toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le parti pris des institutions des Nations Unies contre Israël


Le parti pris des institutions des Nations Unies contre Israël

Ce n’est pas seulement le Conseil des droits de l’homme de l’ONU qui a une partialité institutionnelle contre Israël de par son infâme article 7. Presque tous les organes des Nations Unies disposent d’un ou de plusieurs points à l’ordre du jour ou de rapports spéciaux ciblant Israël. 
 
Comme une forme de préjugé largement répandu, la flagrante et systématique isolation d’Israël porte atteinte à la crédibilité des Nations Unies et remet en question son engagement envers ses propres principes d’égalité, d’universalité et d’impartialité.

Voici plusieurs exemples d’organes des Nations Unies et de leurs ordres du jour, rapports spéciaux ou programmes destinés à isoler Israël uniquement pour un examen approfondi et un opprobre. Cela en dehors des dizaines de résolutions anti-israéliennes adoptées chaque année par de nombreux organes des Nations Unies, tandis que les violations flagrantes de la Chine, Cuba ou de l’Arabie Saoudite sont ignorées.

Assemblée générale

Sous paix et sécurité internationale
Article 17 –  »La situation au Moyen-Orient »
Article 18 –  »La question palestinienne »
Article 26 –  »L’agression armée israélienne contre les installations nucléaires irakiennes et ses graves conséquences pour le système international établi en ce qui concerne les utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire, la non-prolifération des armes nucléaires, la paix et la sécurité internationale »
Article 32 –  »L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient »
Article 33 –  »Rapport du Comité spécial chargé d’enquêter sur les pratiques israéliennes affectant les droits de l’homme du peuple palestinien et des autres Arabes des territoires occupés »
Article 41 –  »Souveraineté permanente du peuple palestinien dans le territoire palestinien occupé – incluant Jérusalem-Est – et de la population arabe dans le Golan syrien occupé sur leurs ressources naturelles »

Sous aide humanitaire et secours en cas de catastrophe
Article 71 (c) Renforcement de la coordination de l’aide humanitaire et des secours en cas de catastrophe des Nations Unies, y compris l’assistance économique spéciale: assistance au peuple palestinien

Sous désarmement
Article 94 –  »Création d’une zone exempte d’armes nucléaires dans la région du Moyen-Orient »
Article 101 –  »Le risque de prolifération nucléaire au Moyen-Orient »

Les organes subsidiaires de l’Assemblée générale
Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien
Comité spécial chargé d’enquêter sur les pratiques israéliennes affectant les droits de l’homme du peuple palestinien et des autres Arabes des territoires occupés

Secrétariat de l’ONU
Division des droits des Palestiniens, Département des affaires politiques

Conseil des droits de l’homme
Article 7 –  »La situation des droits de l’homme en Palestine et dans les autres territoires arabes occupés »

Conseil économique et social (ECOSOC)
Article 11 –  »Répercussions économiques et sociales de l’occupation israélienne sur les conditions de vie du peuple palestinien dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, et de la population arabe dans le Golan syrien occupé »

Assemblée mondiale de la santé (OMS)
Article 20 – « Situation sanitaire dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, et dans le Golan syrien occupé »

Organisation internationale du Travail (OIT)
« La situation des travailleurs dans les territoires arabes occupés »

Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO)

Conférence générale
5.2 « Jérusalem et la mise en œuvre de la résolution 35 C / 49 »
5.3  »Mise en œuvre de la résolution 35 C / 75 concernant les institutions éducatives et culturelles dans les territoires arabes occupés »

Conseil d’administration
5.I –  »Mise en œuvre de la résolution 36 C / 43 et de la décision 190 EX / 5 (II) relatives à la Rampe des Maghrébins dans la Vieille Ville de Jérusalem »
9 – « Jérusalem et la mise en œuvre de la résolution 36 C / 43 et de la décision 190 EX / 13 »
10 –  »Mise en œuvre de la décision 190 EX / 14 sur « les deux sites palestiniens d’Haram Ibrahim (Tombeau des Patriarches) dans la vieille ville d’Hébron, et la mosquée de Bilal Bin Rabah (Tombeau de Rachel) à Bethléem » »
34 –  »Mise en œuvre de la résolution 36 C / 81 et de la décision 190 EX / 38 concernant les institutions éducatives et culturelles dans les territoires arabes occupés »
35 –  »Rapport du Directeur général sur la reconstruction et le développement de Gaza »

Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)
Programme d’assistance au peuple palestinien (PAPP)

Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED)
Article 11b:  »Rapport sur l’assistance de la CNUCED au peuple palestinien »

 

Genève, le 8 juillet 2013 UN Watch







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Le parti pris des institutions des Nations Unies contre Israël

    1. Robert Davis

      Tant que les dirigeants israéliens ne comprendront pas que c’est leurs hésitations à expulser les arabes de Palestine Occidentales qui renforce l’onu à harceler Israel cela continuera ainsi et même va s’aggraver comme toute chose qui traine trop. Pourquoi les dirigeants d’Israel n’appliquent-ils pas en politique les méthodes qui leur ont si bien réussi dans la guerre???chaque fois qu’il a fallu prendre de vitesse l’onu,l’armée israélienne à FONCE notament à Jerusalem qu’elle n’aurait PAS conquis s’ils avaient attendu l’arme au pied pendant des années! En politique les dirigeants attendent l’arme au pied depuis…46 ans! comment peut-on réussir dans ces conditions? c’est du Lévy Eshkol multiplié par un million!C’est lamentable!

    2. Robert Davis

      Toutes ces résolutions anti-israéliennes ont pour but de mettre Israel SUR LA DEFENSIVE et l’emêcher d’agir et…cela marche! »Lévy Eshkol » est tétanisé,il n’ose RIEN faire,donc cela marche!pourquoi l’onu devrait-il changer de méthode? si on vre leurs amis « palestiniens » ils comprendront que leur petit truc ne marche plus,et ils s’arrêteront d’utant plus qu’ils commenceront à se dire que Israel est …comme eux,enfin presque,donc cela ne peut pas marcher avec ce nouvel Israel.De toutes manières fondamentalement c’est les « palestiniens » ou les israéliens qui à terme devront quitter les lieux!

    3. Serge Belley

      Bon et bien voici les amis ma perception:
      Quels sont les intérêts d’Israël de demeurer au sein de l’ONUL comme membre
      Alors qu’en partant et instinctivement, 57 pays musulmans sont déjà contre vous sans se poser de question sur votre légitimité? A mon avis c’est déjà disproportionné. Les musulmans représente 30%, 2 milliards, c’est un poids de taille aussi bien le lobbys qui les représente au sein de cet organisme.
      197 pays a l’ONUL dont certains ne représente pas grand chose et sont a la solde des plus grands et plus forts qui leur dicte leur politique contre certains avantages donc inféodés, on les tiens par les cordons de la bourse c’est a dire ACHETABLE, je parle des votes a l’ONUL on comprendra…
      Donc je disais qu’Israël n’a aucun intérêt a demeurer dans cette infâme enceinte pas plus d’ailleurs que les pays anglo-saxon. La Russie et la Chine semblent en mener très large a bien des niveaux et abusent de leurs droits de veto quand il s’agit de nuire aux USA et leurs alliés traditionnel. Bon on va me dire que la politique de la chaise vide n’est pas mieux mais Israël peut boycotté l’ONUL en ne se présentant pas aux assemblées et sauverait beaucoup d’argent. et en pure perte de temps a se faire juger par des hypocrites en cravate le petit doigt en l’air. Tant qu’a se faire détester ce ne serait pire que ce l’est déjà, UNE ABSENCE PROLONGÉE SERAIT UN MESSAGE CLAIR.
      http://www.statistiques-mondiales.com/onu.htm

    4. Françoise-Esther SAADOUN

      la personne qui représente Israël aux nations unies, a bien du courage et du mérite- tout mon respect –

    5. shoshana

      Je vous conseille a tous de lire sur le web le discours de l’ambassadeur d’Israel a l’ONU:Haym Herzog. lors de la resolution designant le sionisme=racisme. c’etait en 1975. je ne me souvient pas de numero de cette resolution… de toute facon rien n’a vraiment change depuis.
      De toute facon Haym Hezog a ete le seul a reagir ouvertement et fierement.
      Je suis sure qu’on peut trouver une traduction francaise de sondiscours

    6. Edoardo Recanati

      Les Juifs continuent à poursuivre un rêve aussi bête qu’impossible: faire partie des Nations et être aimé par elles!
      Dans Les Nombres (23:9), le prophète Balak, inspiré par Dieu exclame à propos du Peuple d’Israel « ce peuple… il ne se confondra pas avec les Nations »
      Il faut sortir de l’ONU en clacquant la porte. On n’a rien à gagner et rien à perdre. C’est eux qui seront dans l’embarras sans leur victime.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap