toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Vers un « Islam Européen » ? : L’islam à la conquête de l’Enseignement Supérieur dans toute l’Europe


Vers un « Islam Européen » ? : L’islam à la conquête de l’Enseignement Supérieur dans toute l’Europe

Les critiques disent que tous ces efforts visant à créer un «islam européen» sont naïfs et erronés et ne serviront qu’à « répandre » une idéologie religieuse et politique intrinsèquement opposée à tous les aspects du mode de vie européen.

L’Université catholique de Louvain, la plus ancienne université de Belgique et contributeur majeur au développement de la théologie catholique depuis plus de 500 ans, proposera un diplôme en théologie islamique à partir de 2014.

La décision de la KU Leuven [ KU Leuven] – son appellation commune – de se concentrer sur l’Islam fait suite à des mouvements similaires par d’autres universités de premier plan en Europe et reflète l’influence croissante de l’islam sur le continent.

Loading...

La prolifération des programmes d’études en théologie islamique est justifiée par les gouvernements européens – qui subventionnent l’enseignement de l’islam dans les universités européennes avec l’argent des contribuables – comme étant un moyen de «professionnaliser» la formation des imams ou enseignants religieux qui sont, nombreux à ne pas même parler la langue de leur pays d’accueil européens.

Certains gouvernements européens croient que par le contrôle de l’éducation religieuse des imams, ils peuvent favoriser la création d’un «islam européen», qui combine les principes et les devoirs islamiques avec les valeurs européennes et les traditions telles que la primauté du droit, la démocratie, les droits humains et l’égalité entre genres.

Mais les critiques disent que ces efforts visant à créer un «islam européen» sont naïfs et erronés et ne serviront qu’à « répandre » une idéologie religieuse et politique intrinsèquement opposée à tous les aspects du mode de vie européen..

Le diplôme de KU Leuven en théologie islamique sera proposé au sein du département des religions du monde, de dialogue interreligieux et études religieuses (WiDr). Le programme est destiné uniquement à ceux qui ont déjà un diplôme de baccalauréat, une exigence qui semble éliminer les chances d’admission d’une grande majorité des imams de Belgique et ailleurs en Europe.

En outre, les cours d’Islam au KU Leuven seront donnés uniquement en néerlandais, une barrière linguistique qui va sans doute exclure beaucoup d’autres imams praticiens de ce programme d’études. En outre, l’université n’a pas encore révélé quels seront les enseignants des cours sur l’islam, et n’a pas publié non plus d’informations concernant les diplômes des professeurs qui participeront à ce nouveau programme.

Afin d’obtenir le diplôme, les étudiants doivent préparer une thèse et aussi faire un stage en tant que conseiller islamique des institutions publiques telles que les hôpitaux, les programmes pour les jeunes et les prisons, etc

Learn Hebrew online

Les faiseurs d’opinion belges jettent une lumière extrêmement positive sur la décision de la KU Leuven d’enseigner la théologie islamique, un mouvement qui a été étroitement coordonné avec le gouvernement de Flandres, la partie nord néerlandophone de la Belgique.

Le ministre flamand de l’enseignement Pascal Smet [Pascal Smet] dit que le nouveau programme qui sera lancé en Février 2014, sera une étape importante dans la création d’un «cadre académique de l’islam » en Flandres.

Smet, qui a dirigé un comité directeur composé de représentants des universités et des dirigeants musulmans locaux, a contribué à rassembler € 100,000 d’argent public pour renflouer KU Leuven pour l’enseignement des cours sur l’islam au cours de 2014 et 2015.

Loading...

Le parlementaire flamand Ludo Sannen, qui a étudié les méthodes de formation des imams en usage dans d’autres pays européens, affirme que la collaboration avec les universités existantes est plus rentable que le lancement  d’un programme de théologie islamique à partir de zéro.

Dans une interview avec le quotidien flamand De Standaard, Sannen a dit: «Nous devons former nos propres imams et théologiens islamiques afin qu’ils abordent l’Islam à partir de notre environnement et soient mieux intégrés. »

226

Le Château Arenberg, une partie de l’université Catholique de Louvain – Belgique. 
L’université proposera un diplôme de théologie islamique en 2014. (Image credit: Juhanson/Wikimedia Commons)

 

Le programme sur l’islam de KU Leuven a également bénéficié de l’appui du ministre flamand à l’Intégration, Geert Bourgeois, qui a parrainé une importante étude sur l’islam en Flandres réalisée par un consortium d’universités flamandes en 2011.

L’étude de 80 pages, intitulé «Imams et Consultants islamiques en Flandres: Comment sont-ils organisés», affirme que les dirigeants musulmans en Belgique sont le plus souvent peu familiers avec la langue et la culture flamande, et font souvent référence à la réalité de l’islam tel qu’il est pratiqué dans le Moyen-Orient. En conséquence, les imams sont mal équipés pour répondre aux questions de la jeune génération de musulmans en Belgique et les aider à résoudre leurs problèmes. Se sentant incompris, « la jeune génération de musulmans européens est donc à la recherche de chefs religieux qui parlent leur langue et connaissent leur monde. »

Dans une interview avec le journal flamand De Morgen, Bourgeois dit que le diplôme d’Islam de KU Leuven tel que conçu actuellement a un certain nombre de lacunes. Il dit qu’au fil du temps le programme devrait être personnalisable aux besoins individuels des imams et que des cours devront être enseignés dans une seconde langue, probablement en arabe. De cette façon, selon Bourgeois, le programme d’études « reflètera mieux les besoins spécifiques des imams. »

La formation des imams progresse également au même rythme dans d’autres parties de la Belgique, où les musulmans représentent aujourd’hui environ 6% de la population totale, un des taux les plus élevés d’Europe.

Dans le nord de la Belgique, ‘l’Université d’Anvers et l’Association des Collège’ (AUHA) lance un projet pilote dans lequel les imams et les imams en formation obtiendront des crédits collégiaux pour avoir suivi des cours tels que l’introduction au droit belge, l’introduction à l’histoire sociale et politique belge, la communication interculturelle et l’éthique occidentale.

En Hollande voisine, le gouvernement a financé plusieurs programmes de formation théologique à l’islam.

Le premier programme parrainé par le gouvernement néerlandais en théologie islamique a été subventionné à hauteur de 2 millions d’euros pour enseigner l’islam dans la plus grande université chrétienne protestante de Hollande, la Vrije Universiteit d’Amsterdam (VU), où les étudiants peuvent obtenir des diplômes de licence et de maîtrise en prenant des cours de théologie islamique, de langue arabe et des études religieuses mettant l’accent sur l’islam aux Pays-Bas et les soins pastoraux.

Le gouvernement néerlandais a également attribué une subvention de 2,4 millions d’euros à l’Université de Leiden [University of Leiden] pour y lancer un programme de théologie islamique.

Ces deux programmes ont souffert d’un décalage inhérent entre les exigences des hommes politiques néerlandais de promouvoir une forme «modérée» d’islam parrainé par l’Etat et les exigences de dirigeants musulmans locaux d’enseigner l’Islam authentique et vrai.

En plus des offres théologiques sur l’Islam de VU et Leiden, le ministère néerlandais de l’Education a également attribué des fonds publics à  l’école ‘Hogeschool’ de Hollande basée à Amsterdam, une université  d’enseignement pratique qui prépare les enseignants musulmans à travailler dans les écoles secondaires néerlandaises.

En Suède, l’Université d’Uppsala en Novembre 2012 a embauché son premier professeur de théologie et philosophie islamique. Selon le doyen de la Faculté de l’Université d’Uppsala en théologie, Mikael Stenmark, «L’idée est de développer un nouveau profil à la faculté de théologie, et à long terme d’offrir un programme d’études complet en théologie islamique. »

En Allemagne, les cours de théologie islamique dans les universités allemandes sont si populaires qu’ils sont «en train de changer le paysage religieux allemand », selon le service d’information Deutsche Welle.

Le Centre de théologie islamique à l’université de Tübingen – le premier département de théologie islamique financé par les contribuables en Allemagne – a été inauguré en Janvier 2012 et est le premier de quatre centres universitaires islamiques dans le pays.

En plus du centre de Tübingen, des départements de théologie islamique ont également récemment été ouverts dans les universités d’Erlangen / Nürnberg (Septembre 2012), Münster / Osnabrück (Octobre 2012), et à Francfort / Gießen (Juin 2013).

Le gouvernement allemand va payer les salaires des professeurs et des autres membres du personnel à ces quatre centres islamiques pour les cinq prochaines années, pour un coût total de € 20 millions ($ 25 millions).

Selon le ministère allemand de l’Éducation, l’Allemagne a une demande en enseignants d’Islam de plus de 2.000 enseignants, qui sont nécessaires pour instruire plus de 700.000 enfants musulmans.

Le gouvernement allemand fait valoir qu’en contrôlant le cursus, l’école, qui doit former des imams et des professeurs de religion islamique, fonctionnera comme un antidote aux «prêcheurs de haine».

La plupart des imams actuellement en Allemagne sont originaires de Turquie et nombre d’entre eux ne parlent pas l’allemand.

Le ministre allemand de l’Education, Annette Schavan dit que les centres islamiques sont une «étape importante pour l’intégration » des 4,3 millions de musulmans qui vivent aujourd’hui en Allemagne.

Mais l’idée a été critiquée par ceux qui craignent que les centres islamiques deviennent une passerelle pour les islamistes qui introduiront la ligne dure de l’islam dans le système universitaire allemand.

A Tübingen, par exemple, les trois professeurs qui vont enseigner au département (finalement il y aura six professeurs titulaires) ont dû passer devant un conseil consultatif islamique pour prouver qu’ils étaient de fervents musulmans.

Un des professeurs, Omar Hamdan [Omar Hamdan], un musulman sunnite, affirme que l’analyse critique destinée à déterminer si le Coran islamique a été écrit par Dieu est « complètement hors de propos. »

Attirant l’attention sur le deux poids deux mesures, certains de ceux qui s’opposent au centre islamique disent qu’il devrait y avoir une distance critique entre le texte et l’interprète, comme lorsque le christianisme est enseigné dans les universités allemandes.

Les critiques craignent aussi que les groupes islamiques conservateurs viennent exercer leur influence sur l’enseignement et la recherche au centre. Il n’y a que deux experts indépendants au conseil consultatif du centre Tübingen. Les cinq autres individus appartiennent à des groupes tels que l’Union Turco-Islamique pour les Affaires islamiques (DITIB), qui est en fait une branche du gouvernement turc.

DITIB est utilisée par le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan pour exercer un contrôle sur plus de 900 mosquées en Allemagne – et pour empêcher les immigrés turcs de s’intégrer à la société allemande. Erdogan estime que l’assimilation des musulmans dans une société non-musulmane « est un crime contre l’humanité. »[ is a crime against humanity]

Lors d’une rencontre avec le ministre allemand de l’Intérieur Hans-Peter Friedrich en Février 2013, Erdogan a déclaré que l’insistance de Berlin pour que les immigrés turcs désirant vivre en Allemagne doivent s’intégrer et d’apprendre la langue allemande est « une violation des droits de l’homme. »[ a violation of human rights. »]

Le Ministre de l’Education Annette Schavan dit qu’elle « place beaucoup de confiance » dans les nouveaux centres islamiques, qui, elle l’espère «contribueront à la poursuite du développement de la théologie islamique. »

L’assistant de Schavan au ministère de l’Éducation, Thomas Rachel, dit que le nombre croissant de centres islamiques financés par le contribuable en Allemagne est un «développement historique, comparable à l’apparition de la théologie chrétienne protestante après la Réforme il y a 500 ans. » Selon Rachel, «la théologie musulmane sera fermement établie dans les universités allemandes, ainsi que dans la société allemande. »

Sources : Gatestone Institute -13 août 2013 – Par Soeren Kern
Traduction Nancy Verdier
Soeren Kern  Gatestone Institute.  Facebook.

 

 © Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 14 thoughts on “Vers un « Islam Européen » ? : L’islam à la conquête de l’Enseignement Supérieur dans toute l’Europe

    1. jankel

      Y-a-t-il une chaire d’Etudes juives à Louvain?
      Si oui, alors rien à redire à propos d’une chaire de théologie….
      Sinon…?

    2. scharbach

      Si ce n’était aussi grave on devrait en rire.La seule question qui se pose est de savoir jusuq’où la chrétieneté et plus particulièrement le catholicisme romain vont aller dans ce que l’on peut qualifier de prostitution.L’épiscopat europen oulie un peu vite le sort réservé par
      les « gentils islamistes » aux chrétiens dans tous les pays dit « terre d’Islam » qui sont dans la majorité des cas des pays isamisés par la force et maintenus depuis des siècles sous la ferrule de potentats plus ou moins sanguinaires. Une autre question l’univeristé de Louvain a-telle demandé un réciprocité comme par exemple l’ouverture d’une chaire de catolicisme, ou l’accès aux études augustiniennes, ou aux écrits de therèse d’Avila ( docteur de l’eglise)aux uNiversite du Caire, de Ryad,
      d’Alger ???

    3. Marc Rasori

      Les leaders européens (et européennes… Ashton oblige…) habitués à vivre dans un cocon de fric trop facilement gagné et loin de toute réalité nous mènent à la catastrophe culturelle, leur complaisance égoïste et folle tue nos libertés, l’hypocrisie envoie la plupart d’entre nous à l’échafaud, les chrétiens, les laïcs et autres esprits libres vivant dans les pays en plein dans l’islamisation nous le disent, nous le crient, comment tout cela est-il encore possible? Je propose un gouvernement mondial tenu par Israël (et je ne suis pas Juif!).

    4. kravi

      Quand pourrons-nous avoir, sur l’excellent site Europe/Israël, un lien « imprimer » de bonne qualité, c’est-à-dire nous permettant d’imprimer uniquement le texte de l’article à l’exclusion de tout le reste ?

    5. KELEMEN

      SHALOM!Cher Compatriot!Mazel Tov!C’est perdre vraiement le raisonement qui est déplacer de laiser mettre en place des enseignements superieur et de l’islamisation,revenons au regles et les droits,n’est ce pas que la séparation de l’état et de l’église a été faite alors pourquoi ferait ont de l’éxception pour les musulmans,non je ne suis pas d’accord avec cette idéologie car chaque religion doit subventioner et gerer son budget par ses fideles et ses membres ou ils appartient,pour moi l’islam est baser sur des fausses doctrines alors en voulant s’imposer avec sa religion devient un secte tout simplement et la religion ont la choisit et non par imposition voila la laiciter démocratique,l’Europe court un danger fatale car ca sera un piege incontournable de la part des arabes puisque c’est leurs seul strategie dont ouvrons les yeux avant qu’ils soit trop tard sinon ca sera des conflits et guerre perpetuel,regardons la religion judaique c’est les fideles et les membres des sinagogues qui financent et c’est la meme chose pour le christianisme c’est eux meme qui finacent leurs églises pourquoi ils faut les assister meme dans leurs cultes liturgiques l’islam eh bien NON.Oui ISRAEL est légitime de construire sur son territoires des logements la communaute européen jouent au feux avec l’influence du monde arabes dans le proche orient et l’Afrique du nord si les arabes ne sont pas contents la porte ouverte peuvent repartir et faire leurs lois chez eux,si l’Europe ne s’imposent pas fermement en sachant que en Europe c’est l’institution chretiene et judaique qui gouverne alors les arabes ils n’ont rien comprit et peuvent attendre des consequences selon les faits accomplit,DIEU nous aide aller au dela selon sa volonte,YAHVE SHAMM l’ÉTERNEL est La Ezechiel 48:35!!!

    6. robert davis

      Je pense qu’ils ont dû prévoir un doctorat des travaux pratiques consistant à touver des moyens nouveaux et plus rapides que les anciennes chambres à gaz pour liquider les opposants. Aujourd’hui eichmann serait un herr doktor au lieu d’un obersturmführer… Ou alors un think tank pour trouver des systèmes permettant le remplacement des populations à la vitesse de la lumière ce qui permettrait d’envoyer les opposants à l’autre bout de la galaxie,au centre plutôt à l’endroit où les trous noirs se forment…Dans tous les cas si on pouvait y envoyer les abrutis de gauchistes qui dirigent l’occident,je suis prêt à voter oui.

    7. AGNOS (Fds)

      Les Juifs de France devraient se rapprocher de MLP, même si le père est un épouvantail, MLP est la seule à pouvoir, Vouloir, renverser la donne !
      Chrétiens, Juifs, Athées, Agnostiques, peuvent vivre ensemble, UNION.

    8. o.icaros

      Le Ministre de l’Education Annette Schavan dit qu’elle « place beaucoup de confiance » dans les nouveaux centres islamiques, qui, elle l’espère «contribueront à la poursuite du développement de la théologie islamique. »

      Mais quel intérêt avons-nous à favoriser le développement de l’islam en Europe alors que les Européens sont sortis de la religion, l’opium du peuple.

      Au début des années 80, le Nouvel Observateur avait consacré un article sur l’immigration dans différents pays d’Europe. En Allemagne, l’auteur de l’article précisait, je cite de mémoire, que l’Allemagne était foutue et promise aux Turcs car les Allemands, soit homo, soit toxicos, étaient dégénérés. Il n’y a pas longtemps, une turque sur une chaîne française (Calvi ou Moati) disait que l’Europe aura besoin des Turcs car les Français promènent des chiens et eux des enfants…

    9. andrep

      Quand je lis des articles comme ca,je me demande si je n ai pas la berlue,et je me pince pour me dire que je ne reve.
      Comment cette europe deja pas mal decadente,ne se rend elle pas compte qu elle va devenir ,qu elle va connaitre le paroxysme de sa decadence,en se livrant pied et poings liés a l’islam…les drigeants eurpeend devraient tous passer au tribunal de la haye,pour crimes commis a venir contre la civilisation europeenne et les peuples europeens .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *