toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les conflits inter arabes n’intéressent pas les antisémites.


Les conflits inter arabes n’intéressent pas les antisémites.

 

21 « palestiniens » à terre en une seule frappe. Entendre ici par « palestiniens » des arabes qui auraient vécu en zone Palestine britannique et qui ont/auraient fui à la suite de l’appel de la Ligue Arabe demandant aux arabes de quitter la Palestine le temps de « jeter les juifs à la mer ». Il faut savoir que pour être considéré comme « réfugiés palestiniens » par l’UNRWA (organisme d’engraissement des palestiniens) il suffit d’avoir vécu en Palestine Britannique au minimum deux semaines.

Ainsi, l’aviation syrienne d’après l’AFP, a bombardé pour la première fois en 21 mois de conflit le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk à Damas, franchissant une nouvelle étape dans sa guerre pour chasser les rebelles de la capitale. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) – organisme financé par le Qatar et l’Arabie Saoudite selon Alain Chouet – au moins huit civils ont été tués dans le raid qui a visé, d’après des habitants, une mosquée où quelque 600 déplacés avaient trouvé refuge.

 À Yarmouk, le plus grand camp « palestinien » de Syrie, longtemps considéré comme une zone sûre pour les déplacés, « c’est vraiment la guerre maintenant« , a affirmé un militant sur place via internet. Yarmouk est situé à la lisière de la banlieue sud, depuis laquelle les « rebelles » tentent de progresser dans la capitale. Plus tôt dans la matinée, une fillette et une femme avaient été tuées et plusieurs personnes blessées par le tir d’un obus sur le camp, selon l’OSDH. Les 500000 « Palestiniens » de Syrie, restés un temps en dehors des affrontements entre rebelles et forces pro-régime qui déchirent le pays depuis 21 mois, sont désormais victimes du conflit… (oh mon dieu).

Loading...

Le président de l’Autorité palestinienne  Mahmoud Abbas – entre deux loukoums – a commenté le bombardement du camp de réfugiés « palestiniens » de Yarmouk à Damas, et a déclaré: « Nous appelons les parties impliquées dans le conflit en Syrie à s’abstenir de nuire à notre peuple et à nos camps de réfugiés dans les combats« . Mahmoud Abbas, actuellement en visite à Rome, a également appelé la communauté internationale à agir immédiatement pour protéger « le peuple palestinien » en Syrie. 

 Pendant ce temps les rues arabes sont calmes et sereines, le thé à la menthe coule au fond des tasses au Maroc, en Algérie, Tunisie, Turquie les nouvelles ronronnent aux rythmes des faits divers locaux, les masses européennes préparent leur Noel  en espérant que cela n’offensera point trop leurs concitoyens musulmans particulièrement douillets.
Un palestinien mort n’a de valeur médiatique que si il est tué par un juif.
 

Lien: LePoint

Axel Rehouv 





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Les conflits inter arabes n’intéressent pas les antisémites.

    1. andre

      Les « deux semaines » sont-elles,comme je le crois, une erreur ?
      j’avais lu, il y a des annees, le chiffre plus vraisemblable (quoiqu’abusif egalement) de deux ans.

      L’auteur peut-il corriger ou donne une source ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *