toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israel: Marion Fesneau-Castaing de l’ambassade de France se ridiculise et se donne en spectacle


Israel: Marion Fesneau-Castaing de l’ambassade de France se ridiculise et se donne en spectacle

Une diplomate française aux longs cheveux noirs et en chemiser blanc allongée sur le sol dans la Vallée du Jourdain après que des soldats israéliens l’aient fait sortir de son véhicule, voilà qui est photogénique et pourra être exploité au maximum. D’autant que la belle, fondatrice de IVG Espérance, fonctionnant dans le diocèse de Paris, est connue pour son engagement « humanitaire ». Ayant recouvré ses esprits elle accusait d’ailleurs les Israéliens de bafouer systématiquement les lois internationales…Oui, mais, que faisait-elle là, si ce n’est pire ?

Une affaire limpide de décision de justice et de constructions sans permis

L’affaire est limpide. La Cour Suprême israélienne, dont le respect du droit est connu, a ordonné la démolition de bâtisses érigées sans permis dans la Vallée du Jourdain, qui est sous contrôle israélien. Comme pourrait le faire et le fait tout tribunal digne de ce nom pour des constructions illégales. Mais ici les contrevenants sont palestiniens. Emotion et manipulation remplacent donc toute approche juridique. Surtout de la part d’humanitaires souvent auto-proclamés, le coeur sur la main. Et qui n’aiment pas beaucoup Israël et les Israéliens.

Une machine de propagande bien huilée avec jets de pierre contre les sodlats

Des bâtisses érigées illégalement à Khirbet Al-Makhul avaient été détruites en début de semaine sur ordre de la Cour Suprême déclenchant aussitôt la machine de propagande anti-israélienne connue. Des dizaines de Palestiniens sont accourus avec pour renfort, selon plusieurs médias, les habituels militants d’extrême gauche, pour tenter de reconstruire ce qui a été démoli, mais en réalité s’opposer aux forces de l’ordre en faisant le maximum de tapage. Mais il y avait aussi cette fois des diplomates. Tous restés anomymes à l’exception d’une Française, appartenant au personnel diplomatique du Consulat de France à Jérusalem, qui, est chargé « sur le plan politique, de la représentation de la France auprès de l’Autorité palestinienne » (c’est dire la neutralité), est-il clairement indiqué sur son site. 

Sur place on a constaté l’effervescence habituelle, avec jets de pierre contre les soldats, répliques de l’armée n’ayant fait aucun blessé. Selon leurs dires soigneusement anonymes les diplomates étaient venus apporter des tentes et divers biens humanitaires. Selon Tsahal ils apportaient du matériel de constructionTimes of Israel rapporte les différentes versions. Quoi qu’il en soit, les soldats se devaient d’examiner le contenu des camions arrivés sur place. Même si ceux-ci étaient clairement identifiés comme appartenant à divers établissements diplomatiques. Ceux-ci transportant parfois des personnes ou des biens qui ne pourraient se déplacer ou être transportés en toute légalité à l’instar, par exemple, de ce qu’ont pu faire certains personnels des services culturels du Consulat de France, comme de l’or ou des armes.

Marion Fesneau-Castaing  pro arabe israel bouffonne

Tirée d’un camion, pose photo au sol, accusations anti-israéliennes classiques

Et c’est ici que commence l’affaire Marion Fesneau-Castaing. « Ils m’ont tirée du camion et obligée à m’allonger sur le sol, sans égards pour mon immunité diplomatique » aurait-elle déclaré selon plusieurs sources, dont Reuters. Une fois revenue à ses esprits, s’entend, car des clichés la montrent allongée sur le sol dans une pose faisant penser à un évanouissement. Etait-ce la chaleur, l’émotion, le contact avec les soldats ? Elle n’évoque aucune brutalité. Et si elle a été tirée hors du camion c’est sans doute qu’elle avait refusé d’en sortir…Mais elle fait ce commentaire qui dénote son état d’esprit et son parti pris : « c’est ainsi que le droit international est respecté ici ». De quel droit parle-t-elle ? Un arrêt a été rendu par la Cour Suprême israélienne concernant des constructions érigées sans permis dans une zone sous contrôle israélien. Ne pas le respecter, est-ce inscrit dans sa mission de diplomate ? On en doute…

S’opposer aux décisions de justice israélienne pour plaire à l’Autorité palestinienne ?

Mais Marion Fesneau-Castaing est coutumière du fait. Ainsi fin octobre 2012 participait-elle a une tournée de soutien dans le village de Al Mufaqarah, dans les collines d’Hébron cette fois. En compagnie, entre autres, de Leila Shahid (la petite fille du nazi Al Husseini) – qui a quitté la France où elle avait beaucoup milité contre Israël pour Bruxelles il y a un certain temps – elle allait défendre un projet de constructions ou reconstructions interdites dans le cadre d’une « action non-violente » mais illégale, ce village étant dans la zone C sous contrôle israélien. S’opposer aux décisions de justice israéliennes serait-il inscrit dans sa mission diplomatique ?

Sa fonction officielle est celle « d’Attachée de coopération humanitaire et sociale ». Domaine englobant, selon une fiche d’avril 2013, « l’appui humanitaire, le développement social et la coopération décentralisée… domaines clés de coordination et d’intervention du Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) du Consulat Général de France à Jérusalem.Le SCAC veille par ailleurs à l’articulation de cette intervention avec celle de l’Agence Française de Développement (AFD), essentiellement ciblée sur des actions dans les domaines du développement municipal, de la gestion de l’eau, de l’appui au secteur privé et, dans une moindre mesure, de la santé.
Dans le cadre de la coopération humanitaire, le SCAC veille également à informer et orienter les services centraux (Centre de Crise, Direction des Nations Unies, des organisations internationales, des droits de l’Homme et de la francophonie) pour coordonner l’assistance humanitaire française avec les bailleurs et les acteurs clé (notamment les agences des Nations Unies) sur le terrain. Concernant la coopération décentralisée, depuis cinq ans le ministère des Affaires étrangères, en collaboration avec les préfectures de région, conduit une politique de partenariat avec les collectivités territoriales françaises et palestiniennes. Le principal vecteur de financement est la Délégation pour l’Action Extérieure des Collectivités Territoriales (DAECT/MAEE) qui lançait des appels à projet triennaux et annuels. Cet instrument de financement est en cours de révision afin d’évoluer vers un fonds commun franco-palestinien ».

Nulle part est-il mentionné un quelconque activisme destiné à contrer des décisions de justice israéliennes.

Dans une brochure non datée, 2011 peut-être, l’Attachée précise le domaine de compétence du Fonds Social de Développement qu’elle gère. On y note que « pendant les quatre dernières années, 63 projets ont bénéficié d’un financement FSD – Fonds Social de Développement – de 4,5 millions d’euros. Ces projets ont ciblé prioritairement la protection de l’enfance, la protection des droits des Palestiniens là où ils sont le plus menacés, incluant le droit des femmes. Les projets FSD ont également permis de soutenir le secteur agricole et celui de la santé, d’améliorer l’accès à l’eau et de dynamiser l’économie locale ».

Une militante féministe semble oublier les droits des femmes palestiniennes qu’elle est censée défendre…

Nulle mention d’un devoir d’opposition aux décisions de justice israéliennes non plus. Quant aux « droits des femmes », l’action du consulat ne les aura pas fait progresser étant donné que les « crimes d’honneur » continuent à bénéficier de la clémence de la législation palestinienne…en dépit des promesses faites par Mahmoud Abbas à l’occasion d’un assassinat particulièrement atroce On tue et continue donc à tuer avec impunité des femmes ou jeunes filles censées avoir « fauté » dans les Terriroires sous contrôle palestinien.

Learn Hebrew online

Pourtant on aurait attendu de Marion Fesneau-Castaing que ce soit justement au combat contre ces violences graves faite aux femmes palestiniennes que se consacre la fondatrice d’IVG Espérance, association créée dans le cadre du diocèse de Paris pour disait-elle : « Etre présente auprès des femmes dans une situation insoutenable ». Elle parlait là de situations de pré-avortement, expliquant : « Notre démarche s’inspire du songe de Joseph avant la fuite en Egypte, à qui Dieu dit : « Prends l’enfant et sa mère » ; nous cherchons, en effet, à prendre en considération à la fois la mère et l’enfant. Pour nous, cette mission exigeante est une école d’abandon : nous écoutons, sans juger, avec une compassion active, sans toujours savoir ce que les femmes auront finalement décidé. Nous vivons de grands moments de joie, lorsqu’une femme fait finalement le choix de la vie ou que nous trouvons avec elle des solutions concrètes, mais aussi des moments de découragement. Par exemple, lorsque des chrétiennes cèdent à la pression morale et sociale. Ou lorsqu’une femme avorte sous la pression de services sociaux ou médicaux qui lui font croire que son enfant n’est qu’un amas de cellules. Nous sommes basées à St-Leu-St-Gilles qui porte notre action dans l’adoration quotidienne. Pour mener à bien notre mission,nous avons personnellement besoin d’un grand ressourcement spirituel ».

Son cas est riche d’enseignements car on voit comment une humaniste, soucieuse du bien des femmes, se refusant à juger, prônant l’écoute, bascule dans un parti-pris anti-israélien sans nuances, adoptant un discours de propagande classique, apparemment sans y réfléchir, et fermant les yeux sur des souffrances qu’elle combattait pourtant lorsqu’elle était en France….

Reste à voir ce que feront la presse, le consulat et le Quai d’Orsay de cet épisode…

Source: http://www.desinfos.com/spip.php?article37820

Note de la rédaction: 
Marion Fesneau-Castaing semble rechercher le même destin que ces pauvres idiotes de scandinaves qui arrivent en « cisjordanie » et repartent le ventre plein et les yeux au beurre noir.
Voir:

Les scandinaves sont les violées préférées des palestiniens

http://jssnews.com/2010/09/28/les-scandinaves-sont-les-violees-preferees-des-palestiniens/

 





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Israel: Marion Fesneau-Castaing de l’ambassade de France se ridiculise et se donne en spectacle

    1. Hélène Keller-Lind

      Deux remarques :

      je suis l’auteur de l’article et mon nom n’est pas cité, ce qui est pourtant de mise. Mais le lien est donné, ce qui est déjà ça…

      Plus important dommage que le titre réécrit contienne une erreur de taille.. en effet cette personne est membre du personel du CONSULAT GENERAL DE FRANCE A JERUSALEM et non pas de l’ambassade. Le Consulat est, de fait, la représentation française auprès des Palestiniens – précisé sur son site – et le plus souvent franchement hostile à Israël alors que l’ambassade est, elle, proche d’Israël.

      Enfin, je continue à suivre l’affaire…si le Quai d’Orsay a le moindre bon sens, il laissera tomber…cette personne n’ayant rien eu à faire dans cette manifestation…
      Hélène Keller-Lind

    2. Ixiane

      Je n’ai qu’un espoir, qu’Israël ne cède jamais à ces pseudo palestiniens, et encore moins à notre « France » qui s’islamise.

    3. Robert Davis

      Personnellement je continue de penser que le gouvernement d’Israel continue à ne pas agir comme les autres nations à son détriment. Qu’attend-il pour EXPULSER cette imbécile. Un consulat à JERUSAMEN ne peut pas être une « représentation palestinienne »!!!!!!cela ne veut rien dire. Israel est un Etat Souverain qui a decidé que Jerusalem est sa capital,POINT. Cela peut être contesté dans les cafés parisiens ou chez les singes de l’onu mais du moment que la france ouvre un consulat à Jerusalem il ne peut être qu’une représentation en ISRAEL et nul part ailleurs. Si la france ne se plie pas au DROIT ITNERNATIONAL,il aut fermer ce maudit consulat qui ne fait que créer des problème et FOUTRE DEHORS tous ces « diplomates » à la noix à commencer par cette folle. Si Netanyahou n’ordonne pas son EXPULSION du territoire IMMEDIATEMENT,il perd une bataille diplomatique comme il en a déjà perdu un tas.Qu’il ne s’étonne pas s’ils n’est pas respecté en particulier par l’ennemi No 1 d’Israel,j’ai nommé la france(il faudrait un f encore plus minuscule pour la désigner,cette p.)

    4. Robert Davis

      H.keller-lind : que le quai des brumes laisser tomber cette folle ou non n’est pas le problème. On connait le quai des brumes et on n’attend rien de ces dégénérés soi-disant aristocrates démunis de tout en particulier de cervelle! Ils ne comptent pas même pour du beurre! Ce qu’il faut c’est que le PM germe ce consulat s’il ne chaznge pas immédiatement sa dénomination car un consulat dans la capitale de l’Etat d’Israel NE PEUT PAS ETRE UNE REPRESENTATION « palestinienne »!!!!!! Cela n’existe pas :soit il s’adapte au droit international et considère qu’il est sur le SOL D ISRAEL (consulat ou ambassade est acceptable provisoirement) et d’aucun autre etat inexistant de surcroit ou …IL DEGUERPIT DE LA VITE FAIT! Je sais que vous n’y etes pour rien comme journaliste mais on sait aussi ce que valent les journaleux français et leur désinformation et votre insistance sur les mots de « consulat » pour marquer le fait qur votre représentation de m. à Jerusalem n’est pas une ambassade et en plus le terme de « palestinien » bveut dire. D’autant plus qu’il faut plus utiliser ce nom pour désigner cves gens mais le mot ARAFATIEN. Mettez le vous dans le crâne!

    5. Robert Davis

      A la folle fesneau-castaing : pendant que j’y suis,je veux vous dire vos 4 vérités à vous aussi:vous prétendez être je ne sais dans quel patelin français « dans l’adoration quotidienne pour mener à bien » je ne sais quelle prétendue mission AUPRES DES FEMMES qui subissent la pression morale, »prends l’enfant et la mère » et je ne sais quelles autres fadaises hypocrites ET C EST POUR ACCOMPLIR CETTE MISSION QUE VOUS VOUS OPPOSEZ A LA COUR DE JUSTICE QUI ORDONNE LA DESTRUCTION DE MAISONS ARABES CONSTRUITES ILLEGALEMENT??????? je ne vois pas le rapport entre les maisons construites illégalement des terroristes arafatiens et votre « mission » auprès des femmes enceintes que vous etes censée « soutenir » de vos hypocrisies! Si vous etes folle il faut vous soigner et de toutes manières vous ne pouvez pas continuer à POLLUER Israel de votre présence indésirable. Alors f.le camp dans votre patelin et qu’on ne vous surprenne plus à Jerusalem!

    6. Messianisite Shalom

      Suite à la video des enfants Palestiniens. Apparemment ils ont l’air en bonne santée, pour soit disant un peuple persécutés, mourant de faim . Moi je les trouvent en pleine forme !

    7. Robert Davis

      H.Keller-Lind : j’ai lu votre article par le lien et au fond il n’est pas vraiment anti-israélien! On a tellement l’habitude de lire des journaleux français archi-ultra anti-israéliens qu’on a tendance à dégainer un peu vite avec eux! A part vos précisions sur le consulat de france de Jerusalem-qui-n’est-pas-une-ambassade que le quai des brumes et ses sous-fifres que l’on se passerait bien d’entendre radoter et qui ne manquent pas une occasion de dégainer leur perversité congénitale faute de pouvoir dégainer autre chose,votre article est plutôt critique envers cette folle et je n’aurais pas dû me fâcher contre vous,navré! Il n’empêche que si le quai des brumes ne modifie pas son site,il faudrait fermer ce consulat qui n’a pas à être une « représentation palestinienne ». l’ap n’étant pas un etat il n’a droit à AUCUNE REPRESENTATION NULLE PART ce qui n’empêche pas les diplomates français les plus bêtes et les plus arrogants du monde d’aller boire le thé et conspirer à ramallah,ville de province israélienne et y rester même s’ils le veulent. Ils ne manqueront à personne surtout si on n’entend PLUS parler d’eux!

    8. Paul

      J’ai souvent honte de la diplomatie française!
      Pourquoi le consulat général de France à Jérusalemn peut-il distiller sa haine anti-israélienne en toute impunité, avec la complicité passive ou active de Fabius? Que Gérard Désagneaux et ses sbires soient expulsés d’Irael!

    9. Frahenjac

      Encore une roulure à palestiniens….laquelle n´est là certainement que pour se faire violer, …ce n´est pas un israélien qui va se salir avec une telle hystérique!

      Quant au diocèse de Paris, que porte-t-il comme responsabilité ? Celui-ci doit mieux savoir que quiconque, que la palestine n´existe pas…Les territoires soient disants occupés appartiennent à Israel..un point c´est tout ! Et l´église critique les Femens…cette folle ne vaut pas plus cher !

      Rien que de voir cette dépravée, j´en ai honte en tant que francaise et chrétienne !
      À souhaiter que l´état d´Israel prenne des mesures efficaces envers ce genre de « filles à terroristes » !

    10. Robert Davis

      Le pire c’est que tout ceci est CONCERTE avec le quai des brumes ç-à-d l’etat français! si ce n’était que le fait d’une folle,on l’expulse et tout est dit encore qu’il vaudrait mieux lui faire un procès et la maintenir en prison quelque temps cela en dissuaderait d’autres. Mais le fait que le consulat est manifestemment COMPLICE et que ce consulat se dise « représentation des palestiniens » me CHOQUE vraiment. C’est une mascarade de diplomatie comme si ce consulat INVITAIT LES TERRORISTES à se faire aider par la france!!!!!! Moi je voudrais bien savoir si c’est légal n’étant pas juriste,je peux me tromper mais cela ne parait pas logique qu’une représentation en Israel se dise représentation « palestinienne! En fait elle n’a même pas le droit de représenter l’ap encore moins d’être une représentation de ce groupe terroriste. Je voudrais que EURPE-ISRAEL fasse faire une petite étude sur cette question(je n’ai rien trouvé sur google)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *