toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un terroriste reçoit son diplôme de doctorat de l’Université Hébraïque de Jérusalem


Un terroriste reçoit son diplôme de doctorat de l’Université Hébraïque de Jérusalem

Adel Hidmi, un terroriste ayant passé plusieurs mois en prison pour son implication dans la préparation d’un attentat suicide et d’autres activités terroristes, a reçu son doctorat en chimie de l’Université Hébraïque la semaine dernière.
l’Université a récemment célébré le dixième anniversaire de l’attentat du Mont Scopus.

Résidant à Jérusalem Est, Hidmi a été reconnu coupable en  1992 pour sa participation dans  des organisations terroristes et a passé dix mois en prison. En dépit de son passé, l’Université Hébraïque a accepté Hidmi comme candidat doctorant  et commença alors pour lui une double carrière d’étudiant en chimie et de participant à des réseaux terroristes, selon un reportage du journal israélien, Maariv.

Durant son parcours doctoral au département de chimie de l’Université Hébraïque, Hidmi fut approché en 2002, par deux palestiniens de Ramallah qui lui demandèrent de trouver un homme prêt à faire un attentat suicide à Jérusalem. Avec en toile de fond la deuxième Intifada et des volontaires commettant de  fréquentes attaques-suicide à la bombe, tout en rédigeant ses travaux universitaires, Hindi n’eut aucune peine à dénicher le candidat adéquat à la mission suicide.  

Loading...
Vue paisible de l'Université Hébraïque de Jérusalem

Vue paisible de l’Université Hébraïque de Jérusalem

Trois jours avant la date fatidique de l’explosion prévue au centre de  Jérusalem, une armée d’élite arrêta les deux palestiniens de Ramallah et Hidmi fut arrêté à Jérusalem. Les représentants du Shin Bet  ont établi devant la Cour de justice de Jérusalem  que Hidmi avait profité de sa citoyenneté israélienne pour organiser des attaques suicides contre des civils.

Attaque tarroriste au Café Sinatra de l'Université

Attaque terroriste au Café Sinatra de l’Université en 2002

Une cafétéria de l’Université Hébraïque avait été la cible d’une attaque à la bombe par  des terroristes provoquant la mort de neuf étudiants et membres du personnel cette même année.  

Quand Hidmi fut libéré après ses trois années de prison pour activités terroristes  il demanda à pouvoir achever son doctorat à l’Université Hébraïque. Une commission interne l’autorisa à poursuivre, mais à une condition. Parce que le travail d’Hidmi était centré sur des expériences chimiques qui pouvaient conduire au développement d’explosifs selon Maariv, l’université ne l’autorisa pas à utiliser  ses laboratoires. Hidmi ainsi acheva ses travaux de  recherche à partir d’expérimentations anciennes.

Dimanche dernier, Hidmi se vit remettre son diplôme de  doctorat avec 375 autres  chercheurs de l’Université Hébraïque du campus du Mont Scopus. L’Université Hébraïque  déclara que  “L’université n’interdit pas à ceux qui ont un passé criminel d’étudier dans son enceinte. Le travail d’Adel Hidmi – qui a purgé sa peine  – a été considéré comme honorable d’un point de vue scientifique et il remplit toutes les conditions pour son admission  au diplôme de doctorat. En outre, il faut remarquer qu’Hidmi n’avait pas l’autorisation d’utiliser les laboratoires universitaires après sa condamnation.”

“Je pense que l’on va trop loin en permettant à quelqu’un comme Himdi à suivre des études à l’Université Hébraïque ” a dit Elan, un étudiant de 3ème année en sciences politiques et communications.  “C’est une chose d’avoir un passé criminel, mais avoir un passé de terroriste est une affaire complètement différente”

Manifestation des étudiants contre la remise d'un titre universitaire à un terroriste- Tazpit NA

Manifestation des étudiants contre la remise d’un titre universitaire à un terroriste- Tazpit NA

Mercredi après-midi, une étudiante en criminologie de l’Université Hébraïque, Adi Golan, a organisé une marche de protestation contre la décision de l’université. Elle était accompagnée d’autres mouvements étudiants dont  Im Tirtzu.

Learn Hebrew online

“Nous organisons cette marche de protestation car nous ne croyons pas légitime de permettre à quelqu’un qui a un passé terroriste d’obtenir un doctorat dans une discipline  comme la chimie” a dit Golan à Tazpit News Agency. “Qui sait s’il n’utilisera pas ses recherches scientifiques et ses connaissances acquises contre Israël à l’avenir ?” demanda-t-elle.

Sources : Anav Silverman / Tazpit News Agency
Traduction Nancy Verdier

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et le lien 

Loading...



 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Un terroriste reçoit son diplôme de doctorat de l’Université Hébraïque de Jérusalem

    1. robert haim

      LA DEMOCRATIE ISRAELIENNE LA PLUS DEMOCRATE DU MONDE,POURQUOI NE PAS REUNIR TOUS LE TERRORISTES AYANT PLUS DE 15 MORTS JUIFS A LEUR PERFPFORMENCE POUR LEUR ATTRIGUER UN DIPLOME DE TUEUR  » POURQUOI PAS  » LES JUIFS SONT DEVENUS TELLEMENT CONS QUE SI TOUS LES CONS VOLAIENT ILS SERAIENT LES CHEFS D’ESCADRILLE.

    2. MisterClairvoyant

      Un doctorat en chimie, donné par la l’université Hébraïque de Jérusalem à un terroriste palestinien. C’est cela que s’appelle « donner le bâton pour se faire battre »

    3. scharbach

      Cette décision de l’Université de Jerusalem est monstrueuse.Tans que vous y êtes pourquoi ne pas faire des assassins de Jifs systématiquement des docteusr honortis causa dee universités israéliennes et pourquoi ne pas
      nommer l’Université de Jerusalem  » Universite grand mutfti Amin el Husseini » Continuez dans la connerie et dans 20 ans nous nous retrouverons tous dans un nouvel Auschwitz

    4. Redomier

      Cette Université de Jérusalem est devenue un ramassis de gauchistes.

      Si ce type avait été pendu sur le lieu de ses crimes , il n’y aurait pas eu à se poser des questions véreuses pour l’esprit .

      Un assassin de moins , c’est toujours cela de pris

    5. niro

      on est chez les fous dans ce pays..
      je rentre d’israel et je vous le confirme.
      c’est un pays malade,les dirigeants sont malades.
      les arabes de yafo mettent des drapeaux palos sur les lampadaires de la ville!!!!
      personne pour les enlever…..
      si il y a un bon dieu,qu’il protege les juifs d’israel…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *