toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La ville de Saint-Denis s’apprête à célébrer des assassins palestiniens !


La ville de Saint-Denis s’apprête à célébrer des assassins palestiniens !

Aujourd’hui mercredi 17 avril, la Bourse du Travail de la Mairie de St Denis, la Ligue des Droits de l’homme et le MRAP vont honorer des criminels lors de la journée des « prisonniers politiques » :

– Fathya Barghouti va s’exprimer au nom de son mari Majdi Rahima Rimawi, membre de l’organisation terroriste palestinienne FPLP (le FPLP est l’auteur de l’attentat meurtrier de la synagogue de la rue Copernic à Paris en 1980), condamné à la prison à vie pour l’assassinat du Ministre du tourisme israélien Rehavam Ze’evi, et fait citoyen d’honneur par la ville de Bezons. Un homme qui a du sang sur le mains.

– Amir Jabar Sharif Sawalma, membre du FPLP, arrêté en 2003 pour sa participation à plusieurs attentats terroristes qui ont coûté la vie à au moins quatre juifs israéliens, condamné à la prison à vie. Un homme qui a du sang sur les mains.
– Allam Kaabi, un des terroristes les plus important du FPLP, qui a planifié, dirigé et exécuté l’assassinatde Rehavam Ze’vi. Un homme qui a du sang sur les mains.
– Salah Hamouri, membre du FPLP, qui a été arrêté alors qu’ils projetait l’exécution du Grand Rabbin d’Israël Ovadia Yosef, et qui a été libéré lors de l’échange contre Gilad Shalit. Juste après sa libération, il déclarait à Reuters : « le Rabbin Yosef mérite de mourir ». S’il n’a pas de sang sur les mains, il planifiait un attentat contre une sommité religieuse juive israélienne.

Loading...

Au mois de mars dernier, le préfet du Val-d’Oise, Jean-Luc Nevache, avait vivement condamné la décision de la mairie communiste de Bezons d’élever Majdi Irhima-al-Rimawi au rang de citoyen d’honneur, car « elle ne pouvait ignorer l’implication de l’intéressé dans l’assassinat d’un ministre israélien en 2001 à Jérusalem et sa condamnation à 80 ans de prison » (2). Le préfet ajoutait :

Dans ce département du Val-d’Oise qui se caractérise par la présence d’un éventail particulièrement large d’habitants de différentes origines et croyances, la mission quotidienne de l’État est de favoriser les relations de confiance et de respect mutuel entre les uns et les autres ; cette exigence ne peut qu’être fortement contrariée par une décision qui contrevient gravement au message de sérénité et de tolérance que les élus de la République ont le devoir de porter.

Pour ma part, je me demande pourquoi Amjad et Hakim Awad qui ont abattu Elad 4 ans, Yoav 11 ans, et le bébé âgé 3 mois du couple Ehud et Ruth Fogel durant leur sommeil à Itamar en 2011 ne sont pas sur la liste des personnes honorées. Ils font eux-aussi partie du FPLP. Le carnage est peut-être trop récent.

Au fait monsieur Valls, où en est votre guerre sans répit contre l’antisémitisme ?

Dreuz





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “La ville de Saint-Denis s’apprête à célébrer des assassins palestiniens !

    1. Hazout

      La question que je me pose, quant aux motivations des Élus de Bezons et de Saint Denis de vouloir honorer ces terroristes du FPLP, est le font- ils pour des considérations électorales, alors que nous nous approchons des élections municipales de l’an prochain, mais bien entendu ils n’a voueront jamais cela, mais on ne peut s’empêcher de ressentir du dégoût devant cette attitude méprisable.

    2. boukobza

      les cocos ont toujour soutenue les terroristes c’est pas nouveaux eux et le fn c’est la meme merde ,quelque fois j’ai honte d’etre Français

    3. scharbach

      En fait la ville de Saint-Denis dans le 93 a une longue tradition de glorification des assassins; des criminels en tout genre pour peu qu’il s’agisse d’ennemis de la démocratie et de notre pays. Dans les années 50
      Fernand Grenier ancin Ministre, député communiste organisait des manifestations à la gloire de « l’oncle HO »puis ma guerre d’Indochine terminée nous êumes droit à des manifestations de soutien à d’aussi éminents défenseurs des droits de l’homme que Ben Bella et les internés de l’ile d’AIx, de Yveton momebre du PC exécuté à Alger en 1957 pour avoir tente de faire sauter la moitié de la ville (usine d’approvisonnement de la ville en Gaz, l’aspirant Maillot qui avait livré un camion d’armes au FLN, j’en passe et ds meilleurs. La guerre d’Algérie terminée la municipalité trouvat de nouvelles idoles en la personne de Fidel Castro, du « Che » ou de Pol Pot.Aujourd’hui qu’il n’y a plu « de colonialisme français » la tradition est maintenue en mettant Israel comme nouvel objectif de la haine propagée par le PC qui ne change pas dans ses méthodes d’intoxication, decsésinfomtaion et de déstsbilisation selon les enseignements des maitre successifs de l’ex URSS et de l’ex KGB

    4. Beate

      « En fait la ville de Saint-Denis dans le 93 a une longue tradition de glorification des assassins; des criminels en tout genre. »

      Oui, il y a un « square Robespierre » avec un buste imposant de l’homme qui :
      Le 12 août 1793, Robespierre déclare à la Convention : « Que le glaive de la loi, planant avec une rapidité terrible sur la tête des conspirateurs, frappe de terreur leurs complices ! Que ces grands exemples anéantissent les séditions par la terreur qu’ils inspireront à tous les ennemis de la patrie ! »

      La loi des suspects est adoptée le 17 septembre 1793. Sont jugés « suspects » d’après l’article 2 : « Ceux qui, soit par leur conduite, soit par leurs relations, soit par leurs propos ou leurs écrits, se sont montrés partisans de la tyrannie ou du fédéralisme et ennemis de la liberté […]. Ceux à qui il a été refusé des certificats de civisme. Les fonctionnaires suspendus ou destitués de leurs fonctions par la Convention nationale ou ses représentants. Les nobles, les maris, les femmes, pères, mères, fils ou filles, frères ou sœurs, qui n’ont pas constamment manifesté leur attachement à la Révolution. Ceux qui ont émigré du 1er juillet 1789 au 8 avril 1792, bien qu’ils soient rentrés en France »
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Terreur_%28R%C3%A9volution_fran%C3%A7aise%29#Les_mesures_de_la_Terreur_.28juin_1793-juin_1794.29

      Il y a une « impasse Saint-Just » (qui se vantait de porter des culottes en peaux de chouans).

      Il y a une avenue Lénine (À lire : Le Livre Noir du Communisme).

      Une amie et moi-même pensions rebaptiser les rues et les avenues de Saint-Denis. Par exemple afficher « avenue Pol Pot » sur le panneau « avenue Anatole France ».

      À SAVOIR : Tous les dimanches dans la rue Gabriel Péri, près du marché, des militant(e)s pro-Palestine ont un petit stand où ils vendent des produits en provenance de Palestine, distribuent des tracts de propagande anti-Isarël, et parfois font signer des pétitions contre Israël. Ces militant(e)s ont une autorisation écrite de la mairie de Saint-Denis. J’ai demandé à voir la lettre d’autorisation de la mairie et ils me l’ont fièrement montrée. J’ai discuté avec eux, ils sont d’une grande naïveté ou d’une grande bêtise, ils sont convaincus de la véracité des informations (contre-vérités) qu’ils diffusent.

      Territoires palestiniens – Camp de Rafah
      La ville de Saint-Denis entretient des liens avec le camp de Rafah depuis 2001.
      http://ville-saint-denis.fr/jcms/jcms/sd_17168/territoires-palestiniens

      Quelles solidarités avec la Palestine ?
      La mairie de Saint-Denis organisait vendredi 29 avril 2011 une soirée débat intitulée « Quelles solidarités avec la Palestine ? ». Débat précédé d’un rassemblement sur le parvis de l’hôtel de ville en solidarité à Salah Hamouri, jeune franco palestinien emprisonné en Israël.
      http://ville-saint-denis.fr/jcms/jcms/prod_34260/quelles-solidarites-avec-la-palestine

      Voici quelles informations sur l’islamisation de Saint-Denis.
      http://unmondesansislam.wordpress.com/2012/08/26/la-classe-politique-francaise-est-lache/

      http://unmondesansislam.wordpress.com/2012/08/27/conference-internationale-pour-la-liberte-dexpression-et-les-droits-de-lhomme-tenue-le-9-juillet-2012/

      http://ripostelaique.com/le-quotidien-dun-apostat-de-lislam-a-saint-denis-93.html

      http://islamineurope.unblog.fr/2012/08/01/conference-du-cheikh-ghassen-khalil-mohamed-musallam-au-centre-tawhid-bastion-de-lislam-radical-a-saint-denis-les-colons-sionistes-violent-colonisent-et-occupent-les-terres-de-nos-freres-en-pa/

      Maintenant voilà ce qu’a vécu, à Saint-Denis, une enfant qui avait le malheur d’avoir un nom de famille à sonorité juive. http://lawandfreedomfoundation.org/2013/02/12/this-is-paris-today/

    5. alain

      les cocos francais ont toujours étés de la vraie M…..Comme ils ne representent plus rien en france hormis leur attachement a l’islam, ce sont des pauvres types ignares antisémites de la pire espéce. Mais ce que je ne comprends pas c’est le silence de l’ambassade d’israel qui ne réagit meme pas auprés de hollande ou de vals. Eux les champions de la lutte en parlote de l’antisémitisme.

    6. Paul

      Le PCF (et les Verts) se caractérise par un antisionisme primaire et abject et ignoble qui l’incite à prendre fait et cause pour les terroristes arabes. Le PCF espère survivre politiquement grâce aux votes des arabes de France. N’oublions pas que ces municipalités resteront communistes après les accords habituels avec les socialistes.

    7. Françoise LAVIGNE

      Comment entendre cet évènement? honorer le terroriste dans une démocratie??? antisémitisme (l’ennemi de mon ennemi est mon ami)ou une amnésie qui fait oublier les attentats sur la terre de France.???

      Et qui sont ses terroristes qu’on pousse dans la catégorie des héros?

      des Syriens, des Iraniens, des Irakiens venus passer leurs nerfs sur ce minuscule pays démocratique qu’est ISRAEL…

      Je pensais que les cocos français avaient au moins gardé un certain sens des réalités!!! ils en deviennent ridicules. A quand la fête pour Hitler, Staline, l’ETA, Ben Laden, Pétain???

      Je suis écœurée par cette France qui soutient des terroristes, des meurtriers, et qui refuse la vérité, tout en condamnant Israel, mi figue, mi raisin…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *