toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La raison de la guerre en Syrie s’appelle Nabucco


La raison de la guerre en Syrie s’appelle Nabucco

Enterré selon Gazprom, société russe de transport et production de gaz, le projet Nabucco semble renaitre de ces cendres dans cette nouvelle guerre proche orientale. Ne dit-on pas que la Syrie est « la clé de la Maison Russie »?

La guerre pour le pétrole/gaz qui permettra notamment de connecter les oléoducs Saoudiens jusqu’en Turquie (porte vers l’Asie), raflant au passage le marché syrien (arme et pétrole), en détrônant Assad, est dans les plans occidentaux.
carte-des-gisements-de-gaz-et-de-pc3a9trole-des-infrastructures-ainsi-que-des-gazoducs-et-olc3a9oducs-du-moyen-orient

 

Pour les USA:

En juillet 2011, l’Iran a signé divers accords concernant le transport de son gaz via l’Irak et la Syrie. C’est désormais la Syrie qui devient le principal centre de stockage et de production, en liaison avec les réserves du Liban. C’est alors un tout nouvel espace géographique, stratégique et énergétique qui s’ouvre, comprenant l’Iran, l’Irak, la Syrie et le Liban. Les entraves que ce projet subit depuis plus d’un an donnent un aperçu du niveau d’intensité de la lutte qui se joue pour le contrôle de la Syrie et du Liban.
Elles éclairent du même coup le rôle joué par la France, qui considère la Méditerranée orientale comme sa zone d’influence historique, devant éternellement servir ses intérêts, et où il lui faut rattraper son absence depuis la Seconde Guerre mondiale. En d’autres termes, la France veut jouer un rôle dans le monde du gaz où elle a acquis en quelque sorte une « assurance maladie » en Libye et veut désormais une « assurance-vie » à travers la Syrie et le Liban.
La Turquie est donc intégré au grand projet Nabucco (Bulgarie – Roumanie – Hongrie – Autriche – Croatie – Slovenie – Italie – Turquie). Ce projet a pour objectif de couvrir l’Europe du gaz Saoudien et alimenter l’Asie du sud. Le projet Nabucco est un projet USA – France – Grande Bretagne.

Nabucco était censé concurrencer les projets russes. Initialement prévu pour 2014, il a dû être repoussé à 2017 en raison de difficultés techniques. À partir de là, la bataille du gaz a tourné en faveur du projet russe, mais chacun cherche toujours à étendre son projet à de nouvelles zones.

Cela concerne d’une part le gaz iranien, que les États-Unis voulaient voir venir renforcer le projet Nabucco en rejoignant le point de groupage de Erzurum, en Turquie ; et de l’autre le gaz de la Méditerranée orientale : Syrie, Liban, Israël.

Pour les Russes:

Moscou s’est hâté de travailler sur deux axes stratégiques : le premier est la mise en place d’un projet sino-russe à long terme s’appuyant sur la croissance économique du Bloc de Shanghai ; le deuxième visant à contrôler les ressources de gaz. C’est ainsi que furent jetées les bases des projets South Stream et Nord Stream, faisant face au projet étasunien Nabucco, soutenu par l’Union européenne, qui visait le gaz de la mer Noire et de l’Azerbaïdjan. S’ensuivit entre ces deux initiatives une course stratégique pour le contrôle de l’Europe et des ressources en gaz.

Le projet Nord Stream relie directement la Russie à l’Allemagne en passant à travers la mer Baltique jusqu’à Weinberg et Sassnitz, sans passer par la Biélorussie.

Learn Hebrew online

Le projet South Stream commence en Russie, passe à travers la la mer Noire jusqu’à la Bulgarie et se divise entre la Grèce et le sud de l’Italie d’une part, et la Hongrie et l’Autriche d’autre part.


Nabucco va briser la Syrie

Nabucco devait acheminer du gaz sur 3 900 kilomètres de la Turquie vers l’Autriche et était conçu pour fournir 31 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an depuis le Proche-Orient et le bassin caspien vers les marchés européens. L’empressement de la coalition OTAN-États-unis-France à mettre fin aux obstacles qui s’élevaient contre ses intérêts gaziers au Proche-Orient, en particulier en Syrie et au Liban, réside dans le fait qu’il est nécessaire de s’assurer la stabilité et la bienveillance de l’environnement lorsqu’il est question d’infrastructures et d’investissement gaziers. 

Participation de la Chine

La coopération sino-russe dans le domaine énergétique est le moteur du partenariat stratégique entre les deux géants. Il s’agit, selon les experts, de la «base » de leur double véto réitéré en faveur de la Syrie.

Cette coopération ne concerne pas seulement l’approvisionnement de la Chine à des conditions préférentielles. La Chine est amenée à s’impliquer directement dans la distribution du gaz via l’acquisition d’actifs et d’installations, en plus d’un projet de contrôle conjoint des réseaux de distribution. Parallèlement, Moscou affiche sa souplesse concernant le prix du gaz, sous réserve d’être autorisé à accéder au très profitable marché intérieur chinois.

 

Axel Rehouv’ pour Europe-Israel.org





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “La raison de la guerre en Syrie s’appelle Nabucco

    1. Serge Belley

      Toutes les raisons sont bonne pour guerroyer mais au final les guerres modernes l’ont été pour l’or noir

    2. cosmix

      et sinon ….cette minable tentative de déstabilisation de la Syrie par nos « z’élites » ne ferait pas (par le plus grand de tous les hasards )partie d’un de ces projets dont vos amis les francs-maçons du Grand Orient de France (G.O.D.F)ont hélas le secret ? car en m’introduisant sur leur site de manière frauduleuse (??) (même pas car accessible à tout le monde pour peu qu’on soit doté d’un peu plus de 6 millions de neurones…) on lit concernant Peillon, Ministre de l’éducation (sic) (issu d’une famille « jérusaliste » bla bla bla bla (tout un tas de conneries concernant le traité de Lisbonne et sa ratification qui semble être « le » cheval de bataille de ces messieurs F.M (et pas S.M comme M.Millière )bref à la fin de sa bio (comme il y a toutes les biographies de tous les membres du gouvernement Ayrault qui sont des frères « la truelle » ) à la fin de celle de M.Peillon on peut lire « ..participe activement au projet de déstabilisation de la Syrie » je suis certain que cette vidéo va faire un « tabac » (attention fumer peut tuer » tout comme croire aux conneries débitées sur ce site …

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *