toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Vidéo: Depuis deux jours, plus de 50 roquettes ont été tirées de Gaza sur Israël.


Vidéo: Depuis deux jours, plus de 50 roquettes ont été tirées de Gaza sur Israël.

Voilà ce dont aucun média européen ne parle jamais, ni l’AFP ni Reuters… « Vite ! …debout ! Allez !… Sirène !… des mots courts, des prénoms qu’on crie avec un calme olympien en apparence afin de rassembler au plus vite nos bambins et les pousser dans la cage d’escalier, dans le miklat (refuge) ou dans le mamad (pièce protégée) pour les plus chanceux… » La routine lors des alertes de bombardements en provenance de la Bande de Gaza, par Yael Bensimhoun, mère de famille à Ashdod.

Depuis deux jours, plus de 50 roquettes ont été tirées de Gaza sur Israël. Le million d’habitants vivant au sud d’Israël n’ont que 15 secondes pour se réfugier dans un abris anti-bombes et sauver leur peau. Vous pensez toujours que 15 secondes, c’est long ?

Témoignage de Yaël:

« Vite ! …debout ! Allez !… Sirène !… des mots courts, des prénoms qu’on crie avec un calme olympien en apparence afin de rassembler au plus vite nos bambins et les pousser dans la cage d’escalier, dans le miklat (refuge) ou dans le mamad (pièce protégée) pour les plus chanceux…

Pas toujours évident quand on dort ou qu’on se trouve sous la douche, dans un bus ou au parc… même pour les plus grands… et cette terrible sonnerie qui résonne à nos oreilles longtemps après qu’elle ait cessé et que par révolte, on refuse absolument d’inscrire en nous comme familière…  Révolte contre l’anormalité, ce désordre qui déconstruit l’âme et la fige et qu’on voudrait pourtant nous faire admettre comme nécessité ! Sommes-nous redevenus, nous les habitants du Sud d’un pays autonome et souverain des victimes consentantes ? Quel autre Etat accepterait que ses citoyens soient ainsi bombardés ? Des bombes artisanales parait-il, tirées par des terroristes  gazaouis  disent les médias français… « gazaouis », quel mot chantant, encore un peu, on demanderait à danser…

Bien triste danse en vérité! Cette nuit, nous les parents avons peu dormi, préoccupés de savoir si oui ou non il y aurait école aujourd’hui, et à l’affut de ce malheureux signal qui nous jette hors de nos maisons.  J’ai encore ce matin devant moi l’image troublante de cette très vielle dame soutenue par son fils, mon voisin, arrivés au moins deux minutes après le temps imparti pour gagner les abris. Je tenais mon fils contre moi ; son cœur battait si vite tandis qu’il me souriait comme pour conjurer le mauvais sort … en face de moi. L’ autre fils aux cheveux blancs déjà, souriait lui aussi à sa mère, petit bout de femme frêle au visage blême, littéralement accrochée à son bras comme à une bouée  … Je n’oublierai jamais ce regard entre eux, mêlé de reconnaissance, de doute, d’inquiétude et d’amour tout à la fois…

A l’étage au-dessous, un bébé pleurait , sans doute tiré de son sommeil d’ange tandis qu’un père lançait des blagues à la ronde, sous l’œil bienveillant de sa jeune femme et de ses enfants devenus pour l’occasion muets comme des carpes…

Mes grands eux, guettaient le boum, celui qui délivre de l’angoisse immédiate pour nous plonger tout aussitôt  dans une autre crainte « Où est-ce tombé ? » « Y a-t-il des victimes ? » « Mon Dieu protège nous ! » « Fais que  personne n’ait été touché »

Encore quelques minutes, il faut attendre avant de sortir de nos cachettes, consignes de la défense passive…En trombe enfin, nous regagnons nos demeures et nous jetons sur la moindre info, ça le téléphone, ça facebook, la télé ou la radio… Tout va bien, c’est tombé entre deux maisons, sur une école, mais c’est la nuit, sur une synagogue mais ce n’est pas shabbat … dans un terrain vague aussi…

 

  Heureusement, nous avons beaucoup de terrains vagues… Les portes dans les escaliers se ferment avec fracas ; on sursaute à chaque fois…mais non les enfants ce ne sont que des portes…allez c’est l’heure de dormir, tout va très bien dans le meilleur des mondes… et puis demain avec un peu de chance il y aura école, pardon, pas école les enfants, rassurez-vous, on ne va pas vous faire de fausse joie quand même…et puis, vous méritez bien ça au moins…

Yaël Bensimhoun





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Vidéo: Depuis deux jours, plus de 50 roquettes ont été tirées de Gaza sur Israël.

    1. choasef

      Ce n’est pas 50, mais plus de 100 rockets, qui sont tombees sur Israel.
      Mme Yael Bensimhoun, il faut mettre les choses dans leur contexte avec la verite.
      Ou alors vous faites comme les medias, en minorant ou aggravant l’information.
      De plus le lot de blesses physiques et traumatismes engendres.
      Merci pour votre mise a jour

    2. sidonie

      Comment peut-on vivre dans de telles conditions ? la peur au ventre à chaque alerte, les répliques de Tsahal ne sont pas assez fortes, bien sur si Tsshal faisait des victimes civiles palestiniennes tous les médias en feraient des gorges chaudes, mais que des enfants Israèliens risque d’être tués journellement sous leurs missiles,cela ne dérange personne …..
      Mais où allons nous ? quel avenir laisseront nous à nos enfants,
      LA CHARIA ? LA BURKA ? NON CE N’EST PAS POSSIBLE IL VA Y AVOIR UNE PRISE DE CONSCIENCE CELA COMMENCE?, LA FRANCE N’ACCEPTERA JAMAIS CELA…….

    3. Redomier

      Les assassins palos ,malgré les « trêves » sans cesse renouvelées, continuent d’envoyer au hasard leurs engins de mort sur les villes israéliennes

      Les responsables israéliens ,poussés à bout ,sont contraints de réagir pour contenir leurs assauts répétés et protéger leurs civils innocents.

      Cela dure ainsi depuis des années avec des morts et des invalides à vie

      Il y a une différence de taille entre les deux attitudes

      La réaction des militaires israéliens ne peut être que » disproportionnée » disons de nature différente , quand on sait surtout que le Hamas ,ou autres,n’opèrent , bien délibérément , qu’à partir d’espaces occupés par des civils.

      Les soldats de Tsahal ont la magnanimité ,la grandeur d’âme ,le code d’honneur de prévenir les habitants de fuir

      Les endroits qui doivent être détruits

      Ce qui n’est pas nouveau puisque Tsahal avait la même attitude lorsqu’elle prévenait ,lors de l’opération Plomb fondu ,les responsables Hamas que telle caserne allait être bombardée !

      Il ne s’agit pas de disproportion dans les réactions mais de différences qualitatives entre les deux attitudes

      Les tirs continuent dans un silence planétaire ,

      Que disent Ba Ki Moon ,Kouchner , Martine Aubry ou B.H.L.?

      Puisque Tsahal a la générosité de prévenir les populations,

      Elle se donne ainsi la légitimité de détruire par tous les moyens

      Y compris par des bombardements nourris,

      Les positions de tirs

      Et même de raser.. de transformer la zone des tunnels

      En terrain labourable

      De la truffer de mines .

    4. Redomier

      Les assassins palos ,malgré les « trêves » sans cesse renouvelées, continuent d’envoyer au hasard leurs engins de mort sur les villes israéliennes

      Les responsables israéliens ,poussés à bout ,sont contraints de réagir pour contenir leurs assauts répétés et protéger leurs civils innocents.

      Cela dure ainsi depuis des années avec des morts et des invalides à vie

      Il y a une différence de taille entre les deux attitudes

      La réaction des militaires israéliens ne peut être que » disproportionnée » disons de nature différente , quand on sait surtout que le Hamas ,ou autres,n’opèrent , bien délibérément , qu’à partir d’espaces occupés par des civils.

      Les soldats de Tsahal ont la magnanimité ,la grandeur d’âme ,le code d’honneur de prévenir les habitants de fuir

      Les endroits qui doivent être détruits

      Ce qui n’est pas nouveau puisque Tsahal avait la même attitude lorsqu’elle prévenait il y a quelques années lors de l’opération Plomb fondu ,les responsables Hamas que telle caserne allait être bombardée !

      Il ne s’agit pas de disproportion dans les réactions mais de différences qualitatives entre les deux attitudes

      Les tirs continuent dans un silence planétaire ,

      Que disent Ba Ki Moon ,Kouchner ,Martine Aubry , B.H.L.?

      Puisque Tsahal a la générosité de prévenir les populations,

      Elle se donne ainsi la légitimité de détruire par tous les moyens

      Y compris par des bombardements nourris,

      Les positions de tirs

      Et même de raser.. de transformer la zone des tunnels

      En terrain labourable

      De la truffer de mines .

    5. mister

      Bien dit « Sidonie »!
      C’est inacceptable, que « les victimes arabes attitrés » fassent subir la peur et la terreur au quotidien aux israéliens avec des tirs aléatoires de leurs engins artisanaux ou pas artisanaux.
      Si la France se verré harcelé par des tirs venant de la Belgique ou de la Suisse, elle aurai cassé les « reins » au pays provocateur jusqu’à qu’il cri au secours et au cessez le feux comme à maintes reprises a été fait lors des conflits israélo-arabes. Mais de nos jours ils comptent avec la complicité des instances internationales et pensent se la jouer à leur avantage. Erreur, grave erreur. Les armes finissent pour faire très mal à tous. Si non, voir le conflit syrien. Tout le monde était mal, mais avec la guerre, tout le monde en Syrie, va bien plus mal aujourd’hui.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap