toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sombres perspectives pour les juifs d’Europe


Sombres perspectives pour les juifs d’Europe

Un nouveau rapport du Dr. Dov Maimon de l’Institut de Politique et de Planification de la Population Juive basé à Jérusalem  fait un sombre tableau de  la communauté juive européenne. Comme Maimon le dit avec finesse  “La vie de la communauté juive d’Europe  a très certainement atteint un point d’inflexion négative.”

« Les juifs d’Europe semblent être pris entre le marteau de la persécution par les musulmans  et l’enclume de l’animosité “post-multiculturelle” des natifs européens envers les juifs et les musulmans qui sont des étrangers s’accrochant à des rituels et des croyances répugnantes et arriérées. »

Maimon fait ressortir quelques résultats d’une vaste enquête produite par une agence européenne sur les juifs européens. Un quart ont subi des harcèlements antisémites au cours de l’année qui a précédé l’enquête; 7% ont subi des attaques physiques ou des menaces au cours des cinq dernières années.  

Sur neuf pays européens couverts par l’enquête  les perspectives semblent particulièrement hostiles en France, en Belgique (ces deux pays ont une importante population musulmane) et en Hongrie (où le parti néo-nazi Jobbik est la troisième force au parlement). Dans ces pays, 40 à 50 % des juifs envisagent l’émigration car ils ne se sentent plus en sécurité.  

En effet, en Europe globalement en 2012, les incidents antisémites ont augmenté de 30% et en France de 58% “avec 96 attaques violentes et stupéfiantes.” Ce taux a rapidement augmenté après l’attaque de Toulouse le 19 mars, qui a été perçue comme un évènement d’inspiration par une partie de la population musulmane française. Forte d’environ 500 000 personnes, la communauté juive de France est la plus importante d’Europe et environ 10% ont déjà émigré en Israël.

Et cependant, tandis que l’hostilité des natifs européens envers les juifs (et les musulmans) prend des formes particulièrement radicales en Hongrie et en Grèce (où le mouvement néo-nazi l’Aube Dorée a fait son entrée au parlement l’an passé avec 7% des voix), elle prend aussi une forme plus « civilisée » et traditionnelle qui implique, comme Maimon le dit, « un rejet de la communauté juive et son éviction politique et juridique subtile de la sphère publique.”

Tout comme l’Europe critique Israël d’être un pays prétendument immoral depuis des décennies, au cours des récentes années – et au fur et à mesure que les sentiments du post-multiculturalisme se renforçaient  à la fois à l’extrême droite et dans le courant majoritaire – l’Europe s’est formé  un point de vue sur la religion juive qu’elle considère comme ayant trop de carences morales par rapport aux critères européens.  

L’exemple le plus connu s’est déroulé en Allemagne en juin dernier à la Cour de Justice de Cologne qui a voté un texte interdisant la circoncision. Des militants ont également poussé à semblable interdiction au Danemark, en Autriche, au Royaume Uni et dans d’autres pays européens. Ces activistes, fait remarquer Maimon, “nient toute motivation d’ordre antisémite ou anti-islamique. Le problème, disent-ils ce sont les droits des enfants.”

L’Académie américaine de pédiatrie, pour sa part, a déclaré en août dernier, deux mois après la loi de la Cour de Cologne : “Au terme d’une étude complète et critique des preuves scientifiques, l’Académie…..a trouvé que les avantages de la circoncision pour les nouveaux nés mâles étaient supérieurs aux risques, mais les avantages ne sont pas suffisamment probants pour que la circoncision soit universellement recommandée.”

Face aux protestations des juifs et des musulmans concernant l’interdiction de la Cour de Justice, la réponse de la chancelière Angela Merkel a été celle-ci: “Je ne veux pas que l’Allemagne soit le seul pays au monde où les juifs ne peuvent pratiquer leurs rituels. Sinon, nous allons devenir la risée du monde entier.” En décembre le Bundestag a voté la légalisation de la circoncision. Cependant, “de manière troublante, si avant la décision du Bundestag, la proportion d’allemands opposés à la circoncision était de 45%, ce nombre est passé à 75% après le vote.”

Des efforts sont également en cours pour interdire l’abattage rituel  juif et musulman aux Pays-Bas, en Pologne, et en France. Les deux sont déjà interdits en Suisse, Suède, Norvège et Islande. Encore une fois, le fondement allégué est d’ordre moral – les droits de l’animal, même si l’affirmation que l’abattage animal juif est plus cruel que d’autres types d’abattages n’est pas prouvée et est l’objet de controverse.  

JuifEuropedanger

Dans tous les cas, il semble clair que l’interdiction de la vie religieuse juive est incompatible avec toute véritable hospitalité envers les Juifs.
Outre cette observation, Maimon souligne le déclin économique européen actuel. L’historien français  Fernand Braudel “avait observé qu’en règle générale chaque grande période de persécution antijuive en Europe était précédée, accompagnée ou suivie d’une sévère crise économique.”

Maimon voit une possible augmentation de l’émigration juive européenne et incite les autorités israéliennes à s’y préparer. Quoique, idéalement, les juifs devraient déjà avoir quitté un continent où l’antisémitisme est si profondément ancré qu’une vie juive digne de ce nom y est impossible.  

La haine brutale de Jobbik et de l’Aube Dorée (Golden Dawn) d’un côté et “le jeu subtil politique et judiciaire pour écarter la communauté juive de la sphère publique”, de l’autre côté sont les deux faces d’un même jeton. Ajouter à cela, l’antagonisme le plus souvent violent des communautés d’immigrés musulmans, et le portrait final n’est pas reluisant.     

 Sources Frontpagemag – 26 juin 2013 – P. David Hornik – Traduction Nancy Verdier

P. David Hornik est un journaliste-écrivain free lance vivant à Beersheva et auteur du livre Choosing Life in Israël    

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Sombres perspectives pour les juifs d’Europe

    1. Moshe

      je me souviens de ceux qui avaient,et,ont l’outrecuidence de pretendre,en pensant aux evenements des annees,1933/45,en Europe, »cela ne se reproduira jamais »…
      les evenements prouvent exactement le contraire,les gouvernements européens,entre autres,se servent de l' »article antisioniste »,pour promouvoir leurs ventes aupres de leurs allies,temporaires, arabo-musulmans…des armes europeenes,dans des des mains assassines.
      Oui,mais voila c’est compter sans l’aide ,et,la protection divine dont Israel jouit.
      Ceux qui veulent voir ,ou, faire couler du sang juif, feraient mieux de se mefier,entre autre souvenir pas si eloigne que cela,la tempete qui a devaste la nouvelle orleans,apres l’exil des hebreux du Goush Katif,sous la pressioin de l’administration u.s.,,,
      le 3eme Temple sera construit a Jerusalem,capitale une,et,indivisible du peuple hebreu,revenu sur sa Terre,restaurer la Nation hebraique,detruite par les ancêtres des ennemis actuels d’Israel

    2. Edoardo Recanati

      Pourquoi dites-vous que les perspectives des Juifs en Europe seraient sombres?
      En Israel il y a un très beau soleil et la Protection Divine.
      C’est fini! Cela ne s’améliorera jamais dans l’exil.
      MONTEZ DANS VOTRE PAYS.

    3. jcg

      Je pense que pour les juifs qui se considerent encore Juifs,L alya n est pas une priorite,la situation presente en europe est la meme que pendant les annees 30.les chiffres publies sont a interpreter.Malheuresement, l histoire se repete.En ce qui me concerne tres egoistement,je me prepare vers la sortie, en bon ordre, avant la tempete.

    4. IG

      D’un coté, l’Europe crie à l’amalgame, et de l’autre,on la voit faire semblant de protéger ses racines chrétiennes et saboter indistinctement les pratiques juives et musulmanes, Qui fait l’amalgame? Incapable de nuancer ses décisions,l’europe scie la branche sur laquelle elle est assise, c’est à dire l’héritage spirituel Juif.

      Ce n’est pas Israël qui s’est crée au sortir de la guerre, c’est l’Europe. l’Unité du peuple Juif existait déjà dans sa construction, alors que les peuples d’Europe étaient morcelés.

    5. Berdomi

      Oui, comme le dit JCG, l’histoire se répète !
      Nous n’avons en tant que peuple qu’ un avenir que dans notre pays notre terre. Un peuple qui renie sa terre à perdu son âme.
      Oui moi aussi, je me prépare à sortir avant la tempête final
      Shalom

    6. Dominique

      L’avenir des juifs est SUR SA TERRE ÉTERNEL et non en Europe qui se prépare a subir une grosse crise intérieur (économique, social, chômage)
      Mais vous Juifs pensez aux enfants déshérités et à la pauvreté en Israël,D.ieu dans sa Thora à donner des lois sociale pour les pauvres, mettez cela en pratique et vous serez heureux, »Si ton frère devient pauvre, et que sa main fléchisse près de toi, tu le soutiendras; »Lévitique 25.35 shalom Dominique « un chrétien qui aime Israël »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap