toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Stéphane Hessel au Panthéon ? Une insulte pour tous les grands hommes qui ont fait la France !


Stéphane Hessel au Panthéon ? Une insulte pour tous les grands hommes qui ont fait la France !

Hier nous apprenions la mort de Stéphane Hessel, sans nous en réjouir, ce fût un moment de soulagement de voir s’éteindre ce triste personnage qui ne s’est jamais indigné durant toute sa vie pour se réveiller un matin à 90 ans remplit de haine contre Israël et Israël seulement ! Pas un mot sur les 75 000 morts en Syrie…

Toute la journée les radios et télévisions françaises nous ont déversé les hommages indécents de personnalités, mais aucun d’eux n’osa rappeler quelques vérités sur ce personnage totalement fabriqué dans le seul but de délégitimer Israël et les juifs.

A l’heure où certains voudraient faire « entrer » Hessel au Panthéon, véritable insulte pour tous les grands hommes qui ont faits la France, il est utile de rappeler les mensonges et contre-vérités sur Stéphane Hessel, sans concession.

Stéphane Hessel est l’auteur présumé d’un « essai », le mot est fort pour un torchon d’à peine 30 pages dont la moitié est consacrée à détester Israël, publié par une petite maison d’édition en 2010, les éditions « Indigène éditions ». Étrangement cet essai qui ne bénéficie d’aucune publicité va s’envoler et se vendre à plus de 4 millions d’exemplaires. De là à imaginer que ce bouquin ait bénéficié d’un financement occulte il n’y a qu’un pas que nous ne franchirons pas tant que nous n’en aurons pas les preuves…

On peut d’ailleurs s’étonner qu’Hessel ait dû faire appel à une petite maison d’édition si il était tant reconnu comme le prétendent ses admirateurs… Il est surement plus simple d’en conclure que les mensonges affirmés dans le bouquin d’Hessel n’aurait certainement pas pu tenir très longtemps dans une grande maison d’édition.

Jusqu’à la publication « d’Indignez vous » Stéphane Hessel était un illustre inconnu qui avait publié quelques ouvrages restés dans l’ombre. Il n’avait jamais eu de parcours engagé et son passé était totalement inconnu. Subitement à plus de 90 ans, Hessel se réveille et se sent pousser des ailes en devenant un fervent défenseur des droits de l’homme et en s’indignant pour la seule cause qui trouve grâce à ses yeux: Gaza et les gentils palestiniens…

Or qu’en est-il du passé de cet homme inconnu ?

Voici quelques faits incontestables sur son passé qu’il n’a jamais contesté officiellement. On y découvre l’imposture d’un personnage construit de toute pièce afin de lui donner une « épaisseur » qu’il n’a jamais eu, une aura qui lui permettra d’acquérir une crédibilité afin de remplir sa seule « mission »: délégitimer Israël, mission pour laquelle il a été grassement payé…

Wikipédia nous apprend que « Le succès tient en partie à la figure de son auteur, Stéphane Hessel, né en 1917 en Allemagne d’un père juif, résistant contre le nazisme, déporté à Buchenwald, secrétaire de la Commission des Droits de l’Homme quand celle-ci rédigea la Déclaration universelle des droits de l’homme« . C’est la biographie d’Hessel telle qu’elle est indiquée dans l’essai « Indignez vous ».

Or, en cherchant un peu on s’aperçoit que le personnage n’est pas aussi idyllique que cela et que ces principales affirmations qui ont pour but de lui donner de l’envergure sont toutes fausses ou tronquées, arrangées pour les besoins du moment. Reprenons chronologiquement:

Hessel serait né d’un père juif allemand.

Il faut remonter à son arrière grand père paternel pour trouver des traces d’une quelconque judaïté. Son père était protestant, sa mère aussi, il n’a donc jamais eu la moindre judaïté. Mais Hessel n’a cessé de brandir sa prétendue judaïté pour mieux condamner et stigmatiser Israël car si il était juif il pouvait mieux que personne critiquer Israël. Seulement voilà, il n’a jamais été juif ! Et dès lors, une partie de sa crédibilité s’effondre…

Stéphane Hessel aurait été un grand résistant déporté à Buchenwald.

Qu’en est-il exactement ?

Stéphane Hessel n’a jamais été un « grand résistant ». Il était un résistant de bureau, qui a vécu à Londres de mai 1941 à la fin mars 1944.

À partir de mars 1942, il a travaillé à la BCRA. Sa courte action dans la Résistance sur le sol français a duré trois mois et neuf jours, du début d’avril 1944 au 9 juillet 1944 (il fut arrêté par la Gestapo le 10 juillet). Loin d’être un grand résistant, Stephane Hessel était comme le dit brillamment Pierre André Tagguief « un honorable second rôle« .

Pourtant, il se servira largement de ce court passage dans la résistance pour asseoir son aura. Il n’est même pas cité au sein du Conseil National de la Résistance…

Il fut interné, pour moins d’un an, comme résistant (déporté politique), ce qui est tout à son honneur, mais nullement comme Juif (déporté racial), sans quoi il ne s’en serait pas tiré à si bon compte. On entend sur les radios françaises qu’il aurait été dans 4 camps de concentration, il aurait eu un parcours rocambolesque dans ces 4 camps de concentration… Mais pour qui connait l’univers concentrationnaire ce parcours pour le moins « chevaleresque » sonne faux. Laissons à ses compagnons de déportation le soin de rétablir la vérité, mais malheureusement bien peu sont encore survivants.

Dans ses mémoires (Danse avec le siècle, Paris, 1997, p. 90), il reconnaît avoir été, dans le camp de Rottleberode, « pris en sympathie par les deux Prominenten de ce petit camp, le Kapo Walter et le Schreiber Ulbricht ». 

Et l’ancien déporté politique Hessel ajoute : « Ils me font porter pâle et travailler auprès d’eux. Je profite des privilèges que ces déportés expérimentés ont acquis pour eux et pour leurs protégés : meilleure nourriture, un peu plus de place dans les châlits. Je dois ces faveurs à ma pratique de la langue allemande (…). Et, grâce à eux, je m’initie au fonctionnement administratif du camp. Ces tâches gestionnaires (…), les SS les ont confiées aux détenus».

Là encore la vérité est « arrangée » de façon à construire le « personnage » Hessel.

Hessel aurait participé à la rédaction de la déclaration universelle des droits de l’homme.

Il a voulu, après la mort de René Cassin mais jamais auparavant, se faire passer pour « l’un des rédacteurs » de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme (1948). 

Le problème est qu’il n’a nullement contribué à la réaction de la Déclaration, contrairement à ce qu’il affirme çà et là*.

Dans une interview publiée en décembre 2008 par le Centre d’Actualités de l’ONU, il avoue la vérité car, là au moins, devant ses pairs, il ne peut pas faire autrement : « Je n’ai pas rédigé la Déclaration* ».

Voilà qui est clair et net !

Son engagement politique ?

Jusqu’en 2008, aucune trace d’une quelconque indignation de la part d’Hessel. Son engagement politique est inexistant. Il semble participer à quelques cercles de réflexion comme beaucoup d’autres hauts fonctionnaires car cela aide dans la carrière d’un fonctionnaire ou d’un diplomate de se faire voir dans certains milieux.

Mais aucune trace d’un engagement politique, du soutien à une cause humanitaire ni même d’un engagement pour les droits de l’homme qu’il prétend avoir rédigé…

En 2008, Hessel se réveille. Il a 90 années de silence derrière lui et ne s’émeut que pour une seule cause: la cause palestinienne et plus particulièrement Gaza. Il écrira quelques articles sur le sujet.

Il s’affichera avec le chef du Hamas à Gaza. Il légitimera l’usage du terrorisme par le Hamas contre les populations civiles israéliennes.

Quant à son engouement récent pour Gaza, dans son opuscule de 30 pages, très mal écrites dont au moins la moitié n’est consacrée qu’à Gaza et aux palestiniens, il ira encore plus loin en faisant un parallèle entre la résistance sous l’occupation nazi et la résistance palestinienne du Hamas.

Hessel alla même jusqu’à prétendre que l’occupation nazi était plus douce que l’occupation israélienne, oubliant au passage les déportations de juifs, les tortures de résistants, l’extermination… Or toute la réthorique d’Hessel est fausse car basée uniquement sur un rapport dont l’auteur lui même reconnait qu’il a été abusé !

Tout observateur remarquera qu’Hessel ne s’est jamais indigné pour aucune autre cause que Gaza. Pas un mot sur la Syrie et ses 75 000 morts, ni sur le Darfour, les massacres en Afrique, etc…

Hessel n’avait qu’une seule obsession maladive: délégitimer Israël !

Hessel et le rapport Goldstone.

Hessel va écrire son opuscule en 2010, soit un an après l’Opération « Plomb Durci » sur Gaza et il va prendre pour cible de sa seule indignation Israël. Il appuiera son a du fameux rapport Goldstone déposé à l’ONU suite à l’opération Plomb Durci.

Or, le juge Goldstone auteur de se fameux rapport reconnaitra en 2011 qu’il a été abusé et qu’il n’a instruit son rapport qu’à charge contre Israël. Il déposera une demande d’annulation de son rapport auprès de l’ONU.

Dès lors, tout l’argumentaire d’Hessel se cassait lamentablement la figure !

Mais loin de reconnaitre lui aussi s’être trompé, Stéphane Hessel enfonça encore le clou dans sa détestation d’Israël !

Poussé dans ses retranchements, Hessel avouera sa détestation des juifs lors d’une interview impromptue sur le trottoir dans une vidéo amateur.

Hessel au Panthéon ?

Ce triste personnage, motivé uniquement par sa détestation d’Israël et au fond de juifs, mérite-t-il un « hommage national » ou pire de rentrer au Panthéon ?

N’est-ce pas faire insulte à Jean Moulin de déjà je comparer aux grands résistants alors qu’il n’a joué qu’un rôle mineur ?

N’est-ce pas faire insulte à René Cassin d’oser prétendre qu’il a participé à la rédaction de la déclaration universelle des droits de l’homme ?

Alors, la France doit se réveiller de cet abrutissement absolu dans laquelle une certaine élite de gauche souhaite la conduire !

Non, Stéphane Hessel ne mérite que l’indifférence nationale après tant de mensonges et d’impostures, après sa fausse indignation sélective !

Il sera utile d’aller fouiller sur le financement de son opuscule qui miraculeusement, sortant d’une minuscule maison d’édition, est devenu un best seller avec plus de 4 millions d’ouvrages vendus…

On y trouvera peut-être des soutiens occultes, des financement étrangers… Qui sait ?

Jean-Marc MOSKOWICZ pour © www.europe-israel.org
Reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

Hessel avec Ismaël Haniyeh chef terrosite du Hamas:

hessel_et_Haniyeh

3 analyses à lire sur l’imposture d’Hessel:

Source:

Bernice Dubois Primo Info, 11/11/2010

* Déclarations faites par Stéphane Hessel dans son interview en ligne sur le site de l’ONU, 10 décembre 2008 :
« J’étais un diplomate français frais émoulu du dernier concours. J’avais été reçu le 15 octobre 1945 et je suis arrivé à New York en février 1946. J’ai fait la connaissance d’Henri Laugier, qui était alors Secrétaire général adjoint des Nations Unies. Il m’a pris comme directeur de cabinet. Avec lui, il y avait John Peters Humphrey, directeur de la Division des droits de l’homme au Secrétariat des Nations Unies. J’étais en contact permanent avec l’équipe qui a rédigé la Déclaration, dont l’Américaine Eleanor Roosevelt et le Français René Cassin. (…) Au cours des trois années, 1946, 1947, 1948, il y a eu une série de réunions, certaines faciles et d’autres plus difficiles. J’assistais aux séances et j’écoutais ce qu’on disait mais je n’ai pas rédigé la Déclaration. J’ai été témoin de cette période exceptionnelle. »

Exemples d’amplifications médiatiques à propos de Stéphane Hessel : 

Parmi eux, Stéphane Hessel, résistant rescapé de Buchenwald et co-rédacteur de la Déclaration universelle des droits de l’homme Le Nouvel Observateur 12/10/10. 

Lire également ici sur Contreinfo : Stéphane Hessel est un diplomate, ambassadeur, ancien résistant et déporté français, qui a notamment participé à la rédaction de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948.

Hessel, diplomate, ambassadeur, ancien résistant français et l’un des rédacteurs de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948Jean-Emmanuel Ducoin, rédacteur en chef de L’Humanité





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 16 thoughts on “Stéphane Hessel au Panthéon ? Une insulte pour tous les grands hommes qui ont fait la France !

    1. MARIA

      Cet imposteur, affabulateur, menteur était comme beaucoup de protestants actuellement, devenu anti-juif et anti-israélien.
      Oui la CIMADE, les protestants anglo-saxons sont devenus des ennemis des Juifs et sont devenus des racistes
      Hessel n’avait aucune raison à 90 ans d’avoir ce comportement de raciste sinon de mourir , selon lui , en grand humaniste car pour lui défendre les terroristes du hamas , hezbollah, iraniens et l’ensemble des islamistes, ne rie dire sur les assassinats des enfants juifs tués , des massacres en Syrie c’était une oeuvre d’humaniste
      En fait c’était devenu une pourriture digne d’être un islamonazi à la manière de ces hommes haineux, jaloux et barbares: qu’il rôtisse en enfer avec Arafat, cheikh Yacine et De gaulle
      Je demande à mes amis protestants presbytérienss , baptistes de rejoindre les évangélistes vrais sionistes car Israël est toujours David face à Goliath arabo-persan musulman dominé ^par les nazis salafistes , frères musulmans et autres sectes racistes

    2. PATRICK GIRARD

      J’ose espérer que vous aurez le courage, à tout le moins l’honnêteté de publier les lignes suivantes
      Stéphane Hessel était un homme remarquable. Il avait été le beau-frère de Léon Poliakov, le grand historien de l’antisémitisme, et je me souviens encore de la réception qu’il donna en l’honneur de Léon pour soutenir notre RCP au CNRS
      Stéphane Hessel était très lié à Pierre et Marie-Claire Me,dès France qui l’appréciaient beaucoup
      Durant ma carrière journalistique ultérieure, à Jeune Afrique notamment, j’ai eu l’occasion de le rencontrer car il connaissait fort bien ce continent et il se montrait toujours très disponible
      Il n’ignorait pas, et pour cause, que j’avais travaillé avec Léon Poliakov, et été secrétaire de l’UEJF au début des années 70
      Autant dire que les tombereaux d’insultes dont on l’abreuve sont idiots, injustes et indignes
      Peut^-être est -il exagéré de dire qu’il a sa place au Panthéon, cela l’aurait d’ailleurs fait beaucoup rire, mais c’était un juste et un homme bien.
      Patrick Girard

    3. Europe-Israel.org Post author

      ET vous Patrick aurez vous le courage de lire cet article et les faits indiscutables sur Hessel, et indiscutés par lui de son vivant puisque cela lui a été reproché à diverses reprises !

      Aurez vous le courage de voir la vérité en face: il était peut-être « gentil » avec vous mais c’était un imposteur !

    4. Patrick Girard

      J’ai l’habitude de lire les articles avant d’y répondre, c’est le minimum. J’avais donc lu votre papier et s’il m’a fait réagir c’est qu’il contenait des jugements de valeur inadmissibles et des déformations de faits.
      On dit d’ailleurs au BCRA et non à la BCRA. Le BCRA était le 2°Bureau de la France libre. Et tous les anciens de celle-ci savaient quel était le rôle de Stéphane Hessel et son action.
      Quant à ses positions sur Israël, peut-être faut-il se demander si elles n’avaient pas une certaine dose de justesse compte tenu de la politique israélienne ces dernières années. Il ne faisait que dire et en cent fois moins dur ce qu’écrivent quotidiennement les grandes plumes de la presse israélienne.
      J’ajoute enfin que je me juge pas les gens d’après leur comportement à mon égard. Tout simplement, en honnête homme et en bon républicain, j’apprécie ceux et celles qui font preuve de non conformisme, d’indépendance d’esprit et de lucidité. Je préfère Anatole France et Romain Rolland à Barrès, Auslander et Roth à BHL et consorts
      Merci en tous les cas d’avoir publié ces lignes
      PG

    5. Esaïe

      La photo ci-dessus me rappelle celle d’hitler recevant al husseini.

      La vieillesse et un naufrage, citation de De Gaulle, en disant ça, De Gaulle parler de sa propre vieillesse, comme quoi, certains vieillards sont dangereux lorsqu’ils sont au pouvoir,ou comme hessel, une certaine écoute médiatique.

    6. Redomier

      Patrick Girard , pourquoi cachez vous que Stephane Hessel. était proche du P.C.F. ?

      Vous prétendez avoir lu cet article et ne dites mot sur son absence totale de réaction concernant les massacres de civils en Syrie ce qui est fort lorsqu’on a pris, comme il l’a fait une telle position en flèche contre Israël ? Pourquoi ?

      N’êtes vous pas vous même , sous prétexte d’objectivité , proche du funeste P.C.F. ? Car le C.N.R.S. dont vous parlez ne m’impressionne pas,et c’est connu , est un nid , un foyer de solidarité, entre petits copains de Communistes et de gauchistes proches des Communistes

      Qui se disent Chercheurs .

      Chercheurs éperdus de « luttes de classes  » et de …..bonnes places.

    7. JEAN PN

       » Stéphane Hessel au Panthéon ?  » Oui une insulte pour tous les grands hommes qui ont fait la France !
      Ce personnage, et tous ceux qui le suivent, ne se rendent même pas compte du danger pour Israël, entre autres, si on les écoutait !

    8. Redomier

      Ces communistes , dont ce Stéphane Hessel soit disant Juif, sont méprisables .

      Comme ils sont dans l’échec politique absolu , ils descendent le plus bas possible dans le veulerie . Ils ne s’interrogent même pas sur l’ampleur de leur crise mais sont allés plutôt prendre un Trotskyste (Mélenchon ) , parmi les groupes trotskistes qui les détestait et qu’ils détestaient le plus, comme leur candidat à la Présidentielle . !!!!!!!

      Alors , ils essaient de surnager comme ils peuvent

      Mais dans l’abjection

      Ainsi pas un mot sur le massacre des sunnites en Syrie quand ils auraient hurlé , au moindre pêt des Palestiniens

      Tels des chiens oppressés ,qui se mettent à aboyer , lorsque survient l’orage ou que la nuit se met à tomber

      La fin de ces nuisibles est proche

    9. Cat Ola Hadacha

      @ monsieur Girard
      et qui vous autorise a formuler une quelconque critique vis a vis du gouvernement israelien ? Y vivez-vous ? Trouvez-vous normal que nous subissions l’envoi de milliers de bombes du Hamas? Nous devrions supporter le terrorisme arabe en silence? Votre ami Hessel lui, s’en amusait, « pauvres petits Israeliens, obliges de courir TRES TRES VITE » a t-il ose ecrire. L’occupation en France, et le regime nazi etaient selon lui « positifs ». Son parti-pris pro-Hamas, l’approuvez-vous? Sans doute. Vous etes un imbecile d’antisioniste, ou d’antisemite tout court, car cela revient au meme, et vous defendez l’indefendable. Mais puisque vous etes un fin lettre, vous connaissez le proverbe: « asinus asinum fricat ». Je ne vous ferai pas l’injure de traduire.

    10. Israel Eden

      Quant à ses positions sur Israël, peut-être faut-il se demander si elles n’avaient pas une certaine dose de justesse compte tenu de la politique israélienne ces dernières années. Il ne faisait que dire et en cent fois moins dur ce qu’écrivent quotidiennement les grandes plumes de la presse israélienne.
      PAR PATRICK

      A tel point que l’indigne senile osait dire que l’occupation nazi etait moins dure que l’occupation Israelienne ? peut etre avait il oublié les Juifs les Tziganes et les homosexuels si bien traité par ses amis nazi… Mais c’est vrais j’y pense hessel à fait ses 3 mois et demis de resistance à Londres derriere un bureau. C’est vrait aussi que se pretendant juif afin de s’affranchir avec aisance de son antissemitisme, il a falut chercher jusqu’à son arriere Grand Pere pour trouver DES TRACES de judaité, donc pas juif… Quand à sa participation à l’elaboration de la déclaration des droits de l’homme c’est surtout comme grouillot de service qu’il etait present. Alors hessel le grand mythomane etait en realité une toute petit etre dont personne n’avait entendu parler avant ce « indignez vous » qui pour la presentation aurait été plus pratique en rouleau sur papier rose.

    11. Redomier

      Oui , P.G. vous êtes disons Gauchiste mais tout l’anti sionisme du P.C.F. n’en est pas moins un acquis indiscutable pour vous .

      Les Maoistes du P.C.M.L.F. dans les années 70 criaient Betar-Trotskystes ,même combat .

      En effet , ils étaient plus extrémistes que le P.C.F dans l’antiJudaisme

      Qui peut le plus peut le moins

      En tout cas , toujours pas un mot de votre part sur les massacres de civils en Syrie . Ca gêne votre « cohérence « 

    12. MARIA

      PG , si Hesse était un homme remarquable moi je suis Pape tellement votre mauvaise fois est évidente.
      Hessl était un menteur et affabulateur: aucune judaïté car c’est un protestant, aucune humanité pour nos enfants Juifs tués de sang froid ( les enfants Fogel , Sandler et tellement d’autres), l’éloge des terroristes arabes de Gaza qui envoient des missiles sur les civils,pas un mot sur l’épuration ethnique des Juifs dans les pays arbes comme les nazis , pas un mot pour les morts de syrie, Darfour , tibet …..
      Seule sa haine envers les Juifs refoulée depuis pas mal d’années car s’il était lié à Poliakov ou à Mendes , il n’aurait jamais vomi sa haine sur les Juifs et Israël
      Cet homme est un voyou
      Communiste?,mais protestant qui ne ressemble plus aux protestants que nous connaissons car comme pas mal d’associations des personnages haineux certainement dévoyés par les financiers arabes qui arrosent les campus, ONG et associations de leurs pétrodollars ont pris la tête de ces associations(rappelons nous du MRAP, du Comité des Droits de l’Homme
      P.G êtes vous trotkyste ou islamonazi pour défendre cet imposteur raciste?

    13. choasef

      Vous allez voir que demain DSK va aussi entrer au Pantheon, mais sans pantalon.
      La gauche quelqu’en soient les extremes et son coeur, a ete toujours ete des catastrophes, avec son lot d’horreur et d’insanite.

      Aujourd’hui on veut mettre, une pourriture au Pantheon, c’est tout dire.

    14. Raptor25

      Non mais tous les grands hommes qui on fait la france etait Antisemite donc je trouve le pantheon normale!

    15. Europe-Israel.org Post author

      @Frizou dont l’adresse email est [email protected] et l’adresse IP est 92.161.101.59 nous déposons dès lundi une plainte contre vous pour propos incitant à la haine et antisémitisme ! Le services de Police spécialisés dans la recherche internet rue du Chateau des Rentiers n’auront aucun mal à vous identifier avec votre adresse IP.

      Nous vous verrons devant les tribunaux !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap