toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le sauvetage des chrétiens d’Orient, priorité du nouveau pape


Le sauvetage des chrétiens d’Orient, priorité du nouveau pape

On prête à Jean-Paul II, artisan essentiel de la chute du communisme, d’avoir à la fin de sa vie confié qu’après les persécutions du socialisme dévoyé des soviets, il redoutait pour les chrétiens la violence incontrôlée et fanatisée d’un islam dénaturé par certains de ses affidés. Les événements qui se sont précipités sous le pontificat de Benoît XVI lui ont donné raison. Le pape François, venu pour la première fois dans l’histoire d’un autre continent que celui de la vieille Europe, va devoir agir à la fois avec fermeté et diplomatie pour que cessent les insupportables persécutions dont sont victimes depuis quelques années les chrétiens d’Irak, d’Iran, d’Égypte, du Pakistan, de Syrie, du Nigeria ou du Yémen, et même d’Indonésie.

Prenez l’Irak. Après une dizaine d’années de brimades et d’attentats contre leurs églises, dont la plus tragique en octobre 2010 a fait 58 morts, la communauté chrétienne ne représente plus qu’un tiers à peine de ce qu’elle était du temps de Saddam Hussein. Regardez l’Égypte. Après l’attentat qui dans la nuit du nouvel an 2011 avait fait 21 morts dans une église d’Alexandrie, les assassinats individuels de chrétiens coptes se sont multipliés. Voyez le Nigeria. Dix personnes visées parce que chrétiennes ont été massacrées « comme des moutons » le 1er décembre dans la ville de Chibok par Boko Haram, le groupe djihadiste qui a enlevé il y a quelques jours sept Français au Cameroun. Un crime suivi le 24 décembre par l’assassinat de six personnes, dont le pasteur, dans un temple protestant de la bourgade de Peri. Arrêtez-vous au Pakistan. Ce 9 mars, 125 maisons où vivaient des chrétiens ont été incendiées dans la ville de Lahore par une foule de plusieurs milliers de fanatiques.

Gare à la revanche d’esprits faibles et endoctrinés contre une religion

Selon l’AED, l’Aide à l’Église en détresse, les chrétiens représentent 75 % des victimes des persécutions dont l’origine est la religion. Benoît XVI l’avait confirmé en disant : « La communauté des chrétiens est le groupe religieux en butte au plus grand nombre de persécutions. » Il y a donc bien là une vague massive dont on ne peut s’empêcher de penser que, amplifiée par ce qu’on a appelé « les Printemps arabes » et leurs dérives islamistes, elle constitue une revanche d’esprits faibles et endoctrinés contre une religion, certes aujourd’hui largement répandue dans le tiers-monde, mais dont on sait qu’elle a malheureusement servi d’inspiratrice et parfois de porte-drapeau à un Occident dominateur.

Loading...

C’est pour cela aussi que l’élection d’un pape venu d’Argentine, donc d’un pays autrefois victime, lui aussi, des appétits conquérants d’une Europe trop sûre d’elle, pourrait faciliter la reprise d’un dialogue essentiel. Non pas avec les fanatiques, mais avec ceux qui, dans les pays où ils sévissent et parce qu’ils pratiquent la même religion, pourraient – il n’est pas interdit de rêver – empêcher les massacreurs de chrétiens de continuer à nuire. Et permettraient de rétablir d’indispensables contacts entre les religions monothéistes.

 Le Point  







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Le sauvetage des chrétiens d’Orient, priorité du nouveau pape

    1. Mosche Ashkelon

      L’ÉGLISE, LES CHRÉTIENS ET LE NOUVEAU PAPE…

      בס »ד
      Ashkelon le 17 mars 2013 – 6 Nissan 5773

      Le pape François, récemment élu, a fait naître chez beaucoup des espoirs qui, je le crains fort, seront suivis de désespoir, tant l’attente est grande et la situation désespérante pour le monde christianisé et le monde non islamisé en général !

      Car ce nouveau pape n’est pas (contrairement à la croyance populaire, et pas plus que ses prédécesseurs) LE SEUL décisionnaire au Vatican !

      Espérer (entre autre), qu’il mettra enfin un terme à la (criminelle ?) passivité vaticane quant aux multiples défis qui sont posés à l’église par le monde musulman en plein djihad, et massacrant des chrétiens, me semble (hélas) plutôt utopique !

      La situation à laquelle est confronté le christianisme contemporain (et le monde non islamisé en général) est très exceptionnelle.

      En Occident même, les églises se vident… et se transforment aussitôt en mosquées…

      – l’État Français, collaborant avec le Royaume du Maroc islamisé, oblige les chrétiens français qui veulent se marier à un (ou une) musulman(e) marocain(e), à se convertir à l’islam…

      – en Europe, par milliers, des chrétiens se convertissent spontanément à l’islam et deviennent de virulents djihadistes menaçant la paix du vieux continent qui doit maintenir en alerte permanente d’impressionnantes forces de sécurité…

      – des prêtres sont reconnus coupables de délits pénaux (et religieux) qui ont été, de tout temps, couverts par l’omerta du clergé solidaire…

      – des prêtres veulent revenir au mariage… (qui fut en pratique aux premiers temps du christianisme)…

      – des prêtres frondent contre « l’autorité papale » quant aux réformes décidées au Concile Vatican II…

      – des prêtres, niant ouvertement la Shoah, parviennent à se faire réintégrer avec les honneurs parmi les cadres de l’église…

      – dans les pays islamisés (cousus de pétrodollars), les musulmans, au nom de leur dieu, persécutent (et assassinent) chaque jour un peu plus de chrétiens…

      – le monde se dessille à la vitesse d’internet sur l’Histoire véritable et les origines du christianisme vacillant…

      – des états occidentaux violent les lois chrétiennes dans une débauche de lois civiles, qui, il y a peu encore, auraient provoqué l’excommunication de leurs auteurs…

      – les états occidentaux collaborent très activement à la déchristianisation et à l’islamisation de l’occident en finançant (entre autre) la construction de mosquées et l’immigration de populations afro-arabo-musulmanes…

      Il faudrait un miracle pour que ce nouveau pape ait « l’estomac » d’appeler le monde chrétien à la lutte et à la résistance contre l’islam barbare pullulant et richissime, déferlant telle une avalanche sur l’Occident en faillite et souffrant d’une terrible dénatalité !…

      Il faudrait un miracle pour que ce nouveau pape ranime le christianisme moribond… !

      Il faudrait un miracle pour que ce nouveau pape renonce au politiquement correct, traditionnel au Vatican, quant à l’islam !…

      Il faudrait un miracle pour que, afin de sauver le christianisme, ce nouveau pape renonce, à tendre l’autre joue à l’islam !…

      S’il le faisait, peut-être (?) que ses prêtres et ses ouailles le suivraient et qu’ils auraient le courage et la dignité de recouvrer leur honneur et la souveraineté sur leurs pays en protégeant de la barbarie islamiste, également leurs coreligionnaires qui vivent dans le monde islamisé…

      Sera-t-il donc LE pape qui osera affronter l’islam et dénoncer son impérialisme… ses barbaries… son djihad… sa charia… ses falsifications de l’Histoire ?…

      Sera-t-il donc LE pape qui osera mener le christianisme à prendre le risque de renoncer à son « djihad pacifique chrétien » contre le monde rétif à son dogme ?….
      J’écris « prendre le risque » car L’Islam et le Christianisme sont des « religions » qui ne survivent que par leurs actions de prosélytisme vers les « non-croyants »…. C’est une vérité que PERSONNE ne peut nier ! Le christianisme est menacé de disparaître SURTOUT depuis qu’il a (plus ou moins) mis en sourdine sa croisade de prosélytisme, telle qu’elle fut pendant des siècles…

      Sera-t-il donc LE pape qui osera reconnaître (sans ambiguïté aucune) que certains écrits des évangiles (textes réputés saints) démonisant, méprisant, stigmatisant le Peuple Juif, sont ineptes et sans fondement… basés uniquement sur la volonté des premiers chrétiens, constitués de Juifs dissidents et de païens convertis, de « prendre le pas » sur le Peuple du Livre…

      Sera-t-il donc LE pape qui saura répondre enfin courageusement honnêtement et nettement à la question de Gerald Caron (Atlantic School of Theology – Halifax) : « Que faire avec l’antisémitisme du Second Testament ? » ?…

      Sera-t-il donc LE pape qui osera reconnaître le respect… la considération… qui sont dus au Judaïsme et au Peuple Juif en tant que « père du monothéisme »… à partir duquel la religion chrétienne et la religion musulmane sont nées ?…

      Sera-t-il donc LE pape qui osera reconnaître la responsabilité première du christianisme dans l’antisémitisme séculaire ayant coûté, en 2 000 ans, la vie à des millions et des millions de Juifs… assassinés uniquement parce qu’ils étaient Juifs ?…

      Sera-t-il donc LE pape qui osera débouter de toutes prétentions sur Eretz Israël les Musulmans… (et les Chrétiens !) et reconnaître, selon le plan Divin, au seul Peuple Juif, des droits sur les quelques milliers de kilomètres carrés d’Eretz Israël ?…

      Sera-t-il donc LE pape qui osera, sans ambiguïté, dénoncer toutes les profanations musulmanes sur les Lieux Saints du Judaïsme ?

      Ce sera moins facile que d’assassiner des centaines et des centaines de milliers de Juifs en Europe et sur la Terre d’Israël comme le firent les chrétiens lors des croisades, il y a quelques siècles sur le chemin de Jérusalem !…

      Ce sera moins facile que d’assassiner des millions de Juifs en Europe comme le firent les chrétiens pendant des siècles dans les pogroms d’Europe… et pendant la Shoah !

      Ce sera moins facile que d’assassiner (indirectement mais sûrement) des milliers de Juifs comme le font les pays occidentaux (hier encore chrétiens) en finançant et en soutenant les populations arabo-musulmanes qui assassinent en Israël les Juifs Israéliens !

      Il faudrait qu’il soit un « superman de pape »…

      Faute d’avoir la force et le courage de restaurer l’autorité vaticane en reconnaissant ses fautes passées et présentes et en défendant virilement le monde chrétien (et le monde non islamisé en général) contre la déferlante de l’islam djihadiste et barbare… le pape François et tous ceux qui l’entourent et le conseillent, risquent fort d’être les fossoyeurs d’un christianisme déjà en plein déclin !

    2. JEAN PN

      Le Pape veut intervenir avec diplomatie ? Les islamistes qui exécutent les juifs et le chrétiens sont-ils diplomates ? Je pense que nous devons intervenir envers les islamistes avec la même diplomatie qui leur est chère … le sabre, les balles, les bombes et tout ce qui est nécessaire pour les anéantir !!!

    3. giraud

      Cet article qui prône une paix fondée sur la raison est très positif.
      Les islamistes sont djihadistes. Les plus modérés en appartence disent que les fondamentalistes violents ne connaissent pas le coran ce qui est un non sens puisqu’ils les nomment fondamentalistes. On voit le mensonge pointer derrière les mots. La taqyia est l’art et le devoir de mentir pour le profit de l’Islam.

    4. giraud

      Arrétez dans vos commentaires vos ritournelles d’antisémitisme des chrétiens. Ne vous étonnez pas si les chrétiens d’Europe se lassent de votre mauvaise diplomatie. Les derniers Papes ont tout fait pour ce malentendu, mais vous continuez. C’est d’une inhabileté rare puisque vous avez tant besoin d’alliés. Personnellement je vous suis très favorable bien que chrétiens, mais je vais me lasser si vous continuez.

    5. giraud

      Nous sommes en Europe entouré par des musulmans actifs et dangereux comme vous avez été entourés par les nazis. L’issue risque d’être la même. Je crains des rivières de sang. Ce n’est pas le moment de nous diviser. Les Papes ont fait de grands efforts de réconciliation. Restez-en là et renforçons nos alliances pour résister aux islamistes qui sont fourbes et qui peuvent devenir très violents. Ne croyez pas que le christianisme s’éteint. Les chrétiens le restent, mais ne pratiquent que pour les grandes occasions. Ils peuvent se mobiliser comme vous avez pu le constater pour le mariage pour tous. L’enseignement du christ a modelé nos sociétés et a imprégné les droits humains. Les socialistes l’oublient par doctrine et par orgueil. Les civils et des diacres remplacent les prètres pour les enterrements et pour l’enseignement religieux. Des femmes remplissent merveilleusement ces tâches. Le politiquement correcte perd du terrain. L’internet marche à fond.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *