toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Lettre ouverte du Premier ministre Netanyahu aux citoyens israéliens le 27 juillet 2013 – Carta abierta a los ciudadanos de Israel del primer ministro Benjamin Netanyahu


Lettre ouverte du Premier ministre Netanyahu aux citoyens israéliens le 27 juillet 2013 – Carta abierta a los ciudadanos de Israel del primer ministro Benjamin Netanyahu

Le 27 juillet cette lettre ouverte était adressée par le Premier ministre Benjamin Netanyahu aux citoyens d’Israël avant que le 28 juillet 2013 la proposition de reprise du processus diplomatique soit soumise au Conseil des ministres. Communiquée par son Conseiller en communication elle va à l’essentiel pour informer les Israéliens des raisons des décisions de leur dirigeant confrontés aux enjeux actuels. Des décisions infiniment difficiles, dit-il. Il précise qu’il n’a eu d’autre choix pour certaines afin de donner, pendant les neuf mois à venir, une chance à la paix dans des circonstances particulièrement instables dans la région.

 

« De temps en temps, les Premiers ministres sont appelés à prendre des décisions qui vont à l’encontre de l’opinion publique, lorsque la question est importante pour le pays.
Pour prendre des décisions qui ont le soutien du public, il n’y a pas besoin de Premier ministre.

À l’heure actuelle, il me semble qu’il est très important pour l’Etat d’Israël d’entrer dans un processus diplomatique. Ceci est important à la fois pour explorer jusqu’au bout toutes les possibilités en vue de mettre fin au conflit avec les Palestiniens mais aussi pour établir la position d’Israël dans la réalité internationale complexe autour de nous.

Les changements majeurs dans notre région – en Égypte, en Syrie et en Iran – ne posent pas uniquement des défis à l’Etat d’Israël, mais ils créent aussi des opportunités considérables pour nous.
C’est pour ces raisons que je crois qu’il est important pour l’Etat d’Israël de s’engager dans un processus diplomatique qui se poursuivra pendant neuf mois au moins, afin de vérifier s’il est possible de parvenir à un accord avec les Palestiniens durant cette période.
Mais, même avec toute l’importance que j’attribue au processus diplomatique, je n’étais pas prêt à accepter les exigences de retraits et de gels des Palestiniens comme conditions préalables pour entamer des négociations.

Je n’étais pas prêt non plus à accepter leur demande de libérer des prisonniers palestiniens avant le début des négociations. J’étais d’accord pour libérer cent quatre Palestiniens par étapes après le début des négociations et selon les progrès réalisés.

Cette décision est infiniment difficile, elle est douloureuse pour les familles endeuillées, elle est douloureuse pour la nation toute entière et elle est aussi très douloureuse pour moi.
Elle entre en conflit avec la valeur infiniment importante qu’est la justice.

C’est une injustice manifeste quand des gens dépravés, même si la plupart d’entre eux sont en prison depuis plus de 20 ans comme c’est le cas, sont libérés avant d’avoir fini de purger leur peine.

La difficulté de cette décision est multipliée par sept pour moi parce que ma famille et moi connaissons personnellement le prix du deuil provoqué par le terrorisme. Je connais très bien cette douleur. Je vis avec elle chaque jour depuis ces trente-sept dernières années.

Le fait que des gouvernements israéliens précédents aient libéré plus de dix mille terroristes ne me rend pas la chose plus facile aujourd’hui, et ne l’a pas rendue plus facile quand j’ai décidé de ramener Gilad Shalit.

Le retour de Gilad Shalit à la maison a impliqué une décision infiniment difficile pour moi : la libération de terroristes. Mais j’ai pensé que ramener des enfants à la maison avait une valeur telle qu’il fallait surmonter cette difficulté.
Ceux qui ont des postes de dirigeants doivent choisir entre des choix complexes et parfois la décision qui s’impose est particulièrement difficile lorsque la majorité du public s’y oppose.

Learn Hebrew online

C’est ainsi que j’ai décidé de mettre fin à l’opération Pilier de Défense après l’élimination du grand terroriste Ahmed Jabari Jabari et après les coups sévères portés par Tsahal au Hamas et aux autres organisations terroristes.

J’ai pris la décision de mettre fin à l’opération, bien que la majorité du public était en faveur de sa poursuite, ce qui aurait voulu dire entrer dans la Bande de Gaza par voie terrestre. En tant que Premier ministre, je pensais que l’objectif, qui était la dissuasion, avait été atteint en très grande partie grâce aux actions déterminées que nous avions menées.
Aujourd’hui, presque un an après la fin de l’opération Pilier de Défense, nous sommes témoins de la situation la plus calme dans le sud depuis plus d’une décennie. Bien sûr, ce calme peut se défaire à tout instant, mais ma politique est claire sur tous les fronts : Nous allons, autant que possible, déjouer les menaces contre nous, en temps opportun. Nous réagirons fermement à toute tentative de nuire à notre peuple.
Au cours des neuf mois à venir, nous verrons s’il y a un élément palestinien en face de nous qui, comme nous, veut vraiment mettre fin au conflit entre nous.

Le conclure ne sera possible que dans des conditions qui assureront la sécurité des citoyens d’Israël et assurera nos intérêts nationaux vitaux.
Si nous parvenons à atteindre un tel accord de paix, je le soumettrai à un référendum. Une telle décision aussi lourde de conséquences ne peut pas être prise par un vote très serré à la Knesset.

Chaque citoyen doit pouvoir avoir une influence directe sur notre avenir et notre destin pour une question aussi cruciale.
La meilleure réponse que nous pouvons donner à ces mêmes vils meurtriers qui ont cherché à nous vaincre par le terrorisme, c’est que pendant les décennies pendant lesquelles ils sont restés en prison nous avons construit un pays magnifique et nous l’avons transformé en l’un des pays les plus prospères, les plus avancés et les plus forts au monde.
Je vous promets que nous allons continuer ainsi.

Bien à vous »

Benjamin Netanyahou

 

source : desinfos.com 
Hélène Keller-Lind

 Carta abierta a los ciudadanos de Israel del primer ministro Benjamin Netanyahu

El siguiente es el texto de una carta abierta a los ciudadanos de Israel del primer ministro Benjamin Netanyahu ante la propuesta para reanudar el proceso diplomático, que se presentará al gabinete mañana (domingo, 28 de julio de 2013) :

« De vez en cuando, los primeros ministros son llamados a tomar decisiones que van en contra de la opinión pública, cuando el asunto es importante para el país. Cuando se toman decisiones que son apoyadas por el público, no hay ninguna necesidad de motivarlas y justificarlas.

En la actualidad, me parece que es muy importante para el estado de Israel entrar en un proceso diplomático. Esto es importante tanto para agotar la posibilidad de poner fin al conflicto con los palestinos y para establecer la posición de Israel en la compleja realidad internacional que nos rodea.

Los cambios más importantes en nuestra región, en Egipto, Siria y en Irán, no sólo ponen retos al el Estado de Israel, si no que también crean oportunidades considerables para nosotros. Por estas razones, creo que es importante para el Estado de Israel entrar en un proceso diplomático que continuará al menos durante nueve meses, para comprobar si es posible llegar a un acuerdo con los palestinos durante este tiempo.

Pero, incluso con toda la importancia que atribuímos al proceso diplomático, no estaba dispuesto a aceptar las demandas de los palestinos para retiros y congelamientos como precondiciones para entrar en negociaciones. Tampoco estaba dispuesto a aceptar su demanda para liberar a los prisioneros palestinos antes del inicio de las negociaciones. Estoy de acuerdo liberar a los 104 palestinos en etapas después del comienzo de las negociaciones y de acuerdo con las circunstancias de su progreso. Esta es una decisión muy difícil y es doloroso para las familias de las víctimas desconsoladas y es doloroso para toda la nación y también es muy doloroso para mí.

Choca con el valor de la justicia, de hecho, es una clara injusticia que gente depravada, que en su mayoría ha estado en prisión por más de 20 años como en este caso, se liberen antes de que hayan terminado de cumplir sus condenas. La decisión es difícil para mí porque mi familia y yo personalmente conozco el precio de duelo derivados de terrorismo. Conozco el dolor muy bien. He vivido con él todos los días durante los últimos 37 años.

El hecho de que anteriores gobiernos israelíes hayan liberado a más de 10.000 terroristas no lo hace más fácil para mí hoy y no lo hizo más fácil cuando decidí rescatar a Gilad Shalit. El regreso de Shalit exigió una decisión incomparablemente difícil para mí, la liberación de terroristas. Pero yo creí en el valor de traer a casa a Shalit y necesitabamos superar esta dificultad.

La gente en posiciones de liderazgo necesita elegir entre opciones complejas y a veces la decisión necesaria es especialmente difícil cuando la mayoría del público se opone a ello. Así que decidí poner fin a la operación Pilar de la defensa después de la eliminación de terroristas como Ahmed Jabari y después de los severos golpes que las FDI asestaron a Hamas y otras organizaciones terroristas.

Tomé la decisión de terminar la operación, aunque la mayoría del público apoyaba que la lucha continuara y que exigía entrar en la franja de Gaza. Como Primer Ministro, pensé que se había logrado sobre todo el objetivo de la disuasión por determinadas acciones que llevamos a cabo. Hoy, casi un año después del final de la operación de Pilar de la defensa, somos testigos de la situación más tranquila en el sur en más de una década. Por supuesto, este silencio puede acabarse en cualquier momento, pero mi política es clara en todos los frentes: responderemos, tanto como sea posible, las amenazas contra nosotros de manera oportuna. Nosotros vamos a reaccionar fuertemente a cualquier intento de dañar a nuestro pueblo.

En los próximos nueve meses, tendremos en cuenta si hay un elemento palestino enfrente de nosotros que, como nosotros, realmente quieren terminar el conflicto entre nosotros. Tal conclusión será posible sólo bajo condiciones que garanticen la seguridad para los ciudadanos de Israel y aseguren nuestros intereses nacionales vitales. Si tenemos éxito en el logro de un acuerdo de paz, lo voy a someter a referéndum. Una decisión tan trascendente no puede tomarse por una estrecha votación en la Knesset. Cada ciudadano debe poder influir directamente sobre nuestro futuro y nuestro destino en un tema tan crucial.

La mejor respuesta que podemos dar a esos asesinos que intentaron derrotarnos a través del terrorismo, es que en las décadas que se sentaron en la cárcel, construimos un país glorioso y lo hemos convertido en uno de los países más prósperos, avanzados y más fuertes en el mundo. Les prometo que vamos a seguir así.

De Ustedes, Benjamin Netanyahu. »

  ©  traduction  Vision de Israel








Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 18 thoughts on “Lettre ouverte du Premier ministre Netanyahu aux citoyens israéliens le 27 juillet 2013 – Carta abierta a los ciudadanos de Israel del primer ministro Benjamin Netanyahu

    1. DANY83270

      Cher Premier Ministre Benjamin Nethanyahou

      pour parler et pour écrire des lettres vous avez montré que savez le faire
      avec beaucoup de talent; mais, par contre, pour agir c’est une autre paire de manches et le résultat n’est pas au rendez-vous depuis des années que vous êtes au pouvoir;

      comme dit le proverbe « le chien qui aboie ne mord pas » et les Arabes l’on très bien compris, à telle enseigne qu’ils deviennent de plus en plus exigeants au fur et à mesure que le temps passe…

      Les Arabes ont déclaré plusieurs guerres à Israël qu’ils ont toutes perdues et de quel droit viennent-ils aujourd’hui relever la tête pour réclamer ce qu’ils ont perdu ? c’est contraire aux lois de la guerre !

      je constate que c’est sous votre mandature, Monsieur le Premier Ministre, que les « Palestiniens » ont acquis une légitimité au détriment d’Israël ainsi que la reconnaissance d’un Etat devant l’Assemblée générale de l’ONU, ce qui était inconcevable avant votre arrivée au pouvoir !

      aujourd’hui, vous libérez encore une centaine de terroristes emprisonnés pour qu’un autre terroriste comme ABBAS accepte seulement de s’asseoir à votre table ! mais de quel droit faites-vous tout cela ?

      vous n’avez pas encore compris depuis 60 ans que les Arabes peuvent signer tous les accords de paix possibles et imaginables qui ne représentent que du papier alors qu’ils prennent de la terre en échange qui représente quelque du concret ?

      avec votre politique de compromis, vous êtes en train de brader le pays avec tout son patrimoine en vous asseyant sur le sacrifice de nos soldats qui ont donné leur vie pour reprendre aux Arabes la terre qu’ils nous avaient volée avec tous les temples qu’ils ont détruits.

      C’est la raison pour laquelle, je vous demande instamment de démissionner
      avant de commettre l’irréparable; le moment est venu pour vous de passer la main à quelqu’un d’autre, plus ferme envers les Arabes car ce sont des assassins, des pillards et des destructeurs et ils ne seront satisfaits que lorsque Israël aura totalement disparu.

    2. Alain

      Pauvre israel et pauvre de nous. Ce pays a toujours été gouverné par des laches et des peureux. Ils sont persuadés qu’en libérant des terroristes ou en jetant a la rue des milliers de juifs de leurs maisons en judée samarie ils vont avoir la paix ? Ils veulent qu’on fasse notre alya. Il faut etre complétement fou de vivre dans ce pays gouverné par des crapules. La vie d’un juif ne vaut pas grand chose la bas. Cela ne sert a rien de capturer des terroristes puisqu’ils sont libérés sans avoir purger leurs peines; ils ont cas les libérer tous comme cela abbas et le monde entier seront contents car ce sont tous des résistants et des innocents, Qui a dit que ces pauvres gens ont tués des juifs?

    3. Youssef

      Pendant ce temps, l’Europe veut étiqueter les produits Israéliens comme elle a étiqueté les juifs en 1940 pour les envoyer dans les camps d’extermination.

      C’est une honte !……Quand cela cessera-t-il ?

      Et pourquoi ne parler seulement que de l’existence d’Israël ?,…. Pourquoi ne parle t-on pas de l’existence de l’Europe et de son dictat à gouverner avec des directives les plus farfelues les unes que les autres.

    4. Yéochoua

      Voila des années que je m’évertue à dire qu’on a affaire à un grand malade. Je suis bien entendu désolé d’avoir eu raison. Il est d’autant plus dangereux qu’il n’arrive jamais à imposer une ligne qui soit bonne pour Israël, mais qu’il arrive à manipuler les meilleurs éléments pour les convaincre de suivre avec lui sa politique suicidaire.
      Accepter le lâcher de 104 assassins, dont, si j’ai bien compris, ceux qui ont brûlé vif Rachel Weiss et ses quatre jeunes enfants, ainsi que le soldat Dolorosa (désolé, j’ai oublié son prénom) qui s’était jeté dans les flammes pour tenter de les sauver, signifie tout simplement que le meurtre de Juifs ne vaut pas la réclusion à perpétuité, sans parler de la peine capitale. Il fait des Juifs dans le monde, à commencer par Israël, un torchon jetable.
      Poursuivre les complices de Méra, les anciens nazis, mais pour quoi faire? Peuvent se dire tous les pays qui méprisent Israël. Vous êtes les premiers à ne pas demander des comptes.
      Quand l’Onu a accepté l’archi assassin Abbas comme président d’un Etat observateur, Netanyahou avait fait semblant de monter sur ses grands chevaux, et réagi en disant qu’il allait construire massivement dans la zone E1, autrement dit entre Jérusalem et Ma’alé Adoumim, sur le chemin de la mer Morte. J’avais ri (jaune) en disant: « J’aimerais bien voir ça! » Ma réaction avait choqué, mais maintenant, c’est tout vu.
      Netanyahou, c’est le Juif qui prend le bâton pour se taper sur la tête quand les Goïm ont enfin arrêté, ayant compris que le Juif est rentré dans son pays, la bien nommée Palestine.
      Et il a le culot de dire qu’il doit se mettre contre l’opinion publique? Le disait-il avant les élections? Cet affront ne veut rien dire de plus qu’il serait normal qu’un politicien mente.
      Netanyahou est une catastrophe nationale. Sa voix – son langage – est celui de Jacob mais ses mains – ses actes – sont ceux d’Esaü.
      De quel paix peut-il être question, alors qu’il sait lui-même pertinemment que les arabo-musulmans veulent toute la terre d’Israël, que le nom Palestine en est seulement la traduction, et ne concerne en rien les zones qui se trouvent au-delà des lignes de cessez-le-feu de la fin de la guerre d’agression et de tentative de génocide de 48-49. Rappelons-nous simplement que lors de son entrée en politique, la veille de Pessah 88, il avait déclaré au journal télévisé que l’Europe écoutait le discours en anglais du criminel Arafat, mais que lui, bien plus avisé, était attentif au discours en arabe.
      Quand je pense que le peuple a voté massivement pour le PNR dans sa prétendue nouvelle moutûre, avec ce Benêt qui en a pris la tête. Ils disaient qu’il fallait influer de l’intérieur du gouvernement et dénigraient le professeur Eldad qui, ayant bien compris le cas Netanyahou (nul besoin d’être prophète pour le voir, mais il faut être aveugle pour ne rien comprendre). Aujourd’hui, ils sont des ministres de carton. Ils ont le titre, les bureaux, les salaires, mais ils n’en ont pas le pouvoir. Ouri Ariel, avec qui j’avais un moment travaillé quand il fut maire de Bet-El, a eu du mal à comprendre, une fois le poste de ministre obtenu, qu’il ne pouvait pas signer et entériner les projets de constructions à Jérusalem et dans les implantations juives, pendant que les Arabes, les faussement pauvres et faussement Palestiniens, construirent à tour de bras des palais sur notre terre. Il s’est fait une raison, et le voilà devenu ministre de carton. Mais de quoi ont-ils parlé lors des négociations en vue de la formation du gouvernement? Qu’ils auraient les ministères sans leurs prérogatives?
      Nous avons survécu au pharaon, aux rois perses et mèdes, aux Grecs, aux croisé, à Ehoud Barak, survivront-nous à Netanyahou?

    5. Simonai Ongué

      Je Salut le premier Ministre Israelien.
      A t-il bien fait de nous informer, ou d’informer au monde entier, n’a t-il pas bien fait?
      De ma part j’ai un dévoir divin ,ou biblique de prier et de jeûne pour le P.M. et de son gouvernement c’est la meilleurs position avant de critiquer positivement ou négativement.
      SI LE P.M. EST POUR UN ÉTAT  »PALESTINIEN » UN ÉTAT QUI N’EST PAS QUI N’A JAMAIS ÉTÉ DANS LE CALENDRIER DU CRÉATEUR DIEU D’ISRAEL ET ALORS L’OPÉRATION DE BIBI VA ÉJOUER.
      Je ne parle pas de faiblesse pour bibi non car la politique indirect se retrouve plus souvent dans la population .Nous parlons trop vite ,nous prions moins,nous ne jeûnons pas pour ceux qui nous dirigent pour que Dieu soit la tête,non nous sommes seulement prêts à critiquer,sans suite .mais la suite c’est l’intercession et jeûne!
      Mais Bibi ,peut commettre d’erreurs c’est vrai mais Bibi est un politicien ,qui a une profondeur.
      VOUS SAVEZ ,BIBI PEUT SE TROMPER COMME TOUT LE MONDE,MAIS JE VOUS DIT QUE ,CE TYPE EST RUSÉ. AVANT DE SE RENDRE CHEZ OBAMA, BIBI DIT CECI:
      QUOI QU’IL ARRIVE, LA DÉCISION SERA SOUMISE À UN RÉFÉRADUM,C’EST LA POPULATION QUI DÉCIDÉERA. C’EST UN MÉSSAGE CLAIRE ET NET DIRIGER CONTRE L’ISLAMISTE OBAMA ET LES MUSULMANS DE U.E.DE CEMONDE.
      JUIVE ET JUIFS C’EST VOUS ALORS DE SAUTER SUR L’OCCASION DE VÔTER MASSIVEMENT CONTRE UN FAUX PAYS D’OBAMA ET DE U.É. NOUS DEVONS COMMENCER À FAIRE LA COMPAGNE CONTRE CET INVASION D’OBAMA ET DE U.E. CONTRE ISRAEL .CAR DIEU N’ACCEPTERA JAMAIS QUE LES HABITANTS DE LA PALESTINE AURONS UN PAYS C’EST DE L’INSULTE TOTAL, CELA N’EXISTE PAS AU CIEL LE LIEU OU HABITE DIEU!DIEU VA TOUT FAIRE POUR FAIRE ÉJOUER LES PROMESSES D’OBAMA SUR LE MONDE ISLAMISTES.
      ALORS ÇA NE SERT À RIEN DE TENTER DE DÉNIGRER BIBI MAIS LIBRE DE LE FAIRE QUI VEUT. SI VOUS VOYEZ QUE ,BIBI EST POUR DIVISER LE PAYS ET JÉRUSALEM ,RÉPONDONS ALORS À BIBI PAR LE VÔTE RÉFÉRENDAIRE.
      QUI NOUS DIT QUE BIBI EST POUR UN PAYS ARABE À CÔTÉ D’ISRAEL ?IL Y A DEUX JÉRUSALEM CELUI D’EN HAUT ET DE CELUI DE CETTE TERRE. LES DEUX SONT LIÉES PAR LA PAROLE DE DIEU.JE NE SAIS PAS COMMENT JÉRUSALEM PEUT-ÊTRE DIVISÉ PAR LES HUMAINS ATTENDONS LA COLÈRE DE DIEU FRAPPERA CEUX QUI ONT LE SOUHAIT DE DIVISER ISRAEL.
      POUR LES ENFANTS DE DIEU EN JÉSUS-CHRIST, JE VOUS DEMANDE DE PRIER POUR LE GOUVERNEMENT ET QUE DIEU ACCOMPAGNE SES ENFANTS CHEZ OBAMA QUE DIEU BLOQUE TOUTES MÉNACES D’OBAMA ET QUE DIEU ENDURCI LE GROUPE ABBAS DE FATAH. CONFUSION TOTALE!!
      PAIX EN ISRAEL AMEN! DIEU PROTÈGE BIBI ET SON GOUVERNEMENT :SAGESSE ETC.

    6. robert davis

      A celui qui trouve que Netanyahou est »rusé » je dis NON il ne l’est pas,il est HYPOCRITE ce n’est pas du tout la même chose et il essaye toujours de tromper les siens,jamais l’ennemi!!!Il nous prend pour des billes:
      – On n’a pas de premier ministre pour prendre de bonnes décisions, seulement des mauvaises!!!!!avec vous certainement bibi fricotin!Alors pour les bonnes décisions il faut envoyer 7 millions de citoyens à Washington? tandis que pour dire « béni-oui-oui »on a grand besoin de toi connard?
      – Il fallait absolumment accepter les négociations…sinon quoi?obama ne serait pas content.Et ALORS QUOI?archi stupide chose inutile et peu décorative??? Je pense qu’on n’ a pas besoin d’un premier ministre qui ne sait pas dire NON et c’est justement ce qu’il faut dire pour être respecté,écouté,entendu! Comment voulez-vous entendre quelqu’un qui ne dit rien ou qui dit toujours OUI même aux demandes CATASTROPHIQUES? évidemment que tous vous prennent pour un indécrottable IDIOT,moi aussi je le pense,parce que c’est ce que vous etes.Ceux qui vous prennent pour une personne rusée sont des BILLES vous etes le contraire de rusé: transparent,couard en politique(et peut-être pas seulement en politique…): un couard n’est pas rusé il est PEUREUX,il craint d’être…grondé. Alors on va te gronder nous aussi et te VIRER!Je préfère 1000 fois BENETT à un idiot congénital comme Netanyahou qui ne ressemble en rien ni à son père ni à son frère à qui il doit son poste.Eux l’auraient renié. Israelk n’a pas de chance avec ses politiciens,espérons que BENETT le remplacera et qu’il sera BON.

    7. robert davis

      Ongué : vous etes totalement IDIOT ou seulement stupide?le référendum peut être contourné surtout dans un pays avec autant de gauchistes.On n’a pas besoin d’un premier ministre si c’est finalement pour que la décision soit refilée à d’autres! en outre hussein obama est là pour encore…3 ans!si netanyahou était rusé comme vous etes assez bête pour le croire il aurait fait trainer les choses pour éventuellement faire cette connerie dans 3 ans! Même dans 3 ans il n’aurait pas fallu la faire cette c.Ce qu’il faut c’est attendre l’occasion pour déclencher une action militaire contre les arabes et les expulser.ZAlors tous seront d’accord ert admettront que c’était la BONNE décision. Seulezment voilà l’autre crétin a finalement ADMIS qu’il n’est pas capable de prendre une BONNE décision mais seulement des mauvaises.D’après lui c’est pour prendre de mauvaises décisions qu’on a besoin d’un premier mininistre!!!c’est la première fois que j’entends une c.de cette envergure!Peut-être qu’il confond les noms et qu’il voulait sire UN PREMIER SINISTRE. Pour les sinistres Israel est gâté avec lui.Mais quelle BUCHE ce type,jamais vu cela!Bête au point même de le dire!

    8. robert davis

      Yehochuoa: votre analyse est trés bonne,mais vous voyez avec cet ongué le genre de c.qui gobent tout ce qu’un personnage bien placé peut dire!!!S’il se jetait par la fenêtre du 30 ème étage en criant en avant ils le suivraient parce qu’il est le…premier ministre(ou sinistre).Evidemment l’histoire du referendum il l’ a toujours dit,c’est un PETIT truc,une petite ficelle à mon avis plus pour se protéger LUI-MEME que l’Etat d’Israel mais s’il y a beacoup d’idiots de gauchistes qui pensent qu’en se jetant par la fenêtre,ils vont faire comme un « type intelligent puisque premier ministre »,Israel est dans de beaux draps avec ce c.Il ne reste plus qu’à lui f.une trouille plus grande que obama dont il a peur,le DESTITUER si possible AVANT qu’il n’arrive à conclure quoi que ce soit même si on pense que cela prendra du tempsz.Malheuresement les c.sont parfois vite faites surtout que ses adversaires sont intelligents et lui stupide.Ou hypocrite?ou cupide et corrompu?peut-être a-t-il un intérêt personnel?en tous cas il faut le dire partout pour qu’il sache qu’on l’attend au tournant et qu’il risque sa vie.Cela peut réussir avec un trouillard comme lui.

    9. S.Levy

      Mr. Netanyahu se gourre rondement. Il va céder ce que ne lui appartient pas et finira para obtenir un autre centre et foyer d’attaques! Churchill avait après Munich à Chamberlain: « …BETWEEN DISHONOR AND WAR YOU HAVE CHOSEN DISHONOR, NOW YOU SHALL HAVE WAR… »

      NE FAITES PAS LA MÊME ERREUR MR. NETANYAHU, COMME JUIF MALGRÉ PAS ISRAELIEN, JE REFUSE QUE NOS -OUI: NOS, À NOUS, À TOUS LES JUIFS DU MONDE,- VIES SOIENT MISES EN JEU EN ÉCHANGE DÚNE PAIX EPHÉMÈRE, FAUSSE ET MENTEUSE. LES NAISLAMITES VEULENT UNE « HOUDNA » ET ENSUITE ESSAYER DE NOUS LIQUIDER PETIT À PETIT!

      Il faut faire sauter une fois pour toutes Gaza, Judée et Samarie. C’est comme cela qu’on aura la paix!

    10. Tamara

      « en raison des évènements des pays voisins » dit-t-il!!!!!!!!!!!!!!!!
      mais justement pour cette raison il faut le statut quo dont les intellectuels Juifs Français et l’Internationale le définissent ! Ce ne sont que des arguments des Européens, et de la clique gouvernementale Américaine qui ne veut pas le bien d’Israël ! Israël doit attendre, regarder, veiller et défendre sa population qui en a besoin plus que le reste du monde tant elle est haïe injustement ! et ce sans aucune raison car elle est beaucoup moins raciste que ses voisins et leurs protecteurs ! Tamara

    11. robert davis

      On ne peut pas être plus idiot que netanyahou et je voudrais bien qu’il nous EXPLIQUE en quoi il est si « important pour Israel d’entrer dans un processus diplomatique »? simplement parce qu’un demeuré comme lui …LE DIT? en fait un processus diplomatique est désastreux pour Israel car tous les diplomates du monde sont contre Israel et sont prêts à affirmer que le soleil tourne autour de la terre si cela pouvait détruire Israel ou le faire détruire par les arabes.S’il avait été élu par les arabes cette affirmation aurait été compréhensible,entrer dans une palabre où 99 particiants sont contre Israel et un seul,les usa…contre Israel,est une trés bonne recette pour faire perdre la « tête de turc ».Ayant été élu par les israéliens cette position est une TRAHISON qui mérite la peine de mort.La diplomatie actuellement c’est la SEULE institution qui peut détruire Israel et c’est justement elle que va chercher ce crétin? Si tous les ennemis d’Israel veulent le coincer par la diplomatie,ce n’est pas par hasard car à la guerre Israel gagne à la diplomatie Israel perd,c’est aussi simple que cela.Il faut expulser les arabes par la force et ENSUITE palabrer!Ainsi la diplomaztie sera ECHEC ET MAT,désarmée,la bouche cousue et bouche cousue ne ment pas!Après coup ils sauront trés bien que la partie est perdue pour les diplomates et c’est ce qu’ils ne veulent pas. pourquoi faire LEUR jeu? On vous a offert un dessous de table?un baksis?un kickback? prétentieux comme vous etes vous voulez rouler en RR même en tuant le pays qui vous a élu,salopard?

    12. Ixiane

      Référendum…dépêchez vous avant que Israël ne soit habité que par des arabes et des pro-palestiniens ( les juifs « pacifiques » ) ….

    13. Ixiane

      Et à quoi bon tous ces palabres ???? Si je comprends bien, BIBI est prêt à donner Jérusalem et la JUDEE aux islamiques !!! Il n’y a rien à donner, si ce n’est éventuellement une autonomie sur une partie de région pour parquer les arabes qui se nomment « palestiniens » .

    14. Shaul SOFER

      Monsieur le premier ministre vous avez contracté une maladie mentale contagieuse qui se nomme la pensée de gauche. Cette pandémie est en train de mener notre civilisation occidentale vers une fin subite.
      Que penserai Zeev Jabotinski du LIKOUD version 2013/14?

    15. robert davis

      Au fait pourquoi une lettre en…espagnol???ce crétin de netanyahou pense-t-il que les sépharades sont assez bêtes pour accepter ces négociations imbéciles? Je suis persuadé que son père disciple de Jabotinsky et son frère reconnu pour son courage,l’auraient traité d’abruti!

    16. D - Europe-Israel.org Post author

      La lettre en espagnol est une traduction pour nos lecteurs espagnols, tout comme celle en français pour nos lecteurs français.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *