toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Génocide arménien, nous nous souvenons


Génocide arménien, nous nous souvenons

A nos amis arméniens

L’équipe d’Europe Israël se tient aux côtés de nos amis arméniens, pour que jamais nous puissions oublier le premier génocide du XXème siècle commis par l’empire Ottoman qui a exterminé près d’un million et demi de personnes. Une entreprise planifiée et jamais reconnue par les différents gouvernements turcs qui se sont succédés. Pire l’actuel gouvernement mené par Erdogan vitupère et menace lorsque ce sujet est abordé.

Non à la négation de l’histoire !

Pour les députés il est grand temps de reconnaître le génocide arménien

98 ans marqués par des meurtres, les législateurs israéliens de tout horizon politique s’accordent sur le fait que le Génocide arménien devrait être reconnu.

Les membres de la Knesset de gauche et de droite ont appelé mardi Israël à reconnaître le génocide arménien, un sujet qui a été évité pendant des années de peur de blesser des relations diplomatiques avec la Turquie.

«Je suis conscient de la sensibilité, mais je ne blâme pas la Turquie d’aujourd’hui. Le gouvernement qui a commis ces actes a été renversé par la Turquie elle-même », déclare l’ancien président de la Knesset Reuven Rivlin lors d’une session spéciale sur le sujet, marquant 98 années depuis la série des massacres ayant eu lieu. Cette question ne peut pas être transformée en une question politique, a-t-il souligné.

Rivlin a également abordé les efforts pour réparer les liens entre Jérusalem et Ankara, suite à la mort de neuf ressortissants turcs de Tsahal en 2010 lors d’une attaque du Mavi Marmara alors qu’il tentait de briser le blocus naval et d’atteindre la bande de Gaza contrôlée par le Hamas.

« Je suis sûr que la Turquie sera un allié. Je pense qu’une solution doit être trouvée à cette crise, mais il est impensable que la Knesset ignore cette tragédie « , a déclaré Rivlin. « Nous exigeons que les gensne nient pas l’Holocauste, et nous ne pouvons pas ignorer la tragédie d’une autre nation. »

Entre 1 million et 1,5 millions d’Arméniens sont estimés avoir été tués par les forces ottomanes en 1915. La Turquie nie avec véhémence qu’elle a commis un génocide. La reconnaissance des massacres serait susceptible d’endommager les relations entre Israël et Ankara à un moment où les deux pays tentent de rafistoler des liens après plusieurs années d’entente.

Il y a d’énormes différences entre l’Holocauste et l’assassinat des Arméniens, a déclaré Rivlin à la radio de l’armée. Sans occulter ces différences, Israël doit trouver un moyen de «remplir son obligation morale, de se rappeler les torts causés à autrui. »

«La réconciliation avec la Turquie est une importante décision stratégique, mais elle ne devrait pas affecter la reconnaissance [du génocide arménien]», a déclaré Meretz Zahava Gal-tête sur, qui a lancé le débat. Il est temps pour Israël dese joindre aux 27 autres pays et de reconnaître cet assassinat de masse, a-t-elle ajouté.

Ayelet Shaked (foyer juif) était également d’accord sur le fait qu’Israël doit reconnaître officiellement le génocide. «Le silence du monde face au génocide a influencé Hitler quand il a planifié la solution finale», dit le législateur, ajoutant qu’Israël ne peut pas se permettre d’encourager l’oubli. «Quand une nation est en danger, personne ne se soucie. Personne ne se souciait du génocide au Rwanda, poursuit-il. Le destin de chaque nation est entre ses mains. »
Ce mardi, Monsieur Israël W. Charny, Président directeur de l’Institut sur l’Holocauste et le génocide à Jerusalem, expert mondial sur le génocide, a fait don de sa bibliothèque au Musée de l’institut du génocide arménien. La collection comprend des centaines de volumes sur l’Holocauste et le génocide arménien, ainsi que d’autres événements de l’histoire.

Source : timesofisrael – .cicad.

Ասում են, մի հայ աղջիկ, գաղթելիս
Հայաստանից մի ծաղիկ է տարել,
Ջրել արցունքով ամեն լացելիս
Եվ վերադարձի հույսով փայփայել,
Ամեն մի ծաղիկ, մայր հողում ծլած
Ձգտում է դեպի երկինք ու արև,
Իսկ նա, ուր լիներ, գլուխը ծռած,
Նայել է դեպի երկիրն իր քարե,
Եվ ուղղել է գլուխը տրտում,
Միայն հայրենի հողում քարքարոտ…
…Այդ ծաղիկը կա ամենքի սրտում
Եվ կոչվում է նա ..ՀԱՅՐԵՆԻ կարոտ…





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Génocide arménien, nous nous souvenons

    1. Isaïe

      Il est incroyable que l’état d’Israël ne reconnaisse officiellement le premier génocide humain commis par les Turques contre les Arméniens, quitte a se faire un nouvel ennemis, un de plus dans le monde musulman ne changera pas grand chose a la haine contre Israël.

      Effectivement, Hitler a du prendre ce génocide comme exemple et le silence international qui l’a entouré pour commettre le plus grand crime contre l’humanité et que des salauds de toutes espèces essaient de nier comme les Turques avec les Arméniens.

    2. Vigdor

      Cynique « realtpolitic » qui fait regarder en l’air quand il s’agit de reconnaissance morale elementaire.
      Reconnaissance n’est pas revendication et n’engage que la sensibilite et l’esprit.
      Ainsi, on oublie au nom des interets souverains, et l’Armenie et le Tibet pour ne pas froisser la susceptibilite d’allies, ou soi-disant.
      Dans l’exemple turc, l’heure est malheureusement passee;il fallait profiter des mouvements de menton de (l’in)Sultan Erdogan pour regler le contentieux armenien par une reconnaissance « kadat vekadin » du genocide initiateur du 20 iemme siecle, de sinistre memoire.
      Reste encore le moment de la visite a Gaza de la Suffisante Porte pour lui faire la reponse du berger a la bergere.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap