toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La sionologie: idéologie soviétique anti israelienne de Yossi Klein


La sionologie: idéologie soviétique anti israelienne de Yossi Klein

Qui disait que l’Empire soviétique et son idéologie dévastatrice avaient laissé ses marques jusqu’à aujourd’hui en 2013 ? Qui aurait pensé qu’après la chute de l’URSS, du mur de Berlin et de toutes les dictatures communistes d’Europe de l’Est, certains (ex) partisans  « Garderaient le meilleur » de cette idéologie ? En effet, le Bloc soviétique, symbole d’un demi –siècle autoritaire et ravageur a laissé ses empruntes dans le monde et notamment dans le monde arabe. Quel est le rapport avec l’Etat d’ Israël me direz-vous ?

 

 Le monde aujourd’hui et notamment l’Europe actuelle sont ravagés par un poison idéologioque qui est l’antisionisme, un mal vieux depuis l’ère Stalinienne. L’antisionisme n’a pas été inventé ni par Nasser, ni par l’OLP, ni par certains partisans de la cause palestinienne, si cause il y a … L’antisionisme puise ses sources directement dans des pamphlets antisémites tel le protocole des sages de Sion.

 

 Ces pamphlets antisémites, rédigés à l’époque du Tsar, furent donc exploités au profit d’une idéologie présentée comme œuvrant contre le racisme et le nazisme.  Cette idéologie s’appelle la Sionologie
Longtemps oublié ou mis sous silence, la sionologie est une idéologie d’antisionisme d’Etat datant de l’époque de Staline. Staline, connu pour son antisémitisme et son totalitarisme génocidaire aurait était l’un des tout premiers dirigeants à rompre avec l’Etat d’Israël, à interdire le sionisme, le judaïsme et à harceler le jeune Etat d’Israël en armant les états arabes… Commandité par la propagande soviétique et par le KGB, la sionologie offre le droit aux ignorants et aux prétendus « esprits rebels » le droit d’haïr l’Etat d’Israël et le sionisme en le comparant au nazisme. L’URSS, ce monstre rouge était bien évidemment un model de démocratie, tout le monde se souvient du pacte germano soviétique ou encore de ces millions de personnes passées au goulag.

 

Qu’importe la cohérence, la sionologie a donc servi de fondement doctrinaire pour diffuser l’antisionisme et de la haine d’Israël.

 

 En effet, certains livres de sionologie dénoncent directement le sionisme et le judaïsme. Est-ce une coïncidence si l’actuel dirigeant Palestinien Mahmoud Abbas, a fait ses études à Moscou et avait fait une thèse sur les relations entre les nazis et les sionistes ?

Est-ce une coïncidence si l’actuel dirigeant Palestinien Mahmoud Abbas niait la shoah ?

 Rappelons aussi, le fait d’armes de certains terroristes d’extrême gauche durant les années de plomb, qui lors de la prise d’otage d’entebbe, certains terroristes allemands de la bande à Baader avait séparé les juifs des non-juifs. Rappelons encore les actes commis par le célèbre Vénézuelien, aujourd’hui converti à l’islam et ami de Dieudonné, membre de la liste antisioniste : Illich Ramirez, qui s’était illustré en lançant des roquettes sur des avions d’El-Al à Orly… ou en jetant une grenade à la banque hapoalim de Londres … L’antisionisme est en vogue aujourd’hui, c’est une idéologie clairement raciste et antisémite, promu par divers mouvements extrêmes, qui au nom d’une paix imaginaire, au nom d’un antifascisme imaginaire : prône ouvertement la destruction d’un peuple : celui d’Israël, comme le voulait certains agents soviétiques et comme le désirait Staline. Il n’est pas étonnant que l’assemblée générale de l’ONU ait voté une résolution assimilant le sionisme au racisme en 1975 pour ensuite la faire disparaître en 1991 – date de la chute de l’URSS.

 

 L’ONU serait dupe ? Oh que oui ! Elle continue à se faire blouser, à l’heure ou l’islam radical se consolide en Europe et à l’heure où certains combattent pour transformer Israël en un cimetière, l’ONU prône la paix et condamne Israël statistiquement 8 résolutions sur 10. Les milieux d’extreme gauche, après avoir abandonné la faucille et le marteau, adoptent aujourd’hui le Keffieh comme nouvel étendard de l’antisionisme Made in Soviet.

YOSSI KLEIN

 





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “La sionologie: idéologie soviétique anti israelienne de Yossi Klein

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap