toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sondage: une majorité de musulmans pour l’application de la Charia




Une étude publiée mardi révèle qu’une majorité de musulmans dans le monde souhaitent l’application de la loi islamique dans leur pays, même si leurs interprétations divergent sur son champ d’application

L’étude de l’institut américain Pew parue mardi montre qu’une majorité des musulmans, notamment en Asie, Afrique et Moyen-Orient, sont favorables à l’établissement de la charia dans leur pays. Mais le plébiscite accordé à la loi islamique varie sensiblement en fonction des régions – 8% en Azerbaïdjan contre 99% en Afghanistan -, ce que l’institut attribue à des contextes historiques différents, notamment en matière de séparation de l’Église et de l’État.

Cette vaste étude, réalisée de 2008 à 2012 auprès de 38.000 personnes dans 39 pays, porte sur le thème de « Religion, politique et société » dans la communauté musulmane, forte de 1,6 milliard d’individus, la deuxième religion au monde après la religion chrétienne.

L’étude révèle que l’application de la charia est surtout souhaitée dans la sphère privée, pour régler les affaires familiales ou foncières, par les musulmans qui vivent dans des pays où siègent déjà des tribunaux religieux de ce type.

La violence au nom de l’Islam largement rejetée

L’exécution de musulmans convertis à une autre religion ou les supplices des coups de fouet ou des mains coupées pour les voleurs recueillent une minorité d’avis favorables, sauf pour une forte majorité en Afghanistan et Pakistan et un peu plus d’une personne sur deux au Moyen-Orient et Afrique du nord. Seuls l’Afghanistan et l’Irak excusent majoritairement les « crimes d’honneur ».

De façon générale, la violence au nom de l’Islam est largement rejetée même si elle est approuvée par des minorités substantielles au Bangladesh, en Egypte, en Afghanistan et dans les territoires palestiniens. Ainsi, 81% des musulmans américains estiment qu’elle n’est « jamais » justifiée, contre une moyenne médiane de 72% dans le reste du monde, précise l’étude.

Pour la plupart des musulmans des deux sexes, la femme doit obéir à son mari

Les sondés sont aussi majoritaires à vouloir accorder la liberté religieuse aux autres religions et la moitié d’entre eux se disent préoccupés par l’extrémisme religieux dans leur pays, dont une majorité en Egypte, Tunisie ou Irak.

Dans la plupart des pays, une majorité de femmes comme d’hommes estime que la femme doit obéir au mari, notamment en Irak, Maroc, Tunisie, Indonésie, Afghanistan et Malaisie, mais une majorité aussi estime qu’une femme doit pouvoir décider toute seule de porter ou non le voile.

Religion et vie moderne font bon ménage

La plupart des musulmans interrogés ne ressentent pas de tensions entre leur religion et la vie moderne, préfèrent un régime démocratique, aiment la musique ou les films occidentaux même s’ils pensent que cette culture sape la moralité. Une très forte majorité considère enfin la prostitution, l’homosexualité, le suicide ou l’alcool immoraux mais le regard sur la polygamie diverge (4% l’estime moralement acceptable en Bosnie-Herzégovine contre 87% au Niger).

La Charia n’est pas une loi à la carte et nécessite une réforme de fond

La Charia est la loi islamique figée, insécable et consultable dans toute université islamique reconnue. Elle est invoquée comme loi régissant tout les espaces de la vie d’un citoyen d’un état islamique notamment par l’Organisation de la Coopération Islamique, par les Frères Musulmans et est applicable à ce jour dans la bande de Gaza et dans les territoires régis par l’Autorité palestinienne.
La Charia a été jugée incompatible avec les droits humains par la cour européenne des droits de l’homme par un arrêt datant du 31 juillet 2001. Voir en détail:
http://blog.sami-aldeeb.com/2011/01/18/la-loi-islamique-est-incompatible-avec-la-democratie-et-les-droits-de-lhomme/

Learn Hebrew online

 

 

Source: http://www.rtl.fr/actualites/info/politique/article/une-majorite-de-musulmans-dans-le-monde-favorable-a-l-application-de-la-charia-7760958357





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Sondage: une majorité de musulmans pour l’application de la Charia

    1. Serge Belley

      DE TOUTE BEAUTÉ A VOIR, Qu’elle est belle cette religion d’amour, de paix et de charité… De là a dire qui aime bien châtie bien, il n’y a qu’un pas.

    2. michel boissonneault

      cela prouve hors de tout doute que cette majorité est dangeureuse
      pour le reste de la planète

    3. mehdi assem

      Au président Obama et aux gouvernement européens d’appliquer la charia islamique aujourd’hui après ces punitions d’ALLAH les inondations et ces tornades en Europe et en Usa pour éviter la mort de leurs peuples par ces punitions d’ALLAH les catastrophes naturelles les astéroïdes les météorites ALLAH dit ( Dis-leur : «Dieu a le pouvoir de susciter contre vous un cataclysme descendant du ciel ou surgissant de la terre, ou de vous diviser en sectes rivales et de faire goûter aux uns la brutalité des autres.» Regarde comment Nous varions Nos enseignements, afin de les amener à comprendre.Ton peuple qualifie le Coran d’invention, alors qu’il est la stricte Vérité. Dis : «Je ne suis nullement votre garant.») 65 et 66 sourate AL An’am les bestiaux

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *