toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël/Iran : difficile décision à prendre


Israël/Iran : difficile décision à prendre

Frapper d’ici l’été ?

L’ancien chef du renseignement militaire Amos Yadlin a « largué une bombe » à l’Institut d’études de la sécurité nationale mardi avec sa déclaration que d’ici cet été l’Iran franchira certainement la ligne rouge établie par le Premier ministre Benjamin Netanyahu au sujet de son programme nucléaire . Yadlin a déclaré que l’Iran pourrait atteindre une capacité d’évasion nucléaire au moment des élections iraniennes en Juin.

La situation est extrêmement compliquée. D’une part, les Iraniens développent des capacités menaçantes. D’autre part, ils pourraient détourner une partie des matières dangereuses vers des projets civils, reportant ainsi leur décision sur l’opportunité de fabriquer une bombe nucléaire.

Mais la plupart des matières détournées pour des projets civils pourraient par la suite être réaffectées à pour un usage militaire, selon Yadlin. Si l’Iran décide de fabriquer une bombe nucléaire, le monde entier le saura. L’ancien conseiller de la sécurité nationale Uzi Dayan a quant a lui déclaré mardi que l’Iran ne pouvait pas garder un tel secret concernant cette décision, et cela même s’il n’y avait pas d’inspecteurs de l’Agence de l’énergie atomique internationale sur le sol iranien.

Il est connu que lorsque Yadlin était à la tête du renseignement militaire (2006-2010), sont point de vue était que l’action militaire israélienne était préférable que d’accepter un Iran nucléaire, mais le temps pour prendre une telle décision n’était pas encore arrivé. Mardi, il a déclaré que le temps de la décision est maintenant imminent.

Les déclarations de M. Yadlin viennent au même moment que celle du Directeur du renseignement militaire le Brigadier Général LTAY Baron, qui a dit que le président syrien Bachar al-Assad a utilisé des armes chimiques mortelles contre ses adversaires – du gaz sarin probablement.

Les États-Unis préfèrent sans l’ombre d’un doute ne pas intervenir en Syrie malgré la promesse du président Barack Obama de réagir avec force contre l’utilisation criminelle des armes chimiques.

Il y a un lien entre le programme nucléaire iranien et les événements en Syrie. Si les Etats-Unis ne tiennent pas leurs menaces concernant le régime d’Assad à Damas, qui peut compter sur le monde libre pour être plus agressifs et déterminés en ce qui concerne le régime iranien à Téhéran (qui ignore également les menaces d’Obama)?

Cela complique le dialogue qui vise à empêcher l’Iran d’obtenir des armes nucléaires.

Obama et le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel, qui était en Israël cette semaine, voient les lignes rouges que la Syrie et l’Iran sont apparemment en train de franchir, mais ils préfèrent jouer les daltoniens. Ils ne veulent pas voir ou reconnaître ce qui se passe, mais qui dans le monde ne comprend pas la situation réelle?

Israël hésite à agir de façon indépendante en raison de l’opposition internationale. Israël a également décidé de se montrer patient par la fourniture  d’armes, envoyées par Washington pour les Forces de défense israéliennes.

Yadlin et d’autres analystes, comme lui pensent que l’Iran se rapproche du seuil de la production d’armes nucléaires, mais peut-être ne le feront-il pas tant que Obama est au pouvoir. L’Iran pourrait attendre l’élection du prochain président.

La position d’Israël doit prendre en compte les nouvelles réalités. Israël devrait-il encourager des actions visant à faire cesser de fonctionner les centrifugeuses iraniennes et s’abstenir de toute action pour laquelle il n’y a pas de coopération de la part des puissances occidentales?

La décision d’Israël devient de plus en plus difficile chaque jour qui passe. Yadlin a souligné mardi que le temps de prendre la décision est maintenant plus proche que jamais.

Résumé par Aschkel – rédaction israel-flash source  israelhayom

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Israël/Iran : difficile décision à prendre

    1. harcosse

      Préparez vs à recevoir des pluies des missiles s coudes .Le programme nucléaires iranien ne menace pas Israël , il menace les pays du golf

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap