toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Arrestation d’une cellule terroriste à Bayt-Fajar, près de Hébron, 11ans après le massacre de Pessah


Arrestation d’une cellule terroriste à Bayt-Fajar, près de Hébron, 11ans après le massacre de Pessah

Onze ans après le massacre de Pessah le 27 mars 2002 au Park Hôtel à Netanya, par un terroriste du Hamas qui se fait exploser et tue 30 personnes âgées de 25 à 90 ans et en blesse 140 autres dont 20 grièvement, (cf  ci-dessous) une cellule terroriste vient d’être arrêtée dans le village de Bayt-Fajar, près de Hébron. Très active, elle projetait de nouvelles attaques terroristes.

Le terrorisme en Israël est aussi dangereux que le terrorisme au Mali, mais il est gravement sous-exposé par nos médias. Le terrorisme tue des personnes, anéantit des familles, nous n’oublions pas les victimes.

L’Agence de sécurité israélienne, avec l’aide de Tsahal et de la police israélienne, ont arrêté une large cellule terroriste dans le village de Bayt-Fajar, proche de Hébron, au cours des mois de janvier et février 2013. Les personnes arrêtées, membres des forces Tanzim (faction armée du Fatah) ont effectué un nombre important d’actes terroristes : jets de cocktails Molotov, tirs d’armes à feu artisanales sur le village Migdal Oz et mises en place de fausses charges explosives. Ces événements n’ont fait ni morts ni blessés.

 

Après avoir été intérogées par des agents de l’Agence de sécurité, les personnes arrêtées ont avoué avoir commis ces actes terroristes et avoir l’intention de récidiver ces actes dans la zone du Goush Etsion (proche de Jérusalem). L’arrestation a permis d’empêcher cette attaque et de saisir 6 armes à feu artisanales.

Les principaux arrêtés dans le cadre de cette enquête sont tous originaires de Bayt-Fajar :

  • Rafat Mahmad Issa Takatka, né en 1981, chef de la cellule.
  • Rafat Mahmud Mussa Hian, né en 1982, chef de la cellule.
  • Anas Halmi Teleb Takatkan né en 1989, membre actif
  • Shakiv Avad Algemil Hasan Takatkan, né en 1989, membre actif
  • Ahmed Anouar Mahmad Takatka, né en 1987, membre actif

Des chefs d’accusation ont été déposés contre les arrêtés au tribunal militaire. Ils sont accusés de tirs sur vies humaines, fabrication d’armes et jets de cocktails Molotov.

Le nombre d’actes de terreur populaire près de Bayt-Fajar est en nette augmentation au cours des derniers mois.

N’oublions pas les victimes du massacre de Pessah en 2002

Il y a tout juste 11 ans, l’attentat du Park Hotel à Netanya faisait 30 morts le soir de Pessah. Cette tragédie est l’oeuvre de l’organisation terroriste du Hamas. 11 ans plus tard, retour sur l’attentat qui a choqué un pays tout entier.

 

C’était il y a 11 ans. Le soir de Pessah (27 mars 2002), environ 250 personnes ont pris place en famille dans la salle à manger du Park Hôtel à Netanya pour célébrer le seder de Pessah, fête commémorant la sortie du peuple juif de l’esclave d’Egypte.

En plein milieu de la soirée, un terroriste du Hamas pénètre dans la salle et se fait exploser. Il tue 30 personnes âgées de 25 à 90 ans et en blesse 140 autres dont 20 grièvement.

Cet attentat particulièrement meurtrier bouleverse Israël et le monde entier, rappelant la cruauté des terroristes qui tuent aveuglément des civils jusque dans les autobus, les cinémas et les restaurants, un soir hautement symbolique dans la tradition juive.

Photos des victimes : Il y a tout juste 11 ans, l’attentat du Park Hotel à Netanya faisait 30 morts le soir de Pessah. Cette tragédie est l’oeuvre de l’organisation terroriste du Hamas. 11 ans plus tard, retour sur l’attentat qui a choqué un pays tout entier.

Photos des victimes

En réponse à cette attaque, Tsahal lance deux jours plus tard une opération de grande échelle, l’Opération Rempart. L’objectif principal est de frapper les infrastructures terroristes palestiniennes et mettre fin à la vague d’attentats terroristes dirigée contre les citoyens israéliens.

L’opération se concentre sur les villes de Judée-Samarie, en particulier Naplouse, Ramallah, Jénine et Bethléem, qui cristallisaient la plupart des infrastructures terroristes. Plusieurs terroristes sont éliminés ou arrêtés durant et après l’opération. Certains d’entre eux, notamment Nasser Yataïma, cerveau de l’attentat du Park Hôtel ou encore Husam Atif Ali Badran, qui a pris part à la planification de celui-ci ont été relâchés en octobre 2011 dans le cadre de l’accord Shalit.

tsahal-attentat-netanya-pessah-2

Peu après l’attentat, le Park Hotel a réouvert et il continue, aujourd’hui encore, d’accueillir des Juifs du monde entier qui viennent célébrer le Seder de Pessah. Comme toujours, la vie reprend le dessus.

Cette année, nous nous réunirons avec nos proches, nous célébrerons la fête de la liberté et nous nous rappelons de ceux qui nous ont quittés ainsi que de ceux dont la vie a été arrachée par des terroristes.

Plus important encore, nous défendons Israël en toutes circonstances.

source Armée de Défense d’Israël

 

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Arrestation d’une cellule terroriste à Bayt-Fajar, près de Hébron, 11ans après le massacre de Pessah

    1. manitou

      Il faut avant tout frapper très fort les juifs de gauche anti Israélien qui foutent la merde dans le monde entier et qui délégitime ce pays,à éradiquer au plus vite je dirais même avant les arabes,il fut un temps dans les années 70 80 le monde nous montrer en exemple,et ces merdes n’existé pas, puis ils ont voulut jouer à la démocratie (avec des arabes je rêve)et voila le résultat même les députés arabes en profite.
      Est ce que des juifs sont député dans les pays arabes??? ou président de la court suprême ???
      Attention Israël ta démocratie est en danger de mort.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap