toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pourquoi l’affaire du mur des cons est notre affaire par Gilles William Goldnadel


Pourquoi l’affaire du mur des cons est notre affaire par Gilles William Goldnadel

Gilles William Goldnadel – Quand j’écris que cette affaire du « mur des cons » est NOTRE, ce possessif pluriel s’adresse à tous ceux qui souffrent et s’insurgent depuis tant et tant de temps contre le règne des préjugés judiciaires ou médiatiques.

Dans ces colonnes, dans lesquelles j’écris régulièrement, il est inutile d’insister lourdement pour comprendre qu’Israël ou l’antisémitisme New Age sont sans doute, hélas, et comme toujours, le siège central du préjugé. Judiciairement d’abord. Dans « les territoires perdus de la justice française », j’avais écrit, en compagnie d’Aude Weill Raynal, et jurisprudence à l’appui, que les règles de droit habituelles ne valaient pas lorsqu’il s’agissait de tenter de réprimer l’antisémitisme puisant sa source dans l’antisionisme radical.

Aujourd’hui, certains membres du Syndicat de la Magistrature, qui ont punaisé sur leurs murs tous ceux qu’ils abominent, ne sont pas les derniers à expliquer doctement mais contre l’évidence juridique, que le boycott de l’État juif ne serait pas illégal. Médiatiquement ensuite.

Loading...

Par un hasard cosmique, le syndicat CGT des journalistes, qui réclame la tête de Clément Weill Raynal, pour avoir osé confondre le Syndicat de la Magistrature, est celui qui réclamait déjà des sanctions contre lui pour avoir osé contester la manière dont Charles Enderlin avait fait son travail dans l’affaire Al Dura.

À l’heure, où le gouvernement israélien -enfin- a pris une position officielle qui accable le journaliste et sa chaîne, Clément Weill- Raynal, se retrouve, une nouvelle fois, du côté de ceux qui ont osé, en dépit du rapport de force, clamer cette vérité, aujourd’hui en marche.

Quant à la CGT, qui s’étonnera encore qu’elle couvre le mensonge ?

Régulièrement encore, ici même, je suis contraint de dénoncer les extravagances haineuses d’un PCF qui a pris aujourd’hui l’habitude, par l’intermédiaire de ses maires, de décerner des certificats d’honneur aux assassins d’Israéliens.

Toujours dans ces colonnes, je racontais il y a quelques mois, comment le directeur de l’Humanité, dans son discours de clôture de la fête du même nom, avait prétendu mensongèrement que l’auteur du fameux film islamophobe réalisé aux États-Unis était Israélien. Toute la presse avait déjà reconnu que le réalisateur du brûlot était en fait un copte égyptien.

Jean-Claude Le Hyaric avait proféré ce mensonge éhonté devant des milliers de journalistes (qui ne l’ont pas dénoncé…) en présence, sur le même tréteau, de celui qui avait tenté d’assassiner le rabbin Obadia Yossef et qui fut accueilli sous les ovations….

Learn Hebrew online

Au fond, ce qui fait que le combat de ce journaliste injustement poursuivi est nôtre, ce qui fait que sa défense nous incombe, c’est que, naturellement, nous sommes les défenseurs du solitaire, contre la horde.

De la parole de vérité contre la clameur, du droit contre le mensonge.

Nous sommes tous le dos au mur.

Loading...

Gilles William Goldnadel 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Pourquoi l’affaire du mur des cons est notre affaire par Gilles William Goldnadel

    1. Redomier

      Le juge prévaricateur

      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/04/25/01016-20130425ARTFIG00724-l-ideologie-seventies-du-syndicat-de-la-magistrature.php?m_i=JkGJep3%2BCqQHOWY44lQrueV4UMQ0OHa0q4eoAfa7MN9zV6EdY

      Ce sont ces mêmes juges de gauche , du Syndicat de la Magistrature (environ un tiers de l’ensemble des juges ) qui , extrêmement compréhensifs , complaisants à l’égard des racailles de banlieue, les libèrent et par là , f. la sécurité du pays par terre.

      Savez vous qu’à Brugges(Belgique) est exposé un tableau du 16ème siècle, je crois , composé par un certain David où l’on montre , horreur, un juge qu’on….. dépèce ? La conscience publique de l’époque, symbolisée par ce tableau, ne pouvait pas , mais pas du tout , supporter les juges…malhonnêtes.

      Ce tableau s’intitule….. Le juge prévaricateur .

      Le juge qui fait passer ses intérêts personnels ou même ses opinions religieuses ou politiques avant une justice sereine , objective , la plus équitable qu’‘il lui soit possible d’exercer , est , en quelque sorte ,un …tricheur …. un juge prévaricateur .

    2. hubert.marcel

      Peut-être y a-t-il encore trop d’euphémisme pour dénoncer plus directement la Communauté musulmane qui se sent dédouanée de ses obligations d’éducation, alors que dans le même temps des quartiers entiers sont labourés par des intégristes qui propagent la haine antijuive, et que les pouvoirs publics ont , semble-t-ils peur de neutraliser.
      De plus comme à chaque fois nous avons eu droit au recours au « communautarisme » qui consiste à renvoyer dos-à-dos les juifs et les arabes, en mettant sur le même plan les agresseurs et les victimes.
      Il est grand temps à présent d’interpeller les pouvoirs publics en leur demandant de faire la guerre à ceux qui veulent terroriser les juifs, et non à nous faire croire que l’on va protéger les juifs en laissant croître le discours antisémite.
      Il est évident que les dirigeants de notre pays ont bel et bien baissé les bras devant « la vague verte et brune » qui prépare l’avènement des islamo-nazis. Alors, faute d’avoir le courage de défendre la France, NOTRE France devant un ennemi déjà fort bien installé, ils font le dos rond. As de la périphrase, du politiquement correct, de la neutralité orientée et du mensonge les yeux dans les yeux, ils sauront sans doute nager dans ces eaux troubles.
      Cette situation vous rappelle quelque chose a vos grands-parents aussi Ils se souviennent d’une atmosphère oppressante, celle de l’occupation de la France. Et que se passa-t-il alors que les traîtres antijuifs de Vichy avaient livré leur patrie aux Nazis .Des Français courageux, de tous bords, affrontèrent, les armes à la main, l’occupant à qui les complices de Pétain faisaient mille courbettes serviles. Et l’on vit la Police française et les séides de Vichy pourchasser ceux qui luttaient pour libérer leur pays……
      La complicité des extrémistes gauchistes avec les assassins prétendus « pâles-hestiniens », l’aveuglement des dirigeants français depuis 45 ans, l’ abrutissement organisé du public, la collaboration des médias, le silence assourdissant sur les vrais problèmes des « banlieues » et autres « cités », le recul de toutes les valeurs de la République, voilà quelques-unes des raisons qui ont créé la situation d’aujourd’hui…..
      Le BNVCA ‘Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme) confirme les déclarations de Monsieur Manuel Valls, Ministre de l’Intérieur sur Radio J, selon lesquelles, l’antisémitisme est né en banlieue. Le BNVCA n’a eu de cesse de le dire. Le BNVCA n’a eu de cesse de déclarer que les actes antisémites les plus graves et les plus nombreux sont ceux souvent commis dans des villes dont les élus sont ostensiblement engagés sans discernement dans une solidarité avec les palestiniens. Ils utilisent tous les moyens mis à leur disposition pour stigmatiser Israël. Ces communes se trouvent effectivement dans les banlieues. Leurs édiles en portent la responsabilité.
      Le BNVCA n’a eu de cesse de déclarer que la propagande palestinienne est la source essentielle de cet antisémitisme qui sévit depuis l’an 2000. Il est indéniable, et désormais prouvé que l’incitation à la haine d’Israël pousse immanquablement à l’acte antijuif. L’antisémitisme peut cesser si plutôt que de « surprotéger les bâtiments et les personnes de la communauté juive », les pouvoirs publics très soucieux de la sécurité de cette communauté, prenaient des mesures préventives, en neutralisant les mouvements hostiles, en faisant procéder à la dissolution des mouvements radicaux, en interdisant d’initiative les sites et les blogs internet manifestement antisémites, en punissant sévèrement les opérations d’appel au boycott, et ce sans attendre que le BNVCA ou d’autres associations antiracistes n’aient à intervenir.
      Le BNVCA demande enfin au Ministre de l’Intérieur, de faire à ces élus de banlieue, relais de la propagande palestinienne, les mises en garde nécessaires pour qu’ils observent plus de neutralité et de réserve. La fin de cet antisémitisme passe par ces mesures salutaires.
      Pour le BNVCA la liberté d’aller et venir des membres de la communauté juive et leur sécurité en dépendent.

    3. Isaïe

      Les résistants Français pendant la seconde guerre mondiale se sont battus contre l’état Vichyste, mais ils n’étaient tous seul, tous les alliés étaient de leurs côté, que feraient des résistants aujourd’hui sans le secours de l’extérieur, qui viendrait a leurs secours, personne! donc, tout est peut-être foutu, peut-on garder espoir?

    4. shoshana

      je me souviens, j’avais 10 ans en 1939. Il n’y avait pas l’internet, ni meme la tele. Mais nous les enfants, nous voyions nos parents accroches a la radio et nous avons entendu ces chefs de la nation, qui ont laisse hitler envahir la Tchekoslovaquie, et puis quand Chamberlain et Daladier sont revenus de leur entrevue avec hitler…: »nous apportons la pix »…
      quelques mois plutard la France etait envahie…
      C’est la meme chose aujourd’hui, les gouvernements 1- ferme les yeux, se bouchent les oreilles et baillonnent leurs bouches. tout ca pour un soit disant « appaisement »…bravo1
      un journaliste espagnol a dit il y a quelques annees: »l’Europe est morte a Auschwitz »

    5. eno

      Ce n’est pas l’islam dévoyé, c’est l’islam appliqué à la lettre dans cet assassinat.
      L’islam n’est pas une religion. C’est une Idéologie.
      Et une idéologie sanglante.
      mamicha-lire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *