toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël noue des liens étroits avec l’Azerbaïdjan. L’un et l’autre gardent l’œil sur l’Iran.


Israël noue des liens étroits avec l’Azerbaïdjan. L’un et l’autre gardent l’œil sur l’Iran.

 Pétrole, armes et hautes technologies confortent l’alliance avec l’ennemi de mon ennemi.

Bakou, Azerbaïdjan – (JTA) – A moins d’un mois des élections présidentielles, le sourire moustachu d’Ilham Aliyev contemple ses compatriotes du haut de ses affiches géantes étalées un peu partout dans cette métropole animée sur la mer Caspienne.

Le président azerbaïdjanais est en fonction depuis 2003 et est largement pressenti pour être réélu, prolongeant le pouvoir du clan Aliyev dans sa troisième décennie. Le père d’Aliyev, Heydar, a occupé le poste pendant dix ans avant l’accession de son fils.

Loading...

Le mandat de Ilham Aliyev a apporté une plus grande prospérité à ce jeune état, mais il y a eu un prix à payer: la corruption généralisée et les violations des droits de l’homme ont valu à l’Azerbaïdjan un classement lamentable dans une enquête menée l’an dernier par le magazine The Economist sur les normes démocratiques dans 166 pays.

149463417CJ026_RECEPTION_AT

Ci-dessus:  Ilham Aliyev et son épouse Mehriban Aliyeva. Elle est également ambassadrice de bonne volonté auprès de l’UNESCO.

Mais pour l’Occident – en particulier pour Israël – Aliyev est un ami de confiance et la clé de la transformation de cette petite nation riche en pétrole  et à l’ombre de l’Iran, en un allié stratégique et un ardent consommateur d’armes israéliennes.

«Le partenariat entre Israël et l’Azerbaïdjan est compliqué par des facteurs politiques, mais finalement il progresse, car il est logique d’un point de vue économique », a déclaré Oded Eran, un ancien ambassadeur d’Israël pour l’Union européenne et ex- directeur de l’Institut israélien d’études sur la sécurité nationale. «L’Azerbaïdjan est assez fiable comme fournisseur de pétrole à Israël, et Israël est un fournisseur fiable d’armes et de haute technologie. »

w.azerbaijan_map_0

Israël cultive depuis longtemps des liens avec cette nation musulmane, qui a d’énormes réserves de pétrole et de gaz naturel et une frontière méridionale de 600 km avec l’Iran. L’Etat juif a ouvert une ambassade à Bakou en 1992, un an seulement après que l’Azerbaïdjan eût obtenu son indépendance de l’ex- Union soviétique.

Mais l’Azerbaïdjan, conscient de contrarier son voisin, a fait prospérer ce partenariat à l’abri des regards. L’Azerbaïdjan n’a toujours pas d’ambassade en Israël, en dépit de l’expansion du commerce bilatéral actuellement fixée à 3 milliards de dollars par an. En 2009, Aliyev a comparé les relations avec Israël à un iceberg : « les neuf dixièmes sont immergés. »

Learn Hebrew online

L’aîné du clan Aliyev, ancien patron du KGB, a géré la relation avec Israël  « avec le plus grand soin pendant ces périodes précoces et instables », selon Avinoam Idan, un directeur de recherche à l’Institut Caucase & Asie centrale de l’Université John Hopkins.

Nuit Blanche au pays de l'Or Noir

Nuit Blanche au pays de l’Or Noir

Au cours des dernières années, cependant, le partenariat s’est renforcé et est devenu plus ouvert et solide.

En 2011, la société Aeronautics, fournisseur de l’armée israélienne a ouvert une usine de drones militaires en Azerbaïdjan. L’année suivante, l’entreprise publique Israël Aerospace Industries a vendu à l’Azerbaïdjan 1,6 milliard de dollars d’armes – un contrat qui s’élevait à 43 pour cent du total des dépenses en armes de l’Azerbaïdjan pour 2012. L’Azerbaïdjan fournit désormais 40 pour cent de la consommation de pétrole d’Israël.

Loading...

En mai, Elmar Mammadyarov est devenu le premier ministre des Affaires étrangères azerbaïdjanais à se rendre en Israël. Mammadyarov a rencontré le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président Shimon Peres avec une douzaine d’autres ministres et a promis que l’ouverture d’une ambassade azerbaïdjanaise était « juste une question de temps.»

Des liens de plus en plus affables entre Israël et l’Azerbaïdjan ont grandi dans le sillage de la crise des relations avec l’Iran. Bien que traditionnellement méfiante du penchant de la République islamique pour l’exportation d’un zèle révolutionnaire, l’Azerbaïdjan avait cherché à maintenir de bonnes relations, avec la signature d’un pacte de non -agression avec Téhéran en 2005.

Mais les relations se sont détériorées en 2009 après que l’Iran eût réprimé la grande minorité d’Azerbaïdjanais vivant en Iran. Quand l’Azerbaïdjan a protesté, les responsables iraniens ont menacé de soulever des revendications territoriales.

Israël a été cité comme facteur dans le conflit l’année dernière après la révélation par des fonctionnaires azerbaïdjanais de plans fomentés par des extrémistes locaux, aidés par l’Iran, pour faire sauter les ambassades américaine et israélienne à Bakou.

L’an dernier, l’Iran a aussi accusé l’Azerbaïdjan d’avoir aidé Israël dans l’assassinat  des scientifiques nucléaires iraniens et de recueillir des renseignements. La situation s’est encore enflammée à cause d’un rapport de Reuters selon lequel Israël envisageait d’utiliser les aérodromes azerbaïdjanais dans le cas d’une frappe contre les installations nucléaires iraniennes.

Les responsables israéliens et azerbaïdjanais ont nié ce rapport.

«Ces rapports ressemblent à des histoires de James Bond, et c’est exactement ce qu’ils sont », a déclaré Raphael Harpaz , l’ambassadeur d’Israël en Azerbaïdjan, à son bureau de l’Hôtel Hyatt Regency .

Cela dit, «L’Azerbaïdjan a pris une position courageuse contre les efforts visant à déstabiliser la région », a ajouté Harpaz – une référence évidente à l’Iran.

Harpaz a déclaré que le sentiment anti-sémite, répandu dans une grande partie du monde musulman, est pratiquement inexistant en Azerbaïdjan, un pays laïc qui garantit la liberté de culte et – contrairement à son voisin du sud où l’alcool est interdit – regorge de bars et discothèques où des femmes en tenues légères dansent aux sons de tubes turcs et pop russes.

« La réussite économique de l’Azerbaïdjan et les attitudes relativement libérales contrastent avec les politiques restrictives de l’Iran et constituent une alternative viable, qui indispose probablement  le régime des mollahs », a déclaré Idan.

Malgré les tentatives de Bakou pour maintenir la paix, les diplomates américains croient que l’Azerbaïdjan considère l’Iran comme «une menace majeure en matière de sécurité, même existentielle », selon une évaluation fournie par la révélation d’un message câblé diplomatique de 2009. La coopération du pays avec Israël « découle de cette reconnaissance partagée», disait le câble.

Idan dit que la proximité de l’Azerbaïdjan avec Israël vise en réalité un autre ennemi régional : l’Arménie, le voisin à l’ouest de l’Azerbaïdjan, contre lequel l’Azerbaïdjan a mené deux guerres au siècle dernier sur la région contestée du Haut – Karabakh.

Aliyev considère le conflit inachevé, ce qui a conduit à la réticence américaine et européenne de lui vendre des armes, qu’il ne peut obtenir ailleurs. Israël n’a pas de tels scrupules.

Israël, lui aussi, peut avoir d’autres raisons plus vastes de cultiver des liens avec l’Azerbaïdjan. L’Etat juif a longtemps cherché des pays musulmans modérés non arabes comme alliés pour faire contrepoids aux nations musulmanes hostiles qui l’entourent.

Ell & Nikki font gagner l'Azerbaïdjan à l'Eurovision en Allemagne

Ell & Nikki font gagner l’Azerbaïdjan à l’Eurovision 2011 en Allemagne

Eldar Mamedov, un natif d’Azerbaïdjan et conseiller politique au Parlement européen à Bruxelles, a écrit en Janvier qu’Israël considérait l’Azerbaïdjan comme un remplaçant de la Turquie, dont le partenariat jadis très proche avec Israël, n’a pas récupéré depuis l’assaut en 2010 par des commandos israéliens d’un navire turc à destination de Gaza.

Mais Fouad Akhundov, historien et porte-parole du gouvernement, a déclaré à JTA que les liens personnels entre les Juifs et les Azerbaïdjanais au cours des siècles ont contribué à cimenter ce lien.

«Les Juifs ici ont toujours été perçus comme des promoteurs du progrès et faisant partie de l’élite, comme quelque chose qui a un potentiel », a déclaré Akhoundov. «Ces sentiments positifs ont eu un rôle dans l’établissement de relations bilatérales chaleureuses. »

Sources: The Jewish Daily Forward (Merci à Cliff Pinto manager du site Israel Unlimited)

Par  Cnaan Liphshiz      Traduction Nancy Verdier

Read more: http://forward.com/articles/184075/israel-forges-close-ties-with-azerbaijan-both-ey/?p=all#ixzz2fKaMVN00

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Israël noue des liens étroits avec l’Azerbaïdjan. L’un et l’autre gardent l’œil sur l’Iran.

    1. thom

      « et faisant partie de l’élite » cette phrase ne serait-elle pas perçu comme de l’antisémtisme dans la bouche de dieudonné? étrange

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *