toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les arabes israéliens ne veulent pas vivre dans un des pays arabo-musulmans.


Les arabes israéliens ne veulent pas vivre dans un des pays arabo-musulmans.

Demandez à un Arabe Israélien s’il souhaiterait vivre dans un des pays arabo-musulmans, il vous répondra non merci! Pas folles les guêpes car ils savent ce qui se passent dans la plupart de ces pays au mieux le manque de liberté d’expression au pire les massacres. Et c’est Israël que l’on vilipende et boycotte, un comble ! Les Juifs dans les pays arabo-musulmans eux ne se posent aucune question, il n’y a pas de Juifs, car la présence juive dans ce pays là a été éradiquée après avoir été spoliée et maltraitée, il reste une poignée de dhimmis de ci-delà

par Khaled Abu Toameh

Note : Notre confrère est un journaliste Arabe Israélien régulièrement menacé par Abbas et sa clique

Les citoyens arabes d’Israël ne se battent pas pour les droits politiques, dont ils jouissent déjà –  il y a une parité politique en Israël et des parlementaires arabes à la Knesset. Beaucoup d’Arabes israéliens, ont perdu confiance dans leurs représentants , en particulier ceux qui essaient de les inciter à l’encontre d’Israël.

Les citoyens arabes d’Israël n’écoutent clairement pas les mauvais conseils faits par certains de leurs dirigeants, y compris les membres arabes du parlement israélien, la Knesset, et qui les incitent à penser contre Israël.

Ces dirigeants et ces parlementaires mènent une campagne contre le plan du gouvernement israélien visant à recruter des citoyens arabes pour le service national civil comme une alternative au service militaire.

Ce plan cherche à résoudre de nombreux problèmes – en particulier dans le domaine du travail pour les citoyens arabes qui ne servent pas dans l’armée de défense d’Israël.

Pourtant, en dépit de la campagne contre le service national, un rapport publié cette semaine a révélé qu’il y a eu une augmentation de 76% du nombre de volontaires arabes depuis Septembre 2011.

Selon le rapport, publié par l’Administration pour la fonction publique, quelque 3000 Arabes ont fait du bénévolat au cours des deux dernières années pour effectuer le service national dans la population arabe d’Israël. L’année dernière, le nombre de volontaires arabes s’élevait à 1.700.

Naftali Bennett, ministre de l’économie et du commerce a déclaré en réponse qu’il était conscient que certains dirigeants de la communauté arabe étaient fermement opposés à l’idée d’un service national pour les jeunes arabes.

« Il y a ceux qui ne veulent pas voir les populations juives et arabes vivre une bonne coexistence », a souligné Bennett.  »Mais nous n’allons pas les laisser gagner. »

Les volontaires arabes sont envoyés dans des hôpitaux, des écoles et même des casernes de pompiers de leurs propres communautés.

Le rapport coïncide avec l’augmentation des efforts déployés par certains parlementaires arabes pour encourager leurs électeurs à demander une séparation, plutôt qu’une  intégration en Israël.

Un membre de la Knesset, Jamal Zahalka, a récemment proposé une loi demandant à Israël de reconnaître ses citoyens arabes comme une «minorité nationale arabe. » (NDLR – alors qu’ils sont des citoyens israéliens à part entière, et pas casés dans camps de fortune et traités comme des parias, comme dans les pays voisins d’Israël)

Le projet de loi fait appel  à l’autonomie pour 1,4 millions d’Arabes d’Israël, transformant les villes et villages arabes dans des régions autonomes du pays.

Même certains membres arabes de la Knesset se sont prononcés contre le projet de loi de Zahalka, arguant qu’il entraverait les efforts visant à parvenir à l’égalité entre Juifs et Arabes.

La proposition de loi de Zahalka est une tentative de politiser l’affaire au lieu de s’attaquer aux problèmes sociaux, économiques et culturels auxquels est confrontée la population arabe.

Si Zahalka et d’autres arabes Israéliens veulent exprimer leur identité nationale, ils peuvent le faire dans un futur « Etat palestinien ». Là, ils se sentiront plus à l’aise quant à leur identité nationale sans même être considérés comme une minorité.

Aujourd’hui, cependant, il est difficile de trouver un Arabe israélien qui serait heureux d’aller vivre dans un « Etat palestinien » contrôlé par l’OLP ou le Hamas, et c’est la raison pour laquelle la plupart des arabes Israéliens sont opposés à l’idée d’échanges de territoires entre Israël et les Palestiniens.

(NDLR- comme on les comprend !)

Selon cette idée, certains villages arabes en Israël seraient placés sous la juridiction de l’Autorité palestinienne.

Les citoyens arabes d’Israël ne se battent pas pour les droits politiques, dont ils jouissent déjà au contraire, ils se battent pour de meilleurs services et pour l’égalité. Ils veulent plus d’emplois dans les secteurs publics et privés et une distribution équitable des fonds publics.

Toute tentative visant à politiser les arabes Israéliens causera préjudice aux citoyens arabes, dont la plupart restent fidèles à Israël.

résumé et adapté par Rédaction IF Source gatestoneinstitute

Lire la suite: http://www.israel-flash.com/2013/07/pays-arabo-musulmans-carnage-et-chaos-les-arabes-disrael-eux-respirent/#ixzz2YXBQ45PN







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Les arabes israéliens ne veulent pas vivre dans un des pays arabo-musulmans.

    1. Robert Davis

      Il ne fait aucun doute que les arabes préfèrent vivire en Israel que dans les pays arabes,le problème c’est que à l’exception de quelques uns comme M.Toameh,la majorité d’entre eux veulent TOUT « le beurre et l’argent du beurre » comme on dit.Ceux qui ont des reproches devraient être virés y compris et surtout les membres de la Knesset qui n’appécient rien de ce qu’on fait pour eux.Rien étant RIEN,ils ne doivent plus bénéficier de rien,se voir retirer leurs passeports et retourner dans un pays arabe.Avec un mentalité de profiteurs et d’opportunistes ils n’ont rien à faire en Israel,qu’ils aillent voir ailleurs!

    2. Redomier

      Si les Israéliens veulent garder un Etat juif pour leurs descendants , il n’y a pas d’autre solution que le transfert .

      Personne ne dit qu’il faudrait tirer ni brutaliser des populations, cela n’est pas juif .

      Par contre , se débarrasser d’ennemis qui collent à la peau , de gens enragés de haine , ces Arabo-musulmans israéliens , c’est rejeter le suicide , le masochisme , ce que que les Juifs dans leur séculaire histoire , n’ont cessé de faire .

      Bien sûr , il s’agit d’une EPREUVE mais il s’agirait d’une épreuve bien moins grave que celle d’une guerre civile vers laquelle Israël COURT TOUT DROIT si les dirigeants laissent les choses qui ne resteront pas…. en l’état mais ÉVOLUERONT, là , dans un sens catastrophique étant donné la démographie musulmane

      Pour l’instant , une partie essentielle de la Judée -Samarie est sous le contrôle de Tsahal . En deux jours , cela est réalisable :censure militaire ,pas de journalistes , sur les lieux , ni étrangers ni israéliens ,qui rapporteraient les images pleurnichardes telles que savent en produire les ennemis palestiniens . On mobilise les autobus de Egged, civils donc , durant deux jours baptisés » journées de la paix « et on transporte calmement mais fermement les populations arabo -musulmanes de Cisjordanie vers des zones choisies , occupées et canalisées par Tsahal en laissant un minimum alimentaire et médical avec force photos et films .

      Et Tsahal se retire de ce merdier de Cisjordanie à l’exception des colonies à l’ouest .

      L ‘O.N.U. votera des résolutions ,des manifestations ne manqueront pas dans le monde mais aucune opération militaire ne pourra s’ensuivre , ne sera possible et Israël pourra argüer ,très fort du fait que des populations juives , elles aussi, ont été chassées de régions où elle se trouvaient depuis des temps immémoriaux avant bien sûr l’arrivée des conquérants arabes.

      Certes une crise politique et diplomatique aura lieu puis avec le temps , tel un soufflet , les choses retomberont ,les frontières rendues hermétiques et pour la sécurité et pour la pureté d’un Israël juif et sécurisé .

      En supposant que l’épreuve sera dure ,il faudra évaluer les risques d’une intervention de l’O.N.U. qui ne me semble pas probable car elle n’a pas eu lieu au Soudan , en Egypte où les Coptes sont martyrisés , en Irak ,au Nigéria où les Chrétiens à force d’attentats et de persécutions au quotidien ,finalement décampent .

      Certes je ne prétends pas que les choses se passeront aussi schématiquement que je les entrevois mais 1°) Puisque l’on va vers l’affrontement autant que ce soit Israël ,comme en 67 ,qui prenne l’initiative qu’elle choisisse tous les éléments d’un plan 2°)Qu’on commence à préparer SERIEUSEMENT , CONCRETEMENT LE DEPART PACIFIQUE de ces populations 3°)Dès qu’on aura la détermination , la volonté politique , alors de nouvelles idées tactiques et techniques , immanquablement, germeront .

      Bien sûr, les Bédouins , les Druzes et certains arabes -chrétiens qui ont fait la preuve de leur loyauté citoyenne , qui accomplissent sans problème , leurs obligations militaires , ne sont pas concernés par ce transfert .

      Ce faisant d’ailleurs, Israël donnera la preuve et le gage , à la différence des Etats arabes actuels , qu’il est capable de garder en son sein une minorité musulmane et une minorité arabe non musulmane .
      Donc il y a de quoi faire pièce aux mensonges des ennemis .

      Aux autorités israéliennes , aux intellectuels , aux historiens ,à tous les amis d’Israël de faire leur travail d’élucidation et de protection : Israël ne doit pas étouffer sous le poids de la démographie musulmane et les Juifs de ce pays ne veulent pas d’une guerre civile inévitable

    3. mamane

      Il faut que tot ou tard transfere les arabes dans les pays voisins musulmans, cat ISRAEL est un pays juif et nous voulons laisser a nos enfants un pays juif

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    499 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap