toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pakistan : des musulmans se réjouissent d’avoir incendié des maisons de chrétiens – Christians under siege: Mob rule in Lahore


Pakistan : des musulmans se réjouissent d’avoir incendié des maisons de chrétiens – Christians under siege: Mob rule in Lahore

Nous ne sommes plus étonnés, les médias français sont terriblement silencieux lors de massacres de chrétiens par des musulmans : si l’élection d’un nouveau pape fait monter l’audimat, les chrétiens massacrés, cela n’intéresse personne – disons pas les bobos bien pensants et les abonnés aux « nouvelles » télévisées ? Au Pakistan un quartier chrétien est brulé, avez vous lu de nombreux articles dans la presse, en avez-vous entendu parler?

The destruction a Christian neighbourhood suffered on Saturday speaks volumes about growing religious intolerance in the country.

An over 3,000-strong mob set ablaze more than 150 houses of Christians in Lahore’s Joseph Colony over alleged blasphemous remarks against Prophet Muhammad  (pbuh) by Sawan Masih, a 28-year-old Christian sanitation worker, three days earlier.

Épuration religieuse : on lance une rumeur de « blasphème de l’islam » contre un chrétien, on inflige ensuite une punition collective à 100 familles chrétiennes, les forçant à quitter la ville. 

Allahu akbar, c’est ainsi qu’allah est grand !

 

 


Pakistan-lahore

Pakistan-lahore-2

 

Pakistan-Lahore-3

Images : Twitter @PakistanAtheist

Plus d’une centaine de maisons dans le quartier chrétien de Badami Bagh à la périphérie de la ville pakistanaise de Lahore ont été cambriolées et brûlées par une foule de musulmans ce samedi, a déclaré la police locale.

Les chrétiens ont été forcés de quitter la ville.

L’accusation d’avoir insulté le prophète Mahomet, présentée vendredi dernier contre l’un des habitants du quartier, est devenue la cause de troubles. Plusieurs organisateurs des attaques ont été arrêtés.

Source :Poste de Veille  La Voix de la Russie, 9 mars 2013

Learn Hebrew online

Christians under siege: Mob rule in Lahore

A rioter sets a house on fire in Joseph Colony. PHOTO: ABID NAWAZ/EXPRESS.


 
LAHORE: 

The destruction a Christian neighbourhood suffered on Saturday speaks volumes about growing religious intolerance in the country.

An over 3,000-strong mob set ablaze more than 150 houses of Christians in Lahore’s Joseph Colony over alleged blasphemous remarks against Prophet Muhammad  (pbuh) by Sawan Masih, a 28-year-old Christian sanitation worker, three days earlier.

Sawan was arrested on Friday when his Muslim friend, Shahid Imran, accused him [Sawan] of blasphemy, triggering an exodus of fearful Christians from the neighbourhood. The police also took Chaman Masih, father of the accused, and one of his brothers into custody.

“Only the person who committed blasphemy should be taught a lesson, while remaining families should not be harmed,” Imran, who lodged a case against Sawan, told The Express Tribune. Imran added that he could not be blamed for the destruction that followed his FIR.

The exact number of houses torched in Joseph Colony, located in Badami Bagh area, was not immediately known, but President Asif Ali Zardari, Prime Minister Raja Pervaiz Ashraf and Punjab Chief Minister Shahbaz Sharif have ordered an immediate inquiry into the arson attacks.

Ordering a judicial inquiry, Shahbaz Sharif said the arsonists would be tried in anti-terrorism courts for their ‘barbaric’ acts. He also announced that SSP Sohail Sukhera and SP Multan Khan have been immediately made OSDs, whereas the DSP and SHO of the area have been suspended.

“The barbarism demonstrated today has no justification,” said Shahbaz, while addressing an emergency press conference in Lahore. He also announced financial assistance worth Rs0.2 million for each affected family. President Zardari also called a report into the ‘unfortunate incident’. “The president said such acts of vandalism against minorities tarnish the image of the country,” presidential spokesperson Senator Farhatullah Babar said in a statement. Prime Minister Ashraf also ordered an “expeditious inquiry and measures to stop recurrence of such incidents in future”, his office said in a statement.

Free-for-all

Incensed protesters began to gather in the area Saturday morning and later set on fire houses and other items including furniture, crockery, auto rickshaws, bicycles and motorbikes belonging to Christians in the area. There was no loss of life reported during the rioting and arson attacks but 20 policemen sustained bruises during clashes, officials said.

Riaz Masih, whose house was also burnt down, told The Express Tribune that Christians were fleeing for their lives, adding that a majority of the protesters on Saturday were Pashtun labourers.  Television channels showed footage of violence from the scene as masked protesters damaged or burned down households, while police used batons in a failed attempt to disperse them. “Thick clouds of smoke engulfed the small houses, mostly consisting of one or two rooms, and many of them looked like charred shells,” said an eyewitness.

According to police, protesters burnt 25 houses but Dr Ahmad Raza, in-charge of local rescue operations, and the Human Rights Commission of Pakistan (HRCP) put the number at more than 100.

“At least 160 houses, 18 shops and two small churches were burnt by protesters,” said Raza, who was busy in rescue operations in the area.

Expressing grief and anger at the attack, HRCP Chairwoman Zohra Yusuf put the number of houses burnt during the protest at over 100. She criticised the provincial government and said “it totally failed in providing protection to a minority community under siege”.

Shamaun Alfred Gill, a spokesman for the All Pakistan Minorities Alliance, also condemned the incident and demanded the government provide security to the Christian community.

Published in The Express Tribune, March 10th, 2013.

 

———————————————————————————————————————————————————————————————————————————–

 

Plus de 3.000 musulmans en colère ont pris d’assaut Joseph Colony, un quartier chrétien de Lahore.

Une vive discussion sur la religion entre deux amis pris de boisson est à l’origine d’une émeute samedi à Lahore, au Pakistan, au cours de laquelle des musulmans ont incendié plus de 100 maisons appartenant à des chrétiens, ont indiqué dimanche la police et des témoins.

Plus de 3.000 musulmans en colère ont pris d’assaut Joseph Colony, un quartier chrétien de Lahore (est), après l’arrestation d’une chrétien accusé d’avoir tenu trois jours auparavant des propos blasphématoires contre le prophète Mahomet.

Les violences n’ont pas fait de victimes.

La police a indiqué avoir arrêté plus de 60 personnes soupçonnées d’avoir participé aux violences et le porte-parole du gouverneur de la province du Punjab a promis le tribunal antiterroriste aux émeutiers.

Sawan Masih a été arrêté vendredi après avoir été dénoncé par un ami musulman, Shahid Imran, l’accusant de blasphème, crime passible de la peine capitale au Pakistan, pays troublé de 180 millions d’habitants dont 97% sont musulmans. Un grand nombre de chrétiens avaient alors fui leur foyer, craignant des représailles.

Les deux amis « étaient ivres mercredi quand ils se sont disputés » à propos de la religion, a expliqué à la presse Multan Khan, l’officier de police en charge de la zone.

Une porte-parole de la police du Punjab, Nabila Ghazanfar, a annoncé plus tard que quatre hauts responsables, dont Multan Khan, avaient été démis de leurs fonctions pour « négligence » et pour avoir échoué à maîtriser les émeutiers. Les victimes vont recevoir 200.000 roupies chacune en compensation et les autorités prendront à leur charge le coût des reconstructions, selon le gouvernement du Punjab.

La sévérité des lois pakistanaises sur le blasphème a attiré l’attention de la communauté internationale et suscité une vive émotion l’an dernier avec « l’affaire Rimsha ».

Cette jeune chrétienne illettrée, d’environ 14 ans, était restée trois semaines en détention provisoire dans l’une des prisons les plus dures du pays, après avoir été accusée d’avoir brûlé des feuilles de papier sur lesquelles étaient écrits des versets du Coran.

Toutes les charges contre Rimsha ont été abandonnées par la justice pakistanaise depuis.

 

 

Note de la rédaction-dhimmi : vilains chrétiens ! Vous êtes vraiment insultant et Allah n aime pas les insultes sur son prophète beau, intelligent et dégeulant de principes moraux. Vous rendez vous compte que vous faites obstruction à l’amour entre les peuples et à la joie et à la paix et à la conversion ? Vous devriez être condamné par la justice Pakistanaise (et française) pour avoir provoqué des pacifistes.

Note de la rédaction: Bien évidemment cet évènement est scandaleux et prouve encore combien la violence et la haine habite cette religion-politique dont le prophète n a favorisé l’expansion quasiment que par la guerre.

Source: http://www.lalibre.be/actu/international/article/802255/pakistan-des-musulmans-brulent-100-maisons-de-chretiens.html







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Pakistan : des musulmans se réjouissent d’avoir incendié des maisons de chrétiens – Christians under siege: Mob rule in Lahore

    1. Ixiane

      La France est en manque d’immigrés ; c’est le moment de faire un choix :Recevez ces pauvres gens chrétiens au lieu de faire entrer des musulmans, qui ne cherchent qu’à nous dhiminiser !!

    2. Michel Lechartier

      Un article objectif sur les Arabes Chrétiens de Judée Samarie serait le bien venu…. Il paraîtrait que 80% de la population Arabes Chrétiens ont du fuir la Judée Samarie et pour aller ou ???

      Michel

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *