toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[video rtbf] Enquête sur la confrérie des Frères Musulmans


[video rtbf] Enquête sur la confrérie des Frères Musulmans

Les Frères Musulmans, cette secte au pouvoir dans de nombreux pays dont Gaza, qui a pour vocation à instaurer l’islam d’origine, l’islam de Mahomet fait l’objet de toutes les interrogations.
Ce reportage de la télévision belge nous éclaire sur l’idéologie de ce mouvement,  ses liens avec les nazis, le terrorisme et le pouvoir.
Les Frères Musulmans désirent instaurer partout la Charia. La Charia est la loi reconnue des musulmans. Les Frères Musulmans sont donc tout sauf des réformateurs mais des jihadistes modernes.
A regarder et à diffuser.





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “[video rtbf] Enquête sur la confrérie des Frères Musulmans

    1. simon

      Reconnaissance de la Palestine : Faux progrès et vraie tragédie !
      La récente reconnaissance de la Palestine est saluée par de nombreux observateurs « avertis » qui jugent que c’est un grand progrès pour la paix.
      Permettez-moi d’être ici en total désaccord avec cette approche, en regard des 64 années qui se sont écoulées, depuis la création de l’Etat d’Israël.
      En 1948, l’ONU a officiellement accepté la partition de la Palestine en 2 parties l’une juive, l’autre arabe. Les Juifs l’ont accepté les arabes l’ont refusé en contestant le droit à l’existence de l’Etat d’Israël. La conséquence fut la première guerre de 1948, suivie de celle de 1967 sous l’égide du dictateur Gamal Abdel Nasser qui promit d’anéantir l’Etat d’Israël et de jeter les juifs à la mer. La Syrie et la Jordanie se joignirent à l’Egypte dans cette guerre qu’ils perdirent.
      À cette occasion, Israël occupa la rive ouest de la Jordanie ou vivaient traditionnellement les palestiniens qui étaient alors Jordaniens, (lesquels n’avaient jamais jusqu’alors, exigé un Etat palestinien). A l’issue de cette guerre, les arabes se rendirent pour une conférence au Soudan d’où déboucha le tragique triple NON. NON à la paix, NON à toute négociation et NON à la reconnaissance de l’Etat d’Israël. En 1979, Israël retourna le Sinaï à l’Egypte, après qu’Anouar El Sadate ait conclu un accord de paix séparé avec Israël, car ce dernier veut et aspire à la paix avec ses voisins et l’a montré à maintes reprises. Mais, comment faire la paix avec les nations arabes, quand celles-ci n’ont comme seul leitmotiv et seule obsession , la destruction de leur voisin et que leurs médias ressassent inlassablement depuis 64 ans qu’il faut détruire l’Etat d’Israël et que de tuer les juifs est une chose sacrée pour tout musulman? Comment admettre, que des femmes mettent au monde un enfant dans le seul but de le voir se sacrifier en martyr pour Allah ?
      La cause palestinienne n’est qu’un moyen pour les nations arabes de détruire Israël qui, par son modèle démocratique, accorde aux arabes israéliens le droit d’être représentés et défendus au sein même du parlement israélien. Cela crée un danger pour les monarchies et les dictatures du Moyen-Orient qui n’admettent en aucune manière une quelconque démocratie ou une libéralisation de la condition féminine qui réduirait à néant les avantages démesurés consentis à quelques cheikhs du désert. Reconnaître aujourd’hui la Palestine comme Etat, en l’absence de tout processus démocratique, alors que ce dernier est dirigé par des islamistes corrompus reconnus assoiffés de haine, qui contrôlent et musèlent la presse , qui n’accordent aucun droit à leurs ressortissants sous peine d’être exécutés quand ils osent se rebeller, est une erreur fondamentale car elle va légitimer ces fascistes islamiques dans leur folie meurtrière et toute réaction à leurs futures exactions équivaudra à une déclaration de guerre entre Etats et là, le positionnement des Etats onusiens mous et opportunistes, pour ne pas dire lâches, reste entier avec toute l’incertitude qui en découle. Pour terminer, j’aimerai vous citer l’une des maximes des chefs de guerre du Hamas qui dit que : « Nous aimons la mort autant que les Juifs aiment la vie »rappelez-vous-en le moment venu car ces mots sont annonciateurs de tristes jours à venir!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *