toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les dernières infos Damas: un embrasement total du ciel après la gigantesque explosion


Les dernières infos Damas: un embrasement total du ciel après la gigantesque explosion

Nuit sur Damas : Un embrasement total du ciel après la gigantesque explosion. (image à partir de YouTube)

De nouvelles vidéos montrent huit explosions spectaculaires et puissantes à la périphérie de la capitale Damas tôt ce dimanche matin.

La télévision d’Etat syrienne accuse Israël d’avoir frappé le centre de recherche militaire de Jamraya juste au nord de Damas.

Loading...

Commentaire de la TV syrienne « La nouvelle attaque israélienne est une tentative pour remonter le moral des groupes terroristes ébranlés par les frappes de notre noble armée »

Une résidente de Damas, relate à Al Jazeera qu’elle a entendu le sifflement strident d’une fusée après quoi «tout a commencé à trembler, il y a eu une très forte explosion et les portes ont été soufflées ». Un autre habitant de Damas dit à Al Jazeera que l’explosion était d’une force «sans précédent» semblable à «un tremblement de terre. »

Dans cette 1ère vidéo, qui est décrite comme donnant sur Qasioun Mountain, une explosion initiale est suivie d’une deuxième, puis d’une troisième explosion massive. Qasioun montagne est l’endroit où sont
stationnées les forces gouvernementales fidèles au président Bachar al- Assad avec tout leur arsenal.

Israel semble avoir frappé non pas les troupes de Bashar Al Assad mais les infrastructures technologiques de la Syrie. Il y a moins d’une semaine, l’Iran recommandait à la Syrie de céder du matériel militaire au Hezbollah comme le prouve la déclaration iranienne reprise par l’AFP.

Il est probable que ce sont des adversaires d’Assad qui ont filmé la scène, aux cris de «Allahu Akbar» que l’on entend dans le fond.

Les derniers développements de la journée après les premières réactions des résidents de Damas aux bombardements (lire ci-dessous) Au fil des heures la tension entre Israël et la Syrie a monté de plusieurs crans:

• Un haut responsable Israélien a confirmé à Associated Press  les frappes israéliennes sur les cibles constituées par les missiles Fateh-110. AP rapport que ces missiles “sont équipés de  systèmes de guidage très précis bien plus performants que tout ce que le Hezbollah est supposé avoir dans son arsenal” .

Learn Hebrew online

• Dans une interview avec CNN, le secrétaire d’état aux affaires étrangères de Syrie, Faisal al Mekdad a qualifié l’attaque de  “déclaration de guerre,” ajoutant que la  Syrie userait de représailles le moment venu et à sa manière. 

• Selon Haaretz, le chef du personnel des forces armées iraniennes,  Seyed Hassan Firouzabadi a dit: “Les forces de résistance répliqueront à l’agression israélienne…L’Iran ne permettra pas à  Israël de déstabiliser  la région.”

• Le président égyptien Mohammed Morsi a déclaré que: “L’Egypte condamne l’agression israélienne qui viole  les lois et les principes internationaux et qui va davantage compliquer la situation, jusqu’à menacer la sécurité et la stabilité  de la région.”

Loading...

• Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a retardé son départ en Chine pour réunir son cabinet de sûreté nationale, selon Haaretz.

• Les Forces de Défense israéliennes (IDF)  ont déployé deux batteries de missiles dôme de fer (two Iron Dome anti-missile batteries) dans le nord  d’Israël plusieurs heures  le début des frappes sur la Syrie.

• Le commandement du front intérieur  (IDF Home Front Command) a retardé un exercice de défense à l’échelon national prévu pour le courant de la semaine selon le journal Ynet.

Nuit sur Damas : Un embrasement total du ciel après la gigantesque explosion. (image à partir de YouTube)

De nouvelles vidéos montrent huit explosions spectaculaires et puissantes à la périphérie de la capitale Damas tôt ce dimanche matin.

La télévision d’Etat syrienne accuse Israël d’avoir frappé le centre de recherche militaire de Jamraya juste au nord de Damas.

La télévision syrienne a commenté l’évènement en ces termes « La nouvelle attaque israélienne est une tentative pour remonter le moral des groupes terroristes ébranlés par les frappes de notre noble armée »

Réactions des résidents de Damas :

Une résidente de Damas, relate à Al Jazeera qu’elle a entendu le sifflement  strident d’une fusée après quoi «tout a commencé à trembler, il y a eu une très forte explosion et les portes ont été soufflées ».

Un autre résident de Damas dit à Al Jazeera que l’explosion a été  d’une force et d’une violence “sans précédent” et que l’on a ressenti les effets d’une « tremblement de terre ».

Un habitant de Damas, Tarek Hillnawi était assis à son balcon avec des amis au moment de l’explosion. Il a dit à Al Arabya: “Tout était calme et brusquement nous avons vu  une lumière orange  dans le ciel suivie d’une forte explosion.”

“J’ai cru que c’était la fin pour nous, que tout Damas était en feu” a-t-il ajouté.
Al Arabiya rapport qu’au moins “40 explosions ont été entendues dans toute la capitale suite à l’attaque présumée des israéliens.”

Les images des bombardements :

Une vidéo décrite comme donnant sur Qasioun Mountain, une explosion initiale est suivie d’une deuxième, puis d’une troisième explosion massive. Qasioun montagne est l’endroit où sont stationnées les forces gouvernementales fidèles au président Bachar al-Assad avec tout leur arsenal.

L’Observatoire syrien des Droits de l’Homme  a parlé à des témoins qui ont rapporté avoir vu des missiles dans le ciel au moment des  explosions.

Un responsable syrien a dit à Al Arabiya que les forces d’Assad utilisent leur position  stratégique sur le mont Qasioun pour bombarder les rebelles cachés dans les environs et les faubourgs de la capitale.

“Cette montagne est un site particulièrement stratégique qui contrôle tout Damas,” dit la  source. “Les forces d’Assad sont concentrées dans ces montagnes parce que l’on peut toujours s’attendre  à toute éventualité d’une attaque sur la ville.”

Andrew J. Tabler de l’Institut sur le Proche-Orient (Washington Institute for Near East Policy) a dit au New-York Times : “Des implantations militaires sont présentes partout autour de Qasioun.”

“Il s’y traite de nombreux programmes de recherches et d’installations militaires en relation étroite avec la structure de commande et de contrôle du  régime,” a-t-il dit.

“C’est sans précédent et c’est quelque chose que tout Damas peut voir” a-t-il ajouté.

L’implication d’Israël, telle qu’elle s’avère, correspondrait à la  deuxième  intervention de l’état hébreux contre la Syrie, un développement que le Washington Post décrit comme  “une escalade des tensions entre deux pays  voisins”. IDF avait visé le centre de recherche militaire de Jamraya au nord de Damas en janvier dernier.

Durant plusieurs heures aorès les attaques sur la Syrie le dimanche, IDF a déployé des batteries anti-missiles au nord d’Israël, une à  Haifa et une autre à Safed. Les médias israéliens rapportent que cette mesure de protection (protective measure) a pour but de protéger le pays contre les représailles potentielles de Syria ou du Hezbollah au Liban.

The Post émet l’hypothèse que le  Président Bashar Assad pourrait cette fois décider de répliquer  à Israël, chose qu’il a évité de faire jusqu’à présent, pour se consacrer aux combats engagés depuis deux ans contre les forces sunnites radicales. Le ton du commentateur syrien traduisait bien l’intention belliqueuse du gouvernement syrien, bien décidé à répliquer cette fois:

Le President Obama a déclaré à Telemundo avant les frappes de dimanche :   “Les israéliens sont justifiés à se prémunir  contre le déploiement d’armes sophistiquées ou leur transfert à des organisations terroristes comme le Hezbollah.”

Le New York Times note que les responsables américains ont décrit le complexe de  Jamraya, aussi connu comme un centre de recherché et d’études syriennes comme étant  “le principal centre de recherches de Syrie en matière d’armes biologiques et chimiques.”

Au cours du conflit entre les forces d’Assad et les rebelles, environ  70,000 personnes ont perdu la vie, selon une estimation des Nations Unies.

Selon la chaîne libanaise Al-Mayyadeen apparentée au Hezbollah, Damas a donné son feu vert aux factions palestiniennes sur le plateau du Golan pour lancer des actions anti-israéliennes. 
Cette chaîne reprend minute par minute les communiqués du régime d’Assad. 
Sur le site de la chaîne, le contenu des dépêches reprend essentiellement les problématiques Russe anti-tchétchène, une rhétorique anti-jihad et  et les thèses paranoïaques antisémites.
Pour « Al-Mayyadeen » Israël se positionne en soutien aux islamistes.

Pour un rappel des faits, Israël n’a pas frappé le régime d’Assad en tant que tel, mais le transfert d’armes du régime vers le Hezbollah.
Si le Hezbollah fait corps avec l’armée d’Assad, alors oui, Israël a frappé le régime. En revanche, si le Hezbollah est syrien, il devient armée d’occupation au Liban.

La rhétorique anti-coloniale devrait bientôt s’appliquer à l’un des plus grands colons de l’histoire: le peuple arabo-musulman.

 





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Les dernières infos Damas: un embrasement total du ciel après la gigantesque explosion

    1. MisterCmairvoyant

      Vu de l’Europe, je pense qu’a Israël ne lui arrange pas, renter dans le conflit syrien, au contraire, si son ennemi juré s’affaiblit par lui même, il évitera des retombées désagréables.
      Car il ne faut que ces frappes soient une excuse, pour que tous les pays du monde rendent «coupable» à Israël de tous les malheurs du monde, et devienne une fois de plus le « Bouc Emissaire » pour épier nos fautes, comme d’habitude, pour les chrétiens et les musulmans etc.

    2. Ixiane

      Si la Syrie bombarde Israël, tous les muzzs vont se réfugier en Jordanie… ce serait une bonne nouvelle !!!

    3. Ixiane

      Qu’allait faire Bibi en Chine, alors qu’il est urgent d’être vigilant à domicile …La Chine veut-elle anesthésier Israël, pour que le Hezbollah puisse agir à sa guise??

    4. Ixiane

      Mister clairvoyant
      Quoi que fasse Israël, il est jugé coupable des misères du monde; alors empêcher le Hezbollah de se munir d’armes hyper-sophistiquées est tout à fait légitime; d’ailleurs OBAMA soutient Israël dans cette action .
      On s’en fout de ce que pense et dit l’EURABIA et l’ONULISLAM !!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *