toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une sénatrice abattue : que le silence de Borloo et Meyer-Habib est bruyant !


Une sénatrice abattue : que le silence de Borloo et Meyer-Habib est bruyant !

Richard Rossin médecin humanitaire et écrivain, se penche sur le cas de la sénatrice Sylvie Goy-Chavent, qui présente des  symptômes bien identifiés et étiquetés….Ici en compagnie de Jean-Louis Borloo UDI.

Il peut paraître surprenant de s’intéresser aux problèmes de l’abattage dans un pays qui ne manque pas de problèmes urgents à traiter autrement que par les incantations. Pourtant le Sénat a doctement discuté des abattages rituels en France en s’attachant selon la rapporteure de la commission ad hoc à trois aspects : la souffrance des animaux, l’étiquetage et l’argent !

Concernant la souffrance animale l’accent n’est bien sûr mis que sur l’environnement immédiat de la mort. Rien n’est dit du long calvaire de la vie de la plus grande partie des animaux d’élevage. Rien sur les batteries, ni sur les gavages industriels, ni sur les conditions indignes de transport. Juste une larme de crocodile sur les derniers instants des volailles et mammifères. Il ne s’agit que de l’absence d’étourdissement avant la mise à mort des animaux destinés aux consommations cacher et hallal. Est-il vraiment plus humain de mourir après avoir été assommé ou non ? Les étourdissements sont-ils tous efficaces ? La chaise électrique est-elle plus « humaine » que la guillotine ?

La projection de la psyché humaine sur l’animal… Personne n’a jamais réussi à interroger un animal. L’étourdissement électrique vise la destruction du cortex moteur, pour que l’animal ne bouge plus. Il ne bouge plus, mais ressent probablement tout. La victime d’un accident vasculaire cérébral, inerte, ne ressent-elle rien ?… L’animal vivant et conscient, est juste immobile et s’asphyxie lentement avant d’être abattu, sans activité automatique cérébrale.

Loading...

Encore ne s’agit-il là que des bovins et ovins, veaux et agneaux vers lesquels tend à pas lents la compassion sénatoriale. Qui s’inquiète des malheureuses volailles jetées dans une piscine électrifiée où elles se débattent à s’étourdir avant d’être égorgées à la chaine ? Faut-il leur proposer l’absorption préalable d’un neuroleptique ? Le consommateur français aurait le bonheur, en même temps, de manger et se traiter sans débours des assurances sociales. Bref, l’électronarcose nous rassure, c’est un voile pudique et non interdit sur notre propre angoisse.
Quid du gibier ? Quid des volailles abattues à la ferme ? Et du porc dont le sang pour la confection du boudin ne peut se recueillir que lorsqu’il est vivant, des poissons qui s’asphyxient dès que péchés, des crustacés jetés conscients dans des bouillons brûlants et des coquillages mangés vivants ? Tout ceci n’est ni cacher, ni halal, ce n’intéresse pas le Sénat.

Sur l’abattage rituel, sans étourdissement préalable, il n’y a pas de doute la sénatrice est anti, en adoratrice d’un lit de Procuste. D’ailleurs en 2012, elle s’était fait offrir une page entière dans le Parisien, financé par des associations dont la fondation Brigitte Bardot, et dans laquelle elle affirmait en mentant effrontément que cette viande présente un risque pour la santé ! Elle demandait au président de la République, qui n’a pas d’autres chats à fouetter, l’interdiction pure et simple de ces abattages.

Justement pour la santé, la bête passée par la filière vétérinaire obligatoire, doit, du moins pour le cacher, voir encore ses organes examinés par le sacrificateur. Le pourcentage de rejet est considérablement plus important pour les animaux français que pour les animaux argentins… De quoi se poser des questions sur notre filière santé. Les animaux rejetés (comme la partie postérieure de la bête que les Juifs ne mangent pas en souvenir de la paralysie sciatique traumatique de Jacob), ils sont revendus à perte à la filière « normale ». Il se trouve ainsi que des animaux abattus rituellement soient absorbés par des consommateurs non informés, innocents.

Sur l’information des consommateurs, Mme Goye-Chavent a raison. Ils doivent l’être ceux qui boivent du vin de Bugey (élevé sur son territoire à proximité de la centrale nucléaire qu’elle a voulu, par transparence probablement, rebaptiser) ou mangent des salades de Fessenheim etc… Sur l’étiquetage elle n’a pas tort, le Sénat l’a suivi, mais elle a été défaite sur l’interdiction.

Est-ce cette défaite qui lui a fait lâcher des relents plus difficiles ? Le chat vend sa langue et s’enracine dans une goyitude suspicieuse. La circulation de l’argent !

La viande des animaux non rejetés est étiquetée halal ou cacher et c’est uniquement sur cette viande-là qu’est perçue une taxe religieuse. Elle sert notamment à payer les sacrificateurs et leur longue formation. Les abatteurs laïcs ne sont-ils pas payés ? Ce serait un financement de certains cultes, les autres n’ont-ils pas de deniers du culte ? Ce serait une atteinte à la laïcité ! La laïcité n’est pas un culte de l’athéisme, c’est la tolérance à la religion de l’autre limitée à la sphère privée. Il parait qu’elle financerait l’Etat d’Israël à hauteur de 3 millions d’Euro ! Voilà un budget, si c’est vrai, colossal et salvateur pour un Etat !! A combien s’élèvent notre budget et notre déficit ? Demandez à notre consul général à Jérusalem à combien s’élèvent nos aides à l’Autorité Palestinienne et au Hamas de Gaza.

Learn Hebrew online

Pendant l’audition au Sénat, dont l’atmosphère sur les vidéos évoque le procès du Talmud à Paris en 1240 ou la controverse de Barcelone de 1263, l’heureuse élue repousse les rapports d’experts scientifiques qui la contredisent au motif « mais ils sont tous juifs, ces gens… »[1] (voir la vidéo à 43″30). Des scientifiques supposés juifs ne pourraient pas être impartiaux… Présomption de culpabilité !

Alors, évidemment, il y a des réactions. Banal. Sur sa page Facebook, elle appelle ses détracteurs des extrémistes juifs. La sénatrice est vraiment anti… Elle s’indigne, en appelle au passé résistant de sa famille. Mais, outre que ce n’a aucun rapport, il y eut des résistants antisémites même s’ils n’ont pas tué de juif, que la capacité de résistance n’est pas dans les gènes, nous savons encore, depuis l’exposition de photos d’une palestinienne au musée du Jeu de Paume, que les résistants, notamment ceux de Tulle, terre Hollandaise, furent d’affreux persécuteurs colonialistes et racistes… difficile d’assumer des paradoxes.

Elle prétend recevoir des menaces graves et affirme que certains de ses collègues l’auraient mise en garde contre les célèbres services secrets d’une puissance étrangère qui n’ont vraiment rien à faire d’autre que de s’occuper de ce problème stratégique et vouloir éliminer une sénatrice de l’Ain peu connue ! Ces services ont-ils l’habitude d’abattre, même non rituellement, une élue d’un pays démocratique ?

Loading...

Elle s’exclame encore qu’elle représente les Français, nous savons tous que les sénateurs sont élus non par le peuple mais par de grands électeurs, c’est-à-dire sont nommés par les partis…
Je crois qu’en médecine on donne un nom à ce sentiment de vivre un complot…
L’histoire me parait psychédélique, je ne mange (sans me l’interdire à l’occasion avec des amis) ni halal, ni cacher.

Si on sait où va l’argent des abattages rituels, on sait aussi maintenant où va l’argent des contribuables versé au Sénat.

Après l’uchronie et l’utopie, l’U dit. Que le silence de Borloo et de Meyer Habib est bruyant ! Car Goy-Chavent, est étiquetée.

 http://www.huffingtonpost.fr/richard-rossin/une-senatrice-abattue_b_3795579.html







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 14 thoughts on “Une sénatrice abattue : que le silence de Borloo et Meyer-Habib est bruyant !

    1. Ratfucker

      Dans un article du Monde du 8/1/2004, Dieudonné déclarait « Arthur, avec sa société de production, finance de manière très active l’armée israélienne qui n’hésite pas à tuer les enfants palestiniens ». Le 13/6/2006, il a été condamné par la 17° chambre correctionnelle de Paris à 1500€ de dommages intérêts et 3000€ de frais de justice.
      Mme Goy Chavent, qui propage les mêmes diffamations antisémites (comment le Consistoire, qui ne perçoit même pas les taxes d’abattage d’Amsellem, le plus important boucher cacher, et n’a même pas les moyens d’assurer la sécurité des synagogues et écoles juives, pourrait-il financer l’Etat d’Israël?) reprenant la classique accusation de double allégeance (qui n’est jamais émise au sujet du panier de crabes des groupuscules propalestiniens), doit faire l’objet d’une plainte pénale identique à celle d’Arthur.
      Ce serait le moment pour le BNVCA et Meyer Habib de justifier leur rôle.

    2. Tamara

      Meyer Habib est très décevant dans la défense d’Israël lors de débats, débats qui n’ont que le nom car en face, sur quatre il est seul et se retranche dans son « je n’ose pas, j’ai peur ». Dans ce cas, on s’abstient de vouloir représenter, entre autres, les Français Juifs d’Israël, qui eux, si ils ont décidé de faire leur alyah, souhaiterait vivement la défense d’Israël si justifiée ! Tamara

    3. lombard

      bonjour
      je pense que vous vous trompez largement ,que vous mangez halal certainement sans le savoir et que vous payez aussi la taxe religieuse finançant les mosquées !!

    4. Maxime

      J’ai été déçu que le Rabbin Fizson ne se soit pas indigné quand la sénatrice a remis en cause la partialité des chercheurs et vétérinaires parce que juifs! Il aurait du se sentir visé et sur place exiger des excuses, ce qui aurait déstabilisé notre sénatrice « je sais tout ».
      Quant aux menaces, qu’elle se rassure, ça n’est pas dans notre culture! Nos avons l’habitude des débats, et les gagnons souvent!!

    5. robert davis

      Meyer habib ne disait pas cela lors des élections que j’ai suivi!Il prétendait vouloir défendre les intérêts d’Israel envers et contre tous. En se montrant si peureux maintenant il confirme qu’il ne visait que le salaire et autres avantages des députés. C’est de sa lâcheté et de son avidité qu’il devrait « avoir peur »! Quant à cette boniche goy chavanne bombardée sénatrice elle devrait savoir que les boycotts déguisés ou non peuvent coûter cher à la france : j’ai vu dans des blogs US que les américains et les canadiens(les vrais pas le quééébec)vont boycotter les produits français. Le petit jeu auquel elle joue peut coûter cher et se retourner contre elle et pas seulement devant les tribunaux.

    6. AGNOS (Fds)

      Franchement, vous pensez que Dieu a besoin d’offrande ?
      je défend Israël, mais aucunement des rituels de sacrifice !

    7. Isaïe

      Kol goyim sévavoni bé chém Adonaï ki amilam.(un des plus beau psaume de David), mine hameïtsar karati ya.

      Tous les goyimes m’entourent et au nom de l’Eternel le les anéantirez.

    8. le gobi furax

      Article digne d’un spéciste assumé. Sans autre commentaire devant le nombre incalculable de mangeurs de viande, halal, casher ou pas, mais cadavres quand-même.

    9. robert davis

      Isaie non,il faut lire « je les anéantirai » (ai,préfixe du je, le ez c’est VOUS).Ainsi vous saurez(VOUS …EZ) la prochaine fois. Je suis gentil je vous aide!

    10. SAM

      Très intéressant sur le plan du fond, cet article. Je ne sais pas si la sénatrice l’a lu. Je propose à la Rédaction de le lui envoyer directement à son adresse!
      Je crois qu’elle fait preuve de grande lâcheté: elle cache très mal son antisionisme derrière l’abatage rituel.
      Je suppose qu’elle est végétarienne. Ou végétalienne. Alors qu’elle se taise,car elle n’est pas seule dans ce camp des marginaux.
      Enfin, je crois aussi que, cupide, elle voudrait attirer l’attention des arabo-musulmans pour recevoir sa part des millions d’euros, comme Soral et Dieudonné, dans leur combat perdu d’avance, contre le pays d’Israël et les Juifs.

    11. robert davis

      Les mots qu’elle utilise ne sont pas des mots de végétarienne mais d’antisémite. Alors tant mieux si elle abattue,il faut l’achever comme les chevaux!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *