toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Assad-business: ont-ils mis suffisamment de fric de coté? d’Axel Rehouv


Assad-business: ont-ils mis suffisamment de fric de coté? d’Axel Rehouv

Quid du fric syrien?
Le millionnaire Frédéric Chatillon, acteur actif de notre cher « Front National », prestataire du régime d’Assad, fondateur du site  infosyrie.fr , va t-il se contenter d’organiser l’impression des affiches du parti?

L’ancien chef du G.U.D, antijuif dans l’âme, avait trouvé dans le régime d’Assad un refuge, une « terre sainte », LA terre sainte des nazis.
On se souvient que Serge Klarsfeld avait demandé l’extradition d‘Alois Brunner planqué en Syrie avec le soutien du régime. Alois Brunner, cerveau de la déportation des juifs d’Europe,est même devenu membre du cercle politique de la famille Assad. En 1971, il fut choisi par Hafez el-Assad comme conseiller du gouvernement syrien, la Syrie étant connue pour être l’un des derniers états à utiliser d’anciens matériels de guerre allemands. 

Fait anecdotique? Pas tant que ça. La Syrie avait même son Parti Nazi.
Le parti du « Hisb-el-qaumi-el-suri » (PPS) ou Parti National Socialiste en Syrie en est un exemple. Son leader, Anton Saada a copié son style sur le Führer de la nation syrienne, et Hitler devint connu dans ce pays sous le nom de « Abu Ali » (En Egypte son nom était « Muhammed Haidar »). La bannière du PPS portait la svastika sur un fond noir et blanc. Plus tard, une branche libanaise du PPS, qui recevait encore ses ordres de Damas, fut impliquée dans l’assassinat du président libanais Pierre Gemayel.

Loading...

DieudonnéSoralBlanrue et bien évidemment Thierry Meyssan.

La personne qui a racheté aux enchères l’ex-propriété  saisie par le fisc de  l’escroc  M’bala Bala (Dieudonné) était un syrien !
L’un des trois fondateurs du mouvement islamo-nazi d’Alain Soral est Jildas Mahé O’Chinal, un syrien. 
Thierry Meyssan, journalo-propagandiste pour l’Axe Moscou-Damas-Beyrouth-Téhéran, réfugié au Liban depuis 10 ans, va devoir lui aussi se recycler. Fini la gamelle Assad.
Fini les vacances en Syrie, comme le contait l’article du site reflexes.samizdat.net.

Quid de l’argent syrien alimentant la subversion islamo-nazie?
une fois à terre, le régime syrien devrait passer au tribunal international. Il ne restera au nazisme français que les réseaux financiers iraniens via Yaya Gouasmi.

Un coup de pied dans le nazisme mondial.

La tête de proue des nazis du Web va lui aussi souffrir de la fin du régime d’Assad. David Duke, néo-nazi,  un ex-sorcier impérial des chevaliers du Ku Klux, propriétaire d’un Riad en Syrie, proche du régime d’Assad.
David Duke possède une adresse en Syrie. Le 24 novembre 2005, Duck visite Damas en Syrie dans le cadre d’un événement organisé par le régime, dans lequel il est interviewé. Il déclare que « les Etats-unis sont occupés par des juifs lesquels contrôlent les médias et la banque » au même titre qu’Israël occuperait le Golan. EN concluant: « votre combat pour la liberté et le même combat que le notre ». Le membre du parlement Mohammed Habash déclare suite à la visite de David Duke, que ça visite a donné aux syriens « un nouveau regard extrêmement positif du peuple américain ».

De quoi se réjouir?
Possible pour un temps. Le régime syrien à terre, ce sera sans aucun doute le tour du Hezbollah puis de l’Iran.
La fin de l’islamo-nazisme ne verra le jour qu’à la fin de l’islamisme. Il n’en demeure pas moins que les nazis de France risquent de devoir se mettre bientôt au travail.
Comme le rappelle un proverbe arabe: « si tu ne sais pas te servir de ta tête, sers-toi de tes mains ». Qui veut d’un nazi sur son chantier?

Learn Hebrew online

Axel Rehouv’ pour Europe-Israel.org 
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

 





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Assad-business: ont-ils mis suffisamment de fric de coté? d’Axel Rehouv

    1. Moshé007

      Des bruits courent que assad voudrait se faire la malle sous peut, raison pour laquelle Tsahal précipite la cérémonie d’intronisation de la meute !

      Peut-on se poser la question de savoir si ce n’est pas le pouvoir syrien qui ferait appel à Israël pour nettoyer le terrain avant le changement de pouvoir ?

      Poutine qui freinait des deux pieds toute forme de condamnation du régime « socialiste progressiste » au sein des instances onusienne, ne pipe pas mot suite aux attaques israéliennes, elles, mettant en pratique ce que l’imposante institution établie à Genève n’avait même pas oser susurrer ?!?!

      Ce qui est certain, c’est que le silence est d’or dans cette affaire si bruyante. A peine un léger sursaut de Banki !

      Alors pourquoi pas, un avion chargé de valises et un voisin qui s’occupe du ménage, il leur doit bien ça le voisin, 40 ans de voisinage sans histoire, ça vaut bien un petit coup de ballet !

      Qui voudrait laisser un tel désordre après un départ précipité ? surtout que le reste du voisinage semble quelque peu, intrigants !!!

      Maintenant qu’il a du se trouver une nouvelle résidence digne de son rang, il ne va trop s’embarrasser de vieux souvenirs poussiéreux.

      Donc, je ne serai pas surpris d’assister à des changement du coté du palais présidentiel de Damas !

      Dommage, il aurait pu y penser plus tôt !!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *