toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les implantations n’endommageront pas les relations entre Israël et les USA


Les implantations n’endommageront pas les  relations entre Israël et les USA

 Quand feu mon père, le PM Yitzhak Shamir, était au pouvoir, ni Ronald Reagan et ni George Bush n’avaient accepté son idéologie

Par: Yair Shamir   Adapté par Thérèse Zrihen-Dvir

 Beaucoup ont exprimé leur appréhension concernant la forte opposition des Etats-Unis à la construction juive à Jérusalem et en Judée et Samarie. Je pense que le moment est venu de nous libérer de ces conceptions simplistes qui insultent l’intelligence américaine. La plupart des législateurs et des responsables américains du maintien de l’ordre et de la politique comprennent que la coopération stratégique entre Israël et les Etats-Unis ne dépend pas de la question palestinienne, ni de celle des implantations, ni même du conflit global entre Israël et les pays arabes. Elle est plutôt basée sur des intérêts mutuels et communs au Moyen-Orient et dans le monde entier, tels la menace du nucléaire iranien, le terrorisme, la défense antimissile, la coopération des services de renseignements, les tactiques de combat, la défense et le commerce de la recherche industrielle, où Israël possède un avantage concurrentiel sur n’importe quel autre pays dans le monde.

 

Au cours des deux dernières années, tous ceux qui ont été témoins de la marée islamique montante dans la rue arabe reconnaissent qu’il n’existe au Moyen-Orient ou dans le monde entier d’allié fiable et stable, capable, démocratique et inconditionnellement pro-américain, hormis Israël. C’est la raison pour laquelle la coopération stratégique entre Israël et les États-Unis augmente en dépit des différends sur – ce que les États-Unis considèrent sujets secondaires – comme les implantations, le problème palestinien ou même le conflit israélo-arabe.

 

Les relations d’Israël avec les Etats-Unis s’épanouissent peu importe qui en est le président ou le premier ministre et/ou s’ils nourrissent ou non des liens de compréhension et d’amitié. Quand mon défunt père, le Premier ministre Yitzhak Shamir, était au pouvoir, ni Ronald Reagan et ni George Bush, n’avaient accepté son idéologie et avaient même menacé de couper l’aide à Israël à cause des implantations. Cela n’empêcha pas les relations israélo-américaines de s’affermir sans précédent au cours du mandat de mon père. Ils étaient tous les deux conscients que même en l’absence d’affinités, ils pouvaient compter sur Shamir quand les jeux étaient faits. Les États-Unis savent qu’Israël est une tête de proue unique des démocraties occidentales, qu’il faut renforcer et fortifier. Ils ne voient en nous des mendiants, mais plutôt un atout très précieux – les relations entre Israël et les Etats-Unis ne sont pas à sens unique mais bien à double sens.

 

Alexander Haig, ancien secrétaire d’Etat américain décrivait Israël comme le plus grand porte-avions américain dans le monde sans nul besoin de dépêcher un seul soldat américain – un qui ne coule pas et qui est essentiel aux intérêts économiques et militaires américains. Sans Israël, l’Amérique aurait été contrainte d’envoyer des porte-avions avec des milliers de soldats qui coûteraient aux contribuables américains des milliards de dollars. Israël épargne toutes ses dépenses et ce travail aux États-Unis.

 

Certains ont également exprimé leur préoccupation lors de la nomination de John Kerry en qualité de Secrétaire d’Etat par le président Barack Obama. Kerry est connu pour son opposition farouche aux implantations qu’il considère comme l’obstacle principal à la paix. Beaucoup sont aptes à pressentir que sa nomination risque de dévier Israël de son projet de construction de milliers d’appartements à Jérusalem, en Judée et Samarie, tout en le présentant comme un obstacle aux relations américano-israéliennes.

 

J’espère que le nouveau gouvernement israélien d’après le 22 janvier ne sera nullement dissuadé et mettra en œuvre le projet d’implantation en cours. La revendication que seule la construction juive en Judée et Samarie détermine en avance les résultats des négociations est fausse. La construction palestinienne en Judée et Samarie – qui est considérablement plus ample que celle des juifs israéliens – sert de fait accompli, exactement comme l’est la construction juive.

 

La disposition occidentale d’isoler la construction juive en Judée et Samarie – tout en fermant les yeux sur la construction palestinienne – préjuge le résultat des négociations ! Le gouvernement israélien rase les maisons juives illégales en Judée et en Samarie. Israël devrait également, raser les 1.100 maisons arabes illégalement construites chaque année à Jérusalem, et des milliers de maisons arabes illégales en Judée et Samarie.

 

Il faut comprendre que notre problème (et celui des États-Unis) n’incorpore pas les palestiniens seulement, mais l’ensemble du monde arabe. Nous devons d’abord essayer de mettre fin au conflit avec la Ligue arabe. Une fois que le contrat est conclu avec la ligue arabe, celle-ci ordonnera aux leaders palestiniens de se conformer et ces derniers leur emboîteront le pas. Mais si aucun accord n’est possible avec le monde arabe, un accord de paix avec les palestiniens seulement est inaccessible. Adopter une approche simpliste que la paix peut être obtenue grâce à un accord avec les palestiniens seulement n’est pas réaliste.

 Yair Shamir

http://theresedvir.com/
http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Les implantations n’endommageront pas les relations entre Israël et les USA

    1. Simonai Ongué

      Je susi d,accord à un moment donné il faut il faut dire non à un esprit de colonisation sous-couvert ou cachée. L,idéal n,est pas ce que les États-Unis diront.mais l’idéal est ceux que Dieu veut pour son peuple pour ses paroles prophéties pour Israel.Alors ce qui est important est ..CE QUE DIEU VEUT ,ET NON CE QUE les États Unis veulent. Ne voyez vs pas que cela n,a pas de bon sens?Israel dit ce que Les État-unis doivent faire ? j,ai ce pays Mais pas à ce point de déloger DIEU CRÉATEUR D,ISRAEL À BON ENTENDEUR SALUT!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap