toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Parlement Juif Européen se réunit à Kiev


Le Parlement Juif Européen se réunit à Kiev

Le Parlement juif européen se réunit à Kiev. Plus de 100 membres du Parlement juif européen de tout le continent se sont réunis ici dans la capitale ukrainienne Kiev pour assister à la dernière session du parlement. Les membres ont discuté d’un large éventail de problèmes auxquels font face les communautés juives contemporaines à travers l’Europe, en particulier la montée des groupes politiques antisémites et d’extrême droite. JN1 est venu ici pour savoir comment le PJE travaille avec les pays de l’Europe pour lutter contre l’extrémisme.

Composée de 120 membres élus pour représenter les communautés juives dans plus de 40 pays européens, le Parlement juif européen est soutenu par le président de l’Union juive européenne, Igor Kolomoiskiy, et vise à renforcer la coopération paneuropéenne entre les communautés juives, tout en favorisant des liens plus étroits au sein des gouvernements individuels de l’Europe.

En première position à l’ordre du jour se trouvait la montée des partis politiques d’extrême droite qui ont obtenu le soutien de toute l’Europe, comme le Jobbik en Hongrie, un groupe ultra-nationaliste qui détient désormais 44 sièges dans le parlement du pays. Ce groupe, ainsi que d’autres dont Aube dorée en Grèce, préoccupent les communautés juives à la suite d’un certain nombre d’incidents antisémites. L’année dernière, un député Jobbik a demandé au gouvernement hongrois de dresser une liste des Juifs du pays qui, selon lui, constituaient une menace pour la sécurité nationale.

Loading...

Les membres du PJE ont également discuté de la menace du 21ème siècle des groupes extrémistes en ligne qui utilisent les réseaux sociaux pour cibler les Juifs et d’autres minorités.

La délégation française du PJE rencontre Ouri Ariel ministre israélien

La délégation française du PJE rencontre Ouri Ariel ministre israélien

Les membres représentants la France au PJE

Les membres représentants la France au PJE

Session du Parlement Juif Européen à Kiev

Session du Parlement Juif Européen à Kiev

cérémonie à Babi Yar le Parlement Juif Européen dépose des gerbes

cérémonie à Babi Yar le Parlement Juif Européen dépose des gerbes

cérémonie à Babi Yar le Parlement Juif Européen dépose des gerbes 2

cérémonie à Babi Yar le Parlement Juif Européen dépose des gerbes 2

 
Un très vieux Sefer Torah volé depuis longtemps par les russes est rendu à la grande synagogue de Kiev

Un très vieux Sefer Torah volé depuis longtemps par les russes est rendu à la grande synagogue de Kiev

 
 

Tal Ofer, membre du PJE, Royaume-Uni :

« Une des scènes où vous voyez une hausse de l’antisémitisme est sur Twitter et sur les réseaux sociaux. J’ai été personnellement l’objet de plusieurs attaques antisémites sur Twitter, qui sont actuellement à l’étude par la police. Nous voyons malheureusement beaucoup de gens qui essaient de délégitimer Israël et les partisans d’Israël. Ils essaient de les menacer de poursuites judiciaires et de les faire taire, malheureusement, parce que nous essayons de soutenir Israël. Alors que certains de mes collègues sur Twitter, qui ne sont pas dans le PJE mais sont des partisans d’Israël très actifs, ont été poursuivis par certaines organisations qui n’aiment pas leurs opinions. Je pense que nous devons comprendre que Twitter peut donner forme au débat aujourd’hui. C’est pourquoi nous avons un compte Twitter du Parlement juif européen pour participer au débat, pour exprimer nos préoccupations, nos croyances et ce que nous faisons. Et je pense que nous avons besoin que beaucoup plus de gens se joignent à nous et nous aide dans notre bataille pour l’opinion publique, car il y a beaucoup de gens de l’autre côté qui font leur travail de délégitimer Israël sur les réseaux sociaux et nous avons besoin d’augmenter le nombre de personnes sur les réseaux sociaux pour nous aider dans la bataille. »

Ayant une influence croissante, le PJE a récemment ajouté un certain nombre de nouveaux membres à travers le continent, qui le voient comme un endroit où les juifs peuvent s’unir et entrer en contact avec les dirigeants et les citoyens européens.

Rafi Korn, membre du PJE, Italie :

« Je pense qu’en ce moment, avec la nouvelle immigration en Europe, nous avons besoin d’un endroit, et le PJE peux nous aider à établir une relation normale, pour expliquer, pour parler les uns aux autres et pour trouver beaucoup de points en commun, parce que nous sommes tous des gens normaux qui veulent vivre une vie normale. Donc, je pense que cela pourrait être l’endroit, et je suis sûr que, à travers le dialogue, nous pouvons arriver à des résultats.« 

Learn Hebrew online

Les membres du PJE ont voté pour soumettre une résolution à l’Union européenne, exhortant les législateurs d’adopter une nouvelle définition de l’antisémitisme pour que les pays de l’UE puissent plus facilement poursuivre les actes antisémites.

Maximilian Marco Katz, membre du PJE, Roumanie :

« En fait, nous n’avons pas de définition juridique de l’antisémitisme. Nous avons cette définition de travail, ce qui est plus une recommandation, qui a été utilisée dans plusieurs cas. Mais aucun document juridique est effectivement entré en vigueur dans les cas de négation de l’Holocauste ou l’antisémitisme et autres. C’est pourquoi, par exemple en Roumanie, nous avons une si grande difficulté dans la lutte contre ces phénomènes parce que nous n’avons pas un tel point de départ. Nous espérons que cela devienne un point de départ pour toutes les communautés en Europe et pour tous les gouvernements et toutes les institutions de l’État qui sont sincères dans la lutte contre l’antisémitisme et la négation de l’Holocauste dans tous les sens. »

Loading...

Des représentants du gouvernement ukrainien ont assisté à la session pour répondre aux questions des membres du PJE sur les tendances inquiétantes dans le pays. Hanna Herman, la conseillère du président ukrainien Viktor Yanukovych, a déclaré que les groupes comme le PJE sont une partie importante de la bataille contre les radicaux d’extrême-droite.

Hanna Herman, conseillère du président ukrainien Viktor Yanukovych :

« Je pense que nos efforts conjoints dans la lutte contre l’extrémisme et les efforts du Parlement juif européen qui s’engage à lutter contre ce problème doivent aboutir à des résultats. Cette question est très importante et urgente pour l’Ukraine, car les partis radicaux ont fait surface ces derniers temps dans ce pays et leurs programmes, leurs activités et leur rhétorique sont composés d’éléments extrémistes. Cette séance est très importante pour nous. Nous allons tenir une réunion avec les membres du Parlement européen et le président ukrainien pour unir nos efforts dans la lutte contre l’extrémisme et la prévention de la croissance de ces mouvements dangereux. »

Les membres du PJE se sont rendus au Mémorial Babi Yar de Kiev, le site d’un massacre horrible mené par des soldats nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans une cérémonie émouvante, les membres du PJE ont déposé des couronnes et ont récité des prières pour commémorer les plus de 33 000 Juifs qui ont été sauvagement assassinés durant deux jours en 1941.

Le co-président du PJE, Vadim Rabinovich, a dit que c’était un privilège que la réunion du parlement ait lieu dans son Ukraine natale.

Vadim Rabinovich, co-président du PJE :

« Je suis né en Ukraine, je suis donc très heureux que cette session du Parlement juif européen se déroule ici, dans ce pays. Il est très important que nous soyons ensemble avec Natan Sharansky, le président de l’Agence juive pour Israël, ainsi que les représentants de la communauté juive européenne. Certains d’entre eux ont visité l’Ukraine pour la première fois. La réunion cherche à répondre à certaines questions d’intérêt commun. C’est un événement très important, parce que l’unité est indispensable. Nous avons réussi à trouver un consensus sur de nombreuses questions. Les représentants du parlement ukrainien étaient également présents. Je pense que la session générale du PJE, qui a eu lieu en Ukraine, est un grand événement pour la communauté juive européenne. » 

Avec le soutien populaire des groupes d’extrême droite qui menacent la stabilité des gouvernements à travers le continent, ainsi que la sécurité des minorités européennes, les membres du PJE disent qu’ils espèrent continuer à travailler avec les dirigeants européens pour adopter une législation significative pour protéger les droits des communautés juives à travers la région.

Chris Collison, JN1, Kiev

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Le Parlement Juif Européen se réunit à Kiev

    1. maurice cimber

      Ce Parlement juif européen ne me représente en aucune manière. En tant que Juif belge,je n’ai jamais été consulté à propos d’une quelconque élection et j’en déduis par conséquent que ces soi-disant députés juifs auto-proclamés, ne représentent qu’eux-mêmes. Je ne reconnais qu’une seule instance, celle qui de tous temps a représenté le Judaïsme européen et qui a pour nom le Congrès Juif Européen. Qu’un duo d’oligarques ukrainiens aient décidé de monter -pour des raisons d’égo aigu?- sa propre petite affaire, afin d’exercer un semblant de concurrence avec le CJE, me paraît totalement inefficace et de surcroît contre-productif quant aux intérêts du judaïsme européen.

    2. pierre

      Ces gens-là semblent s’être autoproclamés: ce ne me semble pas démocratique…
      ça fait moukhata…

    3. jankel

      montée des mouvements antisémites et d’extrême droite….
      j’aime bien l’hypocrisie constructive de ce genre de langue de bois…..de la part de gens dont je n’ai eu aucune sollicitation de vote…(de toute façon le vote c’est une magnifique foutaise..) et j’ignore ce qu’ils représentent et en tout cas pas Moi…..
      D’ailleurs tous les Comités Représentatif des Juifs de peta ou chnok sont strictement aussi vains et abusifs…..
      Je pense que la persistance de l’anti Judaïsme (eh merde avec l’antisémitisme débile de Wilhelm Marr : 18% de J1 Sémites chez les Juifs..! à peine plus que chez les gens de Méditerranée standard du sud de la France…) est indépendant de quoi que ce soit d’autre que le paganisme persistant (Appion 81 après JC à Alexandrie et Balak, roi de Moab en -1250….et l’insondable connerie des paranoïaques en tout genre….
      le danger pour les Juifs et tous les autres qui ne sont pas musulmans vient des Musulmans modérés ou non.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *