toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« L’exil des juifs d’Egypte » le film de Amir Ramsès


« L’exil des juifs d’Egypte » le film de Amir Ramsès

Non ce n’est pas le début d’une blague juive sur la fête de Pessah mais bel est bien le nom d’un cinéaste d’une trentaine d’années. Anir Ramsès en 2008 décide de mettre en forme ses réflexions:

« Comment les juifs d’Egypte sont ils passés du stade d’amis au stade d’ennemi de la nation égyptienne? »

Le réalisateur explique que tout a commencé par une réflexion sur composantes de l’identité égyptienne. «Comme toute égyptien depuis ces dix dernières années, j’ai été confronté à  la question de l’identité égyptienne», dit Ramsès. «Compte tenu des vagues d’intolérance qui traverse le pays, il est difficile de croire que les musulmans aient vécu en paix avec leurs coreligionnaires, et encore moins avec les chrétiens et les juifs.» 

« Dans les yeux des Égyptiens, les juifs d’Égypte sont ils vos compatriotes ou vos ennemis? »  A cette question, les réponses sont sans équivoque. Le juif est un ennemi. 

C’est surtout la guerre de 56 cristallisant l’union d’Israël avec les britanniques et les français, qui marque la fin de la présence juive en Egypte. Des juifs communistes avaient pourtant lutté pour l’Egypte et contre le maintien des tutorats français et britanniques, espérant sans doute ne pas faire parti du lot des juifs à chasser. A cette époque, Israël était alors en proie à l’attaque quotidienne de fedayins égyptiens lesquels ont fait plus de 3000 morts en moins de 8 ans en Israël.
Ce documentaire veut se souvenir de la vie juive à travers une série de témoignages contant l’histoire de grands artistes  juifs comme Laila Mourad, Mounir Mourad et Togo Mizrahi. Le cas de Joseph Cicurel, grand industriel et propriétaire d’une série de magasins est aussi évoqué. Il était connu par la rue égyptienne pour vendre des produits de luxe dans un pur esprit local. La plupart des juifs d’ Egypte vivent actuellement en France ou en Israël.

Le point de vue musulman est lui aussi mis en avant à travers des personnalités telles qui Mohamed Abou El-Ghar, auteur de «Juifs d’Egypte: De la prospérité à la diaspora» mais aussi le sociologue Essam Fawzi, membre des Frères musulmans lesquels ont participé à l’attaque de 1947 des magasins juifs faisant plusieurs morts.

On découvre que le fondateur du Mouvement Démocratique pour la Libération Nationale est un juif:  Curiel Henry (un personnage qui a profondément intrigué Ramsès).

Ramsès a donc suivi la piste Curiel pour tomber sur l’islamo-gauchiste Alain Gresh. (Pas de chance, Ramsès était sur la bonne voie).

Ainsi  Greish, semble s’être accaparé l’histoire du groupe « Rome », mouvement composé de Juifs exilés et idéologiquement communiste. Le cinéaste a cependant du sentir que Gresh lui vendait une soupe bien froide aux odeurs islamiquement correct. L’histoire raconte que Ramsès a donc cherché des juifs non-idéologisés politiquement (véridique !).
C’est ainsi qu’il fait les rencontres  d’Elie, André, Gérard et Isabelle aux histoires poignantes, lesquels ont été chassé de leur Egypte bien-aimée. Parmi ces juifs simples, Ramsès déclare être tombé sur de nombreuses personnes de valeur.

La révolution du 25 Janvier 2011 a forcé la mise en pause du projet, mais après un voyage au Maroc, le directeur et son équipe ont repris le travail pour une année de plus, jusqu’à sa fin datée à Septembre 2012.

 

Extrait du film « l’exil des juifs d’Egypte »

 

L’avis de la rédaction:

Ce film compassionnel typique des guimauves arabes et judéo-arabes évite une fois de plus d’évoquer  la réalité de la vie juive en terre d’Islam, en tant que sous-citoyen et bien évidemment de cibler les causes de cette haine fanatique antisémite qui sévit au pays des pyramides: l’alliance en 45 des nazis et des Frères Musulmans. Soyons clair: il est interdit de pleurer ! (ha la la nostalgie quand tu nous tiens…).

 

Axel Rehouv





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “« L’exil des juifs d’Egypte » le film de Amir Ramsès

    1. Yéochoua

      Tout est posé ici à l’envers.
      L’auteur passe de l’exil des Juifs en Egypte à l’exil des Juifs d’Egypte. Il transforme la terre d’exil en terre patrie.
      En outre, l’interrogation première est mal posée. Ce ne sont pas les Juifs qui sont passés d’amis à ennemis, mais bien les Egyptiens dont un changement de dictateur les a fait oublier tout le bien que Joseph avait fait pour eux.
      De Ramsès II au nouveau Ramsès, on passe de l’autre côté de miroir, là où tout s’inverse.

    2. Tamara

      Les coptes sont traités en sous-citoyens, persécutés, voire assassinés alors que ce sont les vrais descendants de Ramsès II et non les autres ou dirigeants de l’Egypte. N’attendons rien d’une telle mentalité qui voudrait tout avoir (voir en Israël également et le futur de l’Occident)qui doit être neuralisée avant qu’il ne soit trop tard ! Tamara

    3. Redomier

      Ne pas manquer de lire le livre de Louis Peroncel Hugoz , ancien journaliste au journal de gauche Le Monde

      Livre intitulé le radeau de Mahomet

      Il ne parle pas des Juifs mais ce livre publié il y a 30 ans déjà montre , telle la marée, une montée inexorable de la démographie flanquée de son inséparable islamisme .

      De 16 millions d’habitants en 1939, on en est actuellement à …..85 millions .

      Une paille

    4. Redomier

      Voici un aspect de ce nationalisme arabe , laïque quand même , que les nouveaux “révolutionnaires “ musulmans veulent abolir en Libye, Tunisie , Égypte , Syrie (Merci B.H.L. , merci les benêts )

      Nasser parle de son entretien avec les Frères Musulmans sur la question du voile .

      STUPÉFIANT !!!! A VOIR ABSOLUMENT

      Nasser y condamne le port du voile, 50 ans plus tard …; quand on voit où en est le monde arabo-musulman…..

      Nasser n’a pas été un ami d’Israël , a même expulsé et détroussé les Juifs installés en Egypte peut être avant les Arabes , mais reconnaissons lui qu’il était un progressiste .

      http://www.youtube.com/watch?v=D-DZUnh8-Ro&feature=player_embedded

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap