toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

29 et 30 septembre 2013 : une conférence à Tel Aviv financée par la France pour mettre en œuvre l’élimination du peuple juif


29 et 30 septembre 2013 : une conférence à Tel Aviv financée par la France pour mettre en œuvre l’élimination du peuple juif

Les 29 et 30 septembre se tiendra à Tel Aviv – oui à Tel Aviv et non pas à Téhéran ou dans les bureaux des antisémites d’Europalestine, une conférence destinée à organiser le retour des « réfugiés » palestiniens, fabriqués par la plus ignoble réalisation anti-juive depuis la Shoah : l’UNRWA.

Projet expulsion des Juifs

Projet expulsion des Juifs

Qu’est ce que l’UNRWA ?

C’est l’agence spécifique de l’ONU pour les réfugiés « palestiniens » – tous les autres réfugiés du monde, de tous les pays du monde, sont gérés par une et une seule agence de l’ONU, l’UNHCR. Sauf les « Palestiniens ».

Que fait l’UNRWA ?

• Elle a décidé que les enfants, les petits enfants, les descendants, des « réfugiés palestiniens » sont aussi des réfugiés. AUCUN autre groupe de réfugiés au monde, AUCUN autre peuple, ne bénéficient de cette anachronique invention : des réfugiés de pères en fils (donc tout l’inverse d’un réfugié).

• C’est la première peau de banane que l’ONU a trouvé pour tenter de dissoudre le peuple juif sur sa terre, car ces « réfugiés palestiniens », qui étaient une poignée en 1948, sont maintenant … 5 millions, évidement.

• Par comparaison, si cette loi d’exception était appliquée aux autres réfugiés du monde (et pourquoi ne le serait-elle pas ?), ils seraient aujourd’hui 490 millions et des pays entiers en verraient leur identité bouleversée.

• Seconde peau de banane jetée sous les pas du peuple juif à qui décidément beaucoup ne pardonnent pas qu’il ait récupéré sa terre, l’UNRWA a adopté une définition unique pour les « réfugiés palestiniens » :  est « réfugié palestinien » toute personne qui se trouvait en Palestine entre juin 1946 et mai 1948. 

Pourquoi des réfugiés après seulement 2 ans de présence dans le pays ?

• Parce qu’avant, ils n’étaient pas là !

• Parce que si l’on appliquait aux « Palestiniens » les critères de l’ensemble des peuples réfugiés du monde, ils seraient quelques centaines au plus – pas assez pour menacer les Juifs.

• Parce que la très grande majorité des « palestiniens » était des travailleurs immigrés venus des régions voisines pour bénéficier de la manne économique apportée par le travail et l’économie juive – rien de nouveau.

• Parce que les habitants de Gaza venaient d’Egypte, les familles de Gaza portent d’ailleurs des noms de famille égyptiens, et les déclarations de leurs dirigeants font constamment référence à leur appartenance à l’Egypte (Arafat lui-même était égyptien).

• Parce que les habitants de Judée Samarie venaient de Jordanie, et dans les reportages d’époque, ils déclarent clairement être jordaniens.

Et rien d’autre. 

Adieu les fausses clefs anciennes accrochées aux murs des « palestiniens » nostalgiques d’un passé qui leur a été fabriqué sur mesure.

Pour revenir à la conférence :

« Mettre en œuvre le retour des réfugiés », c’est le titre de la conférence, a pour objectif de préparer la destruction du peuple juif, de l’identité juive, et d’Israël en tant qu’Etat juif, parce que les autres méthodes ont échoué.

Et cela se passe à Tel Aviv, et c’est la France qui paye – en partie – avec vos impôts, car l’association CCFD terre solidaire, l’un des sponsors, reçoit 368 000 euros de subvention annuelle de la France, et 1.1 million de l’UE.

Donc…

Les antisionistes de la conférence – non, les débats ne se veulent pas équilibrés car il sera aussi question du « nettoyage ethnique » fait par Israël – seront là pour remonter leurs troupes et examiner les pistes pour engloutir la nation juive. Les deux jours vont servir à trouver comment faire revenir ces « réfugiés palestiniens » sur « leurs » terres.

Le sort des Juifs, petit pays de 7 millions d’habitants, si 5 millions de musulmans arrivaient ? La conférence ne l’abordera pas. C’est un détail de l’histoire…

Voici la liste* des organisations européennes qui financent cette mise à mort programmée par Zochrot, une ONG israélienne d’extrême-gauche qui a une haine d’Israël digne d’un président iranien :

Fondation Financement de Zochrot
en 2012
Financement de Zochrot
(en 2011, shekels)
Subvention gouvernementale Religion
Misereor Non déclaré 271,773 Germany €113.8 mil (2012) Catholique
Christian Aid Non déclaré 147,371 UK £76,000,000 mil
Ireland £4,500,000
N. Ireland £3,000,000
Chrétien, sponsorisé par de nombreuses églises GB/Irlande
Broederlijk Delen €50,000(€40,000 du gouv. belge) 212,815 Belgique €6,891,347 Catholique
Rosa Luxemburg Foundation Non déclaré n/a Germany €42,111,310 (2011) Officiellement affiliée au SPD
Trocaire Non déclaré 100,972 Ireland €18,500,000
UK €5,200,000
Eglise catholique d’Irlande
HEKS Non déclaré 112,418 Suisse CHF 11,780,000 Protestant
CCFD Non déclaré 260,506 EU €1,105,000
France €368,000
Catholique. 29 organisations et églises catholiques.
Aid Non déclaré n/a Finlande €12,791,213 Associé avec l’église évangélique luthérienne de Finlande

Qui disait que les Européens ne changent pas, et qu’ils tentent d’exporter un nouvel holocauste vers le Proche orient ?

Lieu de la conférence ? 

Le dépliant (qui permet de s’inscrire) indique que la conférence se tiendra « à l’endroit où le village Shaykh Muwannis se trouvait jusqu’à la Nakba », c’est à dire au Musée Eretz Israel, 2 Haim Levanon street, Tel Aviv , à l’intérieur du Rothschild Auditorium.

© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://en.wikipedia.org/wiki/Palestinian_refugee#UNRWA

* cette liste a été rendue possible grâce au formidable travail de NGO Monitor





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “29 et 30 septembre 2013 : une conférence à Tel Aviv financée par la France pour mettre en œuvre l’élimination du peuple juif

    1. Moshé_007

      Ne pas s’en faire, ce sont des voyous qui se mettent le fric sur des comptes en Suisse, comme tout ce qui touche le business palo !

    2. AMSELLEM

      C’est bien de faire des pétitions , mais dans le cas présent, c’est au gouvernement d’interdire cette conférence, et a cela rajouter une pétition mondiale pour alerter les Juifs et les Pro Juifs du monde entier c’est tout simplement scandaleux et inacceptable

    3. Isaïe

      Bisness Is bisness, il y’a des trafiquants de drogue et ils y’a des trafiquants de réfugiés palestiniens, sauf que les seconds ont l’aval des nations et sont financés par les états, donc, une forme de drogue mortelle légitimée a outrance au détriment d’un seul état; Israël.

      Cet espèce de virus qui a contaminer la planète entière et auquel, non seulement personne ne lutte contre lui(a part Israël, extrême gauche non comprise) mais tous le monde en redemande a volonté.

    4. ouaknine

      Je trouve cela absolument scandaleux !!!! Merci de nous en informés, mais au-delà de l’info il faut urgemment réagir et hurler au scandale par tous moyens !!!!

    5. FumeurDeTampaX

      On ne récolte que ce que l’on sème. Quand on ne veut pas partager son pain, fut-il Azyme ou pas, il ne faut pas s’attendre à des courbettes de la part des pays arabes. Vous êtes entrés en guerre contre une culture à l’histoire si riche, je parle des musulmans. Et tout ce que je lis sur ce site sont des articles visant à décrédibiliser le monde musulman pour mieux montrer comme le peuple juif est beau et évolué. Aviez-vous réellement besoin de ça ? Avez-vous quelque chose à prouver au reste du monde ? Moi je pense que non. Je crois en moi et comme vous c’est moi, donc je crois en vous. Le reste, Basta!. Je comprends qu’on veuille se défendre lorsque l’on se sent attaqué. Je comprends que la réponse militaire est la seule adaptée à la question militaire… Mais merde… Quand on sait que des Mandela, des Gandhis, des Lutherking ont existé et ont permi de résoudre des énormes conflits sans une once de violence, rien qu’avec de l’Amour et de l’Humanité. Bah moi je me dis que c’est possible. A quand un Gandhi Israelien ?? Ce sera peut-être lui … Le messi ;-).. Gloire à Israel. Gloire à la future nation exemplaire qui fera naitre la Paix. Je crois en Israel alors SHALOM !

    6. Parienti

      Inconcevable l’attitude du gouvernement Israélien mais à la porte!!!Pas de discussion avec ces gens là a la porte!! La caravane passe et les chiens aboient.

    7. Nadia Frankforter

      Faut il absolument tout accepter?????Peut on encore parler, a ce niveau, de liberte d’expression? Que peut on exiger du monde quand nous acceptons de rentrer dans sa logique d’offrir meme une scene pour lui permettre de nous attaquer et remettre en question inlassablement nos droits sur cette terre

    8. madredios

      J’aimerai qu’on conférence se déroule en Algérie pour le retour de TOUS les Français la-bas, financée par des ONG algériennes.
      Les ONG et les organisateurs se ferait massacrée par les autochtones ni plus ni moins.
      Mais on est en ISRAEL, là où TOUT est permis.
      Israel, pays de l’ABSURDE….

    9. FumeurDeTampaX

      Moi aussi j’aimerais qu’on puisse faire une conférence comme ça en Algérie. Ainsi que dans tous les pays du monde. Qu’on laisse de côté un peu son égo patriotique et qu’on ose entrer dans le débat. Vouloir faire taire les gens, c’est un aveu de faiblesse. Fais-les parler et fais en sorte qu’ils aillent au bout de leurs arguments. Là, point par point, tu pourras déconstruire les arguments s’ils n’ont pas lieu d’être. Et là, la vérité triomphera. (cf : Platon, et le dialogue philosophique).

      Ensuite, je trouve normal qu’un pays comme Israël, tout comme un pays comme la France ou pourquoi pas, la Suède… Des pays qui sont sensés adopter un comportement « civilisé » et « évolué » et qui ne ferment pas la porte au débat, ni au dialogue.

      Personnellement, si j’étais le peuple Elu, j’essaierais d’être à la hauteur de mes ambitions… A commencer par l’ouverture et l’écoute des autres… On ne va pas se plaindre qu’une culture qui est aisément dite sur ce site comme « sous évoluée, barbare, bestiale »… -je parle des arabes et de la façon dont ils sont perçus par la ligne éditoriale ainsi que bon nombre de vos fidèles lecteurs.- On ne va pas se plaindre d’être assez évolué pour voir se dérouler un débat (même si on est un fervent opposant) dans le pays en question. Je trouve que c’est une attitude honorable de la part de votre gouvernement que de laisser s’exprimer librement les visions géo-politiques de chacun. Débattre, ce n’est pas un crime ! ce n’est pas un meurtre, ni un viol ! C’est une façon très productive d’avancer dans son carcan idéologique, et d’un point de vue personnel, de se remettre en question. Il s’agit de votre avenir et vous ne voudriez quand même pas que ces questions-là soient soulevées (j’sais pas moi…) en Iran ? en France ? Non. Je trouve logique et saint que la conférence se tienne dans le pays concerné. Au moins, pour que ceux qui connaissent vraiment ce pays puissent s’exprimer et contre-carrer les arguments anti-sionistes… Ça me semble tout à fait logique que ça ne se passe pas au Tibet. Les moines bouddhistes ont d’autres problèmes, il me semble, avec les chinois.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap