toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Islam de France: « s’excuser c’est être un faible »


Islam de France: « s’excuser c’est être un faible »

 Islam de France: « s’excuser c’est être un faible » et cela il faudra bien l’apprendre. 

Amis françaises, français: l’islam de France n’a rien de différent des islams d’ailleurs, c’est une culture. L’excuse et le pardon, la culpabilité et les remords sont des comportements judéo-chrétiens.
L’orgueil, la fierté, la soumission servile ou encore « sauver la face » sont des notions arabo-musulmanes, ce qui expliquent aussi leur incapacité à se remettre en question depuis 14 siècles.
Ainsi, en terre d’Islam il y a les dominants et les dominés. Le dominé s’excuse, baisse la tête et  sourit en parlant d’une voix légère et douce. Il se féminise. Le dominant lui s’assoie sur le dominé, le déconsidère, l’ignore.
C’est cela que Jean-françois Copé vient de vivre. 
Il s’est comporté comme un dominé et « n’a donc que ce qu’il mérite » selon la culture arabe.

 

Un exemple? Pourquoi les pro-palestiniens méprisent ils Israël autant qu’ils le craignent?

Pourquoi pleurent ils avec tant d’emphase leur impuissance ? Pourquoi militent ils pour leurs cousins arabes en démultipliant les diabolisations, les caricatures, les pleureuses et les mensonges? Ces comportements ne sont ils pas des comportements d’individus dominés et faibles ? Cela, parce qu’ils craignent Israël.

Revenons à l’UMP. Sarkozy a, dès le jour de son élection, eu droit à une dizaine de sites webs – « http://toutsaufsarkozy.com« , http://sarkozydegage.wordpress.com, http://antisarko.voila.net,  http://www.antisarko.nethttp://sarkozynews.canalblog.com – ceci parce qu’il a su susciter la crainte notamment chez les arabo-musulmans.(le site toutsaufsarkozy.com est terrifiant d’antisémitisme et de pan arabisme).

Sarkozy durant sa campagne a su faire entendre qu’il serait dur contre « la racaille », qu’il entendait soumettre l’islam aux lois de la République, qu’il allait réduire l’immigration et cerise sur le gâteau, qu’il lierait d’amitiés la France avec les USA et Israël. La France devenait alors un pays allié au « grand et petit satan ».

L’addition fut salée pour Sarkozy : les musulmans organisés ont viré à gauche toute et ont alimenté durant 5 années, le bourrage de crane médiatique anti Sarkozy.

On se souvient de la traitrise d’Abderahmane Dahmane, initiateur du port de l’étoile verte contre le débat sur la laicité ou encore de  Azouz Begag, lequel indiquait dès 2005, qu’« il faut traverser le périphérique, aller chez les indigènes là-bas, les descendants de Vercingétorix… Il faut casser les portes, et si elles ne veulent pas s’ouvrir, il faut y aller aux forceps. Partout où la diversité n’existe pas, ça doit être comme une invasion de criquets, dans les concours de la fonction publique, dans la police nationale … Partout de manière à ce qu’on ne puisse plus revenir en arrière ».

Azouz Begag était alors habitué depuis plusieurs années à manger à la table de l’UMP. La reconnaissance du ventre ? Comportement judéo chrétien semble t il.

En bref, le bilan trop peu à droite et non conforme aux promesses de campagne ont eu raison de lui. Son revirement pan arabe typiquement Gaulliste n’a pas su convaincre les masses concernées lesquelles ont voté malgré tout  massivement pour Hollande (93 %).

Jean François Copé suit actuellement une ligne similaire. Une ligne fébrile, entre affirmation et rétractation. Le site Atlantico nous en dit plus ici:

L’histoire est loin d’être terminée et voilà un nouveau rebondissement.

Jean-François Copé, alors candidat à la présidence de l ‘ UMP, avait évoqué lors d’un meeting en octobre le cas d’un jeune qui se serait fait « arracher son pain au chocolat par des voyous » au motif « qu’on ne mange pas au ramadan ».

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a finalement décidé de maintenir sa plainte contre Jean-François Copé dans l’affaire du « pain au chocolat ». « Je maintiens la plainte contre M. Copé tant qu’il n’aura pas formulé publiquement les regrets qu’il a exprimés lors de la rencontre que nous avons eue mardi au siège du CFCM », a précisé Abdallah Zekri, président de l’Observatoire national contre l’islamophobie, instance du CFCM.

Selon lui, « un communiqué commun devait être signé mardi à l’issue de la rencontre, mais M. Copé a refusé de reconnaître qu’il avait exprimé des regrets. La plainte n’a donc pas été retirée ». 

 

Ainsi Copé est pris dans un double piège:

celui de l’islamophobie – en s’excusant il renforce  les possibilités offertes aux petits ayatollahs Abdallah Zekri et Moussaoui, d’interdire toute critique de l’islam en l’assimilant à du racisme. 
celui de la dhimmitude – si un leader de parti majoritaire s’excuse pour avoir défendu un non musulman qui mangeait durant le ramadan,  cela veut dire que ce parti n’est donc pas en mesure de gérer la crise identitaire française.

 

Copé doit absolument refuser toutes excuses auprès des autorités islamiques, pour pouvoir espérer faire revenir les partisans d’une France forte et démocratique dans les rangs de l’UMP.
 

 

 Axel Rehouv’

  





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Islam de France: « s’excuser c’est être un faible »

    1. dixie

      bonjour, l’excuse est un signe de faiblesse, la France dans tous les cas de figure ne doit pas s’excuser de la colonisation, nous avons apporté à ces païens barbares, la civilisation, entre autres.

    2. Beate

      Axel Rehouv’ : « Copé doit absolument refuser toutes excuses auprès des autorités islamiques, pour pouvoir espérer faire revenir les partisans d’une France forte et démocratique. »

      – Absolument, J.F Copé doit refuser de faire des excuses.
      Si ses avocats le souhaitent, je connais une mère de famille dont le fils a été attaqué 9 fois en 1 an par des jeunes musulmans qui l’insultaient (insultes racistes), le frappaient et le volaient à la sortie de l’école. Cette famille a quitté la ville par mesure de sécurité.
      Des cas comme celui là… il y en a plus que le « grand public » imagine.
      Tout cela semble trop affreux pour être vrai; pourtant c’est une réalité : L’islam enseigne la haine et la violence.
      Ma fille non-juive a été persécutée à l’école à cause de son nom, le nom juif de son père. « Persécutée » est le mot qui convient.

      La France et les français n’ont pas a s’excuser de dénoncer les mensonges et les violences de l’Islam.
      Ils n’ont pas a s’excuser de ne pas vouloir de l’Islam en France et en Europe. Refuser l’Islam et la charia est notre Droit.

      Dixie dit : « L’excuse est un signe de faiblesse. »

      – Oui et non.
      S’excuser lorsqu’on a commis une erreur, c’est une signe d’intelligence.

      S’excuser lorsqu’on n’a pas commis d’erreur, c’est un signe de soumission au totalitarisme.

      J.F Copé n’a pas commis d’erreur.
      J.F Copé a simplement évoqué une réalité vécue par les français qui sont obligés de cohabiter avec des populations musulmanes majoritaires dans leur ville.
      Lorsque les musulmans sont majoritaires dans une ville, les non-musulmans doivent s’écraser devant les exigences de l’Islam ou partir.

      Je ne me suis pas écrasée devant l’Islam, j’ai reçu des menaces, j’ai décidé de partir pour la sécurité de ma famille.
      La France n’est plus « Liberté-Égalité-Fraternité », la France s’islamise.

      Nous devons dénoncer le Conseil français du culte musulman (CFCM) dont la seule fonction est l’infiltration de la société pour préparer le djihad en vue fonder un état islamique de France.
      Nous devons dénoncer la manipulation des « anti-racistes » qui utilisent le mot « islamophobie » pour anéantir le liberté d’expression et les critiques légitimes envers l’Islam.
      http://unmondesansislam.wordpress.com/2012/08/29/la-liberte-guidera-le-peuple/

    3. Gil Kessary

      La premiere mesure afin de manifester la determination francaise face a l’Islamisme extremiste est de ne pas accorder la liberte a George’s Ibrahim Abdallah, le terroriste responsable de l’assasinat en 1982 du diplomate Israelien Jacob Barsimantov ainsi qu’un diplomate Americain.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap