toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Al-Qaradawi et le nouveau conflit religieux avec Israël


Al-Qaradawi et le nouveau conflit religieux avec Israël

Al-Qaradawi allias Amalek est venu dans la bande de Gaza redonner une petite dose de poison à ses frères déjà dans la misère mentale. Après l’Emir du Qatar avec ses chèques empoisonnés, voici le Chef des Frères musulmans avec son venin…

Lorsque le Chef de l’Islam sunnite explique qu’il faut éradiquer la présence juive sur terre et extirper ce cancer du Proche-Orient (les musulmans doivent finir le travail d’Hitler), il véhicule un message de haine et de destruction.

 Décryptage du message « Faites le Jihad contre Israël, terrorisme, lutte armée, attentats, … »

Loading...

Toute les informations sur la secte criminelle des Frères Musulmans, les petits copains d’Obama et de bons nombre d’Occidentaux

La Rédac IF

par Khaled Abu Toameh – gatestoneinstitute

Si Al-Qaradawi mentor des Frères Musulmans avait visité la bande de Gaza pour inciter les « Palestiniens » à reconnaître le droit d’Israël à exister, il aurait été reçu avec des chaussures et des œufs pourris.

Pendant que le secrétaire d’Etat américain John Kerry poursuit ses efforts pour reprendre les négociations de paix entre Israël et les « Palestiniens », le leader spécialiste de l’islam dans le monde des Frères musulmans, le Cheikh Yusuf al-Qaradawi, est arrivé dans la bande de Gaza pour exprimer son soutien au Hamas.

Al-Qaradawi, qui par le passé a justifié les attentats suicides contre des civils israéliens, est venu à la bande de Gaza à la tête d’une délégation composée de quelque 50 personnalités islamiques de haut niveau de 14 pays.

Learn Hebrew online

Cette visite est considérée comme une grande victoire pour le Hamas et ses partisans et un coup sévère à l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas et sa faction du Fatah «modéré».

Al-Qaradawi, qui dirige l’Union internationale des savants musulmans, est venu dans la bande de Gaza pour inciter les « Palestiniens » à poursuivre la lutte contre Israël.

Lors de sa visite, al-Qaradawi a également exhorté les « Palestiniens » à ne pas abandonner un pouce de terrain aux non-musulmans. Il a également mis en garde contre toute concession sur le « droit au retour » de millions de « Palestiniens » ayant fui leurs villages et villes à l’intérieur d’Israël en 1948. (NDLR – pourquoi pas des milliards !!!)«La Palestine n’a jamais été juive », «La Palestine a toujours été arabe et islamique. » a dit le cheick de 86 ans.

Loading...

Bien qu’al-Qaradawi n’ait pas mentionné Abbas, ses commentaires ont été considérés comme dirigés contre la volonté de l’Autorité palestinienne, d’engager des pourparlers de paix avec Israël.

Quand quelqu’un d’aussi influent qu’Al-Qaradawi déclare aux « Palestiniens » qu’il est interdit de faire des concessions à Israël, il envoie un message d’avertissement à Abbas et aux autres Arabes que le jihad [guerre sainte], et non les négociations, sont «la seule façon de rétablir nos droits. « 

Bien que l’Autorité palestinienne ait appelé ses partisans dans la bande de Gaza à boycotter Al-Qaradawi, des milliers de « Palestiniens » l’ont accueilli triomphalement.

Ses remarques antisémites et le soutien aux attentats-suicide ont valu a al-Qaradawi le respect et l’admiration de nombreux « Palestiniens », en particulier ceux qui cherchent à détruire Israël.

Al-Qaradawi est un héros aux yeux de nombreux musulmans parce qu’il considère les Juifs comme les «ennemis de l’Islam des, agresseurs et des traîtres. »

Dans un sermon de  Janvier 2009, al-Qaradawi a prié >>>voir la vidéo en fin d’article

La visite d’al-Qaradawi a encore renforcé la position du Hamas, lui permettant de resserrer son emprise sur les 1,5 million de « Palestiniens » de la bande de Gaza. Par ailleurs, sa visite a accordé une légitimité au Hamas de la bande de Gaza qui le fait percevoir, dans les pays arabes et islamiques, en un parti islamique acceptable.

Mais plus important encore, la visite et les déclarations d’al-Qaradawi servent aussi à rappeler que le conflit israélo-arabe est centré, plus que jamais, sur la religion. Le message du Sheikh aux  musulmans – ce conflit est un conflit religieux et non une question politique.

Il s’agit d’un message sans équivoque qui souligne qu’aucun musulman n’a le droit de renoncer à une terre musulmane leur appartenant en faveur des non-musulmans. Pour ce qui concerne Al-Qaradawi, le Hamas et ses partisans, le conflit n’est pas un règlement au sujet d’un poste de contrôle. Au contraire, il s’agit de la présence d’Israël et le fait qu’il pas le droit d’exister au Moyen-Orient.

Par Aschkel – rédaction israel-flash





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Al-Qaradawi et le nouveau conflit religieux avec Israël

    1. Charles Martel

      Les musulmans ont déja bien aidé Hitler;qui s’était allié au mufti de Jérusalem.
      Dans un autre contexte combien de musulmans ne sont pas venu collaborer pour exterminer pendant la guerre de Serbie…

    2. moka

      Mais c est eux le grand cancer de ce monde ils pourissent le monde avec leur conflit religieux, et le terrorisme sont a grande majorité l œuvre de l islam ,partout ou est l islam la désolation est présente.Regardé en Europe ce que cette peste verte cause comme dégâts. Toutes religions vivent en paix sauf eux qui nous imposent toujours plus leur religion maléfique.

    3. J.Danon

      Si kerry a du temps à perdre qu’il vienne faire du tourisme en Israel mais il n’y a RIEN à négocier,l’un des 2 protagonistes DOIT MOURIR POLITIQUEMENT; on ne peut pas partager un si petit territoire et ce ne serait pas logique puisque les arabes ont la Palestine Orientale et 21 autres pays arabes où vivre. Leur revendigation est malsaine,illogique, insupportable vu leur intolérence religieuse et leur mentalité fanatique et toute cette histoire est MALSAINE. Il faut expulser les arabes que cela plaise ou non à obama,on discutera après. Etant bien évident qu’après, les arabes S’INTEGRERONT PARFAITEMENT en Palestine Orientale et ils ont intérêt à le faire s’ils ne veulent pas être massacrés par LEURS gouvernements avec le plein accord de l’onu si délicat avec Israel qui n’a pas le droit de leur faire une égratignure avec des balles en caoutchouc de préférence en…photo! Lorsque kerry en aura marre de courir pour rien,il restera chez lui et pourra expliquer à obama qu’il a mal…aux pieds! PS les lettres de votre code sont ILLISIBLES c’est pourquoi on ne peut pas les reproduire!!!!!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *