegh, il crée des espaces de vie entre les neurones !!!

    10. Ixiane

      Le Mont du Temple est le gros problème en Israël ??
      Je connais la solution : raser toute construction qui s’y trouve pour en faire un jardin d’Eden ouvert à tous !!
      S’il n’y a pas d’accord, autre solution : construire à côté du dôme, un mini temple (de Salomon),et une chapelle !

      A suggérer à notre ONU , notre courageuse ONU !!!

    11. Ixiane

      Collet Gérard

      S’il n’y a pas davantage sujet à vulgarisation de l’islam , vous le savez bien: est-ce qu’on a le droit de parler de l’islam ??
      Rien que de prononcer ce mot, on est taxé d’Islamophobe !!
      Essayez de parler de la vie de MAHOMET… vous risquez une Fatwa ( condamnation à mort) et l’occident est complice, jamais personne connaîtra le vrai Islam , les musulmans  » modérés » en premier !
      On voit bien nos jeunes qui se convertissent à l’islam, ils deviennent des monstres, des djihadistes de 1er rang !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *